Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable ...
Voir le deal
68.99 €

 

 Alfred, opéra de Thomas Arne (Rule Britannia)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Alfred, opéra de Thomas Arne (Rule Britannia) Empty
MessageSujet: Alfred, opéra de Thomas Arne (Rule Britannia)   Alfred, opéra de Thomas Arne (Rule Britannia) EmptyLun 26 Oct 2020 - 14:45

Alfred est une œuvre du compositeur britannique Thomas Arne, d'abord créée sous la forme d'un masque, puis développée pour former un opéra. La durée de cette dernière version, en 3 actes, est d'environ une heure et quart.

L'œuvre s'inspire d'un événement historique : la victoire du roi anglo-saxon Alfred le Grand sur les Vikings en 878. Sa conclusion, Rule, Britannia!, est un air patriotique célèbre au Royaume-Uni.

Thomas Arne compose Alfred pour le prince de Galles Frédéric à l'occasion du troisième anniversaire de sa fille, la princesse Augusta. Le livret est l'œuvre de David Mallet et James Thomson. Thomson était un poète et dramaturge écossais qui a passé la majeure partie de sa vie adulte en Angleterre et espérait faire fortune à la Cour. Il avait un intérêt à aider à promouvoir une identité britannique, y compris et transcendant les anciennes identités anglaise et écossaise.

Ce masque (en 2 actes) est joué pour la première fois à Cliveden le 1er août 1740, qui est également la date anniversaire de l'avènement de Georges Ier, le grand-père du prince de Galles. Le choix du sujet n'est pas anodin, car Frédéric, prince né en Allemagne, cherche alors à se gagner la faveur des Britanniques tout en s'opposant à la politique de son père, le roi Georges II. Ce masque permet donc au prince de se présenter comme un nouvel Alfred, isolé mais promis à la victoire. Lors de la première, la femme d'Arne, Cecilia, y interprète l'Esprit de Britannia.

Par la suite, Arne retravaille à plusieurs reprises Alfred. Il en fait un oratorio en 1745, puis un opéra en trois actes en 1753. Cette dernière version est jouée au King's Theater la même année, puis au théâtre de Drury Lane en 1754.

Dans sa forme originale, Alfred ne contenait que l'ouverture, une marche et sept numéros musicaux, dont la célèbre chanson patriotique "Rule, Britannia!". Avec des ajouts successifs, Arne élargit considérablement la musique et la version finale fut un opéra entièrement chanté en trois actes de 27 numéros. Aujourd'hui, la troisième et dernière version de l'œuvre est celle qui est le plus souvent exécutée.


Synopsis (de la version exécutées à Londres au King's Theatre en 1753 et au Drury Lane Theatre en 1754)

L'opéra prend place sur l'île d'Athelney, dans le Somerset, en 878. Après sa défaite face aux Vikings, le roi Alfred le Grand s'est réfugié chez un couple de bergers nommés Corin et Emma, sans leur révéler son identité. Inquiet, il adresse une prière à l'Esprit de Britannia. Il est bientôt rejoint par sa femme Eltruda et son fils Édouard.
Plus tard, Edward annonce que douze cents Britanniques fidèles à Alfred campent à proximité et attendent son commandement. Emma et Corrin réalisent alors la véritable identité de leurs invités alors qu'Alfred part au combat. Lorsque la nouvelle de sa victoire leur parvient, tous se réjouissent. Edward loue le retour des valeurs britanniques. Alfred, exhorte son peuple: "Britanniques, continuez, le sujet commande profonde, respectez vos marines chaque terre hostile". En réponse, tous chantent "Rule Britania", une ode en l'honneur de la Grande-Bretagne.

Personnages

Alfred, roi d'Angleterre (ténor)
Eltruda, son épouse (soprano)
Edward, leur fils (alto)
Corin, berger (ténor)
Emma, sa femme (soprano)
L'Esprit Brittania (soprano)
Edith (soprano)





https://www.youtube.com/watch?v=xoYrquEi25s

Overture: Allegro Moderato 00:01
                Andante 02:46
                Tempo Di Minuetto 05:27
Act 1: Through To A Desert Isle Confin'd 06:49
Act 1: The Shepherd's Plain Life...Then Let Us The Snare Of Ambition Beware 08:31
Act 1: Come Calm Content 11:55
Act 1: Sweet Valley Say Where 15:20
Act 1: Why Beats My Heart With Such Devotion 17:33
Act 1: Let Not Those Who Love Complain 21:20
Act 1: If Those Who Live In Shepherd's Bow'r 24:40
Act 2: A Youth Adorn'd With Ev'ry Art 26:58
Act 2: From The Dawn Of Early Morning 31:43
Act 2: As Calms Succeed When Storms Are Past 37:02
Act 2: Hear, Alfred, Hear 38:40
Act 2: Gracious Heav'n, O Hear Me! 40:59
Act 2: Vengeance, O Come Inspire Me! 46:57
Act 2: Though Storms Awhile The Sun Obscure 53:42
Act 2: There Honour Comes, A Pilgrim Grey 57:54
Act 3: Ah, Me! What Fears Oppress My Throbbing Heart! 1:00:49
Act 3: Guardian Angels, O Descend 1:01:51
Act 3: Arise, Sweet Messenger Of The Morn 1:04:00
Act 3: March With A Side Drum 1:06:33
Act 3: See Liberty, Virtue & Honour Appearing 1:08:01
Act 3: When Britain First At Heav'n's Command (Rule, Britannia) 1:12:36


Malgré l'énorme popularité de Rule, Britannia! Alfred n'a jamais réussi sur scène. En raison de multiples modifications, l'ajout d'arias, de récitatifs, de chœurs, le changement du caractère de la pièce de masque à un oratorio puis opéra, et la perte de nombreux fragments de musique, la pièce est difficile (ambiguë) à interpréter et elle pose également des problèmes de performance.
Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred, opéra de Thomas Arne (Rule Britannia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: