Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
JIGA Batterie Externe 30000mAh, 3 ports USB et 3 entrées
26.36 € 32.95 €
Voir le deal

 

 La musique à l'heure du coronavirus

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-09-19, 12:14

Finalement, monde d'avant ou monde d'aujourd'hui ou monde de demain, une seule certitude: un monde de merde  No

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Face à la crise sanitaire, la filière des musiques actuelles est en plein questionnement: à court terme pour les concerts face à un public réduit, et à long terme sur le devenir des festivals rassemblant des dizaines de milliers de personnes.

Artistes et spectateurs commencent petit à petit à retrouver le chemin des salles. A Paris, l'Olympia a rouvert ses portes récemment avec Brigitte Fontaine, après 200 jours de fermeture.

Mais les contraintes sont drastiques: les rassemblements de plus de 5.000 personnes sont interdits --sauf dérogation-- jusqu'à fin octobre, le public debout est toujours banni, le port du masque obligatoire et la distanciation s'impose pour les spectateurs assis dans les zones rouges.

"Tout ou presque se fait au jour le jour, se décide au dernier moment pour les concerts, en fonction des départements, rouges ou verts, des dérogations accordées ou non par les préfets", commente pour l'AFP Melissa Phulpin, professionnelle aux multiples casquettes, d'attachée de presse à manageuse, rencontrée aux Printemps Inouïs, la version modèle réduit du Printemps de Bourges dédié aux artistes émergents.

"Pour la reprise de la tournée de Jeanne Added, c'était complet, mais les gens viennent au dernier moment, ils veulent être sûrs que ça va avoir lieu, quelles seront les conditions sanitaires. Tu marches sur des oeufs", renchérit après de l'AFP Joran Le Corre, le tourneur de l'artiste.

"Stratégies à déconstruire"

Pour limiter le temps de présence des spectateurs en salle et leurs déplacements, les premières parties n'existent plus. C'est un coup dur pour des jeunes talents.

"Clara Ysé devait faire la première partie de Pomme, et c'est annulé pour elle, cite en exemple Melissa Phulpin. C'est un manque d'exposition, car la première partie ouvre à un public énorme qui découvre les nouveaux talents, c'est comme ça qu'Angèle a commencé".

"Pour les artistes en développement, on avait des stratégies autour du live, qu'il faut déconstruire: il faut revenir à un travail autour d'un mini-album, un album, imaginer d'autres choses pour rester visibles", poursuit-elle.

Autre problème, comme elle le résume: "il y a une typologie d'artistes qui ne peut pas se permettre de jouer devant un public assis". Le rap, le rock ou l'électro sont concernés.

"Pour des artistes qui font de la techno hardcore, l'avenir est sombre: un projet ambitieux n'est pas possible actuellement avec un public assis et une jauge amputée", souligne Joran Le Corre. "Il faut essayer de se réinventer, travailler sur des formes plus petites, dans des salles modestes avec un spectacle moins cher, une billetterie adaptée".

"Crise devant nous"

Il mentionne Arnaud Rebotini, figure de la scène électro, qui planche sur un live allant "de l'ambient (rythme lent, contemplatif) à la techno avec une caméra derrière lui, qui le filmera en train de bidouiller quinze claviers: ce sera visuel et adapté à un public assis".

Un groupe dont il s'occupe, Salut C'est Cool (électro énervée), va entrer en "résidence artistique en novembre pour penser un spectacle dédié au public assis, entre performance, conférence et concert".

Même en cas d'éradication de la pandémie, le monde de demain interpelle ou inquiète toujours la filière des musiques actuelles. "Le public a peur d'aller aux concerts et on a une société qui montre du doigt les gens qui s'amusent. On a une jeune génération qui s'habitue aux fêtes en appartements. Vont-ils revenir aux concerts ? Je l'espère, mais je pense que la crise est devant nous pas derrière", martèle Joran Le Corre.

"On a une jeune génération qui change la donne: pour ma génération, consommer c'était réussir. Eux ont pris conscience qu'on allait trop loin. Il faut réfléchir à l'évolution des comportements", prolonge Gérard Pont, patron des Francofolies.

Qui conclut: "Difficile de savoir si le public aura radicalement changé à l'avenir et ne voudra plus de rassemblements de 50.000 personnes en festival. Ou si après une frustration terrible, il voudra des festivals encore plus gros de 100.000 personnes..."

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-09-24, 10:20

Qu'il est beau le monde d'aujourd'hui La musique à l'heure du coronavirus 699201

Coronavirus : le Metropolitan Opera de New York annule sa saison 2020-2021

La célèbre institution a décidé de ne reprendre ses activités que lorsqu'un vaccin sera disponible et administré à la population.

Le Metropolitan Opera de New York a annoncé mercredi l'annulation de sa saison 2020-2021 pour cause de pandémie, une décision à l'impact financier colossal. Après consultation des autorités de santé publique, l'opéra a décidé qu'il ne serait « pas sûr pour le Met de reprendre ses activités » tant que le vaccin contre le coronavirus n'aura pas été largement administré au sein de la population. Les autorités ont estimé que cela prendrait « au moins cinq à six mois », après que le vaccin est devenu accessible à tous, selon un communiqué publié mercredi. Le gouverneur de l'État New York, Andrew Cuomo, n'a toujours pas autorisé la reprise des spectacles en intérieur, quelle que soit la jauge.

Le Met est l'une des premières institutions culturelles majeures aux États-Unis à annuler toute sa saison. En situation délicate, Broadway table néanmoins encore officiellement sur un redémarrage début 2021. Interrogé par l'Agence France-Presse, le manager général Peter Gelb a estimé que le Met vivait « la période la plus difficile » qu'il ait connue en 137 années d'existence.

Un monument vulnérable

L'annulation des huit dernières semaines de la saison 2019-2020 et de l'intégralité de la suivante devrait engendrer un manque à gagner de 154 millions de dollars, a révélé le dirigeant. « Certains voient le Met comme un monument historique, invulnérable », a dit celui qui est à la tête de l'opéra depuis quatorze ans. « Mais il est clair qu'aucune institution n'est à l'abri d'une défaillance financière. » Pour survivre, il faudra notamment « réduire globalement nos coûts », a indiqué Peter Gelb.

Environ 1 000 employés à temps plein du Met ont été mis au chômage technique depuis avril. Mercredi, Peter Gelb a lancé un appel aux syndicats pour négocier une nouvelle convention collective, qui inclurait des baisses de salaires. « Si nous parvenons à convaincre nos collaborateurs de contribuer au rétablissement du Met, j'aurai de quoi être optimiste », a expliqué Peter Gelb.

Une future situation « intenable » pour les employés

« Le Met semble déterminé à profiter de cette période pour éviscérer nos contrats et ceux d'autres employés syndiqués », a réagi le syndicat AGMA, qui représente plusieurs catégories de métiers au sein de l'opéra. Avec les coupes proposées, « la situation individuelle et familiale de nos membres deviendrait intenable financièrement », a assuré le syndicat dans une déclaration transmise à l'Agence France-Presse.

C'est un nouveau coup porté à une organisation qui se démenait déjà depuis plusieurs années pour attirer un public plus jeune et remplir les 3 800 fauteuils de sa salle, l'une des plus grandes du monde. Le budget du Met est considérable et atteignait, en 2018-2019, 312 millions de dollars. Le mécénat et les dons sont la principale source de revenus de l'institution. À ce sujet, Peter Gelb a relevé que, depuis le début de la pandémie, le Met avait reçu un « afflux » de dons, avec notamment 30 000 nouveaux donateurs.

Pour se projeter vers l'avenir, l'opéra a présenté mercredi le calendrier de la saison 2021-1922. La saison s'ouvrira sur Fire Shut Up in My Bones, un opéra composé par le musicien de jazz Terence Blanchard, commandé par le Met avec l'Opera Theater de Saint-Louis, où il a déjà été présenté.

L'opéra new-yorkais a inscrit trois oeuvres contemporaines à son programme, une première depuis la saison 1928-1929. Comme évoqué en juin, le Met prévoit d'avancer l'heure du lever de rideau pour beaucoup de représentations et de réduire la durée des opéras « pour répondre aux attentes d'un public qui sera, au moins au début, plus prudent » que d'ordinaire compte tenu de la pandémie.

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-09-24, 10:29

Snoopy a écrit:
C'est un nouveau coup porté à une organisation qui se démenait déjà depuis plusieurs années pour attirer un public plus jeune et remplir les 3 800 fauteuils de sa salle, l'une des plus grandes du monde.

Le classique peine à remplir 3 800 fauteuils pendant que Feu Johnny Hallyday remplissait des parcs et des stades à guichets fermés. Ca en dit long sur notre époque...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-09, 13:06

Valentina masquée c'était déjà pas terrible à voir, mais un orchestre (presque) entier... La musique à l'heure du coronavirus Icon_neu

Franchement je ne m'y fais, c'est moche. Mais quelle époque de dingue quand même  Rolling Eyes Si c'est ça la norme des futurs concerts, je crois que je vais passer plus de temps chez moi à réécouter mes CD


https://www.youtube.com/watch?v=_nKlBXJ73EY
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5670
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-21, 16:54

Perle de confinement La musique à l'heure du coronavirus 333455   Les King's Singers avec Jakub Józef Orliński dans ce chef d’œuvre de Purcell "Music for a while" La musique à l'heure du coronavirus 185465




Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-21, 16:55

Il a vraiment une très belle voix en effet La musique à l'heure du coronavirus 13150
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7664
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-21, 21:38

AH c'est marrant, je l'ai découverte cet après midi lors d'une permanence à la biblio de mon bled Wink
Oui très belle voix dont j'ai déjà parlé ici La musique à l'heure du coronavirus 333455
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5670
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-25, 12:50

Encore une perle née de ce confinement et qui nous en rappelle d'autres précédents...

Comme  celui de ces femmes enfermées dans un camp japonais  à Sumatra durant la seconde guerre mondiale.  Elles n'avaient pas d'instruments mais se souvenaient de certaines œuvres de  musique classique qu'elles se sont mises à chanter sans paroles pour se donner le courage de survivre...

"Largo" de la Symphonie du nouveau Monde d'Antonin Dvorak par 300 choristes confinés La musique à l'heure du coronavirus 395622
L' arrangement par Wijnand van Klaveren, basé sur la version de Margaret Dryburgh et Norah Chambers réalisée dans le camp.



https://youtu.be/MNUK0gWZvBc
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-25, 13:17

Et on les a laissées chanter sans qu'elles se fassent flinguer? Ca m'étonne. Les japonais n'étaient pas des tendres à cette époque La musique à l'heure du coronavirus 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7664
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2020-10-25, 16:21

ah superbe ce Dvorak transcrit pour choeur La musique à l'heure du coronavirus 185465 La musique à l'heure du coronavirus 185465 ...Moi qui suis fan de la symphonie du nouveau monde et des choeurs!!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2021-02-03, 13:13

Je ne sais pas si c'est à caise de la crise du coronavirus ou si les gens n'ont plus de sous, ou parce qu'il n'y a plus de touristes depuis 1 an (ou qu'ils ont peur quand même des contaminations? La musique à l'heure du coronavirus 1521897346 ) mais malgré que les théâtres soient tous ouverts en Russie, ils peinent à se remplir actuellement (contrairement aux cinémas). Je reçois chaque jour des offres à prix cassés (environ 6 euros la place) pour des spectacles de ballets dans les théâtres de la ville.

Aujourd'hui encore pour "Casse noisette". 6 euros la place. C'est pour rien. C'est parce que je les ai déjà quasi tous vus sans quoi, c'est une bonne opportunité de se faire un max de spectacles pour rien. En même temps c'est triste pour les troupes qui sont obligées de se brader pour faire tourner la boutique.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2283
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2011

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2021-02-04, 23:08

HAAAANNN ! Olala, je suis trop dégoutée, No No à ce prix là sérieux, je sros tous les soirs à l'opéra, c'est super !

En France, y a rien, fermé, nada. La musique à l'heure du coronavirus 156732
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2021-03-04, 21:24

Privé de son public, l'orchestre de Franche-Comté fait la tournée des lycées

Il devait jouer devant 1.200 personnes, il se retrouve dans des lycées: contraint par la pandémie d'annuler tous ses concerts, l'orchestre Victor Hugo Franche-Comté (OVHFC) investit de nouveaux lieux pour continuer à se produire, tout en réclamant un calendrier de reprise pour retrouver la "magie" de la scène.

Les mélodies de Wagner, Bach ou Mozart raisonnent entre les rayonnages de manuels scolaires rangés par catégorie, "sciences de la nature", "mathématiques" ou "géographie". Au CDI du lycée Germaine Tillon de Montbéliard jeudi, ils sont onze musiciens, installés en cercle, au centre duquel viennent s'asseoir, par groupes de six, élèves et professeurs, pour les écouter.

Le dispositif, minimaliste, a été conçu pour respecter les consignes sanitaires, mais il offre au spectateur d'être au plus près des instruments.

"C'est super bien, on est plongé au coeur de la musique, on peut ressentir toutes les sensations qu'on veut si on arrive à se concentrer", s'enthousiasme Morgane, 15 ans, en seconde professionnelle. "Les percussions, j'avais l'impression que c'était les battements de mon coeur".

"C'est une vraie chance pour nos élèves, qui n'ont pour la grande majorité d'entre eux, jamais entendu de musique classique en direct", abonde Katia Faedo, professeure de lettres, qui se dit "déçue de ne pas pouvoir emmener (ses) élèves au théâtre dans le contexte actuel".

"Maintenir un maximum d'activité"

Selon sa programmation, l'orchestre aurait dû à la place se produire au théâtre Ledoux, scène nationale à Besançon, sous la direction de Dina Gilbert, cheffe d'orchestre canadienne de renom. La manifestation a évidemment été annulée à cause de l'épidémie de Covid-19.

"On s'adapte à la situation, avec le souci de maintenir un maximum d'activité", explique Vincent Adami, administrateur de l'OVHFC. "Dès qu'une annulation intervient, on essaie de rebondir, de monter un autre projet".

Ainsi, grâce au maintien des subventions, la direction a réussi à trouver des alternatives à chacun des concerts annulés depuis le mois d'octobre, en mettant en place des enregistrements pour la radio ou la télévision, ou en allant à la rencontre des habitants avec ce dispositif, intitulé "Au coeur de l'orchestre". Celui-ci est décliné dans huit établissements scolaires de la région Bourgogne-Franche-Comté, après être passé par d'autres lieux publics.

"C'est un mal pour un bien", concède Vincent Adami. "Au final, on va toucher plus de monde, presque 1.400 élèves avec cette formule, que si on avait été dans la salle de spectacle", se réjouit-il, estimant que ce type de proposition répond à la "mission de service public" assignée à l'orchestre, à laquelle il est très attaché.

"C'était vital"

Un an après l'imposition des premières restrictions et fermetures dans le milieu culturel, tous les personnels de l'OVHFC applaudissent cette poursuite de l'activité malgré les contraintes.

"C'était vital. Si on n'avait pas pu se réunir depuis un an, il est évident que ce serait la mort de l'orchestre", juge le délégué général, David Olivera.

"Et vu le contexte, c'est une chance de travailler", abonde Cyril Vouriot, technicien au statut d'intermittent. "Par rapport à certains amis qui n'ont rien depuis six mois, voire plus, ça offre davantage de sécurité et de sérénité" confie-t-il, même si les droits des intermittents sont assurés jusqu'au 31 août. "Ca permet de voir venir, au moins un petit peu".

L'orchestre s'associe néanmoins aux revendications exprimées par les instances représentatives du secteur, rassemblées jeudi dans une vingtaine de villes de France pour réclamer un "calendrier réaliste" de réouverture des lieux culturels et des garanties en termes d'emploi. "Si je n'avais pas dû être ici (au lycée), j'aurais été à la mobilisation de Besançon", assure le technicien.

"L'époque fait qu'on cherche des manières de travailler différentes, on doit continuer à jouer ensemble pour exister", conclut la violoniste Isabelle Debever, co-soliste au sein de l'orchestre. "Mais on a besoin du côté magique de la scène".
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2021-04-02, 14:01

Je ne sais pas si c'est vraiment à cause du coronavirus mais Amazon n'est vraiment plus ce qu'il était.

Déjà les frais de ports sont devenus monstrueux au point que j'avais du annuler une commande il y a quelques mois

Il y a 15 jours, je passe une nouvelle commande avec pourtant les articles "en stock". Au bout de 12 jours, aucune nouvelle de la date de livraison ni de ma commande. J'ai donc du l'annuler de nouveau...

Hier, j'ai voulu commander des CD. La moitié n'était pas dispo et/ou envoyables là où je voulais les envoyer

Quant aux délais de livraisons, ils ont explosé. Si ça mettait 3 jours en moyenne, une semaine au plus long, maintenant c'est minimum 15 jours au mieux. Commandé un article hier dont la date de livraison est prévue pour début mai!!

De plus en plus cher, de plus en plus nul, de plus en plus long. Pas top... La musique à l'heure du coronavirus Icon_neu
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 25272
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty2021-04-02, 14:17

Sinon il semblerait que la plupart des grands festivals d'été vont (encore) passer à la trappe cette année La musique à l'heure du coronavirus 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




La musique à l'heure du coronavirus Empty
MessageSujet: Re: La musique à l'heure du coronavirus   La musique à l'heure du coronavirus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique à l'heure du coronavirus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: