Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Mar 15 Aoû - 16:24

Anton Grigorevich Rubinstein (Антон Григорьевич Рубинштейн) (28 novembre 1829 – 20 novembre 1894) est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre russe.

Rubinstein est né à Vikhvatinets (en Transnistrie, Moldavie). Il apprend tôt le piano et donne sa première representation publique à l'âge de 9 ans. Il est emmené à Paris, puis à Berlin, où lui et son frère, Nikolai, étudient la composition et la théorie avec Siegfried Dehn. Il rencontre alors Felix Mendelssohn et Giacomo Meyerbeer, qui le soutiennent. Il déménage alors à Vienne, où il enseigne, avant de retourner en Russie en 1848 où il travaille en tant que musicien chez la belle-sœur du Tsar.

A la fin des années 1850, il fait une tournée en tant que pianiste, avant de s'installer à Saint-Pétersbourg. Il y fonde 1862 le conservatoire de cette ville, première école de musique de Russie.

Il continue ses tournées en tant que pianiste dans l'Europe et enseigne à Dresde vers la fin de sa vie.

Rubinstein meurt à Peterhof, d'une maladie cardiaque. Il s'est senti toute sa vie comme un étranger : “Les Russes me qualifient d'Allemand, les Allemands de Russe, les juifs de chrétien et les chrétiens de juif. Les pianistes me considèrent comme un compositeur, les compositeurs comme un pianiste, les classiques comme un moderne, les modernes comme un réactionnaire. Ma conclusion est que je ne suis qu'un pitoyable individu”.

Rubinstein est un compositeur particulièrement prolifique, ayant écrit pas moins de vingt opéras (notamment Demon, d'après un poëme de Lermontov), cinq concertos pour piano, six symphonies ainsi que de nombreuses pieces pour piano, musique de chambre, deux concertos pour violoncelle et un pour violon, sans compter diverses œuvres orchestrales (parmi lesquels on peut citer Don Quichote).

La musique de Rubinstein n'a pas les consonnances russes du Groupe des Cinq, elle développe au contraire des intonations européennes, ce qui lui vaudra une dispute avec Mily Balakirev ainsi qu'avec d'autres musiciens, qui estimaient que sa position au sein d'une école d'enseignement musical risquait d'être dommageable à la tradition musicale russe. Dans la bouche des nationalistes locaux, ses origines juives jouent contre lui et son frère. Paradoxalement, l'élève le plus célèbre de Nikolai Rubinstein, Piotr Ilitch Tchaïkovski est devenu l'archétype du compositeur russe, en tout cas, plus que beaucoup d'autres.

Après la mort de Rubinstein, son oeuvre commence à être oubliee, même si ses concertos pour piano restent au repertoire européen jusqu'à la Première Guerre Mondiale et que diverses pièces sont régulièrement jouées en Russie. N'entrant dans aucune tradition musicale, et, peut-être, manquant d'originalité, la musique de Rubinstein n'a pu faire concurrence avec celle de ses contemporains ou la nouvelle école russe dont Igor Stravinski et Sergueï Prokofiev sont les représentants. Rubinstein s'est constamment identifié avec la tradition musicale européenne conservatrice, loin des innovations d'un Richard Wagner ou d'autres compositeurs modernes. Mendelsson est resté une idole durant la vie de Rubinstein, jouant régulièrement son oeuvre dans ses récitals. Sa propre musique contient des réminiscences de celle de Mendelssohn, Frédéric Chopin ou de Robert Schumann.

Son oeuvre bénéficie d'un certain regain d'intérêt en Russie ainsi qu'à l'extérieur. Parmi ses pièces les plus connues, on peut citer son opéra Le Démon, son quatrième concerto pour piano ainsi que sa seconde symphonie L'Océan.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:08

Je possède la partition intégrale de son Opéra Néron en réduction pour piano avec paroles en Français (livret de Jules Barbier), trouvé chez un bouquiniste de Rouen, qui date de l'année ou cet opéra a été créé en première française à Rouen le 15 février 1894.
J'ai pu, grâce à un logiciel de "composition", retranscire une partie de la partition et "l'écouter". Cet opéra mériterait de sortir des oubliettes...


Dernière édition par le Ven 4 Mai - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:09

Comme beaucoup d'oeuvres d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:12

Oui, c'est bien vrai...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:31

Je n'ai entendu aucun de ses opéras, à l'exception de quelques danses extraites du Démon et de Ferramors.

Par contre je connais beaucoup mieux sa musique instrumentale : ses 6 symphonies, quelques tableaux symphoniques, plusieurs concertos, quintettes, sonates, etc.

Sa musique est beaucoup moins "russe" que celle de ses contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:35

joachim a écrit:


Sa musique est beaucoup moins "russe" que celle de ses contemporains.

C'est parce qu'il devait boire moins de vodka que les autres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 4 Mai - 11:45

Citation :
C'est parce qu'il devait boire moins de vodka que les autres

C'est possible !!!

Plus vraissemblablement, il a beaucoup étudié la musique en Allemagne et a donc été très influencé par les grands compositeurs de l'époque de ce pays.
Quand il est rentré en Russie il a créé le conservatoire de Saint Petersbourg pour permettre aux futurs compositeurs d'obtenir la technique.
Car rappelons le, avant ce conservatoire, il n'existait aucune structure en russie pour "apprendre" la musique.
Les compositeurs d'alors faisaient soit leur classe auprès des compositeurs s'installant en Russie, soit allaient étudier à l'étranger.
Cependant certains autodidactes, comme le groupe des cinq, rejetta Rubinstein et son conservatoire sous le prétexte qu'il ne faisait que diffuser de la musique étrangère.
Nos autodidactes, malgrè tout leur talent, ont vite montré leurs limites, il faut voir le nombre d'années que Balakirev mettait pour composer une oeuvre... Rimsky Korsakov, a d'ailleurs abandonné Balakirev, qui était le tenant de cette stratégie pour aller enseigner au conservatoire.
Personnelement, je pense que Rubinstein et Balakirev ont chacun eu leur importance dans l'éclosion de la musique en Russie.
Le premier a apporté la théorie, et le second le "folklore".
Pour en revenir à l'oeuvre de Rubinstein par elle même, son 4ème concerto pour Piano, ses symphonies 2 et 4 me semblent sortir du lot.
Et bien sûr le Démon, très bel opéra de facture très russe pour le coup ! Certains passages n'ayant rien à envier en terme de "russisme" au Kitége de Rimsky.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Lun 22 Oct - 19:18

Catalogue des oeuvres :

A. Orchesterwerke

Symphonien
op. 40 Symphonie Nr. 1 1850
op. 42 Symphonie Nr. 2 1851
op. 56 Symphonie Nr. 3 1854/55
op. 95 Symphonie Nr. 4 1874
op. 107 Symphonie Nr. 5 1880
op. 111 Symphonie Nr. 6 1886

Symphonische Dichtungen
op. 68 Faust 1864
op. 79 Iwan der Schreckliche 1869
op. 87 Don Quixote 1870

Orchestersuite
op. 119 Suite Es-Dur 1894

Sonstige Orchesterwerke
op. 43 Ouverture Triomphale 1860
op. 84 Klavierfantasie 1869
op. 86 Romanze und Caprice 1870
op. 102 Capriccio russe 1878
op. 110 Fantasia eroica 1884
op. 113 Konzertstück As-Dur 1889
op. 116 Antonius und Kleopatra 1890
op. 60 Konzertouvertüre ?

B. Konzerte

Klavierkonzerte
op. 25 Klavierkonzert Nr. 1 1850
op. 35 Klavierkonzert Nr. 2 1851
op. 45 Klavierkonzert Nr. 3 1853/54
op. 70 Klavierkonzert Nr. 4 1864
op. 94 Klavierkonzert Nr. 5 1874
Violinkonzert
op. 46 Violinkonzert G-Dur 1857
Cellokonzerte
op. 65 Cellokonzert Nr. 1 1864
op. 96 Cellokonzert Nr. 2 1874

C. Sonaten

Klaviersonaten
op. 12 Klaviersonate Nr. 1 1848-54
op. 20 Klaviersonate Nr. 2 1852-54
op. 41 Klaviersonate Nr. 3 1853/54
op. 89 Sonate für Klavier zu 4 Händen 1870
op. 100 Klaviersonate Nr. 4 1880
Violasonate
op. 49 Violasonate f-moll 1855
Violinsonaten
op. 13 Violinsonate Nr. 1 1851
op. 19 Violinsonate Nr. 2 1853
op. 98 Violinsonate Nr. 3 1876
Cellosonaten
op. 18 Cellosonate Nr. 1 1852
op. 39 Cellosonate Nr. 2 1857

D. Kammermusik

Solostücke
Klavier
op. 2 Zwei Fantasien über russische Volkslieder 1850
op. 23 Sechs Studien 1849/50
op. 3 Deux mélodies pour le piano [Zwei Melodien für Klavier] 1852
op. 5 Drei Stücke 1852
op. 4 Mazurka-Fantasie 1854
op. 7 Impromptu-caprice 1848-54
op. 10 Felseninsel 1853/54
op. 14 Der Ball 1854
op. 24 Sechs Präludien 1854
op. 16 Drei Stücke 1855
op. 21 Drei Capriccios 1855
op. 22 Drei Serenaden 1855
op. 38 Suite in zehn Sätzen 1855
op. 28 Zwei Stücke 1856
op. 29 Zwei Trauermärche 1851-56
op. 30 Zwei Stücke 1852-56
op. 37 Laura 1856
op. 51 Sechs Stücke 1857
op. 53 Sechs Präludien und Fugen 1857
op. 26 Zwei Stücke 1854-58
op. 50 Sechs charakteristische Bilder 1854-58
op. 44 Soirée a St.Petersbourg 1860
op. 75 Album de Peterhof 1866
op. 77 Fantasie e-moll 1866
op. 69 Fünf Stücke 1867
op. 71 Drei Stücke 1867
op. 82 Album mit populären Tänzen verschiedener Länder 1868
op. 81 Sechs Studien 1870
op. 88 Thema und Variationen 1871
op. 93 Verschiedene Stücke 1872/73
op. 109 Soirées musicales 1884
op. 104 Sechs Stücke 1882-85
op. 118 Souvenir de Dresden 1894
Duos
op. 73 Fantasie f-moll 1864
op. 103 Bal costumé 1879

Trios
Klaviertrios
op. 15 Nr. 1 Klaviertrio Nr. 1 1851
op. 15 Nr. 2 Klaviertrio Nr. 2 1851
op. 52 Klaviertrio Nr. 3 1857
op. 85 Klaviertrio A-Dur 1870
op. 108 Klaviertrio c-moll 1883

Quartette
Streichquartette
op. 17 Nr. 1 Streichquartett Nr. 1 1852/53
op. 17 Nr. 2 Streichquartett Nr. 2 1852/53
op. 17 Nr. 3 Streichquartett Nr. 3 1852/53
op. 47 Nr. 1 Streichquartett Nr. 4 1852/53
op. 47 Nr. 2 Streichquartett Nr. 5 1852/53
op. 47 Nr. 3 Streichquartett Nr. 6 1852/53
op. 90 Nr. 1 Streichquartett g-moll 1871
op. 90 Nr. 2 Streichquartett e-moll 1871
op. 106 Nr. 1 Streichquartett As-Dur 1880
op. 106 Nr. 2 Streichquartett f-moll 1880
Klavierquartett
op. 66 Klavierquartett C-Dur 1864

Quintette
Streichquintett
op. 59 Streichquintett F-Dur 1857
Klavierquintett
op. 99 Klavierquintett g-moll 1876
Sonstige Quintette
op. 55 Quintett F-Dur 1860

Sextett
op. 97 Streichsextett D-Dur 1876

Oktett
op. 9 Oktett D-Dur 1856

Sonstige Kammermusik
op. 11 Neun Salon-Stücke für Pianoforte und Violine oder Violoncell oder Viola 1854

E. Suite

Orchestersuite
op. 119 Suite Es-Dur 1894

F. Vokalmusik

Lieder
op. 6 Die Lerche 1843/44
op. 1 Sechs kurze Lieder in Niederdeutsch 1848
op. 27 Neun Lieder 1849
op. 8 Sechs russische Volkslieder 1850
op. 64 Fünf Fabeln 1849/50
op. 36 Zwölf russische Volkslieder 1849-51
op. 48 Zwölf Lieder nach russischen Texten 1852
op. 31 Russische Lieder 1854
op. 34 Zwölf persische Lieder 1854
op. 32 Sechs Lieder nach Heinrich Heine 1856
op. 33 Sechs deutsche Lieder 1856
op. 61 Drei Lieder 1861
op. 76 Sechs deutsche Lieder 1862
op. 57 Sechs deutsche Lieder 1864
op. 67 Sechs Lieder nach deutschen Texten 1864
op. 72 Sechs deutsche Lieder 1864
op. 62 Drei Lieder 1866
op. 78 Zwölf russische Volkslieder 1868
op. 83 Zehn Lieder nach englischen, französischen und italienischen Texten 1869
op. 101 Zwölf Lieder nach Tolstoi 1877
op. 105 Zehn Lieder nach serbischen Melodien 1877
op. 115 Zehn deutsche Lieder 1890

Terzett
op. 92 Nr. 2 Haga in der Wüste 1872

Chorwerke
op. 63 Die Nixe 1861
op. 91 Lied und Requiem an Mignon 1872
Kantate
op. 74 Morgen 1866

G. Geistliche Werke

Oratorien
op. 54 Das verlorene Paradies 1855-56
op. 80 Der Turm zu Babel 1868-69
- Sulamith 1882/83
op. 112 Moses 1885?
op. 117 Christus 1887-93
H. Bühnenwerke


Ballett
- Der Wein 1892

Opern
- Dmitri Donskoi [Kulikower Schlacht] 1849/50
- Die sibirischen Jäger 1852
- Die Rache 1852/53
- Fomka, der Dummkopf 1853
- Die Kinder der Heide 1860
- Feramors 1862
- Der Dämon 1871
- Die Maccabäer 1874
- Nero 1875/76
- Kalaschnikow der Kaufmann 1877-79
- Unter Räubern 1883
- Der Papagei 1884
- Gorjuscha 1888

Oratorien
op. 54 Das verlorene Paradies 1855-56
op. 80 Der Turm zu Babel 1868-69
- Sulamith 1882/83
op. 112 Moses 1885?
op. 117 Christus 1887-93

Einlagen in eigene oder fremde Bühnenwerke
Arien
op. 58 E dunque vero? 1861
op. 92 Nr. 1 Hecuba 1872


Source : http://www.klassika.info/Komponisten/Rubinstein/wv_thematisch.html
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6301
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Sam 8 Oct - 9:18

Je viens de découvrir le 3ème concerto pour violoncelle : une petite merveille , sensiblement plus "accorcheur" que les deux premiers qui ne sont pas pour autant négligeables...mais le 3eme cultive plus les beaux thèmes lyriques quand ce n'est pas parfois le spectaculaire (dans le bon sens du terme Wink )


3ème concerto+ complément ballet de l'opéra le Démon et "peinture musicale" (poème symphonique?): Don Quichotte : compléments interressants qui ne sont pas des "bouche trou"


1er et 2eme concerto
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Sam 8 Oct - 10:55

C'est curieux, dans le catalogue d'Anton Rubinstein, il n'y a que deux concertos pour violoncelle : n° 1 en la mineur op 65 et n° 2 en ré mineur op 96 confused

Il y aurait peut-être en plus une orchestration d'une des sonates pour violoncelle et piano (op 18 et 39).

Quoi qu'il en soit, j'avais moins aimé les concertos pour violoncelle que celui pour violon et ceux pour piano. Mais il faudrait que je réécoute Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6301
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Sam 8 Oct - 18:03

eh bien voici l'explication:!!

il n'y a bien que deux concertos pour violoncelles...les opus 65 et 96 que je suis loin de "reconnaitre" spontanément si je les entend ...(Comme toi je les trouvais moins..passionnant que les concertos pour piano)...

Lorsque je suis tombé récemment sur le cd Mdg où il était indiqué seulement concerto pour violoncelle op 63 sans indication de N° et vérifiant que les deux autres n'avais pas le même numéro d'opus (et sans réaliser que cet op 63 aurait plutôt dû être le cto N°1...mais des bizareries ne sont exempte quelques fois dans la disignation des oeuvres Wink )...j'en ai spontanément déduit que c'était un 3em cto puisque les deux autres était bien désigné commme 1er et 2eme Wink ...

Et à l'écoute, après réception, comme je n'avais pas écouté l'autre cd depuis quelque temps..je ne l'ai évidemment pas reconnu;...mais comme cette fois il m'a emballé çà n' a fait que me conforté que c'était un 3eme plus passionnant Wink
Il faut dire aussi que l'interprétation du cd Mdg est très sensiblement plus exaltante que l'autre: déja rien que le minutage des plages en dit long:
1- Moderato : 12'07" contre 9'40"
2 - Adagio : 9'59" contre 9'13"
3 Allegro con fuoco : 12"31' contre 10"03

En conclusion j'ai bien le N° 1 en deux exemplaire, l'un dans une interprétation assez morne, l'autre superbe Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 11:43

Voici qui est clair Very Happy

Il y a une erreur d'opus sur le premier CD : il faut 65 au lieu de 63. D'ailleurs cet op 63 est une cantate : Die Nixe, qui n'a donc rien à voir avec le violoncelle !
Revenir en haut Aller en bas
vizZ



Nombre de messages : 727
Age : 28
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 14:20

J'ai son premier concerto pour piano vraiment très mélodique. Une petite merveille I love you C'est assez proche de Scharwenka je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6301
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 19:14

bien d'accord...et je n'ai pas souvenir que les 4 suivants m'aient déçus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Olivier



Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 19:55

Snoopy a écrit:
“Les Russes me qualifient d'Allemand, les Allemands de Russe, les juifs de chrétien et les chrétiens de juif. Les pianistes me considèrent comme un compositeur, les compositeurs comme un pianiste, les classiques comme un moderne, les modernes comme un réactionnaire. Ma conclusion est que je ne suis qu'un pitoyable individu”.

Quelle citation et pathétique conclusion...

Alors qu'au contraire ce brassage peur donner une richesse supplémentaire et assurer un lien entre des cultures différentes... Ne fut ce pas le cas pour un Chopin ou un Liszt ?

En tout cas, cela me donne envie d'approfondir ce compositeur au delà du 4eme concerto pour piano et notamment dans sa musique de chambre.


Revenir en haut Aller en bas
vizZ



Nombre de messages : 727
Age : 28
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 20:58

Vous avez des enregistrements pour ces concerto pour piano ? Je n'ai que le premier de chez Hyperion...
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6301
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 23:12

perso je ne connais que ces cd "Marco Polo"
les 5 ctos en 3cd...qui me parait pas mal du tout, malgré des interprètes relativement inconnus...mais pas sûr qu'ils soient toujours disponibles?

Revenir en haut Aller en bas
vizZ



Nombre de messages : 727
Age : 28
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Dim 9 Oct - 23:36

Erreur de ma part, c'est le n°4 que j'ai. Donc je recherche les trois premiers
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Lun 10 Oct - 9:11

Voilà déjà les deux premiers ici: http://musicmp3.spb.ru/artist/anton_grigorjevich_rubinshtein_anton_rubinstein.html
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ



Nombre de messages : 727
Age : 28
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Lun 10 Oct - 22:21

Snoopy a écrit:
Voilà déjà les deux premiers ici: http://musicmp3.spb.ru/artist/anton_grigorjevich_rubinshtein_anton_rubinstein.html

Super, Merci Snoopy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Lun 28 Nov - 20:15

Ses deux sonates pour violoncelle et piano sont magnifiques...et complètement inconnues.

Je viens de les découvrir grâce à ce CD :



Comme on ne voit pas bien l'image, qui est trop claire, je précise qu'il s'agit des sonates opus 18 en ré majeur et opus 39 en sol majeur. Elles durent 30 et 39 minutes, et l'on ne s'ennuie pas une minute !
Le CD est complété par la Mélodie pour piano en fa majeur op 3 n° 1, un "tube" Wink arrangé pour violoncelle et piano.




Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Lun 28 Nov - 21:08

Si tu as l'album tu sais où le poster pour notre plus grand bonheur


Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Mer 30 Nov - 13:43

Je viens de relire la biographie de Rubinstein et je m'étonne qu'il n'ait pas rencontré Chopin ni cherché à le connaître, vu qu'il est de Moldavie comme lui, et ils ont certains points communs finalement...
Je rajoute à ma liste : écouter du Rubinstein ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Mer 30 Nov - 15:32

Chopin était Polonais, pas Moldave et Rubinstein russe, même s'il est né en Moldavie
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum


Nombre de messages : 1997
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Ven 2 Déc - 20:09

Oh pardon, j'ai fait une grosse grosse confusion, je pensais à la région polonaise dans laquelle est né Chopin, hum... ca ressemble beaucoup à ce pays le nom, du coup je ne me souviens plus...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)   Aujourd'hui à 8:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: