Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le concerto grosso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Le concerto grosso   Mar 16 Jan 2007, 06:10

Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne.

La dénomination de « concerto grosso » apparaît la première fois en 1698. Au pluriel : des « concertos grossos » ou des « concerti grossi » — pluriel savant calqué sur celui de la langue italienne.

Pratiqué surtout en Italie et en Angleterre — un peu dans les pays germaniques, mais pas en France —, ce genre dérive à la fois de la musique vénitienne à doubles chœurs et de la suite de danses.

Le concerto grosso consiste en un dialogue entre, d'une part les instruments solistes regroupés en « concertino » — généralement deux violons et un violoncelle —, d'autre part, le « ripieno », c'est-à-dire les autres cordes qui interviennent dans les passages « tutti » — ce qui correspond à l'ensemble de l'orchestre, concertino inclus. Les différentes parties, solistes et « tutti », sont soutenues par le groupe de la basse continue (ordinairement basse de viole, clavecin).

Le concerto grosso est souvent découpé en quatre mouvements, alternativement lents et rapides. Geminiani a ajouté l'alto dans le « concertino » pour ainsi obtenir un quatuor à cordes complet de solistes.

Cette forme musicale disparaît à la fin de la période baroque, en donnant naissance à de nouvelles formes et de nouveaux genres.

Au début du XVIIIe siècle, le genre « musique concertante », dans lequel l'opposition entre l'orchestre et le soliste (désormais virtuose) est beaucoup plus tranchée : tout d'abord, le « concerto de soliste », qui évoluera à son tour vers le « concerto symphonique » à la fin de ce même siècle.

Au milieu du XVIIIe siècle, la musique de chambre, genre essentiellement constitué de solistes interprétant des sonates, en duo, en trio, quatuors à cordes, quintettes, etc.

À la fin du XVIIIe siècle, le genre musique symphonique, avec pour forme principale, la symphonie et sa variante plus éphémère symphonie concertante illustrée notamment par Mozart.

La forme concerto grosso a été reprise par certains compositeurs du XXe siècle, comme Alfred Schnittke et Vladimír Godár.

Principaux compositeurs de concerto grosso :

Charles Avison
Arcangelo Corelli
Willem de Fesch
Francesco Geminiani
Johann Gottlieb Graun
Georg Friedrich Haendel
Pieter Hellendaal
Pietro Locatelli
Francesco Manfredini
Georg Muffat (compositeur qui introduisit le concerto grosso en Allemagne)
Giovanni Battista Sammartini
Alessandro Scarlatti
Giuseppe Torelli
Giuseppe Valentini
Antonio Vivaldi
Unico Wilhelm van Wassenaer
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le concerto grosso   Mar 16 Jan 2007, 09:52

Il est revenu à la mode au 20ème siècle : Ernest Bloch et surtout les "concertos pour orchestre" de Bartok et Kodaly.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le concerto grosso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: