Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.28 €

 

 Les interprètes manquent ils d'éclectisme?

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 24406
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty2020-12-01, 06:46

C'est le constat que je fais quand je regarde un peu l'offre. Qu'elle soit commerciale (CD) mais surtout "amateur," semi pro et même pro (Vidéo Youtube et consorts).

On le sait tous ici, ce n'est pas les "petits Maîtres" de qualité qui manquent et pourtant, quand je découvre un nouvel interprète, une nouvelle parution d'un CD, un concert, etc... C'est toujours les mêmes oeuvres et les mêmes compositeurs qui reviennent (Chopin, Mozart, Bach, Beethoven, Schumann, Tchaikovsky, Liszt, etc...).

On a droit à 5000 fois à une version différente d'une même oeuvre. C'est assez lassant à la fin. On a vraiment l'impression de tourner en rond, de devoir toujours écouter les mêmes trucs, comme s'il n'y avait rien d'autres alors que le répertoire est immense et ce n'est pas les oeuvres de qualité qui manquent.

Je ne comprends pas. C'est pour montrer qu'on est capable du jouer du Beethoven? Parce que c'est des noms qui rassurent? Parce que c'est plus commercial qu'un Litolff?

Pourtant, bien au contraire, ces interprètes se démarqueraient à jouer des oeuvres peu connues en plus de les faire découvrir au public. Mais au lieu de ça, on à l'impression que sorti d'un répertoire d'environ une centaine d'oeuvres ultra jouées, toujours les mêmes, qu'il n'existe rien d'autres.

Si par exemple, je "cherche" en aveugle sur youtube (c'est à dire que je regarde au hasard ce qu'on me propose sans chercher un compositeur ou une oeuvre spécifique), c'est toujours les mêmes trucs qui sont proposés. C'est vraiment pénible et au final on ne découvre pas grand chose en plus du fait de ne pas réussir à se renouveler sans curiosité personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14651
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Re: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty2020-12-01, 17:28

Snoopy a écrit:
Je ne comprends pas. C'est pour montrer qu'on est capable du jouer du Beethoven? Parce que c'est des noms qui rassurent? Parce que c'est plus commercial qu'un Litolff?

Probablement un peu de tout ça à la fois! Je ne pense pas que la question du topic puisse se contenter d'une seule réponse. Néanmoins, je n'évoquerai qu'une hypothèse dans un premier temps qui, à elle-seule peut conditionner plusieurs réponses. La notoriété ressemble quelque-part à un aimant ou à un diamant: elle brille sur tous ses flans, elle attire... Je ne voudrais pas remettre le couvert avec Frédéric Chopin et John Field, je sais qu'une discussion s'était amorcée sur le fil du second: pourquoi tant de notoriété pour l'amant de George Sand et un mépris sans doute exagéré et par conséquent injuste du compositeur irlandais? Toujours est-il que ce qui est mis sous la lumière des projecteurs, attire alors que ce qui est dans l'obscurité a surtout tendance à y rester. Je ne suis pas pianiste, mais en tant que mélomane d'esprit pourtant curieux et qui n'hésite pas à m'extraire des sentiers battus, n'étant pas non plus tout chaud sorti de l'oeuf: quarante ans d'écoutes environ, je peux dire que je connais pas mal de compositions de Chopin alors que je n'en connais encore aucune de Field. Je vais d'ailleurs le noter dans mon petit carnet bleu Very Happy . La notoriété d'un compositeur inscrit dans l'esprit des gens la promesse d'une valeur sûre, même chez celles et ceux qui n'écoutent ni ne jouent du classique. Les interprètes, à mon sens, même si ça peut étonner, ne fonctionnent pas différemment et sont un peu (et peut-être même beaucoup) aimanté par la notoriété d'un compositeur (pour de bonnes ou moins bonnes raisons) comme certains insectes le sont par la lumière. C'est pour cette raison que je dis que la notoriété amène à toujours plus de notoriété alors que le mépris pour un auteur a plutôt la fâcheuse tendance de l'enfoncer de plus en plus dans l'obscurité et d'entretenir une ignorance qu'il ne mérite pas forcément.

Afin de nuancer un peu mon propos, il y a quand même pas mal de mélomanes qui ont la curiosité de sortir des sentiers battus, souvent parce qu'ils estiment tout simplement avoir fait le tour des grands noms de la musique classique sans pour autant vouloir s'aventurer en dehors de leur période de prédilection. Pour en revenir aux interprètes, puisque c'est d'eux qu'il s'agit sur ce topic, il y en a quand même quelques-un(e)s qui s'aventurent hors des autoroutes musicales que représentent les Bach, Mozart, Beethoven, Chopin & consort, et jouent ainsi les oeuvres de compositeurs beaucoup moins starifiés, moins statufiés, de ceux qui ne sont pas placés sur un piédestal. Parfois, il s'agit d'un interprète qui souhaite faire connaître un compositeur de son pays d'origine, d'autres pouvant aussi en avoir marre de jouer toujours les mêmes noms. Dans la seconde configuration, on peut déjà supposer des interprètes expérimentés qui ont roulé leur bosse.

Peut-être qu'un jour un John Field s'approchera un peu plus de la lumière et se sont effectivement les interprètes qui peuvent lui apporter la notoriété qui lui manque. Je pense que la postérité d'un compositeur n'est vraiment garantie que lorsqu'il y a toujours des musiciens qui auront envie de le jouer et de le faire connaître, de prolonger sa notoriété le plus longtemps possible. D'un autre côté, nous mélomanes, par le disque et Internet, nous avons quand même la possibilité de nous extraire du courant dominant.

Je tiens à préciser qu'il ne faudrait pas lire derrière mes mots quelque-chose du genre où j'insinuerais que Chopin ne mérite pas sa notoriété, ce n'est pas du tout le sujet ni mon propos. Je ne dis pas non plus que la musique de John Field vaut celle de Chopin - Coco défendait l'idée contraire dans le topic de Field, mais moi je ne connais encore rien de ses Nocturnes ni de ses Concertos - je me fie seulement aux avis enthousiastes de Joachim, Snoopy et quelques autres qui estiment qu'il mériterait d'être mieux connu et plus souvent joué. Avec des compositeurs exagérément plébiscités d'un côté et des compositeurs exagérément méprisés/oubliés de l'autre, il est légitime dans ce monde imparfait de rêver d'un meilleur équilibre, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 24406
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Re: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty2020-12-01, 19:35

Citation :
Toujours est-il que ce qui est mis sous la lumière des projecteurs, attire alors que ce qui est dans l'obscurité a surtout tendance à y rester.

C'est vrai et c'est triste, mais de ce fait je déplace la question: pourquoi met on toujours en avant les mêmes trucs et pas d'autres alors?

Je me souviens d'une époque oùl a pub et le cinéma utilisaient beaucoup le classique en bande son et pas mal de gens ont du coup découvert des oeuvres et des compositeurs qu'ils ne connaissent pas. Mais il fallu un média "populaire" pour que les gens découvrent des musiques qui existent depuis, pour certaines, des siècles. C'est dingue quand même!

C'est comme si dans 100 ans les gens allaient redécouvrir Hugo ou Dumas.

Citation :
je connais pas mal de compositions de Chopin alors que je n'en connais encore aucune de Field

Je te conseille ses concertos pour piano qui sont de toute beauté et crescendo dans leur opus comme dans leur intérêt.

Citation :
La notoriété d'un compositeur inscrit dans l'esprit des gens la promesse d'une valeur sûre, même chez celles et ceux qui n'écoutent ni ne jouent du classique.

Pourtant, si je prends mon exemple personnel, même s'il reste marginal, il y a pas mal de compositeurs célèbres qui me laissent totalement de marbre alors qu'à côté de ça, j'adore de parfait inconnus ou presque du grand public. Pour moi, notoriété n'est pas du tout un gage de qualité. En musique comme dans d'autres domaines artistiques. Après bien sûr, c'est subjectif aussi d'apprécier telle ou telle chose mais, c'est peut être là la différence entre l'amateur et le public averti: l'amateur va aimer "par défaut" parce qu'il n'a pas d'élements de comparaisons quand un public averti sait pourquoi il aime untel et pas un autre. Le public averti a plus "d'arguments" me semble t il pour justifier ses choix.

Citation :
Les interprètes, à mon sens, même si ça peut étonner, ne fonctionnent pas différemment et sont un peu (et peut-être même beaucoup) aimanté par la notoriété d'un compositeur (pour de bonnes ou moins bonnes raisons) comme certains insectes le sont par la lumière.

Dans ce cas on peut se poser la question de l'intégrité des interprètes. Jouent ils une oeuvre parce qu'elle est connue et d'un nom prestigieux ou parce qu'ils aiment sincèrement l'oeuvre? La question mérite d'être posée je pense.

Citation :
Parfois, il s'agit d'un interprète qui souhaite faire connaître un compositeur de son pays d'origine, d'autres pouvant aussi en avoir marre de jouer toujours les mêmes noms. Dans la seconde configuration, on peut déjà supposer des interprètes expérimentés qui ont roulé leur bosse.

C'est ce que j'allais te répondre. Dans le deuxième cas, c'est déjà des interprètes qui se sont fait un nom et n'ont donc plus besoin de chercher à plaire ou de se constituer un public. C'est donc plus facile pour eux de prendre "des risques" en proposant des trucs quasi inconnus. Au pire, ça sera un coup d'épée dans l'eau, au mieux, ils vont permettre à leur public de faire découvrir un nouveau compositeur. Mais combien le font? Quand je vois tous les nouveaux arrivants, que ce soit des musiciens ou des chanteurs, c'est toujours le même répertoire. Alors pourquoi? Pour montrer qu'ils ont la technique pour jouer ces grands noms? Qu'ils peuvent faire aussi bien que la star du moment? Etc... Je ne sais pas. Mais je pose la question de l'utilité. Soit c'est une forme de sécurité car le grand public connait l'oeuvre jouée donc on va l'accaparer plus facilement car le dit public aura un élément de comparaison pour comprendre que cet artiste est bien et donc qu'il faut le suivre soit c'est pour les raisons énumérées plus haut.

Mais pour le mélomane c'est assez lassant à vrai dire. A  t on vraiment besoin de 5000 versions des sonates de Beethoven quand tant d'autres petits bijoux ne demandent qu'à exister mais personne (ou presque) ne veut les jouer?. Je ne comprends pas où est le problème. Mozart ou Tarenpion, si c'est bien c'est bien. Tout simplement. Seuls les bobos conditionnent leur jugement à la notoriété d'une oeuvre. Le grand public, je pense, reste basique; il aime ou il aime pas. Peu importe l'auteur. Alors pourquoi il n'y a pas plus de "prise de risques" de la part des interprètes à jouer des oeuvres moins connues? Je ne vois vraiment pas où est le risque.

Citation :
Peut-être qu'un jour un John Field s'approchera un peu plus de la lumière et se sont effectivement les interprètes qui peuvent lui apporter la notoriété qui lui manque.

C'est clair que sans volonté des interprètes, on y arrivera jamais. C'est comme en littérature, je me faisais encore la réflexion il y a quelques jours en librairie. Peu de nouveautés cette année mais par contre toujours mis en avant la énième version d'un Alice au pays des merveilles. A quoi bon? Il y a déjà des centaines de versions de ce titre! Ca ne serait pas plus utile de dépenser ces moyens pour faire découvrir d'autres textes? En plus ça offrirait de la variété. Dans le cinéma c'est pareil. On ne compte plus le nombre de versions de Dracula alors qu'à ce jour il n'existe aucune version cinématographique de Carmilla qui est pourtant le premier roman vampirique qui a justement inspiré Dracula.

Pourquoi toujours les mêmes??

Citation :
D'un autre côté, nous mélomanes, par le disque et Internet, nous avons quand même la possibilité de nous extraire du courant dominant.

Sur ce point je ne suis pas d'accord, car c'est justement le constat contraire qui m'a poussé à ouvrir ce topic. On est tributaire de ce qui est proposé!. Et le souci c'est que ce qui est proposé, c'est toujours la même chose (ou presque) justement. Là j'en suis à un point par exemple sur Youtube, où, si je ne cherche pas spécifiquement une oeuvre ou un auteur, je tombe toujours sur les mêmes trucs. Donc si je n'étais pas curieux et si je n'avais pas d'autres moyens de recherche, je tournerai en rond.

Après j'avoue qu'avec le temps, ça se diversifie un peu quand même, mais grosso modo, pour une "nouveauté" tu as 20 versions différentes du même truc.

Citation :
Avec des compositeurs exagérément plébiscités d'un côté et des compositeurs exagérément méprisés/oubliés de l'autre, il est légitime dans ce monde imparfait de rêver d'un meilleur équilibre, tout simplement.

On est au moins deux!  Wink Mais comme tu l'as dit, cet équilibre ne viendra que par les interprètes courageux qui oseront sortir des sentiers battus. Et même si on a quelques élements de réponse, ma question demeure: pourquoi ne sortent ils pas plus de ces sentiers battus?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14651
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Re: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty2020-12-01, 20:31

Snoopy a écrit:
Citation :
D'un autre côté, nous mélomanes, par le disque et Internet, nous avons quand même la possibilité de nous extraire du courant dominant.

Sur ce point je ne suis pas d'accord, car c'est justement le constat contraire qui m'a poussé à ouvrir ce topic.

C'est-à-dire que pour tous ces compositeurs qui nous intéressent mais qui ne sont pas sous la lumière des projecteurs, le choix des interprétations est quasi nul en comparaison des Beethoven, Schubert, Chopin & consort, ça oui c'est une évidence. Je m'étais mal exprimé ou pas complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 24406
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Re: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty2020-12-12, 15:53

Je me posais la question aujourd'hui, en rapport avec le sujet finalement, de savoir s'il n'y avait pas trop d'interprètes non plus?

Donc statistiquement, plus d'interprètes veut dire plus d'interprétations et comme ils veulent tous (hélas) jouer la même chose, on se retrouve avec 5000 versions des mêmes oeuvres, avec 5000 interprètes différents mais au final, toujours les mêmes trucs à écouter.

C'est un peu dommage que jouer les "grands tubes" soit un peu un passage obligé pour faire carrière car du coup, le résultat est tel que je viens de le décrire.

Toujours est il qu'il me semble qu'il y en ait peu qui osent se marginaliser par la suite, restant dans une certaine zone de confort en continuant à jouer les "grands tubes".

J'ai un peu l'impression qu'au final ça tient plus au caractère aventureux de l'interprètes. Certains resteront toute leur vie "dans les clous" quand d'autres, dès le début osent sortir des sentiers battus. C'est bien pour nous, mais à double tranchant pour ceux de la deuxième catégorie. Soit ils passent de ce fait inaperçus, soit le fait de jouer des trucs rares ça les focalisent directement, du moins par un public (très) averti.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty
MessageSujet: Re: Les interprètes manquent ils d'éclectisme?   Les interprètes manquent ils d'éclectisme? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les interprètes manquent ils d'éclectisme?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: