Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation offerte
Voir le deal

 

 L'Elève De Beethoven

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

L'Elève De Beethoven  Empty
MessageSujet: L'Elève De Beethoven    L'Elève De Beethoven  Empty2020-05-01, 03:23

(Je suis étonné, j'étais persuadé avoir déjà fait un post sur ce film. J'ai du en parler dans une autre section du forum certainement)

Copying Beethoven (ou L'Élève de Beethoven) est un film américano-germano-hongrois réalisé par Agnieszka Holland en 2006.

XIXe siècle : à l'époque où Beethoven compose sa Neuvième Symphonie, ses facultés déclinent. À l'approche de la première exécution, il cherche un copiste pour l'aider à achever sa tâche : c'est alors qu'on lui présente Anna Holtz. Une singulière relation s'établit immédiatement entre les deux protagonistes : étonné par son "audace" – Anna Holtz se permet en effet de corriger une entrée de mouvement que Beethoven aurait, elle en est convaincue, pensée puis transformée – le compositeur s'empresse de transmettre à un ami cette démarche autoritaire, sachant pertinemment que, de fait, "elle" (une femme, de surcroît) a raison.

Une femme qui rêve, au-delà de son rôle de copiste, d'embrasser la carrière de "compositrice", soutenant, face au "Maestro" sceptique et ne ménageant pas une ironie certaine à son égard, qu'elle n'est pas la première. Tout au long de la suite du film, Beethoven marque son souci de persuader Anna Holtz, au travers des essais qu'elle lui présente et par des réactions malhabiles et blessantes pour "son élève", de rester Anna Holtz et non de devenir un deuxième Beethoven. Sur le plan sentimental, la jeune femme est amoureuse d'un jeune ingénieur, Martin Bauer, attelé au projet de réalisation d'un pont. Avec une infinie maladresse, Beethoven se révèle incapable de masquer la jalousie portée à un "rival installé". Plus que 'Copying Beethoven', Anna devient "les oreilles" du génie totalement sourd : lors de la première exécution publique de la Neuvième symphonie, masquée par des musiciens de l'orchestre, elle communique avec "le Maestro", lui signifiant, de la main, des yeux, du corps tout entier les entrées, le moment des attaques musicales, les tempos à respecter. Au terme de l'exécution éclatent applaudissements nourris et cris de joie du public ; tourné vers son orchestre, les yeux pétillants de joie, d'une certaine incrédulité et d'une sorte de questionnement assorti de curiosité, c'est à Anna que Beethoven, tourné par elle vers son public, devra de vivre et savourer pleinement son triomphe.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21031
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

L'Elève De Beethoven  Empty
MessageSujet: Re: L'Elève De Beethoven    L'Elève De Beethoven  Empty2020-05-01, 03:33

Je l'ai vu à l'époque. Donc ça remonte…

Si j'ai bien aimé la forme (belle réalisation, beaux costumes, beaux décors, les acteurs sont plutôt bons, etc...) j'ai été plutôt déçu sur le fond. Cette histoire de copiste n'a pas beaucoup de sens (surtout comme elle amenée), Beethoven est présenté de manière assez caricaturale (même si honnêtement l'acteur joue bien), la pseudo histoire, pas vraiment d'amour, mais qui sent l'eau de rose, peu crédible et encore moins la place que prend le personnage de Anna Holtz (la copiste donc) dans le film.

De tous les films sur Beethoven (qui se comptent sur les doigts d'une main) Immortal Beloved (Ludwig van B. en français) est, à ce jour, le meilleur film sur Beethoven. Tant sur le fond que sur la forme.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
 
L'Elève De Beethoven
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD, livres & concerts-
Sauter vers: