Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22637
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 11:34

En ce moment j'écoute beaucoup d'oeuvres composées par des femmes. Et même si de nos jours ce n'est pas politiquement correct (mais je m'en fous) de faire une distinction entre les hommes et les femmes, de les dissocier, etc... J'ai quand même l'impression qu'en musique il y a une sensibilité masculine et une sensibilité féminine.

J'en suis intimement convaincu et ça n'a rien de misogyne que de dire que les hommes et les femmes n'ont pas la même sensibilité. Mais on en parle jamais, comme si c'était tabou.  Rolling Eyes

(Je pense que ce qui fausse péniblement les débats, à mon avis, c'est qu'il y aura toujours des gens pour affirmer que l'une est supérieure à l'autre alors qu'elles sont simplement différentes)

Honnêtement, il y a des oeuvres, si on les écoute en aveugle, on ne saurait trop affirmer si le compositeur est un homme ou une femme, mais dans certaines oeuvres on ressent quand même fortement la sensibilité féminine de l'oeuvre.

Comme on me dit très souvent que j'ai une sensibilité féminine* dans mon travail artistique (alors que je suis un homme), je ne sais pas si c'est pourquoi je la "devine" ou que j'y suis simplement plus sensible...ou si c'est une illusion finalement et qu'elle n'existe pas?  Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? 1521897346

Et vous? Qu'en pensez-vous?

* Pourtant si les gens utilisent ce terme, c'est donc qu'ils reconnaissent bien qu'il existe une sensibilité homme/femme différente?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13981
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 12:25


La sensibilité féminine n'est pas un mythe, mais une réalité. Désolé de paraître aussi affirmatif dans ma réponse, mais à mon oreille cette sensibilité féminine surgit comme une évidence lorsque j'écoute la musique de Lili Boulanger, d'Eleni Karaindrou qui est la musicienne que je connais le mieux ou de Rachel Portman, par exemple, ou encore Béatrice Thiriet. Je connais beaucoup moins les compositrices des siècles antérieurs au Vingtième. Je ne connais pas encore très bien Clara Schumann mais du peu que j'ai écouté il m'a semblé y ressentir une sensibilité purement féminine. Bien sûr, c'est assez subtil et on pourra toujours me rétorquer que mon impression est conditionnée par le fait que je sais à l'avance que ces oeuvres ont été composées par des femmes. Je réfute cette remarque quand il s'agit d'une auteure comme Eleni Karaindrou parce qu'à mon oreille elle est palpable. Après, sans vouloir corser la chose, la sensibilité féminine peut très bien transparaître de musiques écrites par un homme, tout comme elle peut très bien ne pas transparaître de musiques écrites par une femme. En conclusion, je dirais que la sensibilité féminine n'est sûrement pas un mythe mais une réalité qui ne peut néanmoins être attribuée à toutes les femmes compositeurs, mais aussi à certains hommes compositeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22637
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 12:38

Citation :
La sensibilité féminine n'est pas un mythe, mais une réalité.

Je le pense aussi. Vraiment

Pour passer d'un extrême à l'autre et d'une époque à l'autre, tu cites Lili boulanger et Rachel Portman. Connaissant bien la musique de l'une comme de l'autre, je suis entièrement d'accord avec toi.

Citation :
Après, sans vouloir corser la chose, la sensibilité féminine peut très bien transparaître de musiques écrites par un homme, tout comme elle peut très bien ne pas transparaître de musiques écrites par une femme.

En effet. Je suis tout à fait d'accord avec cette remarque aussi.

Citation :
En conclusion, je dirais que la sensibilité féminine n'est sûrement pas un mythe mais une réalité qui ne peut néanmoins être attribuée à toutes les femmes compositeurs, mais aussi à certains hommes compositeurs.

C'est une bonne conclusion à laquelle j'adhère tout à fait Mains

Pour illustrer mes propos, je pense que ce Nocturne de Fanny Mendelssohn par exemple n'aurait pas pu être écrit par un homme. C'est vraiment une sensibilité, à mes oreilles, typiquement féminine. Suffit de les comparer aux Nocturnes de Field ou Chopin, qui bien que très beaux aussi, sont vraiment très différents dans leur poésie et sensibilité...masculine.


https://www.youtube.com/watch?v=ti1eZ2B63Ro
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20373
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 12:53

A mon avis, si l'on sait d'avance, pour ce nocturne, que c'est une femme qui l'a écrit, on va automatiquement penser à une sensiblerie féminine. L'aurait-tu vraiment pensé su tu l'avais écouté en aveugle ? En tout cas, pas moi, ou alors je n'ai pas l'oreille suffisamment fine pour dissocier.

Juste avant, j'ai écouté cette petite pièce, Fleur sauvage, de Alexander Tsfasman, un homme donc. Elle me semble aussi "féminine" que le nocturne de Fanny Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? 1521897346



https://www.youtube.com/watch?v=DRwMqYVybzM

Ecoute l'une des symphonie de Louise Farrenc, elle ne me semble pas plus féminine q'une symphonie composée par un homme...

https://www.youtube.com/watch?v=yv3LXXlmwNs
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22637
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 13:10

joachim a écrit:
L'aurait-tu vraiment pensé su tu l'avais écouté en aveugle ?

Oui car cela a été le cas justement. J'écoute souvent des vidéos sur Youtube. Donc je choisis le premier truc que je veux écouter et ensuite, une fois la vidéo terminée, si tu ne fais rien et que tu es en mode "lecure automatique" , Youtube passe à la suivante dans sa liste de "propositions".

Hormis la première vidéo que j'ai choisi, le reste je l'écoute donc à l'aveugle puisqu'en général je fais autre chose en écoutant la musique et je laisse Youtube "tourner". Et quand une musique m'interpelle, je vais voir qui c'est.

En entendant ce Nocturne de Fanny Mendelssohn, que je ne connaissais pas, ça a tout de suite fait "tilt". Non seulement parce que j'ai aimé, mais aussi parce que je me suis dit intinctivement que c'était "une musique de femme". Je suis donc allé voir à la fin du morceau (plus pour avoir les références du morceau que de savoir si c'était un homme ou une femme) mais en effet c'était bien une femme.

Maintenant je ne dis pas que je le sens à tous les coups, mais parfois c'est flagrant. J'ai justement vécu la même chose avec Rachel Portman (que justement Icare a cité) et que j'ai (re)découvert de la même manière.(Alors qu'étrangement je n'avais pas aimé ce qu'avait fait découvrir Icare sur son topic dédié)

Citation :
Juste avant, j'ai écouté cette petite pièce, Fleur sauvage, de Alexander Tsfasman, un homme donc. Elle me semble aussi "féminine" que le nocturne de Fanny

Franchement, pas du tout


Dernière édition par Snoopy le 2020-08-30, 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5202
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 15:22

Si j'écoute à l'aveugle et qu'on me demande si c'est l’œuvre d'une femme ou d'un homme, je me baserai sur certains a-priori que j'ai reçus, fruits de ma culture pour en "juger" et je me rendrai compte que parfois je taperai juste et parfois  à côté ;-) 

Je pense  que nous possédons chacun les deux sensibilités (hommes et femmes)  en proportions variables mais que c'est surtout l'éducation qui nous encourage à développer plus celle qui correspond à notre sexe physique (viril ou intime).  Personnellement je préfère les compositeurs qui parviennent à exprimer toute la palette de sentiments humains et  qu'ils soient homme ou femme m'importe peu finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22637
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 16:00

laudec a écrit:
Je pense  que nous possédons chacun les deux sensibilités (hommes et femmes)  en proportions variables mais que c'est surtout l'éducation qui nous encourage à développer plus celle qui correspond à notre sexe physique (viril ou intime). 

Honnêtement, je ne suis pas convaincu que l'éducation joue beaucoup. La sensibilité est quelque chose de beaucoup trop intime pour que l'éducation ait une réelle influence sur elle. Elle est évidemment proposée/orientée au départ selon notre sexe mais après c'est l'individu qui s'en démarque ou non selon sa sensibilité profonde. Même si, c'est vrai, certaines oeuvres transpirent la sensibilité féminine et d'autres masculines.

Mais l'expliquer par l'éducation, ça voudrait dire que nous serions tous formatés selon notre sexe et que toutes les femmes font "des trucs de femmes" et tous les hommes "des trucs d'hommes". Je ne le pense pas. Que ce soit dans la musique, la mode, le cinéma, etc... On sent bien ces différences même si parfois elles se croisent.

Après, sans vouloir faire cliché ni en faire une généralité, les homosexuels par exemple, sont par nature des hommes, ce qui ne les empêchent pas, pour beaucoup en particulier dans les domaines artistiques, d'avoir cette sensibilité, plus souvent féminine.

Par exemple, un film de Pedro Almodovar n'a pas du tout la même "tonalité" que de nombreux films. Parce que son regard et sa sensibilité est justement différente des autres hommes.

Dans la mode c'est encore plus flagrant avec des gens comme Jean-Paul Gaultier pour ne citer que lui.

Et même sans être homosexuel, on a des tas d'hommes artistes (quelque soit le domaine artistique) qui se distinguent justement par ce côté "féminin" qui supplante donc l'éducation masculine reçue.

Ca me semble beaucoup plus complexe qu'une simple histoire d'éducation. Un peu comme on a souvent appris aux hommes à ne pas pleurer parce que "un homme ça ne pleure pas". Il doit justement représenter "le mâle" dans sa splendeur, celui qui est fort et qui protége et tout le tralala... Ca sous entendrait qu'un homme n'a pas de sentiment ou du moins n'a pas le droit d'en avoir ou de les afficher Chose absurde, tu en conviendras. Les hommes aussi ont des sentiments et pleurent. Ils le montreront peut être moins par honte, par gêne parce qu'en effet, ils sont éduqués à ne pas afficher leurs sentiments, sachant qu'ils seront jugés "faibles" si cela transparait mais ce n'est pas pour autant que leur nature intrinsèque est dénuée de sentiments et de sensibilité.

D'ailleurs c'est amusant, car on parle toujours des discriminations faites aux femmes, mais quelque part, la société, par éducation, en voulant empêcher les hommes d'exprimer leur sensibilité en est une aussi.

Citation :
Personnellement je préfère les compositeurs qui parviennent à exprimer toute la palette de sentiments humains et qu'ils soient homme ou femme m'importe peu finalement.

Il y a, à mon sens, une différence entre exprimer toute la palette des sentiments humains et justement la manière de le faire selon une sensibilité dominante (féminine ou masculine)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 5202
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty2020-08-30, 16:43

Je veux dire que si nous avons chacun(e) notre sensibilité propre et unique, il y a des facteurs qui vont faire que celle-ci pourra s'exprimer pleinement ou non.  L'éducation ainsi que la culture dans laquelle nous allons grandir va plus ou moins nous faciliter ou empêcher cette expression.  Il y a toujours eu des personnes qui ont pu se libérer totalement de cette emprise et vivre pleinement leur unicité mais c'est assez rare il me semble.  Souvent, tout un travail est nécessaire pour se libérer de ce qui nous est imposé comme modèle familial et culturel ou ce que nous nous imposons à nous-mêmes pour être acceptés par le plus grand nombre, pour être aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty
MessageSujet: Re: Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?   Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sensibilité féminine en musique: mythe ou réalité?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: