Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -15%
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch ...
Voir le deal
196.29 €

 

 Musique vietnamienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Musique vietnamienne Empty
MessageSujet: Musique vietnamienne   Musique vietnamienne Empty2020-05-04, 14:17

La musique vietnamienne est une synthèse originale des influences chinoise, indienne, indonésienne, occidentale et bouddhique.

Elle est pentatonique et marquée par l'improvisation et l'intonation de la langue vietnamienne, ainsi que par une certaine mélancolie dans les choix harmoniques (accords mineurs) et les thèmes chantés. Il existe par ailleurs des différences marquées entre le Nord et le Sud, et entre les zones montagneuses et les plaines côtières. S'il existe encore une musique savante, la musique folklorique est particulièrement développée dans tout le pays.

Musique traditionnelle

La musique traditionnelle est extrêmement diverse selon les régions du pays. Il s'agit d'une musique modale avec deux modes (dieu) principaux :

Bac, (« nord ») est de caractère joyeux.
Nam, (« sud ») est de caractère triste.

Lors de l'exécution d'une pièce, une longue introduction instrumentale (dao ou rao) permet à l'auditeur de se familiariser avec le mode avant de jouer les morceaux principaux, à la manière de l'alap du râga indien.

Le bouddhisme vietnamien a une musique vocale très riche née au XIXe siècle, en bénéficiant de l'influence de la musique de cour. On distingue trois traditions réservées aux rituels : celle du Nord, celle du Centre avec trois styles de prière (la psalmodie tùng, le cantique de louanges tæn et la sollicitation th‹nh ; un ensemble instrumental les accompagne, notamment lors de la cérémonie Khai Kinh ou « ouverture des textes sacrés » et celle du Sud.

Musique folklorique

Il existe un grand nombre de musiques régionales en vertu de la diversité géographique et ethnique du pays.

Le ngâm tho est la poésie chantée folklorique incorporée dans le théâtre et devenue une forme urbaine de musique de chambre depuis 1950. Il s'agit d'improvisation collective non mesurée et accompagnée par des instruments. Le répertoire le plus populaire est formé par le ngam kieu de Nguyen Du, une épopée de 3 000 vers dont on joue des nuits durant des extraits (lay).

Le quan họ ou quan họ bắc ninh est populaire à Hà Bắc et dans tout le pays. De nombreuses variations existent, en particulier dans les provinces du Nord. Chanté a cappella, il est improvisé et joué lors de rituels.

Les chants de travail ho sont des chants à répons employés dans bien des professions pénibles.

Les chants populaires ly sont des chants d'amour, de nostalgie ou de divertissement.

Les chants ru sont des berceuses.

Les chants nhac dam ma sont des lamentations funéraires accompagnées d'un petit orchestre (hautbois, flûte, vièles et percussion).

Les ensembles nhac ngu am (« musique des cinq sons ») se chargent de certains rituels religieux cao-dai. L'ensemble civil van composé de 4 vièles et une percussion peut aussi jouer en dehors de ces occasions. L'ensemble militaire vo, composé d'un hautbois et de percussions joue dans les processions et pour les funérailles.

Le xẩm ou hát xẩm (xẩm chantant), populaire au nord du pays, remontant au XIVe siècle, est en danger de disparition ; il est joué habituellement par des mendiants itinérants aveugles.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Musique vietnamienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques et danses du monde-
Sauter vers: