Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 La musique Rwandaise

Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

laudec

Nombre de messages : 5196
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

La musique Rwandaise Empty
MessageSujet: La musique Rwandaise   La musique Rwandaise EmptyDim 2 Aoû - 18:39

Une musique longtemps préservée des influences étrangères



La musique rwandaise a très longtemps été préservée de toute influence étrangère : c’est seulement dans les années 1940/1950 que vont apparaître les premiers instruments occidentaux venus du Congo d’où la place de choix qu’occupe cette musique millénaire auprès de tous les Rwandais et même au sein de la nouvelle génération.

Musique d’épopées qui rappelle les hauts faits des guerriers et des rois (le roi Mutara II Rwogera du XVIIIe siècle ou le roi Kigeri IV au XIXe siècle, elle est liée à la danse et à la poésie qui joue un grand rôle dans la société rwandaise. Les musiques d’épopées se jouent avec l’inanga (cithare), l’Iningiri (violon), l’umuduri (arc musical) , l’ikembe (sanza) et l’Ingoma, tambour sacré que l’on retrouve aussi au Burundi. On trouve également au Rwanda de trés belles polyphonies marquées par une technique de voix de gorge, le guhogosa, que l’on retrouve dans toute l’Afrique de l’Est et dont Florida Uwera est une des représentantes actuelles. Les références de cette musique de cour sont les grands maîtres de l’inanga comme Victor Kabarira, Sebatunzi, Sentore, Sophie, une des rares joueuses d’inanga et surtout Rujindili dont le neveu Medard Namaganya perpétue l’héritage.

1950/1960 : Apparition des premiers instruments électriques

Dans les années 1950/1960, la guitare devient un instrument très populaire. Radio Rwanda diffuse beaucoup de musiques d’Afrique de l’Est (Kenya, Ouganda, Tanzanie) et du Katanga, des pays qui développent une musique acoustique fortement marquée par cet instrument : les Rwandais écoutent ainsi de très grands guitaristes comme les Kenyans Atori Suso et Fundi Konde ou le Katangais Jean Bosco Mwenda. Vont alors apparaître une multitude de groupes comme Les Copains, Sora, spécialiste de guitare sèche, puis plus tard Ingeli, Impala, les Amants de la Chanson, le Melodica Band et l’orchestre de COK qui passent à la guitare électrique au milieu des années 1960. Tous développent un style néo-traditionnel qui intègre ces influences, la rumba et la chanson française (Hallyday, Sardou, Mike Brand, Dalida) et chantent dans diverses langues : kinerwandais, français, lingala.

1980/1990 : les années terribles



Comme tout le pays, la scène musicale va être frappée de plein fouet par les années de guerre et le génocide. La guerre débute en 1983 quand 30 000 Rwandais à majorité Tutsi résidant en Ouganda sont expulsés. Cinq ans plus tard, 80 000 Rwandais Hutu fuient le Burundi voisin à la suite des massacres ...

Une musique d’exilés

A la fin des années 1990, la plupart des artistes rwandais vivent en exil à l’exception peut-être de Medard Namaganya resté au pays et fidèle au style de son oncle Rujindiri. Cet artiste twa, une minorité pygmée du Rwanda longtemps méprisée a d’ailleurs fondé en 1991 une association pour la promotion des Twa. Tous les autres artistes se sont exilés pour fuir le génocide, parce que la scène nationale est désorganisée et que les instruments ont été volés. Les quelques groupes qui restent payent aux artistes des cachets de misère. La scène musicale rwandaise s’est donc déplacée au Canada avec Aron Tunga, le groupe « Mighty Popo » et surtout à Bruxelles avec Muyango, Massamba, Ben Ngabo,


Politique de réconciliation nationale


Au début des années 2000, la politique de réconciliation nationale et la reconstruction du pays poussent certains artistes comme Ben Ngabo à relancer la scène musicale nationale en montant des festivals ou des associations (Umuco de Muyango). L’unité du pays n’est-elle pas placée sous le signe de la musique ? Le symbole du Rwanda est en effet une harpe à trois cordes représentant les sylvicoles twa, les bergers Tutsi et les agriculteurs hutus.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5196
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

La musique Rwandaise Empty
MessageSujet: Re: La musique Rwandaise   La musique Rwandaise EmptyDim 2 Aoû - 19:08

L'Inanga, instrument traditionnel qui accompagne le chant.





Sophie Nzayisenga et Melchior Ntahonkiriye sont deux célèbres virtuoses de l’inanga. Cet instrument à cordes rectangulaire aux coins arrondis est apparenté à la cithare. Bien qu’ils s’accompagnent du même instrument, leur jeu comporte de nombreuses différence. Elle interprète le chant traditionnel du Rwanda alors que Melchior Ntahonkiriye - plus connu sous le nom de Sindiramba - se consacre à la tradition burundaise. Sindiramba signifie littéralement « Je ne chante pas ». Au Burundi, il est également coutumier de déclamer les textes en les chuchotant.








https://youtu.be/Yuyrdgh1N3I
Revenir en haut Aller en bas
 
La musique Rwandaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques et danses du monde-
Sauter vers: