Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Beethoven 10ème symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Ven 10 Aoû - 11:08

Je reviens à ce vieux topic, car j'ai réécouté cette 10ème symphonie, et finalement je vois que je n'ai rien à ajouter à ce que je disais il y a 5 ans. 5 ans, je crois, que je n'avais écouté cette symphonie !




Ce Cd est le premier enregistrement mondial. Quelques autres ont suivi, mais toujours dans l'arrangement de Barry Cooper. Je me demande si un autre musicologue s' y est attaqué ?


Voici la traduction google du commentaire de Barry Cooper. Malgré le mauvais français, on comprend quand même.

Avant Beethoven avait achevé sa Neuvième Symphonie, en 1824, il avait déjà commencé à griffonner des idées pour un dixième (un chevauchement similaires avaient eu lieu dans ses cinquième et sixième symphonies). Il a travaillé sur cette nouvelle symphonie de façon sporadique à partir de 1822 ans, avec les dernières esquisses connues datant de Octobre 1825; mais au moment de sa mort, en 1827 seulement Mars le premier mouvement avait été travaillé dans les détails. Son ami Karl Holz rapporté plus tard l'avoir entendu jouer du piano et a donné une brève description: une introduction en douceur en mi bémol majeur suivi par un puissant Allegro en ut mineur. Mais même ce mouvement était évidemment loin d'être entièrement écrit et il n'y a pas d'indications claires de ce qui allait suivre dans les mouvements ultérieurs.

Comme la plupart des croquis Beethoven't pour d'autres œuvres, celles de la dixième symphonie sont dispersés dans plusieurs manuscrits différents croquis (quatre principaux plus un certain nombre de questions secondaires ont été identifiées jusqu'à présent). Comme d'habitude, ils sont sans étiquette et presque illisible pour quiconque ne connais pas bien avec l'écriture singulière de Beethoven. Par conséquent, il n'était pas jusqu'à ce que les années 1980 que l'un d'eux ont été identifiés avec certitude. Dans le même temps, des rumeurs au sujet de la Dixième Symphonie, ont commencé principalement par Holz et Anton Schindler, avait alimenté les spéculations qu'il pourrait y avoir un manuscrit complet caché quelque part ou encore que la symphonie n'a jamais été commencé et que les rumeurs étaient sans fondement. Maintenant, cependant, nous sommes un peu plus clair et plus de 50 sketches sont connus, bien que de nombreuses questions restent sans réponse et il est possible que plus de croquis peuvent encore être découvertes. Tous les croquis sont très fragmentaires, avec aucun contenant plus d'environ 30 bars de musique en continu, mais pour quelqu'un de familier avec les méthodes normales de Beethoven esquisse, elles donnent une idée claire du type de mouvement qu'il avait à l'esprit. En outre, ils contiennent des informations très bonne. Il semble donc très bien la peine d'essayer et de les rendre disponibles pour des spectacles en les remplissant dans une version performante, plutôt que de les laisser dans les archives où ils peuvent être utiles seulement à quelques spécialistes. Après tout, les croquis représentent sonore plutôt que des formes sur le papier, et le ne peut pas être entièrement évalués jusqu'à ce qu'ils aient été entendus - et de préférence entendu dans un cadre approprié d'orchestre. L'auteur du présent avait déjà étudié esquisses de Beethoven pour de nombreux autres ouvrages, en relation avec un livre qu'il a été écrit (Beethoven et le processus créatif, qui sera publié par Oxford University Press), et a donc estimé qu'il était dans une meilleure position que la plupart des savants à tenter une fin du premier mouvement, même si la tâche dans un premier temps semblait incroyablement difficile. Au total, il ya environ 250 bars de croquis pour le premier mouvement. Certains dupliquer ou se contredisent, laissant moins de 200 utilisable, mais beaucoup d'entre eux peuvent être utilisés plus d'une fois, au moyen de répétitions et reprises telles que se produisent dans toutes les symphonies de Beethoven (par exemple, un thème esquissé pour l'exposition se reproduira dans la réexposition). Les esquisses de ce fait nous fournir plus de 300 bars, tandis que le reste des 200 barres ou à peu près (sur 531) ont dû être adaptés à partir des mêmes thèmes de base par divers moyens (par exemple, la transposition et la séquence) et développé dans la façon dont Beethoven normalement fait. Ainsi, tout le matériel de base thématique est de Beethoven, mais l'harmonie appropriée a dû être ajouté dans des endroits où il est absent, le mouvement a dû être orchestré dans le style de Beethoven (avec l'aide de seulement quelques indices dans les esquisses), et passages reliant basés sur des thèmes de Beethoven ont été insérés si nécessaire.

Le résultat n'est évidemment pas exactement ce que Beethoven aurait écrite, et dans certains endroits, en particulier, il aurait probablement été plus imaginatifs. Il semble également plus typique de la période intermédiaire que la fin de Beethoven, bien que cela peut être dû à des liens étroits avec les sonatos de piano au début. Néanmoins, il fournit au moins une impression approximative du mouvement qu'il avait en tête au moment de les croquis et est certainement beaucoup plus proche de la Dixième Symphonie de Beethoven que tout déjà entendu. Il est donc susceptible de se trouver extrememly intéressante par tous ceux qui veulent savoir ce qu'il comptait pour la symphonie qui était d'avoir suivi le neuvième; en outre, elle peut également être apprécié comme un morceau de musique, d'une manière que les esquisses fragmentaires sur leur propre ne pourrait jamais être.

Écrit par Barry Cooper


Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Ven 10 Aoû - 11:30

Toujours intéressant malgré tout Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Ven 10 Aoû - 11:36

La voici sur youtube Wink

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11549
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Ven 10 Aoû - 17:25


J'ignorais tout de cette dixième symphonie. Merci pour le lien que j'écouterai dès que j'aurai un moment propice pour le faire. Pour l'instant, je suis quasiment chaos de deux heures d'une autre symphonie et il n'y a plus de place dans mon cerveau imbibé. Je dois reposer mes petites oreilles et profiter de la symphonie du silence avant tout. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Ven 10 Aoû - 23:19

Merci Joachim. C'est typiquement Beethovénien en effet
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Jeu 26 Mar - 18:56

Pic-de-la-Mirandole a écrit:


Sinon, contrairement à ce que prétend  Snoopy, toutes les œuvres de Beethoven ne sont pas des chefs-d'oeuvre. Ce qui fait un grand compositeur, c'est qu'il fait des chefs-d'oeuvre plus souvent que les autres. (...)
Donc d'après moi, Beethoven est un des compositeurs qui a fait le plus de chefs-d'oeuvre mais comme tout homme, il y a des moments où il était moins inspiré ou ne faisait que répondre à une commande pour des raisons financières.

On est bien d'accord. Simplement quand je dis qu'il n'a fait que des chefs-d'oeuvres c'est une manière imagée de dire, comme tu l'expliques bien, que le plus gros de sa production est de haute qualité et que la quasi intégralité de son oeuvre (du moins pour les "grandes oeuvres" comme les symphonies, sonates, trio, etc...) sont souvent des chefs-d'oeuvre.

Citation :
D'ailleurs plusieurs de ses œuvres ont reçues une accueil glacial de son vivant.  

Oui mais ça, cela n'a aucun rapport avec la qualité intrinsèque de l'oeuvre. Une oeuvre peut être trop avance sur son temps donc mal comprise, elle peut être mal acceuillie pour des tas de raisons qui n'ont rien à voir avec la musique et/ou (encore une fois) la qualité intrinsèque de l'oeuvre.

Citation :
Tous les plus grands compositeurs ont fait quelques œuvres banales ou mauvaises

C'est vrai, mais dans une proportion minime comparée à d'autres compositeurs. C'est bien pour ça qu'on les qualifie de "grands compositeurs", parce que justement, à quelques exceptions près, il y a une constance dans la qualité de ce qui a été créé.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Jeu 26 Mar - 19:58

Snoopy a écrit:


Citation :
D'ailleurs plusieurs de ses œuvres ont reçues une accueil glacial de son vivant.  

Oui mais ça, cela n'a aucun rapport avec la qualité intrinsèque de l'oeuvre. Une oeuvre peut être trop avance sur son temps donc mal comprise, elle peut être mal acceuillie pour des tas de raisons qui n'ont rien à voir avec la musique et/ou (encore une fois) la qualité intrinsèque de l'oeuvre.


Je dirais même plus! ... Wink combien d'oeuvres ont été mal accueillies par le public de leurs époques ,...et ovationnées par la suite...D'ailleurs le public , à mon avis, de quelle époque qu'il soit...n'est sûrement pas le plus apte à désigner un chef d'oeuvre ou une oeuvre médiocre Wink ...

C'est comme le résultat d'un vote: si une majorité était le reflet de ce est le mieux pour tous...on s'en serait peut être aperçu depuis des décennies!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: La Dixième de Beethoven   Jeu 26 Mar - 20:20

Pic-de-la-Mirandole a écrit:
Si  je ne me trompe pas, Beethoven n'avait pas prévu de voix dans sa 10e symphonie.

Ça demande confirmation car je n'ai pas une mémoire d'éléphant, mais je crois avoir lu que Beethoven, au début, ne prévoyait pas de choeurs dans sa 9ème symphonie, mais dans sa 10ème qui devait être composée à peu près en même temps (comme les symphonies 5 et 6, ou bien les 7 et 8). On connaît bien sûr la suite, avec la 9ème il a réalisé le plus grand monument de la musique ! enfin pour moi

Pour l'accueil des premières exécutions, la 9ème, malgré son côté musical révolutionnaire pour l'époque, a été très applaudie. Par contre son Fidelio a été un échec complet, et pourtant il est magnifique. Pense aussi, entre autres, au Sacre du Printemps, qui a fait scandale alors que maintenant c'est devenu une oeuvre géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11549
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Sam 28 Mar - 17:12


Jean a écrit: Quant à Beethoven, avait il envisagé ou non que la symphonie devait maintenant intégrer la voix...? si on a des écrits on peut avoir une réponse; sinon...il pouvait aussi, tout comme d'autres par la suite, mettre des voix dans une symphonies et pas dans une autre , sans qu'il y ait une règle définitive!...ex Mendelssohnn, Mahler, Schostakovitch et surement bien d'autres

Carl Nielsen (Symphonie n°3) ou encore Gösta Nystroem (Sinfonia del Mare), mais bon, les exemples seraient sans doute trop nombreux. Sinon, puisque l'on parle ici d'une oeuvre, à la base, inachevée: êtes-vous partisans de ces musiciens, certes experts, qui en réalisent "leur" version complète, c'est-à-dire continuent et achèvent ce que le compositeur n'a pu faire ou devrait-elle rester inachevée?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Sam 28 Mar - 17:47

Icare a écrit:

Sinon, puisque l'on parle ici d'une oeuvre, à la base, inachevée: êtes-vous partisans de ces musiciens, certes experts, qui en réalisent "leur" version complète, c'est-à-dire continuent et achèvent ce que le compositeur n'a pu faire ou devrait-elle rester inachevée?

Personnellement je dis oui, car ça nous permet au moins d'avoir une idée de ce qu'aurait effectué le compositeur. Evidemment, dans le cas de la 10ème de Beethoven, le résultat aurait certainement été très différent, y compris dans les thèmes principaux, car Beethoven, très difficile envers lui-même, modifiait sans cesse ses compositions. Mais au moins, on a un thème beethovenien de plus, et faut dire que l'andante qui ouvre le seul mouvement est très beau.

Pour la 7ème de Schubert, là je dis un grand "OUI", car la symphonie est complète au piano et même partiellement orchestrée. Il suffisait donc à Weingartner puis à Newbould d'effectuer l'orchestration. Pour la 10ème de Schubert, c'est peut-être un peu plus discutable car seul le deuxième mouvement était à peu près complet.

Pour la 10ème de Mahler, je dis oui également, bien qu'il n'ait réalisé complètement que le 1er mouvement et à peu près le 3ème. Mais les esquisses étaient assez suffisantes pour que Deryck Cooke ait pu la terminer.

Il y la cas de la 9ème de Bruckner, dont seuls les trois premiers mouvements sont complets, et le 4ème seulement esquissé, avec des parties manquantes que W. Carragan a dû carrément inventer.

La 7ème de Tchaïkowski, qui a été transformée en concerto pour piano par le compositeur lui-même, a pu être reconstituée par Bogatyrev, à partir aussi des notes de Taneiev - mais il manque quand même le 3ème mouvement.

La 3ème d'Elgar très incomplète a été terminée par Payne, mais il a dû lui aussi pas mal "inventer".

Néanmoins, je suis très favorable à ces "terminaisons" qui au moins nous présentent des thèmes de nos compositeurs favoris. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11549
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Sam 28 Mar - 18:27

<<Néanmoins, je suis très favorable à ces "terminaisons" qui au moins nous présentent des thèmes de nos compositeurs favoris.>>

Oui, encore que dans certains cas, il s'agit visiblement de "thèmes supposés", de thèmes à la manière du compositeur comme achèvement supposé d'une oeuvre demeurée incomplète...En même temps, tu me rétorqueras que si le résultat est plaisant, voire satisfaisant, pourquoi pas...Les puristes n'ont qu'à s'abstenir! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Sam 28 Mar - 19:12

Icare a écrit:

êtes-vous partisans de ces musiciens, certes experts, qui en réalisent "leur" version complète, c'est-à-dire continuent et achèvent ce que le compositeur n'a pu faire ou devrait-elle rester inachevée?

Moi je suis plutôt contre. Si Beethoven n'a pas fini, il n'a pas fini c'est pas bien grave. Personne n'est éternel. Dans ce cas autant aussi essayer de composer ce qu'il aurait composé s'il avait vécu jusque 80 ans par exemples? Etc... Bref, ça peut partir dans tous les sens et au final ça ne sert pas à grand chose de spéculer là dessus. Occupons nous plutôt de la production écrite de son vivant et qu'il nous a laissé, tout comme les autres, c'est déjà bien assez. Sinon on tombe vite dans l'imitation qui d'ailleurs n'a aucun intérêt à tous les niveaux.

Je suis seulement favorable à l'interprétation d'oeuvres déjà écrites mais par exemple jamais jouées ou publiées. Mais que dans tous les cas elles soit "urtext" et que personne n'y ait mis ou soustsrait quoi que ce soit. Bref, de jouer une oeuvre originale qui pour X raisons n'a jamais été mise au propre, publiée ou jouée. Mais des trucs hybrides terminés par Untel, non merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Henri



Nombre de messages : 271
Age : 63
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Sam 20 Juin - 1:01

Pour ma part je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire.
Non, en fait je trouve sans intérêt de se dire pour ou contre. Si quelqu'un l'a fait, ça a au moins le mérite d'exister en tant que musique, et alors pourquoi ne pas l'écouter, et éventuellement l'aimer ? En l'occurrence, ça sonne bien "Beethoven" mais je n'y trouve rien qui me retienne autant que dans les 3ème, 5ème, 6ème, 7ème et 9ème. Donc je suis assez enclin à la ranger avec les autres, celles que je n'écoute jamais, et du coup, la question de savoir si Beethoven aurait fait mieux ou pas est tout à fait secondaire.
Dans un autre genre, que pensez-vous des arrangements pour orchestre à cordes des quatuors de Beethoven ? Personnellement je les écoute volontiers (je connais le n° 12, le n° 14 et le n° 16 - y en a-t-il d'autres ?) car je préfère l'orchestre à cordes que le quatuor.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Lun 13 Mar - 11:13

joachim a écrit:
On sait que Beethoven avait en projet une Dixième Symphonie puisqu'il écrivit à Moscheles, le 18 mars 1827 (soit 8 jours avant sa mort :
"J'ai dans mo pupitre une symphonie entièrement esquissée", et aussi qu'il demanda, le même jour, ces esquisses à Schindler pour y  travailler.

D'après ce que dit Schindler, la symphonie était suffisamment avancée et il l'a traitée de "monstruosité musicale" (il en disait autant des derniers quatuors).

Que sont devenues les multiples feuilles d'esquisses ? Qu'en a fait Schindler ? Il en publiera une petite partie qui ne correspondent probablement à  la totalité de ce qu'avait laissé Beethoven. Quelques autres esquisses ont été retrouvées en 1984 par Brandenburg et Cooper.

Avec ce qui existe (350 mesures), le musicologue Barry Cooper a réussi à reconstituer tant bien que mal le premier mouvement. Celui-ci est en mi bémol majeur, et il y a quelques années (1987 je crois) est paru un CD du premier mouvement de la Dixième Symphonie dans l'arrangement de Barry Cooper.

Le mouvement, dans la tonalité de mi bémol majeur, est constitué d'un andante puis un allegro puis un retour de l'andante, le tout dure une vingtaine de minutes.
Avant de lancer ce topic, je viens de le réécouter, et je me demande comment Beethoven l'aurait réellement achevé.
Compléter une oeuvre de Mozart par exemple aurait sûrement été plus fiable, lui qui écrivait presque du "premier jet". Mais quand on sait à quel point Beethoven transformait et retransformait ses thèmes avant d'en être satisfait, comment aurait été ce mouvement au final ? Bien sûr on ne le saura jamais, mais grâce à Barry Cooper, nous avons au moins une idée des thèmes choisis par Beethoven.

Mon avis de simple mélomane : d'accord pour la partie andante, elle est bien "beethovenienne", mais la partie allegro me semble plus critiquable. Quant au retour de l'andante, ça me parait bizarre pour un premier mouvement ; on peut se demander ce qu'aurait prévu Beethoven comme 2ème mouvement dans ce cas : un scherzo comme dans la 9ème ? on a justement retrouvé aussi un petit thème de scherzo, de quelques mesures...


Plus de 10 ans que j'avais écrit ce texte. Le temps passe si vite...

Je n'ai rien à y ajouter, faut aussi relire les commentaires.

Le lien que j'avais joint est caduc, alors en voici un autre :



https://www.youtube.com/watch?v=wuzORnb05IY&spfreload=5

Traduction du commentaire

La Symphonie n° 10 de Ludwig van Beethoven en mi ♭ majeur est une œuvre hypothétique, assemblée en 1988 par Barry Cooper (né en 1949) à partir des esquisses fragmentaires de Beethoven. Ce titre est controversé car il ne peut être prouvé que tous les croquis assemblés étaient destinés à la même pièce. Il y a cependant consensus sur le fait que Beethoven avait prévu une autre symphonie.

Après avoir terminé la Neuvième Symphonie en 1824, Beethoven a consacré ses énergies principalement à la composition de quatuors à cordes, bien qu'il existe des références contemporaines à certains travaux sur une symphonie (par exemple dans sa lettre du 18 mars 1827); il aurait joué un mouvement de cette pièce pour son ami Karl Holz, dont la description de ce qu'il a entendu correspond à la matière assemblée par Cooper. Cooper a prétendu qu'il a trouvé plus de cinquante fragments séparés, qu'il a tissés ensemble pour former le mouvement symphonique. Cooper a assemblé le matériel pour un premier mouvement consistant en un Andante en mi bémol majeur entourant un Allegro central en ut mineur. Cooper prétend avoir également trouvé des croquis pour un Scherzo qui ne sont pas suffisamment développés pour les assembler dans une version performante.

Il y a de nombreuses références à ce travail dans la correspondance de Beethoven. (Il avait initialement prévu que la neuvième symphonie soit entièrement instrumentale, l'Ode à la joie étant une cantate séparée et la dixième symphonie à conclure avec une œuvre vocale différente).

Plus tôt, en 1814-15, Beethoven a également commencé des esquisses pour un 6e concerto pour piano en ré majeur, Hess 15. (Contrairement à la symphonie fragmentaire, le premier mouvement de ce concerto a été partiellement écrit en pleine partition et une reconstruction par Nicholas Cook a été exécutée et enregistrée.)
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 314
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Lun 13 Mar - 17:12

Sans être spécialiste, je suis entièrement d'accord en tant qu'amateur avec ce qu'a écrit Joachim : l'andante sonne très beethovenien. Par contre, l'allegro me paraît beaucoup plus faible. On dirait parfois même du "Beethoven synthétique" écrit par un (excellent) programme informatique !
La répétiton de l'introduction lente ne me gêne pas. Après tout, Haydn l'avait déjà fait , la dernière fois avec la 103e symphonie...
En tous cas merci pour le lien !
Sinon, pour revenir sur une remarque plus ancienne, la 7e symphonie de Schubert était achevée et l'orchestration en était sinon terminée, du moins mentionnée en particelle. La 10e de Mahler était globalement moins achevée, mais reconstructible, les diverses versions en sont d'ailleurs assez peu différentes.
Autres oeuvres laissées inachevées et complétées, les opéras d'Offenbach "Les Contes d'Hoffman", de Puccini "Turandot", de Busoni "Doktor Faust" et enfin de Berg "Lulu". Dans tous les cas, cet achèvement était nécessaire et personne n'y trouve à redire quand on donne ces oeuvres...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Lun 13 Mar - 22:26

Merci pour ces commentaires très éclairés.
Je ne suis pas une fan de cette "10ème", pour les raisons que vous évoquez.
Quant à Schubert, puisque je suis plongée dedans (en choriste et puis en mélomane), il y a plus que la 7ème qu'il ait laissée inachevée (encore que oui, finalement pas tant que ça). Mais il y a plein d'autres oeuvres qu'il n'a qu'esquissées. Prokofiev aussi parmi les compositeurs, etc..
Quant aux oeuvres inachevées de Mozart, elles sont nombreuses... (je ne parle pas du fameux Requiem..).
Humble avis.. : je n'aime pas lorsqu'on "termine" les oeuvres inachevées ou qu'on essaie à tout prix de recoller des petits bouts etc..Je n'aime aucune version achevée du Requiem de Mozart, par exemple. J'avoue que je sens tellement le "son musical" de Mozart, que je sens... la suite.. (Süssmayr, eh bien non pour moi.., désolée).
C'est vrai, parfois "on ne le sait pas", et on découvre des petits arrangements, des trucs etc.., en lisant l'exégèse musicale, on se fait un peu avoir et parfois on aime..
Ca dépend...
En tout cas, pas trop non, cette 10ème. Ca ne m'émeut pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 205
Age : 18
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Lun 1 Mai - 1:26

Bel Canto et l'équipe de Musiq'3 ne croient pas en cette symphonie... !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mar 2 Mai - 22:40

Commentaire a écrit:
La Symphonie n° 10 de Ludwig van Beethoven en mi ♭ majeur est une œuvre hypothétique, assemblée en 1988 par Barry Cooper (né en 1949) à partir des esquisses fragmentaires de Beethoven. Ce titre est controversé car il ne peut être prouvé que tous les croquis assemblés étaient destinés à la même pièce. Il y a cependant consensus sur le fait que Beethoven avait prévu une autre symphonie.

Si ça se trouve, c'est une arnaque.. peu importe si la blague a fonctionné, où si c'est vrai.. Je n'adore pas cette musique et je ne me pose pas de question. Mais si c'est une plaisanterie, elle est excellente.. !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 205
Age : 18
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mer 3 Mai - 15:44

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16725
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mer 3 Mai - 19:49

StylusPhantasticus a écrit:
>>> http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-82594.html Very Happy  !

Mais c'est un Pange Lingua qui n'a rien à voir avec les esquisses de la Dixième Symphonie !


Ces esquisses sont incontestables, la partition est même jouée sur le site http://www.lvbeethoven.fr/index_Fr.html

On en trouve des extraits sur cette page : ça correspond bien à la base de l'arrangement effectué par Barry Cooper.

http://www.lvbeethoven.fr/Oeuvres/Midi-Mp3-Symphonies.html
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mer 3 Mai - 23:43

Merci Joachim.. Alors, c'est sûrement vrai, mais tant pis, désolée pour Barry Cooper, sans moi !

P.S. :

Icare a écrit:
Sinon, puisque l'on parle ici d'une oeuvre, à la base, inachevée: êtes-vous partisans de ces musiciens, certes experts, qui en réalisent "leur" version complète, c'est-à-dire continuent et achèvent ce que le compositeur n'a pu faire ou devrait-elle rester inachevée?
: Ancien message de 2015 que je viens de relire.

Je pense que j'y ai largement répondu sur ce fil , et sur d'autres.
Pour moi : NON pour les raisons que j'ai déjà étayées, mais c'est un avis très personnel. Je considère que les compositeurs n'ont pas à se mêler de, et à traficoter les oeuvres d'autres compositeurs, quel que soit leur talent. C'est une sorte de trahison (humble avis toujours). Mais après tout ils sont libres de le faire, et les gens libres d'apprécier !
Par contre, "les adaptations" d'une oeuvre pour tel ou tel instrument, les reprises avec variations etc.., c'est autre chose : On part d'une trame complète... (et tous "les grands", ils l'ont fait ! -à commencer par Bach-). Peut-être Liszt a-t-il un peu exagéré, mais c'était sa période "rock star" et c'est un autre débat !!
Revenir en haut Aller en bas
jluc

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 57
Date d'inscription : 23/04/2017

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mar 9 Mai - 3:26

Bonjour

je me permets d'ajouter mon petit grain de sel sur cette 10ème.

Je ne suis pas un expert de l'histoire et de la vie de Beethoven, mais dans cette représentation de cette 10ème symphonie, et en me basant uniquement sur un ressenti en terme de musicalité et d'émotion, je ne retrouve pas ce qui fait Beethoven. Il y a toujours chez LVB une espèce de fond lancinant, qui vient, puis repart et revient sans que l'on n'y prenne garde et puis qui arrive pleinement à un moment, et la je trouve cette interprétation assez "plate". L'exercice doit être très difficile à réaliser, de prendre des notes et vouloir en faire quelque chose est franchement risqué :)
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mar 9 Mai - 20:33

On est bien d'accord.... Wink !, y compris sur ton ressenti sur Beethoven qui rejoint exactement le mien.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mar 9 Mai - 20:42

A propos de Beethoven, UN GRAND MOMENT SUR LA CHAINE CLASSICA, avant-hier (j'étais naze tard devant la chaîne..) :

- Claudio Abbado ("le" maestro génial pour moi), dirigeant Daniel Barenboim sur le concerto N° 5 de Beethoven !!

Vous imaginez !! C'était à mon avis une archive datant des années "80-90" (il faudra que je vérifie le programme). Abbado était parfait , souple, charismatique et beethovénien parfait (comme toujours). Barenboim, un peu confus parfois sur certaines phases du concerto (qui humble avis se doit d'être parfait pianistiquement dans le phrasé, ce qui ne fut pas le cas). Certaines notes ont été "avalées", Barenboim ne semblait pas complètement à l'aise (le trac ?). Bref, pianistiquement, je l'ai connu mieux et plus sûr de lui, que cela soit sur Beethoven, que sur Mozart qu'il maîtrise à la perfection .
Ce concert a le mérite d'être "une pépite rare", comme on dit. Sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2873
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   Mar 9 Mai - 22:37

Ah... mon dernier post devrait être sur le fil "Beethoven", je vais essayer de transférer... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beethoven 10ème symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beethoven 10ème symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: