Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
LEGO 71360 Pack de démarrage Aventures Super ...
Voir le deal
37.36 €

 

 Frédéric Devreese (cinéma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14650
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Frédéric Devreese (cinéma) Empty
MessageSujet: Frédéric Devreese (cinéma)   Frédéric Devreese (cinéma) Empty2019-11-18, 21:30

Dans le monde contemporain de la musique,le compositeur et chef d'orchestre belge Frédéric Devreese, né en 1929 à Amsterdam, est un personnage hors du commun. Il a eu comme professeur de musique son père Godfried Devreese . Plus tard, il s'initiera à la composition auprès de Ildebrando Pizzetti, à Rome et à la direction d'orchestre auprès de Hans Swarowski à Vienne. Son oeuvre est à la fois variée et éclectique: Musique de chambre, concerti, oeuvres symphoniques, opéras et musiques de ballet.

https://www.youtube.com/watch?v=14hwXTzz8jY


Frédéric Devreese a également écrit une trentaine de musiques de films et presque toutes celles de ceux d'ANDRE DELVAUX; "L'homme au crâne rasé";"Un soir,un train"; "Rendez-vous à Bray"; "Belle";"Benvenuta" et "L'oeuvre au noir", sa composition la plus marquante pour le cinéma de ce réalisateur, avec un thème principal digne des classiques de la musique de film. En plus, j'aimerais beaucoup voir ce film dont le sujet m'intéresse au plus au point et dont le premier rôle est tenu par mon acteur italien préféré; GIAN MARIA VOLONTE. Mais on peut dire qu'en général, DELVAUX savait choisir ses acteurs; VITTORIO GASSMAN et FANNY ARDANT dans Benvenuta pour lequel DEVREESE composa une très belle habanera et YVES MONTAND et ANOUK AIMEE dans Un soir,un train ... Ah! la fameuse "danse de l'auberge" si caractéristique du style du compositeur...un régal! Puis, dans L'oeuvre au noir, le trop rare SAMY FREY donne la réplique à VOLONTE et pour ce film aussi, DEVREESE composa une superbe "danse de l'auberge" et un magnifique "love theme" sous le titre "Enfance et voyage de Zenon".


Dernière édition par Icare le 2020-12-17, 07:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14650
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Frédéric Devreese (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Frédéric Devreese (cinéma)   Frédéric Devreese (cinéma) Empty2020-12-17, 08:11

Commentaire écrit le 18 novembre 2019

J'en reviens à ces musiques qui me donnent très envie de voir les films pour lesquels elles furent imaginées et conçues. La formidable partition que Frédéric Devreese a composée pour L'oeuvre au noir d'André Delvaux est de celle-ci. Encore que dans ce cas précis, il y a d'autres éléments qui m'attirent: le personnage principal est interprété par Gian Maria Volonte, un acteur que j'admire beaucoup, mon acteur préféré italien. C'est déjà une excellente raison pour voir ce film. La deuxième raison est le synopsis: <<Les Flandres, au milieu du XVIème siècle. Sébastien Theus, médecin alchimiste, dont le véritable nom est Zénon, revient clandestinement à Bruges, sa ville natale. Malgré de puissants protecteurs - dont le Prieur des Cordeliers - Zénon, recherché depuis longtemps pour dissidence et écrits subversifs, va être arrêté, jugé et condamné au bûcher.>> Et la troisième raison est la fabuleuse musique de Frédéric Devreese avec une tonitruante "Danse de l'Auberge" d'abord dans une version pour orchestre puis, plus vers la fin, une version pour cuivres seuls, le lyrisme exacerbé et somptueux de "Zenon: l'Adieu à Bruges" et d'autres chouettes moments tous aussi stylés les uns que les autres. Ce compositeur a un style très caractéristique qui se retrouve dans chaque film qu'il mit en musique et que l'on retrouve également dans son oeuvre de concert. Contrairement à Jürgen Knieper que j'avais découvert par le biais d'un film, pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du chef-d'oeuvre de Wim Wenders, Les Ailes du Désir, j'ai découvert la musique de Devreese fils d'abord par le biais du disque et justement L'Oeuvre au Noir par l'"Orchestre National de Belgique". Le seul film que j'ai vu qui soit mis en musique par Devreese est La Partie d'échecs (1991) d'Yves Hanchar, réunissant sur une même affiche Pierre Richard et Catherine Deneuve. Je n'ai gardé aucun souvenir du film, ni en bien ni en mal, en revanche, la bande originale qui a aussi bénéficié d'une édition discographique est tout-à-fait à mon goût. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14650
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Frédéric Devreese (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Frédéric Devreese (cinéma)   Frédéric Devreese (cinéma) Empty2020-12-17, 08:55

Il me fallait bien à un moment où un autre que je réalise, déjà pour moi-même, un petit hommage à un compositeur belge que j'aime beaucoup et qui a disparu en cette année 2020. J''aurai vu, durant cette triste année, partir plusieurs personnalités que j'apprécie particulièrement, ayant eu un rapport direct au Septième Art, personnalités musicales ou non: trois acteurs/comédiens: Kirk Douglas, Sean Connery, Michaël Lonsdale, trois compositeurs: Ennio Morricone, Billy Goldenberg et donc Frédéric Devreese. J'ai réécouté dans la journée d'hier la très séduisante partition, si caractéristique de son style, qu'il composa pour le film de Yves Hanchar, La Partie d'Echecs. C'est un film réunissant à l'affiche Pierre Richard, Catherine Deneuve et Denis Lavant, que j'avais vu à sa sortie, au début des années 1990, sans doute avais-je été très attiré par son titre et son sujet:

<<Ambroise rencontre Max, un enfant taciturne, et découvre qu'il a un don extraordinaire aux échecs. Voulant en profiter, il l'accompagne et l'élève, et une fois adulte, le fait jouer contre Lord Staunton, le plus condescendant des champions du moment, à l'occasion d'un tournoi organisé par la marquise de Theux, férue de sciences et de jeu, dans son élégant château. La marquise donnera sa fille, la ravissante Anne-Lise, au vainqueur de ce tournoi.>>

Frédéric Devreese (cinéma) 260px-Lucas_van_Leyden_-_The_Game_of_Chess_-_WGA12919

Le seul personnage réel du film est Howard Staunton (1810-1874) qui fut un joueur d'échecs britannique réputé et champion du monde d'échecs officieux. Ayant été passionné par les Echecs durant ma jeunesse et ayant gagné un petit concours régional à l'âge de quinze ans, mes prouesses ne sont jamais allées au-delà et je n'étais de toute façon pas un joueur assidu ni ambitieux. J'ai vite perdu la main et il y a bien trente ans que je n'ai pas déplacé un pion. Laughing Je referme la parenthèse en précisant que les deux éléments qui m'incitèrent à voir ce film furent à la fois mon intérêt pour le jeu d'échecs, même si déjà à cette époque-là il s'était pas mal émoussé, et ma passion pour la musique de Frédéric Devreese. Au moment où j'écris ces lignes, je ne saurais dire si j'ai aimé ou non le film de Yves Hanchar, une chose est sûre c'est que je n'en garde aucun souvenir. Mauvais signe! En revanche, j'en adore la musique. J'y retrouve d'abord la belle inspiration thématique du compositeur belge, ce sens de la mélodie qui marque l'esprit dans des constructions intelligentes et fort séduisantes: sans compter un souci précieux pour la beauté des timbres et la création d'ambiances mystérieuses, même si c'est la mélancolie qui m'apparaît être l'humeur dominante. La musique de Devreese est sombre sans jamais trop l'être, peut être festive sans être pour autant joyeuse, comme parcourue par une certaine gravité qui ne la quitte quasiment jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Frédéric Devreese (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Frédéric Devreese (cinéma)   Frédéric Devreese (cinéma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Frédéric Devreese (cinéma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: