Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur la Sélection de Jeux PS4 Gamme ...
Voir le deal
9.99 €

 

 La musique albanaise

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20883
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

La musique albanaise Empty
MessageSujet: La musique albanaise   La musique albanaise Empty2020-11-05, 10:24

La musique albanaise est celle pratiquée en Albanie, mais aussi par les nombreuses communautés albanaises vivant en Italie, au Kosovo et en Macédoine.

Elle présente des caractéristiques tout autant archaïques, préservées par le relief et le régime, que métissées, par l'influence ottomane, persane, arabe, grecque ou slave. Elle se présente sous deux formes principales : le chant këngë et la danse valle (souvent en rythme aksak à 5, 7 ou 11 temps). Ces deux formes convergent parfois en këngë valle.

La musique folklorique a été encouragée par le régime communiste pour des raisons de lutte idéologique, notamment par la création du festival folklorique national de Gjirokastër.


La musique traditionnelle est schématiquement divisée en deux aires musicales : au nord (correspondant à la zone de peuplement guègue, la musique est majoritairement monodique, de style plutôt héroïque, tandis que dans le sud (correspondant à la zone de peuplement tosque) la polyphonie domine, dans un style plus lyrique et romantique.

Il existe diverses formes de chants polyphoniques à métrique libre et riche ornementation (vibrato et falsetto) :

këngë historike, ou chant historique
këngë legjendare, ou chant épique
këngë lirike, ou chant lyrique
kënge trimash, ou ballade héroïque des partisans
vjersh, chanté par les Arbëreshes (Albanais réfugiés en Italie)


Ces polyphonies albanaises varient en fonction des ethnies qui les chantent (Tosques proprement dits, Labs ou Chamène). Elles sont à trois ou quatre voix organisées en « preneur » (marësi ou ia merr), entonnant le chant, « rendeur » (kthyesi ou ya pret), le renvoyant et, « lanceur » (hedhesi) qui l'ornemente. Le bourdon iso enrobe l'ensemble. Elles sont dans une échelle quasi pentatonique du fait d'un système de pentacorde similaire au maqâm.

Elles sont parfois entrecoupées d'improvisations instrumentales polyphoniques et modales kaba (« puissant » en turc). La clarinette y joue un rôle de soliste, et le luth y joue celui de bourdon ; le violon ou l'accordéon les soutiennent alors. Lentes et tristes au début, elles s'acheminent vers un air de danse rapide.

Il faut y ajouter d'autres styles plus folkloriques :

maje krabe ou maje krahi, qui est un cri perçant en forme de signal utilisé par les bergers et les partisans
me fyt, qui est une forme de yodel polyphonique
vajtim, qui est une lamentation funéraire chantée par les femmes
kënge kreshnikë est un chant monodique épique et récitatif de la geste de Kreshnik, par les Guèges, avec des échelles heptatoniques. Il est accompagné de la vièle lahutë.



Instruments de musique

Les instruments à vent sont tous joués avec la respiration circulaire.


Vents :

accordéon
bilbil
clarinette
cyladjare
fyell
gaïda
kaval
zumarja
surlja


Cordes :

bakllama
bozuq
lahutë
qifteli
sharqi
tambura
violon


Percussions :

dajre
qypi
lodra


Musique classique

La musique classique a fait une timide apparition au xixe siècle avant de prendre un essor au siècle dernier sous l'impulsion du compositeur Çesk Zadeja.

On dit généralement que Palokë Kurti fait partie des fondateurs de l'opéra albanais. Compositeur et prêtre, Martin Gjoka est également considéré comme l'un des fondateurs les plus importants de la musique classique albanaise. On dit que Gjoka est le premier musicien albanais qui a montré un grand intérêt pour la musique folklorique albanaise traditionnelle, en particulier celle des régions montagneuses profondes du nord de l'Albanie qui a été moins influencée par la musique étrangère. Pendant sa vie, il a composé plusieurs musiques vocales et instrumentales utilisant des éléments de chanson d'art urbain et des mélodies folkloriques du nord.

Aux XIXe et XXe siècles, Fan S. Noli et Mikel Koliqi ont contribué au développement de la culture de la musique classique en Albanie. Ils ont pris de l'importance, avec Noli utilisant des chansons folkloriques urbaines dans son ouverture byzantine et est également connu pour un poème symphonique appelé Scanderberg. Koliqi a passé une grande partie de sa vie en prison pour ses croyances religieuses, mais a réussi à composer des mélodrames tels que Le Siège de Shkodër, L'écharpe rouge et Rozafa.

Les autres compositeurs essentiels de la musique classique albanaise moderne étaient Thoma Nassi, Kristo Kono, Frano Ndoja et Lec Kurti qui composèrent "Arbereshja" en 1915.

Prenk Jakova est devenu bien connu pour ses opéras tels que Scanderbeg et Mrika, qui ont été influencés par l'opéra italien traditionnel, le style belcanto et la musique folklorique albanaise. Çesk Zadeja a composé dans de nombreux styles, des symphonies aux ballets, à partir de 1956, et a également aidé à fonder le Conservatoire de musique de Tirana, le théâtre d'opéra et de ballet et l'Assemblée des chants et danses.

Plus tard au milieu du XXe siècle, les compositeurs albanais se sont concentrés sur les ballets, l'opéra et d'autres styles; il s'agissait notamment de Tonin Harapi, Tish Daija, Nikolla Zoraqi, Thoma Gaqi, Feim Ibrahimi, Shpëtim Kushta et bien d'autres. Depuis la chute du communisme en Albanie, au XXIe siècle, des compositeurs comme Aleksandër Peçi, le musicien ethnologue Ramadan Sokoli, Sokol Shup, Endri Sina, Pëllumb Vorpsi et Vasil Tole sont apparus, de même que de nouvelles institutions musicales comme la Society of Music Professionals et la Société de la nouvelle musique albanaise.

Les artistes d'opéra contemporains tels qu'Inva Mula, Ermonela Jaho et Saimir Pirgu ont acquis une reconnaissance internationale pour leur musique.



https://www.youtube.com/watch?v=osc2Itt5pg4

Festë të madhe ka sot Shqipëria (Ansambli Kombëtar i Këngëve dhe Valleve në Kuvajt - 2016)

soit : Une grande fête aujourd'hui en Albanie (Chants en Danses par l'ensemble Kuvajt - 2016
Revenir en haut Aller en bas
 
La musique albanaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques et danses du monde-
Sauter vers: