Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
– 100€ sur ASTRO Gaming A50 Casque sans Fil ...
Voir le deal
219.99 €

 

 Ennio MORRICONE (cinéma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-03-12, 10:25

Bigre Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 10321 Et le film se termine comment ? Le chien finit par être dressé pour aimer les noirs ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5501
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-03-12, 22:23

Passionnant tout ça, un film étonnant avec de beaux personnages à la psychologie complexe si je lis bien, et puis encore une fois je fais la découverte de ce compositeur que je connaissais à peine et qui a composé une œuvre monumentale. J'ai commencé à lire et à écouter quelques interventions en amont, c'est époustouflant.
J'ai beaucoup aimé aussi "Gabriel's oboe", là je découvre également le hautbois que je connais mal, c'est magnifique, le "vagabond" ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 185465
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-03-13, 20:10

joachim a écrit:
Bigre Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 10321 Et le film se termine comment ? Le chien finit par être dressé pour aimer les noirs ?

Non, la fin n'est absolument pas aussi optimiste. La dernière grande scène du film laisse largement comprendre que le chien finit par se retourner contre son maître ou plutôt contre celui qui ressemble à son maître, c'est-à-dire contre l'homme qui l'a dressé à attaquer les gens de couleur. Dans le film, le propriétaire de l'entreprise de dressage ressemble plus ou moins à son ancien maître raciste. A l'épilogue, alors que l'on pense que le dresseur noir a réussi à lui ôter cette mauvaise habitude, il est obligé de l'abattre lorsqu'il se jette sur son patron.



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-05-30, 23:04

Ennio Morricone composa une grande fresque musicale pour le film en deux parties, Karol de Giovanni Battista, retraçant la vie de Karol Wojtyla:



Une oeuvre de deux heures environ qui se devait d'intégrer mon cycle sur la musique religieuse. Very Happy


Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 23713
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-07-28, 10:43

Je ne savais pas qu'on réalisait un film sur Jean Paul II confused 
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-07-28, 11:17


Si, si, en deux parties même, la première racontant la jeunesse de Karol jusqu'à ce qu'il devienne pape et la seconde lorsqu'il est nommé pape jusqu'à sa mort. Ces films furent réalisés par Giacomo Battiato et connurent un énorme succès en Italie et en Pologne évidemment. L'acteur Piotr Adamczyck qui joue le rôle de Karol Wojtyla est remarquable d'un bout à l'autre, saisissant et émouvant, totalement imprégné du personnage. J'ai les deux films en dvd.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20882
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-07-28, 12:08

Il est même passé à la TV l'année dernière, deux jours de suite, et malheureusement je n'ai vu que le premier, vraiment très bien fait (je n'avais pas remarqué que la musique est de Morricone Embarassed ). Je ne sais plus pour quelle raison je n'ai pas pu regarder le deuxième film...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-07-28, 12:21

joachim a écrit:
Il est même passé à la TV l'année dernière, deux jours de suite, et malheureusement je n'ai vu que le premier, vraiment très bien fait (je n'avais pas remarqué que la musique est de Morricone Embarassed ).

Il ne faut pas se le reprocher, personne ne va au cinéma ou ne regarde un film à la télé pour en écouter la musique. Elle fait partie d'un tout, de l'action notamment et le nom du compositeur ne s'imprime que quelques secondes au générique. Le béophile fonctionne autrement et fait généralement attention à la musique et au nom du compositeur lorsqu'il regarde un film. Il s'agit même d'un réflexe dans son cas. C'est un passionné de la B.O. et la démarche est donc différente. Personnellement, ayant les deux cd des musiques composées pour les deux KAROL, les connaissant en tant qu'oeuvres musicales autonomes, avant d'avoir vu les films de Battiato, ma démarche en fut donc inversée. Puis, si je vois un film avec une musique inédite de Morricone, je vais tout de suite savoir que c'est lui, avant même que son nom n'apparaisse au générique.Very Happy  Pareil avec des compositeurs comme Maurice Jarre, Antoine Duhamel ou Lalo Schifrin. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-02, 10:12

__The Ennio Morricone Songbook vol3 - Canto Morricone The 70's Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455  par Milva, Massimo Ranieri, Astrud Gilberto, Lisa Gastoni...

<< Beaucoup de choses que je connais sur le bout des doigts, quelques inédits mais surtout une formidable et poignante "La donna Madre" que je n'avais pas réécoutée depuis l'ère du 33 tours. Pris aux tripes, je l'ai mise en boucle jusqu'à satiété! Comme souvent, la musique de ce compositeur, tonale ou atonale, me prend aux tripes et me procure des émotions indescriptibles. Je ne comprends pas pourquoi.>>

___Un Uomo a Meta - Film de Vittorio de Seta avec Jacques Perrin et Lea Padovani.1966 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 

<<D'une approche très contemporaine, atonale, de par sa construction sous la forme d'une suite symphonique avec choeur et prédominance des cordes, on ne sait pas s"il s'agit d'une musique de film ou d'une oeuvre de concert. J'ai l'impression d'être à la frontière des deux. Hélas, je n'ai toujours pas vu ce film.>>

__Prima della Rivoluzione - Film de Bernardo Bertolucci. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 

<<Très mélodique et rafraîchissant, un clavecin qui trotte amoureusement, une flûte solo qui égrène une mélodie magnifiquement naïve, cette B.O. révèle aussi une "partie cordes" qu'il ré-emploiera note pour note dans sa superbe partition pour le film de Luciano Salce "El Greco". Je ne connais malheureusement pas le film.>>

___Uomini e No - Film de Valentino Orsini. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 

<<Les thèmes s'imbriquent les uns aux autres pour n'en devenir qu'un, c'est-à-dire un triple langage complexe et original qui s'équilibre entre "martialité", mélancolie et fatalité. Répétitif mais très captivant et même ludique d'une certaine façon. Je n'ai pas vu le film. Crying or Very sad 


___Gli Indifferenti - Film TV de Mauro Bolognini avec Liv Ullman, Peter Fonda, Laura Antonelli, Cris Campion et Sophie Ward. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 

<< Une grande valse lancinante et cérébrale qui fait davantage danser les esprits que les corps...même morbide...une valse bourgeoise vers la mort peut-être...C'est l'élément majeur de cette B.O., bien que j'ai toujours gardé une réel affection pour le thème d'amour d'une belle féminité et délicatesse.>>

___Il Bandito dagli occhi azzuri- Film d'Alberto Giannetti avec Franco Nero et Dalila di Lazzari. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 

<< Ennio Morricone s'amuse avec le jazz, en compagnie notamment d'Enrico Pieranunzi et Riccardo Del Fra; un exercice de style réussi et sacrément en phase avec l'esprit du film que j'aimerais beaucoup revoir.>>

___E ridendo l'uccise- Film de Florestano Vancini. 2006 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 

<<Puisant ses racines au sein de la musique ancienne, la partition de Morricone est une somptueuse plante grimpante qui me conduit tout droit au Nirvana.>>

Laudec, je te conseille cette dernière partition en priorité.Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5501
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-02, 11:48

Bien vu Icare, j'ai tout de suite craqué pour cette musique  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 185465  ou au moins pour ce que j'ai pu trouver à son sujet, je ne sais pas du tout si c'est toute  l’œuvre ou seulement une partie puisqu'il s'agit d'une séance d'enregistrement que j'ai trouvé sur youtube  et que je poste ici, mais peut-être n'as-tu toujours pas accès aux vidéos et ne sauras-tu pas répondre à cette question  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 1521897346 
Il y a bien sûr les flûtes à bec qui viennent déjà m'enchanter mais il y a aussi des cordes, je ne sais si c'est une harpe ? qui viennent faire vibrer mes cordes à moi avec ce son cristallin qui me rappelle  des clochettes en cristal très pur, j'étais ravie de cette musique !  Je m'en vais en écouter d'autres encore que tu proposes de ce grand monsieur Ennio , j'espère les trouver Wink 

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-02, 15:50


Hélas, je dois me contenter de mon vieux pc muet pour le moment car j'ai beaucoup de frais plus urgents que l'achat d'un nouveau. No  Je traverse une période difficile mais très heureux que tu ais aimé cette musique. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-05, 19:00

___Mission - Film de Roland Joffé. 1986 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Une partition-phare dans mon parcours de mélomane.

___La casa bruciata - film TV de Massimo Spano. 2005 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455  
Le film semble traiter d'un sujet similaire que celui de MISSION et le compositeur poursuit un schéma très voisin mais tout en lui apportant une couleur propre.

___Ripley's Game - film de Liliana Cavani  2003 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 
Une ambiance polar/baroque très réussie.

___Il Fondo al Cuore - film TV de Luigi Perelli 2006 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 
Onirique, romantique, avec relents du style "Giallo" qu'il élaborait durant les années 70 à partir du cinéma de Dario Argento.

___La Notte e il Momento - film de Anna Maria Tato 1995 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Une musique espiègle, sautillante, onirique par moments, un instrumentarium baroque, charmant!

___Gli Angeli del Potere - film d'Alberto Albertazzi 1996 (quatre extraits seulement) Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
J'attends un version plus complète de cette musique qui contient un hymne magnifique.

___Per Amore - film de Mino Giarda 1976 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 
D'un romantisme certes sucré mais fort attachant.

___Eat it - film de Francesco Casaretti 1968 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 
Un film qui a l'air loufoque et une partition qui alterne thèmes enjoués, romantisme, tendresse, musique étrange et un peu curieuse.


Dernière édition par Icare le 2013-09-06, 09:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-06, 09:57


___René la canne - film de Francis Girod Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Une époque où la musique de film avait une saveur, un parfum, un grain de folie, de la gueule.

___One Two Two, 122 rue de Provence - film de Christian Gion Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Entre nostalgie, formes rétros et romantisme, cette partition, parfaitement encrée dans la période française du compositeur, se bonifie avec le temps. Le thème principal annonce celui de CINEMA PARADISO (film de Giuseppe Tornatore) sauf qu'il bénéficie ici d'un motif introductif et conclusif de toute beauté.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5501
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-06, 10:00

Je crains un peu pour ton cœur là Icare, il me semble que tu lui en fait voir de toutes les couleurs et que toute ces belles musiques lui imposent un rythme fort soutenu mais il est vrai que tu es jeune encore Hehe de la part de  docteur laudec Wink 

Merci pour ce partage en tout cas, je m'en vais tout de suite écouter la musique de "Mission", film qui m'a tant marquée et fait pleurer, la musique est sublime aussi  Mains 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-06, 10:43

La casa Bruciata en est un peu (beaucoup) le prolongement esthétique. Un ersatz plutôt réussi. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5501
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-08, 18:39

De la très belle musique très variée et colorée, de bien bons moments passés en compagnie de monsieur Ennio Morricone ! J'ai écouté et aimé aussi Cefalonia, Malena, Nostalgia, Sahara, Nana... Mains 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-08, 18:52

Oui, ce sont de bien beaux titres et le thème principal de CEFALONIA pourrait faire un très beau hymne italien.

https://www.youtube.com/watch?v=A5_gji1XCuQ


Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-09-10, 21:24


Concert à Bercy (Paris) le 4 février 2014. J'y serai probablement! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 987794 

Découverte aujourd'hui de LEONOR (1975), film de Juan Bunuel avec Liv Ullmann, Michel Piccoli et Ornella Muti.

Une musique entre beauté et folie. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-11-28, 13:16

L'Ultimo dei Corleonesi - Film de Alberto Negrin: 2007 - par l'orchestre "Roma Sinfonietta" - Trompette: Andrea di Mario - Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 
Partition particulièrement sombre et déprimante, mais comment pourrait-il en être autrement lorsque le film évoque la Cosa Nostra et son lot de meurtres. Si toutefois l'humeur si prête, on pénètre un monde musical intense et poignant, bénéficiant de combinaisons instrumentales attractives et singulières, de rythmes haletants et aux résonances faussement baroques. Morricone y démontre une nouvelle fois son sens pour le motif mélodique de quelques notes qui phagocyte aussitôt l'attention comme c'est le cas dès les premières mesures du tout premier extrait du cd, avant qu'un orgue solennel et funeste ne plante définitivement le décor.


La Ragion Pura - Film de Silvano Agosti: 2001 - Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 I love you 
Une partition plus nostaligue et romantique que la précédente, moins sombre et donc plus lumineuse, le sujet étant tout autre, on retrouve encore ce sens du motif mélodique astucieux de quelques notes, de ceux qui marquent irréversiblement l'esprit, sauf qu'ici, il est en quelque sorte le fil conducteur de toute la B.O., apparaissant tantôt par une trompette solo lointaine, un piano et même un violon dans une version plus rapide. C'est le motif de la nostalgie, du souvenir, avant l'émancipation lyrique du grand thème romantique et si caractéristique de la prose du compositeur transalpin...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-12-16, 19:02

J'aime toutes les musiques que Morricone composa lors de sa fructueuse collaboration avec le regretté Henri Verneuil. Peur sur la ville détient une place privilégiée dans mon coeur de mélomane. Une partition unique d'un musicien unique, inventive, atypique et fascinante...Cette musique, à la fois mélodique et très dissonante, semble tournoyer obsessionnellement, comme une spirale infernale, autour d'un battement de coeur. Le piano, la percussion, le sifflé humain, l'harmonica, le bugle, la trompette bouchée, les cuivres d'une ville la nuit, la basse, la voix lancinante et sensuelle d'Edda, y font bon ménage, balaie d'un coup de génie les clichés d'un genre éculé. Un coup de maître!  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-12-25, 20:19

Réécoute de la partition que Ennio Morricone composa pour le film (giallo) de Dario Argento; 4 Mouches de velours gris.

Le Film:

Quatre mouches de velours gris est un film italo-français de Dario Argento sorti le 21 juin 1973. Il clôt la Trilogie animalière de Dario Argento : en effet, les trois premiers films de Dario Argento comprennent dans leur titre une référence aux animaux.

Le musicien Roberto Tobias, suivi depuis plusieurs jours par un homme mystérieux, décide de le prendre en chasse. Au cours de la dispute qui suit leur rencontre, il le tue accidentellement et un inconnu masqué le prend en photo, l'arme du crime à la main. Cet inconnu va le harceler et le menacer, sans pour autant se livrer à un chantage. Sur les conseils de son ami Diomede, surnommé "Dio" (Dieudonné, surnommé Dieu dans la version française), il engage le détective privé Arrosio.


La musique de Morricone démarre par un thème qui est une sorte de rock psychédélique avec une utilisation étrange de la voix d'homme qui se limite à des cris et des râles. Le très beau thème de cette B.O. est mélodique. Il s'intitule "Come un Madrigale". Sur une pulsation rythmique similaire à des battements de choeur et des échos de violons, se développe une superbe mélodie. Outre un enchaînement un peu superficiel de thèmes plus subsidiaires et hétéroclites, la musique de Morricone devient plus expérimentale et s'articule autour d'une petite formation instrumentale. Elle est très caractéristique de ce qu'il composa pour le giallo dans les années 70. On peut même dire qu'il est à l'origine de cette approche qui semble jouer habilement entre musique écrite, aléatoire et parties plus improvisées développées à l'image. Toutefois, il ne s'agit pas de son meilleur effort dans ce registre. I love you I love you Le meilleur de son style giallo se trouve davantage du côté de L'oiseau au plumage de cristal (génial!) et Le chat à neuf queues, deux autres films réalisés par Dario Argento.


Dernière édition par Icare le 2013-12-27, 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2013-12-27, 10:21

Le trésor des 4 couronnes est un film de Ferdinando Baldi en 3D, réalisé en 1981. La critique est assez négative, aussi bien envers le film, jugé pompier et ringard - une sorte de sous-Indiana Jones plutôt risible mais qui se laisse cependant regarder avec un plaisir coupable - qu'envers la participation musicale d'Ennio Morricone. N'ayant pas vu le film et n'ayant d'ailleurs pas forcément envie de le voir, je préfère l'aventure abstraite que me propose la musique. qui, il est vrai, n'est pas la plus inspirée du maître romain.

Le synopsis:

Quatre couronnes du temps des Wisigoths sont dites renfermer, au sein d’une coupole d’or qui les orne, le secret du Bien et du Mal, le secret du Pouvoir. L’une des coupoles a été maladroitement détruite par le cupide possesseur de la première couronne. La deuxième est dans un musée, entre les mains semble-t-il honorables d’un professeur madrilène. Les dernières entre celles, assurément horifiques, de Frère Jonas, un louche individu au passé non sans tache, devenu le chef idolâtré d’une secte religieuse retranchée dans une forteresse pyrénéenne.

= Bande annonce

Tout ça a l'air bien rigolo. Hehe  Pour apprécier la musique de Morricone, vaut sans doute mieux que j'évite ce cinéma car celle-ci renferme quelques bons moments si on veut bien lui accorder une écoute pour elle-même. On s'apercevra alors que d'un point-de-vue purement musical, on peut y trouver un peu de plaisir. Le thème principal annonce, quelques années en avance, celui qui illumine les victoires d'Elliot Ness sur Al Capone dans Les Incorruptibles, film pour lequel Morricone a livré une musique de grande classe. Sauf que dans Le Trésor des 4 couronnes, il y a les choeurs en plus et l'efficacité en moins. Il y en a d'ailleurs une version lente, beaucoup moins pompeuse et beaucoup plus charmante qui permet de mieux saisir la beauté de la mélodie. Les moments d'action et de tension bénéficent quand même de très bons effets rythmiques et timbriques, avec des "échelles" telles que l'on en entend déjà dans L'oiseau au plumage de cristal, mais dans un contexte plus symphonique. Assez Saisissants. D'autres ambiances un peu inquiétantes avec choeur d'hommes et clarinettes dissonantes m'évoquent aussi, sous certains aspects, ce qu'il a pu composer de semblable dans Sahara et L'Exorciste II. A deux reprises, les imitations de cris d'animaux étranges produisent leur effet et s'intègrent parfaitement bien dans la partition d'Ennio Morricone dont l'homogénéité sera brisée par des "interludes de musique légère qui semblent s'extirper d'une comédie improbable. Pas si mal mais pas forcément incontournable non plus.  I love you  I love you


Dernière édition par Icare le 2014-04-06, 09:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2014-01-02, 09:06

Deux B.O. extraordinaires d'Ennio Morricone:

La première fut composée en 1967 pour le Western de Sergio Sollima La Resa dei Conti (The Big Gundown) qui met en scène parmi les rôles principaux Lee Van Cleef , Tomas Milian et José Torres. Si je n'ai toujours pas vu ce film, la musique de Morricone arrache tout sur son passage!  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 

La seconde fut composée vers la fin des années 80, entre 1986 et 1987 pour être plus précis, pour le brillant film de Brian De Palma Les Incorruptibles (The Untouchables). Fracassant, plus encore dans sa version "complète" parue récemment. Morricone composera d'ailleurs deux autres magnifiques partitions pour le cinéma de De Palma, Outrages et Mission to Mars qui est sûrement l'une de ses toutes meilleures prestations pour le Septième Art.  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 333455
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5501
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2014-01-31, 14:00

Je viens d'entendre qu' Ennio Morricone sera a Bercy le 4 février  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Oboezh



Nombre de messages : 35
Age : 45
Date d'inscription : 16/01/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty2014-01-31, 15:01

J'ai entendu ça aussi... (mais je l'ai entendu hier ! :p)
(Europe 1)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio MORRICONE (cinéma)
Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: