Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Musique auvergnate

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20360
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Musique auvergnate Empty
MessageSujet: Musique auvergnate   Musique auvergnate Empty2020-08-17, 20:15

La Musique auvergnate est l'expression musicale de l'Auvergne ainsi que d'autres hauts pays voisins tels que l'Aubrac, la Margeride ou le Velay. On distingue plusieurs genres dans la musique auvergnate : les chants traditionnels, la musique à danser, la musique savante, et la musique actuelle inspirée par la tradition.

La musique en Auvergne est une tradition très ancienne qui a donné une poésie de grande qualité. Elle est connue depuis le xiiie siècle avec les troubadours dont le plus grand nombre était originaire d'Auvergne et du Limousin. Cette poésie est indissociable des formes locales de la langue, qu'il s'agisse de l'auvergnat ou du dialecte carladézien.

On trouve aussi un immense répertoire de chansons en français, essentiellement des complaintes, mais aussi des airs de danse, ou des chants de quête de la période de Pâques, dits "Réveillez".

La danse la plus célèbre est la bourrée. Remise deux fois au goût du jour, d'abord au xixe siècle avec le revivalisme de la schola cantorum, ensuite dans les années 1970 lors de la vague folk, cette musique de tradition orale avait été collectée par des ethnologues et des musiciens, notée puis mise sur bandes audio; ce qui a permis à de nombreux groupes actuels d'enrichir leur répertoire.

Les instruments les plus typiques de cette musique sont d'abord la vielle à roue, les cornemuses (parmi elles la cabrette), à partir du xviiie siècle le violon (joué par les violoneux), au xxe siècle l'accordéon diatonique, avec certains instruments issus des fanfares (saxophones, clarinettes, fifres...), et actuellement toutes les ressources des instruments électroniques, des guitares, des percussions....

La bourrée auvergnate à trois temps (ou montagnarde), décrite en 1655 par Esprit Fléchier puis en 1848 par Jean-Baptiste Bouillet, est une danse assez libre qui se pratique le plus souvent à quatre danseurs dans le Cantal, la Haute-Loire et le sud du Massif Central, et le plus souvent à deux dans le Puy-de-Dome et en Limousin. Elle se différencie de la bourrée droite (bourrée dite à deux temps, plus répandue dans le Bourbonnais et le Berry) entre autres par son rythme à trois temps.

On danse aussi dans le répertoire traditionnel auvergnat des danses de couple plus récentes comme la valse ou la scottish.

Deux compositeurs tiennent une place marquante pour la musique auvergnate : George Onslow et Joseph Canteloube.
George Onslow n'a jamais quitté l'Auvergne. Il a utilisé d'authentiques montagnardes d'Auvergne dans ses trois Quatuors Opus 107.
Joseph Canteloube (1879-1957) a collecté, harmonisé, et orchestré le recueil Chants d'Auvergne dans les années 1920. Ces chants traditionnels font partie du répertoire classique et ont été enregistrés par de nombreux chanteurs, telle la soprano Madeleine Grey qui les crée en 1926, les barytons Gérard Souzay puis Bernard Boucheix en 1966 et 2007, Victoria de Los Angeles en 1973, Frederica von Stade en 1985...
Au xixe siècle, on trouve dans les œuvres d'Emmanuel Chabrier, des compositions vocales comme Les plus jolies chansons du pays de France, chansons du folklore arrangées (1888) ou Ballade des gros dindons ; Villanelle des petits canards ; Pastorale des cochons roses..., chansons de la basse-cour (1889)

Plusieurs compositeurs de musique classique sont nés et, après avoir vécu en Auvergne, se sont établis à Paris. C'est le cas d'Antoine Lhoyer, d'Emmanuel Chabrier, de François George Hainl, d'André Messager, d'Antoine-François Marmontel, de Roger Désormières, d'André Gannes, de Daniel Meier et de François-Bernard Mâche. Seuls quelques-uns sont originaires d’Auvergne et y ont établi leur activité, c’est le cas d’Henri Thévenin (né à Vichy), Gilles Raynal (né à Saint-Flour), et Baudime Jam (né à Clermont-Ferrand).


Des associations dévouées à la musique traditionnelle en Auvergne assurent le renouveau de cette musique en menant de front plusieurs actions. Elles assurent le collectage des musiques auprès des "anciens", organisent des bals, des soirées ou des stages. Elles diffusent cette musique dans les établissements scolaires et assurent son enseignement dans des écoles spécialisées.
L'AMTA (Agence des Musiques des Territoires d'Auvergne) est une association régionale conventionnée avec le ministère de la Culture et de la Communication, le conseil régional d'Auvergne et la ville de Riom. Elle a pour mission la recherche et le collectage de la musique, sa mise en réseau, son enseignement, sa diffusion, sa promotion et la création d’œuvres nouvelles.


La musique auvergnate contemporaine

Qu’il s’agisse de revisiter des airs traditionnels ou de compositions récentes, chacun des artistes conjugue connaissance et respect de ce qui l’a précédé tout en incarnant le temps présent, s’inscrivant ainsi dans la continuité d’une tradition vivante. En Auvergne, une scène particulièrement vivace se développe dans les années 1990 par le biais d'associations comme Les Brayauds et autour de musiciens emblématiques comme Patrick Bouffard, André Ricros [archive], Alain Gibert ou François Breugnot qui ont amené les musiques traditionnelles d'Auvergne vers des formes contemporaines et métissées.

Aujourd'hui, une intense pratique de la musique à danser donne vie à de très nombreux groupes associant timbres et rythmes issus de la tradition orale à des inspirations plus récentes. Certains vont puiser dans d'autres esthétiques musicales pour alimenter leur démarche, parmi lesquels on peut citer la Compagnie L'Auvergne Imaginée [archive], composée d'artistes familiers du free-jazz et des musiques improvisées, le collectif La Nòvia [archive] qui s'intéresse autant aux musiques traditionnelles qu'aux musiques expérimentales, ou encore le groupe Super Parquet [archive] qui jette un pont entre l'électro psychédélique et la bourrée.



https://www.youtube.com/watch?v=a0j9dTBJWWE


La vielle à roue, tellement typique de l'Auvergne !



https://www.youtube.com/watch?v=3ZrQ_tIoecU
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5197
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Musique auvergnate Empty
MessageSujet: Re: Musique auvergnate   Musique auvergnate Empty2020-08-17, 21:31

Chouette ce petit voyage dans les Régions de France Musique auvergnate 185465

Je n'aime pas trop la vielle à roue mais la bourrée est sympa !
Revenir en haut Aller en bas
 
Musique auvergnate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques et danses du monde-
Sauter vers: