Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
30% sur les abonnements PlayStation Plus & PlayStation Now
41.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 La "folle" vie (ou pas) des solistes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty2020-05-03, 13:42

laudec a écrit:
Ici, je trouve que tu fais exactement ce que tu reproches à Anouchka et ça ne m'étonne pas...

1. Pas vraiment puisque ça répond aux questions posées par Benoit
2. Ca reste dans le sujet, je ne raconte pas en même temps comment je mange des fraises tagada en écoutant Mozart pendant que ma femme prépare la soupe
3. Ce n'est pas le bon endroit pour relancer la polémique, il y a un topic pour ça

ps. Pas besoin de reprendre l'intégralité de mon aparté (dont j'ai eu justement l'élégance de préciser que cela en était un), ca rallonge inutilement le fil
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

laudec

Nombre de messages : 4803
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty2020-05-03, 13:54

Snoopy a écrit:
Mais, soyons modeste, comme Jésus, par une parabole.

Un patron occidental, dans la moyenne, bien habillé, bien chaussé se promène en Chine dans son usine de confection avec laquelle il fait du business.

Hélas, la crise arrive, il se plaint, les affaires tournent mal, il va falloir vendre le jet privé et renoncer à l'achat de la nouvelle ferrari qu'il voulait acheter cette année. Il s'en plaint devant ses employés, (parce qu'en plus d'aimer se plaindre, ces gens là sont aussi souvent très égocentriques) sans même se rendre compte de l'indécence de ses propos par rapport à la situation de ses employés.

Pourtant, il remarque que des jeunes femmes, (ses employées donc), le regardent avec méchanceté, presque mépris. N'ont aucun attendrissement pour ses jérémiades.

Curieux de ce manque de compassion car comme il se doit, il doit être le centre du monde, il s'adresse alors à elles pour leur demander pourquoi ces regards si haineux?

Une des jeunes filles s'approche et lui dit: vous êtes déjà bien assez riche. Vous priver d'un peu de votre confort ne sera pas mortel alors que nous nous peinons à manger à notre faim tout en travaillant. Si vous êtes riche, c'est par notre travail. vos chemises, vos chaussures, c'est nous qui les fabriquons! Alors vos "problèmes" sont bien futiles par rapport aux nôtres qui sont bien plus vitaux.

Vexé, le patron occidental (en mode Laudec), leur répond alors " mais qui êtes vous pour juger de ce qu'est ma souffrance?"

Et la fille de lui répondre: c'est pour satisfaire VOS besoins futiles que moi JE souffre à fabriquer des chemises et des chaussures pour 3 euros par jour dans des conditions de travail épouvantable.

Donc tu l'auras compris, ma réponse à ta question "Qui êtes vous pour juger de ce qui est souffrance pour l'autre?": les victimes de ces gens que selon toi ils n'ont pas le droit juger

" il va falloir vendre le jet privé et renoncer à l'achat de la nouvelle ferrari qu'il voulait acheter cette année. Il s'en plaint devant ses employés,"

Pour moi ce petit "patron " que tu décris est une caricature de ce que nous sommes tous pour la plupart, avides de toujours plus, jamais contents, reprochant aux autres nos propres manquements.  Si j'ai ce patron en face de moi avec ce discours, j'aurai pitié de lui et j'aurais autant envie de rire que de pleurer à l'entendre.  Etant son employée, travaillant à la chaîne pour lui, je me sentirais fière de ne pas être à sa place à la triste place d'enfant riche pas heureux La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 248345

Pour moi, le problème n'est pas du tout sa plainte déplacée, ridicule mais plutôt le fait que sans broncher nous acceptons que cette situation existe.  Nous avons tout l'occasion aujourd'hui de voir des reportages qui nous montrent les abus phénoménaux d'hommes, de femmes et d'enfants qui esclaves du grand capital sont obligés de travailler dans des conditions d'insalubrité, de non respect de l'humain pour un salaire de misère.  Nous le savons tous et que faisons nous ?  Nous continuons à consommer de plus en plus en cherchant à payer le moins cher possible.  Ça c'est l'horrible réalité qui ne me fait plus rire, mais ce petit patron : c'est nous !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13536
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty2020-05-03, 15:36


Nous avons fermé des fils politiques pour en ouvrir un ici en plein espace musical. Hehe C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'y participe pas. Je ne le reproche à personne car je savais que ça glisserait dans cette direction, le sujet s'y prêtant un peu dans l'absolu. Mais bon, où est passé la musique sur ce fil? Il serait temps de revenir à ces solistes blasés ou capricieux, que sais-je... La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 987794
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty2020-05-03, 15:43

Je t'avoue que c'est ce que je commençais à me dire aussi même si je suis un peu fautif pour le coup d'avoir entretenu un peu cette discussion qui s'éloignait du fil. C'est pourquoi je n'ai pas voulu continuer en ne répondant pas au dernier message de Laudec pour ne pas relancer la machine et puis ton intervention est finalement tombée à point. Mains

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty2020-05-03, 15:49

On retourne donc dans le vif du sujet:

Les caprices de Vladimir Horowitz racontés par le technicien en chef des pianos Steinway

"Horowitz n’autorisait personne, sauf son technicien, à approcher son piano, ni même le toucher. Une seule fois dans sa vie, il déroge à sa règle et autorise Murray Perahia à en jouer. Après la première pièce, Horowitz ne tient plus et ne laissera plus jamais quelqu’un toucher à son instrument.

Il avait des rapports compliqués aux autres et il était difficile de se faire apprécier du grand pianiste comme en témoigne Franz Mohr, technicien en chef des pianos Steinway, devenu l’une des personnes les plus importantes aux yeux d’Horowitz."
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La "folle" vie (ou pas) des solistes   La "folle" vie (ou pas) des solistes - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La "folle" vie (ou pas) des solistes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: