Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20358
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse  Empty
MessageSujet: Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse    Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse  EmptyMar 18 Aoû 2020 - 16:20

Finlandia, op. 26, est un poème symphonique en la bémol majeur de Jean Sibelius, pour orchestre symphonique. Le morceau révisé a été joué pour la première fois le 2 juillet 1900 par l'orchestre philharmonique d'Helsinki sous la direction du Robert Kajanus. Il est considéré comme l'hymne national officieux de la Finlande.

La musique est extraite d'une œuvre plus longue composée d'une ouverture et six tableaux, Musique pour la célébration de la presse, composée le 3 novembre 1899 à l'occasion des manifestations pour la défense de la presse finlandaise réprimée par le régime russe. Le sixième tableau Éveil de la Finlande devient Finlandia pour être jouée à l'exposition universelle de 1900 sous le titre La Patrie. À cette époque, craignant la censure russe, l'œuvre changea souvent de nom (Célèbre cavalière, Sentiments heureux, Éveil du printemps finlandais… ).

L'ouverture et les cinq premiers tableaux, revus en 1900, constituèrent son op. 25, sous le nom de Scènes historiques.


Deux parties (durée totale : environ 7 à 9 minutes :

Andante sostenuto
Allegro moderato, Allegro

La majeure partie de la pièce est prise par une musique entraînante et turbulente, évoquant la lutte nationale du peuple finlandais. Vers la fin, un calme s'installe dans l' orchestre et l' hymne serein et mélodique de Finlandia se fait entendre. Souvent citée à tort comme mélodie folklorique traditionnelle, la section Hymne est de la propre création de Sibelius.

Orchestration

2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 1 contrebassons, 4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, 1 tuba, les cordes, percussions (timbales, triangle, cymbales, grosse caisse)

Dès 1900, Sibelius transcrit la pièce pour piano solo, mais en 1938, il arrange son Finlandia pour chœur d'hommes et orchestre sur un texte de Jalmari Finne, Yrjö Sjöblom et Wäinö Sola. La première a eu lieu le 21 avril 1938 avec Arvi Karvonen, à l'harmonium. Mais le texte écrit par Veikko Antero Koskenniemi (1885-1962) et chanté le 7 décembre 1940 sous la direction de Martti Turunen, par sa valeur symbolique, deviendra le plus populaire. Un chœur mixte vient compléter le chœur d'hommes.

Avec des paroles différentes, l'hymne est également chanté comme un hymne chrétien (Be Still, My Soul, Hail, Festal Day, ou dans les églises évangéliques italiennes: Veglia al mattino). Il était l' hymne national de l'éphémère État africain du Biafra (Land of the Rising Sun). Au Pays de Galles, la mélodie est utilisée pour l' hymne patriotique de Lewis Valentine, Gweddi Dros Gymru (Une prière pour le Pays de Galles).


Versions d'origine : Musique pour la célébration de la presse

La Finlande faisait partie de l' Empire russe depuis 1809 à la suite de la guerre russo-suédoise, après avoir fait partie de la Suède pendant des siècles. Le «réveil» national des Finlandais qui a commencé au XIXe siècle a conduit à la reconnaissance du finnois comme deuxième langue officielle en Finlande (aux côtés du suédois) en 1902. Dans les années 1890, les Finlandais se sont opposés à une russification croissante. L'objectif principal était la protestation contre le harcèlement de la presse. Dans ce contexte, des soi-disant «célébrations de la presse» ont été organisées pour soutenir la caisse de retraite des journalistes, au cours desquelles des représentations théâtrales accompagnées de déclarations nationales ont également été organisées. Sibelius a fourni une suite en six parties pour accompagner une telle performance "d'images vivantes du passé et de la mythologie finlandais" au Théâtre suédois (Svenska Teatern) à Helsinki en 1899. La dernière de ces pièces était la première version du poème symphonique "Finlandia", qui eut un succès retentissant, si bien que Sibelius l'a retravaillé, sous la forme que nous connaissons aujourd'hui, peu après la création.

De même que la Suite Karelia, la Musique pour la célébration de la presse n'a jamais été publiée sous le contrôle de Sibelius. Presque 99 ans plus tard, avec une partition intacte, la suite a été reconstruite et a été enregistrée deux fois. La première fois, elle est jouée en 1998 par l'Orchestre philharmonique de Tampere, dirigé par Tuomas Ollila, et la seconde fois en 2000 par l'Orchestre symphonique de Lahti, dirigé par Osmo Vänskä.

Les mouvements d'origine sont les suivants:

Prélude : Andante (ma non troppo) ;
Tableau 1 : La chanson de Väinämöinen ;
Tableau 2 : Les Finnois sont baptisés par l'évêque Henri ;
Tableau 3 : Scène de la Cour du Duc Jean ;
Tableau 4 : Les Finnois dans la Guerre de Trente Ans ;
Tableau 5 : La Grande colère ;
Tableau 6 : Éveil de la Finlande (plus tard transformé en Finlandia).


Version avec chœur



https://www.youtube.com/watch?v=qOSaT6U4e-8


Musique pour la célébration de la Presse (complète)



https://www.youtube.com/watch?v=SVUDj87nox4
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2122
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2011

Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse  Empty
MessageSujet: Re: Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse    Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse  EmptyMar 18 Aoû 2020 - 21:06

Très intéressant ! J'ignorais tous ces précédents mouvements et l'histoire, merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Sibelius : Finlandia - Musique pour la Presse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: