Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme à 25€
25 € 40 €
Voir le deal

 

 Abd Al Malik (hip hop, rap, slam)

Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

laudec

Nombre de messages : 5670
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Abd Al Malik (hip hop, rap, slam) Empty
MessageSujet: Abd Al Malik (hip hop, rap, slam)   Abd Al Malik (hip hop, rap, slam) Empty2021-01-03, 19:45

Abd al Malik, né Régis Fayette-Mikano le 14 mars 1975 dans le 14e arrondissement de Paris, est un rappeur, auteur-compositeur-interprète, écrivain et réalisateur français. Il fonde en 1988 avec son frère aîné Bilal et son cousin Aissa, le groupe de rap N.A.P. Abd al Malik choisit son nom de conversion (soufisme) et (de scène) en référence à son propre prénom de naissance (Regis - « du roi » en latin - correspondant au mot arabe Malik : « roi »).

La musique d’Abd Al Malik ne ressemble à aucune autre tant elle est inédite moderne et inventive. Rappeur d'origine congolaise converti au soufisme, Abd Al Malik puise son inspiration dans le blues des origines. La chanson, la poésie, le jazz, le rap et le slam, ce style parlé chanté né à Chicago au début des années 80 lui ont inspiré "Gibraltar".

Après son premier disque "Le face à face des cœurs" et son livre "Qu'Allah bénisse la France" parus tous les deux au début 2004, l’ancien leader des New African Poets - collectif de rap français strasbourgeois - a réuni autour de lui son complice Bilal qui a composé la plupart des titres, Laurent Vernerey, Olivier Daviaud, Renaud Létang, Wallen qui prête sa voix et Matthieu Boogaerts sa guitare. Régis Ceccarelli apporte son talent de batteur. N'oublions pas Gérard Jouannest au piano et Marcel Azzola à l’accordéon, deux vétérans qui ont travaillé autrefois avec Jacques Brel, référence absolue pour Abd Al Malik.

Très conscient de son rôle d’artiste et de sa position de témoin privilégié, sa voix est un étendard qui lui permet de divulguer son message de tolérance. Il ne veut pas "avoir honte d’être musulman" et parle à "la grande famille de l’humanité" des droits de l’homme, du terrorisme, d’amour et d’espoir. Attachant et fragile son album "Gibraltar" est un disque OVNI qui pourrait bien marquer son époque.

En 2006, Abd Al Malik remporte le prix Constantin.

Puis sort "Dante" un troisième album solo dans lequel l'artiste multiplie les références à Claude Nougaro, Jacques Brel (Gérard Jouannest au piano), à Boris Vian comme à Serge Gainsbourg (arrangements d'Alain Goraguer).

Tous ses hommages à la chanson française placent indéniablement son hip-hop au sommet. Dès le premier titre, "Roméo et Juliette" merveilleux duo avec Juliette Gréco est accompagné par un puissant ensemble piano-cordes. C'est un magnifique album dans lequel Abd Al Malik continue de bousculer nos habitudes d'écoute. Avec "Dante", c'est une nouvelle page de la chanson française qui s'écrit.

Abd Al Malik a reçu le 28 février 2009, la Victoire de la Musique pour son album dans la catégorie "Album de musiques urbaines de l'année".

En 2010, le rappeur revient avec un nouvel album "Chateau Rouge". Ce dernier a été réalisé par Gonzales et contient des collaborations avec des artistes comme Papa Wemba, Wallen ou encore Ezra Koening de Vampire Weekend.

En 2011, Abd Al Malik est, une nouvelle fois, lauréat de la Victoire de la Musique catégorie Musiques Urbaines et sort un livre "Le dernier français".
Il soutient officiellement le chef indigène brésilien Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte.

En novembre 2015, il publie son cinquième album, "Scarifications", intégralement produit par Laurent Garnier.

Malik renoue ici avec le rap mordant de ses débuts : le verbe est âpre et le flow martial, claquant sur les breakbeats comme une gifle à l'attention du démon, un low sur-tendu lancé à pleine bourre aux trousses du malin. Entre ses rimes, le rappeur esquisse un théâtre urbain au verbe rude et aux manières fortes où se télescopent les premières rimes de Suprême NTM, les violences tribales de William Golding, les lumières d'Edouard Glissant ou celle Juliette Gréco. Des constructions qui empruntent à la chanson française et au rap underground, à la haute littérature et au baratin de rue.

Un verbe cathartique qui rassemble une vie entière, cristallise un parcours sous un verbe cathartique d'où surgissent, précisément, ces scarifications. Sont-elles marques d'identifications tribales ou séquelles vivaces d'un passé dont on ne défait pas ?

En octobre 2019, il met en scène au Théâtre du Châtelet la pièce d'Albert Camus, Les Justes.


https://youtu.be/_M5zDnshpcQ
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5670
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Abd Al Malik (hip hop, rap, slam) Empty
MessageSujet: Re: Abd Al Malik (hip hop, rap, slam)   Abd Al Malik (hip hop, rap, slam) Empty2021-01-03, 20:29

Abd Al Malik slame sur la musique de Bizet Abd Al Malik (hip hop, rap, slam) 395622


https://youtu.be/OKNVzrfbVY0

Pour la 5e édition d'"Orchestres en fête", manifestation organisée par l'Association Française des Orchestres, Abd Al Malik, parrain à cette occasion, et accompagné de l'Orchestre de chambre de Paris, sous la direction du talentueux Joseph Swensen, est venu interpréter sur la Symphonie en ut de Georges Bizet, "Le nouveau président", texte extrait de son dernier ouvrage intitulé "Le dernier français".

Slameur, écrivain, poète et musicien engagé et engageant, Abd Al Malik, au phrasé devenu désormais célèbre, nous fait le plaisir de déclamer au sein de ce magnifique Théâtre du Châtelet, renouant ainsi musique classique et musique urbaine, révélant alors l'universalité de la musique et jouant habilement des conventions.
Un pur moment de poésie !

Revenir en haut Aller en bas
 
Abd Al Malik (hip hop, rap, slam)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: