Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-13%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
20.95 € 23.95 €
Voir le deal

 

 Papillons (Schumann)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Papillons (Schumann) Empty
MessageSujet: Papillons (Schumann)   Papillons (Schumann) Empty2020-11-12, 20:05

Papillons, op. 2, est une suite de pièces pour piano écrite de 1829 à 1831 par Robert Schumann. L'œuvre représente un bal masqué, inspirée de la dernière scène du roman Flegeljahre (L'âge ingrat en français) de Jean Paul. D'après Hans-Christian Müller, pour Schumann, les "papillons", serait des "bouts de papier", et correspondent aux passages qu'il a soulignés dans son livre du roman. Cette suite est contemporaine des Variations sur le nom "Abegg" op. 1, publiées en 1830.

Elle fait partie des premières pièces que Schumann aient composées. Des brouillons de certaines pièces sont présents dans son troisième carnet et les premières versions des pièces no 2 et 9 apparaissent déjà dans son premier carnet. Les carnets contiennent à la fois "Papillons" et "Valses", dont certaines se retrouve dans "Carnaval" et d'autres dans les Opus 99 et 124.

Robert Schumann a dédié l’œuvre à ses belles sœurs, Thèrèse, Rosalie et Émilie. Schumann a écrit le 17 avril 1832 :

"... dann würde ich zu ihnen (den Schmetterlingen) sagen, tragt die Papillons hin zu Theresen, Rosalien und Emilien, flattert und jubelt um sie, so leicht und selig ihr wollt... Bittet sodann alle, daß sie sobald als möglich die Schlußszene aus Jean Pauls Flegeljahren lesen möchten, und daß die Papillons disen Larventanz engentlich in Töne umsetzen sollten und fragt sie dann ob vielleicht in den Papillons Etwas von Winas Engelsliebe, von Walts Dichtergemüt und von Vults scharfblitzender Seele richtig widerspiegelt -- sagt und fragt dies alles und noch mehr, noch mehr."

["... puis, je leur (aux papillons) aurais dit : apportez les Papillons à Thérèse, Rosalie et Emilie, battez des ailes et réjouissez-vous, aussi légèrement que vous le voulez... Puis priez les de lire la scène finale de L'âge ingrat de Jean Paul dès que possible, et dites-leur que les Papillons sont en fait supposé traduire le bal costumé en son, et demandez leur si peut-être quelque chose de l'amour angélique de Wina, la nature poétique de Walt et l'âme vive de Vult est bien retranscrit dans les Papillons ; dites le et demandez vous le encore et encore."]


Le 19 avril 1832, il écrit à Ludwig Rellstab à Berlin éditeur du magazine Iris où il explique la connexion de l’œuvre avec le roman de Jean Paul : «Moins pour l'éditeur d'Iris que pour le poète et âme sœur Jean Paul, je me permets quelques mots sur les Papillons sur leur création car le fil qui est censé les boucler ensemble est à peine visible. Bien-nés, souvenez-vous de la dernière scène des années arrosées - danse larvaire - Walt - Vult - masques - Wina - danse de Vult - échange de masques - confessions - colère - divulgation - partage - rêve final et puis le frère partant. Je tournais souvent la dernière page: parce que la fin me semblait juste être un nouveau départ - j'étais presque inconsciemment au piano et donc un Papillon après l'autre a été créé. "

Schumann a également utilisé des compositions qui avaient déjà été créées plus tôt. Dans la copie personnelle de Schumann du Flegeljahre, il y a des notes marginales qui attribuent les numéros individuels des Papillons à des passages spécifiques du texte. Une lettre à Henriette Voigt montre que ce n'est pas un cadre pour un roman: «Je mentionne aussi que j'ai souligné le texte de la musique, pas l'inverse - sinon cela me semble être un« début insensé ». Seul le dernier, dont le pari était la réponse au premier, a été réveillé par Jean Paul."

Les deux personnages principaux du roman sont Walt Harnisch (un poète plutôt calme) et son frère Vult (audacieux virtuose de la flûte et brillant danseur). Tous deux aiment la même femme, à savoir Wina, la fille d'un général polonais. Votre choix entre Vult et Walt sera décidé lors d'un bal masqué.

Walt Harnisch est informé dans le roman par un accordeur de piano que son nom de famille contient les lettres de ton A - S (Es) -CH. Schumann note que ceux-ci apparaissent également dans son nom de famille, ce qui le pousse à s'identifier aux deux frères Harnisch et à établir un lien entre sa musique et le roman. Schumann a même utilisé ces lettres de ton explicitement dans le dernier cycle de piano du Carnaval. Walt et Vult étaient également les modèles de l' alter ego scindé de Schumann (Florestan et Eusebius).

La suite commence par une introduction de six mesures avant de se lancer dans une variété de mouvements de danses. Chaque mouvement est sans rapport avec les précédents, sauf le final, dans lequel le thème du premier mouvement réapparaît. Ce mouvement commence par citer le thème de la traditionnelle Grossvater Tanz (Danse du Grand-Père), qui était toujours jouée à la fin d'un mariage ou d'une fête similaire.

Plus précisément, la suite comporte 12 courtes pièces, précédées d'une "Introduction" de quelques mesures, moderato :

Introduction. Moderato (ré majeur)
Valse (ré majeur)
Valse - Prestissimo (Mi ♭ majeur)
Valse (Fa ♯ mineur)
Valse (la majeur)
Polonaise (si ♭ majeur)
Valse (ré mineur)
Valse - Semplice (fa mineur)
Valse (Do ♯ mineur)
Valse - Prestissimo (Si ♭ mineur)
Valse - Vivo (Do majeur)
Polonaise (ré majeur)
Finale (ré majeur)

Schumann a réutilisé quelques thèmes de Papillons dans sa composition ultérieure, le Carnaval op.9. Le thème de la valse principale du premier mouvement dans Papillons est repris dans la section «Florestan» ; il est également repris dans la dernière section nommée "Marche des Davidsbündler Contre les Philistins". La Danse du Grand-Père apparaît aussi dans la section finale, avec l'inscription "Thème du XVIIe siècle".



https://www.youtube.com/watch?v=5csG23b4k9U
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23714
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Papillons (Schumann) Empty
MessageSujet: Re: Papillons (Schumann)   Papillons (Schumann) Empty2020-11-12, 20:31

Oh! Ca fait une éternité que je ne l'avais pas entendu!! J'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Papillons (Schumann)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: