Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Amanda Harberg (née en 1979)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20357
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Amanda Harberg (née en 1979) Empty
MessageSujet: Amanda Harberg (née en 1979)   Amanda Harberg (née en 1979) Empty2020-08-09, 16:41

Amanda Harberg, née en 1979, est une compositrice américaine.

Harberg a obtenu son doctorat à la Rutgers University School of Graduate Studies, où elle a étudié avec Robert Aldridge, et a terminé ses diplômes de premier cycle et de maîtrise à la Juilliard School, où elle a étudié avec Robert Beaser, Stephen Albert, David Diamond. Elle a reçu une bourse Fulbright / Hays pour étudier pendant un an avec le compositeur / pianiste Frederic Rzewski, et ses premières études en composition musicale étaient avec Andrew Rudin.

Harberg enseigne actuellement la composition à la Mason Gross School of the Arts de l'Université Rutgers et au Interlochen Arts Camp. Harberg vit avec sa famille à Glen Ridge, NJ, où elle est la fondatrice et la directrice artistique de la série Music in Montclair.

Des œuvres ont été commandées à Harberg par la série Sound All Around du Philadelphia Orchestra, le Dorian Wind Quintet, le Grand Rapids Symphony, l'Albany Symphony’s Dogs of Desire et le New York Youth Symphony First Music Program, parmi de nombreux autres ensembles et individus.

La musique de Harberg est publiée par Theodore Presser Company et a été enregistrée sur Naxos, Koch International, American Modern Recordings, Albany et Centaur Records.

Amanda Harberg s'efforce de trouver un sens émotionnel et spirituel à travers la musique. Le compositeur John Corigliano déclare: «Amanda Harberg écrit une musique vraiment magnifique. C'est rare à notre époque - en fait, à tout moment. Elle touche l'âme et revigore le cerveau en même temps. J'adore son travail. »

Sa sonate pour clarinette s'est vendue dans les deux heures qui ont suivi sa performance au ClarinetFest de l'Association internationale de clarinette en 2016, et la même année, elle a reçu le prix de la musique nouvellement publiée de la National Flute Association.


Œuvres

Orchestre

Elégie pour alto et orchestre à cordes (2007) ou petit orchestre (2013)
Concerto pour alto et orchestre (2012)
Of Earth and Air pour petit orchestre (2013)
Prayer pour petit orchestre (2014)
Solis pour petit orchestre (2015)
Dream for the sleeping Gypsy pour petit orchestre (2019)


Musique de chambre

On the Edge pour 2 violoncelles (1997)
Poem and Transformation pour flûte et piano (2000)
Tenement Rhapsody pour 2 pianos (2005)
Elégie pour alto et piano (2007)
Philadelphia suite pour violon et piano (2007)
Birding in the Palisades, pour flûte piccolo, clarinette en si b, piano et récitant ad libitum (2009)
Prayer pour flûte et piano ou alto et piano (2011)
For Sydney (Lullaby and Dance) pour alto solo (2011)
Tenement Rhapsody pour ensemble de clarinettes (2012)
Venus Unhinged pour 2 sopranos, flûte, hautbois, clarinette, basson, saxophone soprano, saxophone baryton, cor, trompette, trombone, percussion, synthetiseur, 2 violons, alto violoncelle et contrebasse (2013)
Toccata pour orgue (2013)
Feathers and Wax pour flûte et piano (2014)
Sonate pour clarinette et piano (2015)
Sadie's Birthday Adventures, pour récitant, clarinette basse, trombone basse, contrebasse, percussion et piano (2016)
Court Dances pour flûte et piano (2017)
Suite pour quintette à vents ; flûte, hautbois, clarinette, cor et basson (2017)
Sonate pour piccolo et piano (2018)
Inner Latitudes pour clarinette, violon, violoncelle et piano (2018)


Piano seul

Up, up and Away (2010)
Woodland Toccata (2015)


Musique chorale

Apparitions, pour chœur mixte à 4 voix a cappella (2008)




Amanda Harberg (née en 1979) 8_559810



https://www.youtube.com/watch?v=dgmuADOX5ao

Concerto pour alto et orchestre (2011/12)

Le Concerto pour alto et orchestre a été écrit pour l'altiste Brett Deubner. Le premier mouvement est une méditation sur le vol des aigles. Les deux trompettes qui introduisent l'œuvre évoquent une paire d'aigles perchés haut dans les arbres; puis le vent d'un arpège d'orchestre nous transporte vers le soliste d'alto, qui introduit le thème principal planant du mouvement. Une section centrale semblable à la danse, pleine d'acrobaties ludiques et d'interactions entre l'alto et l'orchestre, atteint son paroxysme alors que la mélodie principale en plein essor revient, cette fois en contrepoint avec le thème secondaire de la danse. La cadence développe le thème d'ouverture et se résout avec les aigles qui s'élancent rapidement et puissamment dans le ciel.

Le deuxième mouvement est une méditation sur la fragilité de la vie. Il s'ouvre sur un alto sortant doucement d'arpèges de harpe simples. La pièce coule parfaitement du début à la fin, avec une longue ligne montante et descendante, qui s'articule à travers le son riche de l'alto, ponctué périodiquement par de douces réponses orchestrales. Le mouvement tourne deux fois, avec l'alto qui grimpe jusqu'à son plus haut registre dans des gestes suppliants, puis retombe dans un lieu de capitulation pacifique.

Le troisième mouvement concerne la célébration. Une strie rythmique régulière propulse ce mouvement. Les pizzicati à cordes basses émergent tranquillement alors que le dernier accord de l'air s'estompe. Les bois ressemblant à des serpents ont un rôle de premier plan dans ce mouvement et ils entrent mystérieusement dans l’introduction orchestrale, qui se construit progressivement, annonçant l’entrée du thème principal de la conduite et de la syncopée de l’alto. Un choral de cuivres évolue à partir des quatre premières notes de la déclaration initiale de l'alto, puis se transforme en un thème secondaire luxuriant et expressif, sur fond de cordes chatoyantes. Le mouvement est plein de dialogues et d'échanges énergiques entre l'orchestre et l'alto soliste. Dans le final, les deux thèmes principaux sont ballottés, s'unissant enfin joyeusement dans la coda.


https://www.youtube.com/watch?v=Gwqb_KFgeAY

Élégie (2007)

Elegy a commencé comme une prière. Les idées musicales initiales me sont venues lorsque j'ai découvert que ma professeure de piano bien-aimée, Marina Grin, était en phase terminale. Mais la pleine réalisation de la pièce n'est apparue que spontanément après que j'ai appris son décès. Elegy est dédiée à la mémoire de Marina Grin, qui m'a d'abord montré comment vivre une vie musicale.

Amanda Harberg
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 22619
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Amanda Harberg (née en 1979) Empty
MessageSujet: Re: Amanda Harberg (née en 1979)   Amanda Harberg (née en 1979) Empty2020-08-09, 19:17

Mêmes reproches que pour son compatriote Max Wolpert, c'est plus bruyant que musical, ça part dans tous les sens, il n'y a pas de "fil conducteur". Ca donne une impression de tohu bohu global. Je passe mon tour aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20357
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Amanda Harberg (née en 1979) Empty
MessageSujet: Re: Amanda Harberg (née en 1979)   Amanda Harberg (née en 1979) Empty2020-08-09, 19:35

C'est un peu ce que je pense aussi. Mieux vaut l'Elégie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Amanda Harberg (née en 1979) Empty
MessageSujet: Re: Amanda Harberg (née en 1979)   Amanda Harberg (née en 1979) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Amanda Harberg (née en 1979)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: