Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emmanuelle



Nombre de messages : 38
Age : 67
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 24 Juin - 15:59

Un merveilleux enregistrement des Indes Galantes de Rameau, sous la baguette d'Hugo Reyne vient de sortir.
C'est une très intéressante alternative à la version  discographique de Christie, qui date quand même de 1991 ! (Je préfère ne pas mentionner le ratage qu'est la captation du spectacle de l'Opéra de Paris de 2003, sorti en DVD !)

Ballet héroïque en un Prologue et quatre entrées (1735-1736)
Livret de Louis Fuzelier.
(Version intégrale et originelle basée sur les sources de la bibliothèque de l’Opéra de Paris.)

Valérie Gabail – Amour, Phani, Fatime, Zima
Stéphanie Révidat – Hébé, Emilie, Zaïre
Reinoud Van Mechelen – Carlos, Damon
François-Nicolas Geslot – Valère, Tacmas
Aimery Lefèvre – Bellone, Osman, Huascar, Ali, Adario
Sydney Fierro – Alvar

Le Choeur du Marais
La Simphonie du Marais
Hugo Reyne, direction

Enregistré en concert à Vienne au Konzerthaus, 26 et 27 janvier 2013.
CD Musiques à la Chabotterie, 2014. (Collection Rameau , n°4)


L'orchestre est roi dans cette oeuvre, et "une Simphonie du Marais alerte et pétillante, claire et bouillonnante, entraîne dans son sillage les figures de ces amours contrariées et récompensées, dans une mise en espace sonore, véritable chorégraphie chatoyante et séductrice. La souplesse fluide des cordes, l’éclat et le fruité des vents, le clinquant coruscant des trompettes, le déchainement des percussions servent les riches méandres d’une partition qui surprend et émerveille toujours par sa force et son inventivité. Pour autant, Hugo Reyne n’en oublie pas de déployer une tendresse attentive aux tourments des protagonistes ; elle flamboie tout comme son manifeste amour pour l’œuvre. Cette vision éminemment séduisante est encore une des très belles réussites à l’actif de ce chercheur passionné."
(La suite sur http://goo.gl/vogUW0 )

L"ébouriffante version des Indes Galantes proposée par Christophe Rousset et Scozzi va sans doute sortir en DVD un jour. (Croisons les doigts)
http://goo.gl/K3b0KX

On n'a jamais assez de Rameau, de toute façon !
Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 24 Juin - 17:49

Merci Emmanuelle de ramener mon attention vers ce cher Rameau et ses "Indes galantes" qui me font tant vibrer ! Je constate en même temps que la version Jordi Savall que j'avais postée a dû être retirée    et malheureusement je ne parviens pas à accéder à la version de Christophe Rousset que tu proposes, il faudra donc que j'épargne pour m'acheter le DVD ...  Wink ou le CD d'Hugo Reyne que j'apprécie beaucoup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11313
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 24 Juin - 18:10

Non, elle y est encore. Ton lien est toujours effectif. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 24 Juin - 18:14

oui, merci, je viens de le rafraîchir  Hehe 

et j'ai même trouvé "Les Indes Galantes " au clavecin, dirigé par Philippe Rousset      :ici
et la vidéo totale dirigée par William Christie ! ici

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11313
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 24 Juin - 18:41

J'ai failli acheté du Rameau, l'autre jour, "Les Indes Galantes" justement que je ne connais pas encore.  Embarassed Embarassed Embarassed Puis je suis reparti avec autre chose.  
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuelle



Nombre de messages : 38
Age : 67
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mer 25 Juin - 12:20

Icare a écrit:
J'ai failli acheté du Rameau, l'autre jour, "Les Indes Galantes" justement que je ne connais pas encore.  Embarassed Embarassed Embarassed Puis je suis reparti avec autre chose 

Z'honte !!!   

Une vidéo d'un spectacle que j'avais adoré à l'époque : Les Indes G, par Herreweghe et Pizzi.
Musicalement, cela manque de tonus, mais visuellement, c'est toujours aussi beau.
Attention vidéo qui a "bavé", car sans doute diffusé une seule fois sur le service public... Pour un enregistrement VHS d'une captation de 1983, somme toute, c'est dans un état impeccable...
http://www.youtube.com/watch?v=uBQTWIeTLPk

Théâtre Musical du Châtelet, mai-juin 1983
La Chapelle Royale, dirigée par Philippe Herreweghe
Avec Sandra Browne, Robert Dean, Françoise Destembert, Véronique Dietschy (Hébé, Zima), Maria Fausta Gallamini, Gérard Garino, Jon Garrison, Tibère Raffalli, John Rath (Don Alvar), Grégory Reinhart, Anne Marie Rodde (Emilie), Zeger Vandersteene
Mise en scène et scénographie Pier Luigi Pizzi
Chorégraphie René Goliard et François Raffinot
Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Jeu 26 Juin - 9:39

Icare a écrit:
J'ai failli acheté du Rameau, l'autre jour, "Les Indes Galantes" justement que je ne connais pas encore. Embarassed Embarassed Embarassed Puis je suis reparti avec autre chose.


Peut-être le titre de l’œuvre qui peut rebuter ? "Les Indes" me fait penser au colonies et à tout ce qui va avec   et puis "galantes" : les salons luxueux aussi bien des maharajas que des autorités politiques de l'époque ... personnellement, j'ai eu la chance de découvrir la musique avant d'en connaître l'auteur et le titre, sans à-priori plus facile d'aimer sans doute  Wink  ou peut-être aussi que cette musique-là ne t'inspire tout simplement pas ; je me demande d'ailleurs bien pourquoi je cherche des raisons à ce "rejet"   

La musique de Rameau par ses accents "excessifs" mais tellement joyeux, vient refaire mon équilibre quand celui-ci défaille  Laughing
Après les "Rameau" au piano de Marcelle Meyer, j'ai trouvé cette suite en mineur au clavecin qui m'enchante également, chaque note comme une perle ajoutée   

 

Aussi les œuvres complètes au clavecin par Scott Ross ici


Revenir en haut Aller en bas
Emmanuelle



Nombre de messages : 38
Age : 67
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Jeu 26 Juin - 13:20

Dans la série des productions géniales, il y a ce Platée (orchestre superlatif, interprètes survoltés et parfaitement dans le style) et mise en scène diabolique d'intelligence !) Une des meilleures versions que j'ai entendues...
http://www.youtube.com/watch?v=pBQhCi678Ao

J'en avais fait une critique détaillée qu'on peut retrouver ici :
http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/2014/06/rameau-platee-opera-du-rhin-2010.html
Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11313
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Jeu 26 Juin - 17:54

laudec a écrit:
Icare a écrit:
J'ai failli acheté du Rameau, l'autre jour, "Les Indes Galantes" justement que je ne connais pas encore.  Embarassed Embarassed Embarassed Puis je suis reparti avec autre chose.  

Peut-être le titre de l’œuvre qui peut rebuter ? "Les Indes" me fait penser au colonies et à tout ce qui va avec   et puis "galantes" : les salons luxueux aussi bien des maharajas que des autorités  politiques de l'époque ...  personnellement, j'ai eu la chance de découvrir la musique avant d'en connaître l'auteur et le titre, sans à-priori plus facile d'aimer sans doute  Wink  ou peut-être aussi que cette musique-là ne t'inspire tout simplement pas ; je me demande d'ailleurs bien pourquoi je cherche des raisons à ce "rejet"  

Pour ma part, il ne s'agit pas de rejet, mais de choix qui ne tient absolument pas d'un préjugé quelconque ni d'une appréhension. Je m'intéresse à Rameau depuis longtemps, tout comme je m'intéresse également à Couperin, Purcell et quelques autres compositeurs, toutes époques confondues, mais sans avoir encore franchi le pas. J'ai fini par le franchir récemment avec Emmanuel Chabrier. C'est juste une question de temps et d'opportunité. Je sais qu'un jour je vais repartir avec un "Rameau" dans ma besace! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Jeu 26 Juin - 20:50

Merci Emmanuelle, je m'en vais donc à la découverte impatiente de ce Platée qui dure plus de 3h30 (il me faudra bien 2 soirées ) !


Icare a écrit:
Pour ma part, il ne s'agit pas de rejet, mais de choix qui ne tient absolument pas d'un préjugé quelconque ni d'une appréhension


Désolée Icare, j'ai cette fâcheuse tendance à vouloir trouver des raisons à tout  Crying or Very sad , c'est donc de moi que je parle en fin de compte et bien sûr pas de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Frantz 77

avatar

Nombre de messages : 130
Age : 68
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: J.P.Rameau : les six concerts en sextuor par L.Auriacombe   Ven 27 Juin - 17:50

C'est un ensemble des plus beaux de J.P.Rameau
(on y retrouve "la Poule", "L'Egyptienne", "L'Enharmonique" ...pour sextuor dans une version émouvante , par l'Orchestre de chambre de Toulouse ,dirigé par Louis Auriacombe ....)

....j'avais cette pièce de musée en vynil et l'ai trouvée en version  cd dirigée par Jean-Pierre Dautel (Orch.de chambre de Caen )

C'est bien sur superbe , mais un fan de Rameau avait le version
Auriacombe dans sa collection ....ce serait un grand bonheur qu'il ou elle me contacte... 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Jeu 3 Juil - 10:50

En parlant de "vents", je viens d'écouter "Les vents" des Boréades de J-P. Rameau insufflé par Jordi Saval, un beau souffle que j'aime à vous partager !

Revenir en haut Aller en bas
Frantz 77

avatar

Nombre de messages : 130
Age : 68
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Rameau, les Boréales , "la tempête "...   Jeu 3 Juil - 18:57

Merci Laudec !
une merveille de musique...

et je découvre l'instrument unique qui doit aussi servir dans
le Daphnis et Chloé de M.Ravel :

C'est incroyable "rouleau à vents" qui semble sorti d'un conte de Fées !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 16 Sep - 19:01

Je n'avais pas écouté les grands motets de Rameau depuis pas mal de temps, mais je me souvenais qu'ils m'avaient assez plu. Je viens de les réécouter, et je dois dire qu'il me faut maintenant remplacer le "assez" par "beaucoup".

Voilà qui va faire plaisir à Jean Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 16 Sep - 19:55

En effet Joachim...j'en suis très heureux Wink ...et toujours aussi frustré qu'il se soit si peu penché sur cette forme!! No
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 16 Sep - 23:12

Superbe ces motets que je découvre ce soir sur YT :  Le concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet    On les trouve également par William Christie (Les Arts Florissants (1994), et par Philippe Herreweghe que j'écouterai par la suite
ici
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Mar 16 Sep - 23:36

trois belles versions!!!...Merci pour ton lien Laudec qui m'a permis de découvrir un concert du jeune ensemble Pygmalion (10 ans quand même) dirigé par Raphael Pichon :
avec deux des motets de Rameau et un non moins génial "in exitu Israel de Egypto" de Joseph Cassanea de Mondonville et un Teleman que je ne connais pas!

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2692
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Ven 6 Mar - 15:12

Oui Jean et Laudec, MERCI, et rappelons que Raphaël Pichon avec son ensemble Pygmalion, a remporté une belle victoire de la Musique cette année avec son dernier enregistrement (à la Chapelle Royale, et pour un certain JSB !).
Jean-Philippe RAMEAU  : En rangeant ma CDthèque hier (bon, un début, ne riez pas, je trie par "catégories"), j'ai retrouvé un petit chef d'oeuvre de 1992 ! (Harmonia Mundi, 76 mn).
Un "best-off" manifique reprenant entre autres des prestations de William Christie (en 1984).
Programme : 
- Pièces de clavecin de 1724 (suite en mi mineur) 
- Extraits divers de suite d'orchestre des Indes Galantes (toujours Christie au clavecin)
- Anacréon (ballet en un acte, scène 5)
- In Convertendo, Grand Motet.
Orchestres : La Chapelle Royale, Dir. Phililppe Herreweghe sur "Les Indes.." et le "Grand Motet", et les Arts Florissants , Dir. William Christie sur "Anacréon".
Superbe évidemment, avec le soleil qui daigne enfin être au diapason .... Une musique heureuse qui rend heureux.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5931
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Sam 14 Mar - 13:58

Paru le 27 janvier 2015 chez Glossa

Ballet héroïque en un prologue et trois entrées, livret de Louis de Cahusac
Créé à l’Académie royale de musique, le 12 octobre 1745

Interprètes
Vashegyi, György
Gens, Véronique
Baráth, Emöke
Legay, Aurelia
Vidal, Mathias
Dolié, Thomas
Orfeo Orchestra
Purcell Choir
Direction musicale : György Vashegyi

De la propagande, voilà très précisément ce qu’est cet opéra-ballet 'Les Fêtes de Polymnie'. Propagande à la gloire de Louis XV, encore considéré comme « le bien-aimé » en cette année 1745, alors qu’à la fin de sa vie trente ans plus tard il était devenu « le bien-haï ». La France venant de remporter la bataille de Fontenoy, il convient de célébrer l’événement en grande pompe. La musique de Rameau se laisse emporter dans d’impressionnants tourbillons orchestraux, et des déclamations chantées d’une grande vigueur. Les allégories et personnages antiques sont sensés chanter la royauté française, ainsi revêtue d’un vernis d’immuable ancienneté, tandis que les parties dansées sont le prétexte à de magnifiques développements quasi-symphoniques. Polymnie ne fut plus guère représenté après le milieu du XVIIIe siècle, sans doute le sujet n’a-t-il pas grand intérêt en termes scéniques, tandis que les personnages ne développent aucun argument dramatique qui se tienne. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas écouter cette splendide partition, un peu comme une sorte d’oratorio glorieux ! Exemplaire interprétation de l’Orchestre Orfeo et le Chœur Purcell qui, comme leurs noms ne l’indiquent pas, sont hongrois pur-sang. Parmi les solistes, saluons la présence de l’impeccable Véronique Gens. Voilà une co-production bienvenue entre le Centre de musique baroque de Versailles, le Palais des Arts de Budapest et le Festival de Printemps de Budapest. © Qobuz

L’anniversaire Rameau aura permis de (re)découvrir quantité de partitions restées jusque-là dans l’ombre. Certaines risquent fort d’y replonger, mais il en est aussi qu’on aimerait voir s’imposer. Les Fêtes de Polymnie, bien que composé comme une œuvre de circonstance pour chanter les louanges de Louis XV, se révèle être bien davantage qu’une de ces bagatelles associant des actes de ballet plus ou moins interchangeables. Le livret est d’une qualité et d’une cohérence rares, ce qui n’a du reste rien d’étonnant de la part de Cahusac, collaborateur privilégié à qui Rameau doit quelques-uns de ses meilleurs textes. Et contrairement à un lieu commun selon lequel le Dijonnais n’était jamais meilleur compositeur que lorsqu’on lui proposait des livrets médiocres, la beauté de la musique rejoint ici la rigueur de la division en trois entrées correspondant à trois genres privilégiés de la poésie lyrique : la fable (c’est-à-dire la mythologie), l’histoire et la féerie. Du prologue, on remarque surtout l’ouverture et « l’Elévation du trophée », dont les harmonies préfigurent très logiquement « l’Entrée de Polymnie » dans Les Boréades, partition pourtant de près de vingt ans postérieure. La première entrée propose un divertissement particulièrement développé. La deuxième entrée offre à Stratonice un air comparable par sa beauté, par son texte et par sa musique, au « Cruelle mère des amours » d’Hippolyte et Aricie, et les magnifiques dialogues sont dignes des plus belles œuvres de Rameau. La troisième entrée, quant à elle, inclut de belles scènes de chasse et un sommeil magique. © Laurent Bury sur Forum Opéra - suite de l'article


https://www.youtube.com/watch?v=gd-ivQT6bh4
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5931
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Lun 13 Avr - 10:56



Zaïs est une pastorale héroïque de Jean-Philippe Rameau, composée sur un livret de Louis de Cahusac.
La pièce comporte un prologue et quatre actes. Elle a été créée à l'Académie royale de musique le 29 février 1748.

En 1745, le roi accorde à Jean-Philippe Rameau la charge de « Compositeur de la musique du Cabinet », charge assortie d’une pension. Cette nouvelle période sera celle de productions au caractère plus léger, en collaboration avec le librettiste Louis de Cahusac, comptant parmi les immenses chefs d’œuvre du musicien bourguignon. Zaïs, représentée en 1748 sur la scène de l’Académie royale de musique, est de celles-ci. Ce ballet-héroïque offre à la musique française de ses plus belles pages, tant vocale qu’instrumentales ; l’œuvre entière est à l’image de sa célèbre ouverture organisant le Chaos, surprenant par des effets de timbres théâtraux et l’audace de l’écriture. Si l’intrigue est des plus ténue – un amant (Zaïs) éprouvant sa bien-aimée (Zélidie) pour mieux la chérir –, elle est prétexte à d’innombrables divertissements et danses, dont la féérie sonne aux oreilles comme un véritable enchantement.

Pour la soprano Marie Fel et la haute contre Jélyotte, – deux chanteurs d’exception, Rameau écrit deux rôles d’une grâce et d’un charme irrésistibles.

diverses sources


https://www.youtube.com/watch?v=Xp6YkMYzljE
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Lun 13 Avr - 12:53

Merci pour ces "Rameau" que j'aime tant. A chaque fois que j'écoute sa musique, il y a un monde qui s'éveille en moi, je ne sais à quoi c'est dû, mais cette musique me donne envie de danser et de chanter, je m'y sens bien

J'ai l'impression aussi que c'est à chaque fois la même musique qu'il nous ressert, mais cela ne me dérange pas !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Ven 11 Déc - 10:48

Voici une intégrale des pièces pour clavecin : les 5 Suites, plus les deux pièces indépendantes : La Dauphine et Les petits marteaux.

Je confirme que, contrairement à Couperin (qui souvent m'ennuie... mais pas toujours Wink ), j'aime beaucoup la plupart de ces pièces, mais (à mon très humble avis) il faut absolument les écouter au clavecin et non pas dans une version au piano.




Un exemple :



https://www.youtube.com/watch?v=NnVr8lzGDe0
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Ven 11 Déc - 12:22

Merci   même si les extraits me laissent sur ma  faim !  Je découvre un claveciniste que je ne connaissais pas Mahan Esfahani
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Ven 11 Déc - 13:40

joachim a écrit:

Je confirme que, contrairement à Couperin (qui souvent m'ennuie... mais pas toujours Wink ), j'aime beaucoup la plupart de ces pièces, mais (à mon très humble avis) il faut absolument les écouter au clavecin et non pas dans une version au piano.


si une intégrale pas cher au piano paraissait... j'achèterais tout de suite Very Happy ...et je l'écouterais surement plus souvent que celle au clavecin Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   Dim 11 Juin - 12:08

Frantz 77 a écrit:
Pour une approche et une ouverture à J.P.Rameau je préconise un très beau cd de Christophe Rousset ( ED. Oiseau -Lyre)

Dix-sept ouvertures d' opéras qui retracent en tour d'horizon fastueux l'état d'esprit du grand compositeur !

J'avais ce CD depuis pas mal de temps, et je ne l'avais pas encore écouté Embarassed

C'est réparé, et je suis vraiment enchanté par ces ouvertures.







https://www.youtube.com/watch?v=B1VBD7C59Jc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Philippe Rameau (1683-1764)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: