Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Mikis Theodorakis (cinéma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14826
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty2017-10-29, 22:47

Míkis Theodorákis, compositeur et homme politique grec, est né le 29 juillet 1925 sur l’île de Chios (Grèce). Son père était originaire de Crète et sa mère d'Asie Mineure. Le compositeur fut très prolifique, se partageant entre la chanson, la symphonie, l'oratorio, la musique de chambre, concertos, rhapsodies... et aussi la musique pour le cinéma.

https://www.youtube.com/watch?v=y3iCUBgECVk


Ma mère (adoptive) me parlait souvent de Tito alors qu'elle n'était pas du tout d'origine yougoslave. Je pense qu'elle n'a jamais eu l'occasion de voir le film de Stipe Delic avec Richard Burton dans le rôle du Maréchal. Le grand rôle féminin fut attribué à Irène Papas. Elizabeth Taylor refusa le rôle qui lui fut proposé mais resta aux côtés de son époux. Je pense que ma mère aurait beaucoup aimé voir ce film et moi également, malgré que je connais encore assez mal l'histoire de la Yougoslavie avant qu'elle n'éclate en plusieurs pays, avec les drames qui en suivirent et me furent plus contemporains. Je ne connais que la somptueuse musique que Mikis Theodorakis composa pour ce film. C'est mon amour pour son oeuvre et mon envie insatiable de connaître le plus grand nombre d'opus qui me conduisit sur cette composition. Par chance, elle bénéficia d'une édition discographique bien que la qualité d'enregistrement y soit passable. Le son n'y est pas au top et je rêve en silence que cette musique soit rejouée un jour par un orchestre symphonique spécialisé ou non dans la musique de film. Le thème principal est un pur cru du compositeur, solennel et mélancolique. Il y a un morceau (piste 6) particulièrement saisissant avec un mouvement continu, souterrain, qui lui confère un caractère déterminé et implacable. Sensation d'invulnérabilité dans cet extrait, d'obstination. Juste après, avec choeur & orchestre, monte un hymne d'espoir. Est-il inspiré par un folklore local, je ne saurais dire, néanmoins il est évident pour qui connaît le grand Mikis, qu'il se régale à composer ce genre de chose. Le militant politique n'a jamais vraiment quitté l'homme qu"il a été et est encore. Le plus étonnant est cette mélodie centrale, si fragile, si touchante, que la bataille de Sutjeska éparpillera comme autant de larmes des broyés du nazisme.


Dernière édition par Icare le 2020-06-20, 07:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21550
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty2017-10-30, 10:31

Tu n'as pas vu qu'on trouve une suite de la musique du film ?



https://www.youtube.com/watch?v=aRUwfPEezVo

Et en effet c'est très beau, comme d'ailleurs l'ensemble de la musique de Theodorakis Very Happy

A la mort de Tito, la Yougoslavie est tombée dans l'horreur. Malgré le régime communiste autoritaire de Tito, le pays était en paix et écouté dans le monde (il présidait les pays "non alignés", c'est à dire ni du côté russe ni côté américain). Après lui la guerre civile et le démembrement de la Yougoslavie a suivi... Theodorakis, qui était proche des communistes (il a été emprisonné par la dictature des colonels à cause de ses opinions) ne pouvait qu'approuver Tito.

Principales musiques de films:

« Ill Met by Moonlight » (1960)
« Honeymoon » (1960)
« Faces in the Dark » (1961)
« The Shadow of the Cat » (1961)
« Phaedra » (1961)
« Five Miles to Midnight » (1961-62)
« Elektra » (1961-62)
« Les Amants de Téruel » (1961-62)
« Zorba the Greek » (1964) (film Zorba le Grec d’après le roman de Níkos Kazantzákis)
« Le Jour où les poissons... »
« Z » (1969)
«État de siège de Costa-Gavras (1973) (Stage of Siege) » (1972)
« Serpico » (1973)
« The Rehearsal » (1974)
« Actas de Marousia » (1976)
« Iphigenia » (1977/78)
« L'homme à l'Œillet » (1980).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14826
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty2018-03-13, 18:10

Aujourd'hui, j'ai réécouté une musique de film de Mikis Theodorakis bien plus légère que Tito dans des combinaisons sonores un peu datées et électriques:

Le Jour où les poissons sont sortis de l'eau - The Day the fish came out, un film de Michael Cacoyannis:

<<Le jour où le poisson est sorti (Grèce: Otan ta psaria vgikan sti stéria) est un film de comédie gréco - britannique de 1967 DeLuxe Color réalisé et écrit par Michael Cacoyannis qui a également conçu les costumes du film. Le film met en vedette Tom Courtenay , Colin Blakely et Sam Wanamaker .

Le film a été inspiré par un incident : une Stratofortress B-52G est entrée en collision avec un Stratotanker KC-135 sur Palomares , Espagne, le 17 janvier 1966, et quatre bombes nucléaires B-28 FI de 1,45 mégatonne sur le B-52. ont été perdues. Dans une séquence filmée par Maurice Binder , un choeur de danseurs flamenco espagnols explique pourquoi le film s'est déplacé de l'Espagne à la Grèce.

La vie sur l' île reculée grecque de Karos est à jamais changée lorsque des bombes atomiques y sont larguées par un avion de l' OTAN qui perd rapidement son pouvoir. La vie sur l'île est si morne que les habitants organisent un exode massif à l'annonce que le Danemark a ouvert le Groenland à l'émigration grecque. Les pilotes abandonnent leur charge utile - qui comprend des armes atomiques, mais aussi un paquet mystérieux appelé simplement «Container Q» - sur la terre, parce qu'ils sont sous les ordres de ne pas tomber en mer. Les pilotes malheureux sont renfloués et atteignent l'île sans équipement ni moyen de contacter leur quartier général, et seulement avec leurs sous-vêtements. Manquant de ressources, d'argent pour acheter de la nourriture (ou payer pour un appel interurbain à la base) ni même de nouveaux vêtements, le pilote et le navigateur du bombardier perdu parcourent l'île comme des vagabonds. À l'insu des pilotes, les Américains ont déjà déployé leur propre opération - une équipe d'agents déguisés en promoteurs. Les pilotes n'ont aucune idée du fait que des agents américains sont également sur l'île à la recherche de leur cargaison.

Pendant ce temps, l'île est soudainement remplie de touristes hédonistes qui croient que le promoteur va construire la meilleure station de la région. Inconnu à tous, un pauvre fermier et sa femme trouvent le Contenant Q et, en supposant qu'il contient un trésor, ils essaient de l'ouvrir. Échec au début - parce que le conteneur Q est pratiquement imprenable - l'agriculteur vole finalement un appareil qui pulvérise de l'acide capable de dévorer n'importe quoi. S'attendant à trouver de l'or, le fermier et sa femme trouvent plutôt des rochers d'apparence étrange. Les Américains sont finalement conduits chez les fermiers, mais pas avant que les agriculteurs paniqués ne jettent le conteneur Q dans la mer, et les pierres dans une citerne qui fournit de l'eau au reste de l'île. Le contenu de Q - probablement très toxique - contamine ainsi toute l'eau utilisée par les habitants de l'île.

À la tombée de la nuit, comme les touristes se délectent, les eaux entourant Karos sont parsemées de cadavres de poissons morts et mourants. Les Américains envoyés pour récupérer la charge utile perdue du jet dévasté se rendent compte qu'ils sont arrivés trop tard. Le pilote et le navigateur, ayant enregistré suffisamment de petits changements pour appeler à la maison, sont choqués d'être démarrés à partir du téléphone interurbain dans le bureau de poste par les développeurs américains. Trop tard, les pilotes se rendent compte que les développeurs sont américains. Les fêtards continuent à danser sauvagement comme une voix d'un système de sonorisation plaide en vain pour leur attention, vraisemblablement pour les avertir de leur fin imminente.
>> WIKIPEDIA
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14826
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty2018-04-07, 23:35


Actas de Marusia

<<ctas de Marúsia est un film mexicain de 1975 réalisé par le chilien Miguel Littín . Raconte l'histoire de la vie et de la mort de certains travailleurs de salpêtre chiliens. Le film a été nominé pour les Óscar Awards 1975 du meilleur film étranger , et a participé au concours officiel du Festival de Cannes 1976. Le film montre à quel point la vie était terrible dans "La ère du salitre" (1880-1929) pour la classe ouvrière du Chili . Toutes les tentatives de créer des syndicats de travailleurs ont été écrasées par la violence. Une ville minière du nord du Chili est le théâtre du massacre de Marussia en 1925 . Les autorités gouvernementales permettent l'utilisation de la violence la plus brutale contre les travailleurs des mines pour préserver le contrôle des entreprises étrangères dans l'exploitation des ressources. Malgré la résistance de certains travailleurs, le peuple sera détruit et ses habitants exterminés.>>

https://vimeo.com/86052471

Je ne connais pas encore ce film de Miguel Littin et c'est bien dommage car le sujet m'intéresse beaucoup. Je ne connais qu'une suite de la musique que Mikis theodorakis a composée. On sent bien qu'il a écrit bien davantage que cette suite de 17 minutes environ. Je suis un peu frustré mais, là encore, comme c'est souvent le cas avec ce compositeur, puisse-t-il s'agir d'une symphonie, d'une rhapsodie ou d'une bande originale, sa musique me raconte une histoire, une histoire forte, dramatique, à dimension humaine, à forte dimension humaine. Le film est méconnu et il y a peu de chance qu'une édition plus consistante de sa partition pour Actas de Marusia apparaisse quelque-part. J'espère que j'aurai plus de chance avec le film.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14826
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty2021-02-17, 07:45

L'Otage - Mikis Theodorakis:

___Tout d'abord, quelques mots sur l'auteur, l'écrivain Brendan Behan (1923-1964)

Il est né le 9 février 1923 à Dublin. A l'âge de treize ans, il abandonne ses études et devient peintre, métier que son père exerçait. C'est à cette époque qu'il s'engage comme membre de l'IRA. Deux ans après, il est arrêté au moment où il transportait des bombes improvisées à Liverpool et il est condamné à un an et demi de prison pour jeunes détenus. Sorti de prison, il apprend que deux policiers anglais viennent de tuer un des commandants du mouvement révolutionnaire d'Irlande. C'était son meilleur ami. Il tue les deux policiers, se livre à la police et avoue les meurtres. Il est condamné à quatorze ans de prison. En 1946, il est remis en liberté dans le cadre de l'Amnéstie Générale concernant tous les prisonniers politiques. Cependant, il est exilé d'Angleterre en tant que "citoyen politiquement non désiré et dangereux. Il voyage à Paris où il gagne sa vie en travaillant comme peintre. Parallèlement, il publie, dans la presse française, des articles révolutionnaires concernant la lutte continue pour la libération de son pays. En 1954, sa première pièce théâtrale, "Un Homme étrange" est mise en scène. Elle comprend plusieurs éléments autobiographiques qui relatent ses expériences de prison. Son oeuvre suivante, "L'Otage" se concrétise définitivement en juillet 1958, à Dublin, en langue irlandaise. En octobre de la même année, traduit en Anglais, il est présenté à Londres. Dans la même année, on publie un de ses romans, "L'enfant de la maison de correction" dont la distribution est interdite en Irlande sous prétexte qu'il est malsain et vulgaire. Cependant, le roman connaît un grand succès en Angleterre et en Amérique. Et la publication de son oeuvre continue: "Reste un peu et bois encore un verre", "New York de Brendan Behan", "L'île de Brendan Behan" et "Confession d'un révolutionnaire irlandais". Le 20 mars 1964, à l'âge de 41 ans, il meurt sous les effets néfastes de l'alcoolisme.

Pour cette pièce de théâtre, L'Otage, Mikis Theodorakis compose une suite pour voix et orchestre constituée de quelques instrumentaux mais surtout de chansons, toutes interprétées par lui-même. J'aime beaucoup sa voix qui se prête idéalement à l'ambiance de ses chansons et, du côté des orchestrations, je me régale du rôle électrisant du clavecin qui se marie si bien aux sonorités du bouzouki et au tissu soyeux mais énergique des cordes. La pièce fut jouée durant la période d'hiver 1964-1965 au Théâtre Metalleion à Athènes, sur une mise en scène de Yannis Tsarouhis. Néanmoins, elle avait d'abord été montée, toujours en Grèce, du 12 avril au 20 mai 1962 par le "Kykliko Théatro" (Théâtre Cyclique) de Léonidas Trivizas. Ce fut là où on entendit pour la première fois la musique et les chansons de Theodorakis avec, dans cette première version, Dimitris Fabas à la guitare.

Mikis Theodorakis (cinéma) S-l300

L'Otage - l'oeuvre...:

Un jeune soldat anglais est pris en otage dans un bordel de Dublin. Représailles pour un prisonnier d'IRA qui va être exécuté dans une prison de Belfast. L'otage tombe amoureux d'une servante irlandaise du bordel, mais sa mort provoquée par les partisans interrompt subitement sa marche vers l'amour et la vie. L'oeuvre qui selon son traducteur grec Vassili Rota "présente l'esprit progressiste qui, pris dans les réseaux de la réaction, se sacrifie", stigmatise l'aliénation nationaliste et le fanatisme religieux qui exigent l'immolation d'une victime innocente. L'otage vit, tombe amoureux et meurt dans un espace où s'entremêlent des vulgarités, des hymnes en sourdine, des rires sauvages et désespoir. La grandeur d'âme et la compassion ne se manifestent que dans les acteurs membres d'un music-hall vagabond qui se mêle à l'action. Les influences bréchtiennes sont évidentes aussi bien dans la construction de la pièce que dans son action, ainsi que dans les attaques adressées directement au public.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mikis Theodorakis (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Mikis Theodorakis (cinéma)   Mikis Theodorakis (cinéma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikis Theodorakis (cinéma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: