Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -55%
Machine Expresso Beko 1200 W – Inox – ...
Voir le deal
59 €

 

 Pierre CAO, chef d'orchestre

Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

laudec

Nombre de messages : 5671
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Pierre CAO, chef d'orchestre Empty
MessageSujet: Pierre CAO, chef d'orchestre   Pierre CAO, chef d'orchestre Empty2020-12-27, 13:39


Pierre Cao, une vie au service de la musique. (La Revue du spectacle)

Pierre CAO, chef d'orchestre 6932749-10599396

Portrait de Pierre Cao

Lauréat du concours international des chefs d'orchestre Nikolai Malko de Copenhague en 1968, Pierre Cao a dirigé pendant près de 10 ans l’orchestre de Radio Télévision Luxembourg. Il interprète alors le grand répertoire symphonique et lyrique dans le monde entier et réalise de nombreux enregistrements, tous salués par la critique.

S’intéressant très tôt à la voix, il devient chef de chœur dès ses 18 ans, ce qui l’a amené à diriger plusieurs ensembles vocaux au niveau européen, avec lesquels il a abordé la plupart des chefs-d'œuvre du répertoire choral, de la Renaissance à nos jours. En 1999, il crée le chœur professionnel Arsys Bourgogne qu’il a dirigé, en quelques années à peine, il en a fait l’un des chœurs les plus réputés en Europe.

Passionné par le mouvement baroque, son travail sur le texte, sa mise en valeur du mot, son souci de la ligne, de la diction et de la nuance sont unanimement salués par l’ensemble de la profession.

Pierre Cao, fondateur et directeur artistique du chœur Arsys Bourgogne et des Rencontres Musicales de Vézelay, est un homme précieux. Le monde de la musique n’est pas le seul à saluer la personnalité de ce chef luxembourgeois charismatique.

Issu d’un milieu ouvrier à priori très éloigné du monde de la musique, c’est paradoxalement à une grave maladie contractée dans sa jeunesse qu’il doit d’entrer dans l’école de musique de Dudelange (sa ville natale) et non à l’usine. À dix-huit ans, il dirige la chorale populaire des ouvriers. En 1968 (à trente et un ans), il est lauréat du concours international des chefs d’orchestre "Nikolaï Malko" de Copenhague. Voilà les deux passions de sa vie : la voix (et la chaleur humaine régnant dans un chœur forcément solidaire) et la direction d’orchestre.

Louis Froment lui confie alors le poste de chef assistant à l’orchestre de Radio Télévision Luxembourg (RTL), poste qu’il quittera en 1976. Appelé à d’autres aventures, également pédagogue (beaucoup de chefs européens ont suivi son enseignement à Barcelone et à Dijon), il va donc poursuivre sa double carrière de chef d’orchestre et de chœur. Il reste encore et toujours un militant infatigable de la pratique vocale amateur et professionnelle*. Il enseigne au Luxembourg puis ailleurs en Europe, crée plusieurs chœurs et formations de chambres au Luxembourg, en France, en Allemagne, en Belgique ; vit la vie d’un chef invité à la tête de nombreux orchestres (aux répertoires variés) de premier plan et enregistre aussi.

Plus de quarante ans à contribuer à construire, avec son grand talent, l’Europe musicale lui laisse cependant des forces intactes et il crée, en 1999, Arsys Bourgogne et les Rencontres Musicales de Vézelay, conçues au départ pour être la vitrine du chœur - dont le siège social est de façon méditée installé à Vézelay. Son ambition ? Créer un ensemble "de très haut niveau qui (lui) permet de faire ce qu’(il) n’a pas pu faire avant".

Il s’agit de recruter des chanteurs capables de chanter Johann Sebastian Bach, de retrouver la source pure du son de Kantor de Leipzig. Pour cela, il n’hésite pas à auditionner mille chanteurs. Arsys étant un chœur à géométrie variable, des profils différents seront recrutés, par exemple pour chanter le "Requiem allemand" de Johannes Brahms en 2010 au Théâtre des Champs-Élysées, puis à Vézelay. Sa double expertise dans le chœur et l’orchestre lui est bien utile pour aborder ces partitions difficiles à diriger à chacun de ces postes.

L’homme provoque immédiatement une très grande empathie. Simplicité, droiture évidente, le charme modeste, on comprend au contact de Pierre Cao ce qu’est la grandeur d’une vie au service de la musique et de sa transmission au plus large public. Avouant qu’il a été tenté de poursuivre son mandat jusqu’en 2016 (une formation éminente qu’il voulait inviter absolument n’était pas libre avant), il lui faut maintenant se ménager. Il est fier à juste titre du niveau atteint par Arsys unanimement loué et du succès des Rencontres Musicales tant public que professionnel.

Note :
* Pierre Cao a initié la création de l’Institut Européen du Chant Choral (INECC).
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5671
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Pierre CAO, chef d'orchestre Empty
MessageSujet: Re: Pierre CAO, chef d'orchestre   Pierre CAO, chef d'orchestre Empty2020-12-27, 13:52

Une interview intéressante à son sujet dans "Res musica":ICI

Arsys Bourgogne / Pierre Cao - A merry Christmas


https://youtu.be/Of-dXQLuYzo

Ses masterclasses de "direction d'orchestre sur YT :
ICI
Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre CAO, chef d'orchestre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: