Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €

 

 Luigi CECCARELLI, né en 1953

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13590
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty
MessageSujet: Luigi CECCARELLI, né en 1953   Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty2020-05-30, 18:44


Eléments biographiques:

Luigi Ceccarelli(Rimini 1953), ayant terminé ses études de composition et de musique électronique au Conservatoire de Pesaro, se consacre à la composition depuis les années 70, avec un intérêt particulier pour les technologies électroniques les plus avancées. Cependant, il utilise conjointement les techniques d'instruments traditionnels, de sorte que l'on peut dire que son intérêt est dirigé vers tous les sons de la culture occidentale, sans distinction de genres. Il considère son travail plus qu'une organisation des sons, une organisation d'événements complexes dans le temps. Dans toutes ses œuvres, même celles qui ne sont que instrumentales, le son est considéré en relation avec l'espace et la perception visuelle. Il considère donc le travail en relation avec l'espace, les arts et la danse comme d'une importance fondamentale; juste avec une chorégraphe, Lucia Latour, a donné naissance à la réalisation des spectacles de danse de "Altro-Teatro". Luigi Ceccarelli enseigne la musique électronique au Conservatoire de Pérouse et travaille depuis de nombreuses années comme directeur du son en studio et dans des concerts.

https://www.youtube.com/watch?v=HSlP5iiqst0
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13590
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty
MessageSujet: Re: Luigi CECCARELLI, né en 1953   Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty2020-05-30, 19:05


Sandro Capelletto à propos de Luigi Ceccarelli et de sa suite de ballet ANIHCCAM:

<<La musique de Luigi Ceccarelli ne craint pas la contamination, au contraire elle en fait une source d'inspiration pour le spectacle. Romagnolo, bientôt déplacé à Rome, près de quarante ans, fondateur de l'Electra Vox Ensemble, actif depuis quelque temps dans l'association Vertical Music, professeur de Misica Elettronica au Conservatoire de Pérouse, mais convaincu que la suprématie expressive appartient toujours au son généré par les instruments, Ceccarelli, depuis dix ans, il compose de la musique pour les spectacles de danse-théâtre de Lucia Latour. Ou est-ce la chorégraphie qui crée les situations gestuelles et visuelles les plus appropriées pour ces sons? "Anihccam" est également né de la collaboration, suggérée par les rencontres internationales de Rovereto et par le Festival d'Arles, où le spectacle a débuté en 1989, pour commencer à partir de là un voyage pas encore interrompu. Le titre (machine épelée à l'envers) reprend celui choisi par Fortunato Depero pour une "soirée futuriste" présentée au public milanais en 1924. L'œuvre n'utilise pas la musique de Depero (Fondo 1892 - Rovereto 1960), trop pauvre pour notre oreilles hyper-réceptives de la fin du millénaire. Au lieu de cela, des affiches publicitaires et ses peintures, qui donnent le titre aux différents mouvements qui composent cette suite.>>
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13590
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty
MessageSujet: Re: Luigi CECCARELLI, né en 1953   Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty2020-05-30, 19:45

Voilà un musicien que j'avais également tenté au hasard, sans qu'il y ait le moindre indice ou indication sur la nature de l'oeuvre proposée. Je savais juste qu'il s'agissait d'une suite de ballet, mais ignorais tout de Luigi Ceccarelli, s"il s'agissait d'une composition pour ensemble instrumental, pour grand orchestre ou purement électronique, classique, jazzy ou atonale ou encore inspirée par les minimalistes américains qui ont pu avoir une certaine influence sur les compositeurs européens à cette époque, les années 1990. J'étais donc dans l'inconnu avec une présentation qui m'amusait et une idée que ça pouvait être sympathique. Je ne sais pas pourquoi mais j'imaginais une musique tirée vers le jazz, avec un petit côté rétro. Ce ne fut évidemment rien de tout cela. La partition est entièrement électronique avec quelques percussions réelles ou enregistrées, dans des mouvements plutôt minimalistes et obsessionnels, une partition un poil excentrique qui s'adonne par moments à quelques délires vocaux qui ont sûrement leur intérêt au sein du spectacle en question mais qui, dans une écoute seule, se limitent à des effets "rasoir". S"il y a quelques passages qui m'interpellent un peu par leur originalité, m'amusent d'une certaine façon par leur côté ludique, je dois bien reconnaître que mon intuition, ce jour-là, n'avait pas été très heureuse, bien qu'elle m'eut joué d'autres tours nettement plus coûteux et mauvais que celui-là. Hehe En même temps, j'ai toujours eu un problème d'appréciation avec l'électronique et je ne fais pas uniquement allusion à la musique expérimentale, même dans ce qui peut être purement mélodique.

Je suis profondément attaché aux sons des vrais instruments acoustiques. Cependant, je sens quand même que depuis plusieurs années, peut-être grâce à une forme de familiarisation plus ou moins indirecte, là encore par le biais de la musique de film et de certains compositeurs qui ont pu se montrer assez habiles dans ce domaine, mon oreille accepte beaucoup mieux les sons électroniques, en tout cas beaucoup mieux qu'il y a vingt ans et même dix ans. Je les apprécie toujours davantage lorsqu'ils sont assimilés à un orchestre pour y apporter des sonorités particulières, mais quand il s'agit d'électronique seule, c'est toujours un peu difficile pour moi même si quelques-unes ont fini par emporter mon adhésion. J'y reviendrai car j'ai préparé un cycle sur ce thème. Pour l'anecdote, il y a longtemps, dans un magasin de disque, un mélomane m'accoste et me demande conseil sur d'éventuelles musiques électroniques qui pourraient l'intéresser à condition qu'elles soient un peu soft. Féru de sons électroniques mais peu connaisseur en contemporain, il me posa donc cette terrible question qui m'embarrassait tout autant qu'une poule lorsqu'elle trouve un couteau. A cette époque, j'y étais totalement hermétique! Laughing Je lui ai quand même dit que ce n'était pas mon domaine de prédilection et que je n'avais que très peu de références à lui communiquer. Bref, en bon prince que j'étais (et suis toujours), et comme il avait l'air sympa, je lui avais conseillé Kontakte de Karlheinz Stockhausen, ni plus ni moins. Il était alors reparti avec. Je ne l'ai pas revu depuis et peut-être que ce n'est pas plus mal. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty
MessageSujet: Re: Luigi CECCARELLI, né en 1953   Luigi CECCARELLI, né en 1953 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luigi CECCARELLI, né en 1953
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: