Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

 

 Ennio MORRICONE (cinéma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Morricone III   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-01, 17:21

Je préfère les westerns de Leone à ceux avec John Wayne (Le grand Clint dégaine plus vite Hehe ) qui m'endorment mais je reconnais que la musique de Morricone y est pour quelque chose, même pour beaucoup. Sinon, seul le générique est sifflé ainsi que des reprises de celui-ci qui doivent réapparaître bien évidemment dans le film Hehe

Le thème dans son contexte:

= ici

La classe et quel lyrisme! La guimbarde, les choeurs, les coups de cloches ou d'enclume, l'orchestre en plus du magnifique siffleur.  Very Happy


Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22502
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-01, 17:45

Icare a écrit:


La classe et quel lyrisme! La guimbarde, les choeurs, les coups de cloches ou d'enclume, l'orchestre en plus du magnifique siffleur.  Very Happy 

Je me demandais, d'ailleurs, si s'était réellement quelqu'un qui siffle, ou bien si c'était une imitation...

Tu trouves vraiment que les "western spaghetti" sont meilleurs que les grands western de John Ford, avec John Wayne ? C'est encore pour me contrarier  Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-01, 18:11

Si si, il s'agit bien d'un vrai siffleur, après il s'agit d'enregistrement et de mixage en studio. Le soliste s'appelle Alessandro Alessandroni et il s'agit entre autres d'un siffleur d'exception que Morricone a souvent employé au cinéma. Je vais d'ailleurs lui consacrer un topic dans la bonne rubrique car il est aussi compositeur.  Wink 

Je n'ai jamais dit que les Westerns spaghetti étaient meilleurs que les westerns de John Ford avec John Wayne. Je parlais surtout des Westerns de Leone, notamment Il était une fois dans l'Ouest, Le bon, la brute et le truand et Il était une fois la révolution, les deux premiers Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus étant plusieurs crans en dessous. C'est un langage cinématographique qui me parle davantage que celui de John Ford que je préférais enfant. Le Western Spaghetti est globalement un genre que je connais finalement moins bien que le western américain. tous n'ont pas été réalisés par Sergio Leone, loin de là, et tous n'ont pas été mis en musique par Ennio Morricone non plus, loin de là. Ils sont tous les deux, réalisateur et musicien à l'origine du renouvellement d'un genre cinématographique qui était à cette époque complètement essoufflé. Leone pour le film et Morricone pour la musique, réinventèrent un cinéma qui avait besoin de l'être. Comparer avec John Ford n'est pas pertinent, voilà deux cinémas très différents qu'il faut percevoir comme complémentaires. J'apprécie le western italien à travers trois réalisateurs, trois Sergio, Leone, le meilleur, Corbucci et Sollima. Wink Après, c'est une question de préférence et si j'ai aimé le western américain "à la John Wayne" lorsque j'étais encore enfant, voire adolescent, le cinéma de Leone a modifié ma vision du western, c'est indéniable tout comme Morricone a modifié ma perception de la musique dans un film.

PS: La musique atonale et personnelle d'Ennio Morricone ne se résume pas au sérialisme.  Wink 

La musique de western de Morricone qu'il faut écouter en priorité est celle qu'il composa pour le film d'Henri Verneuil La bataille de Saint-Sébastien! Un chef-d'oeuvre!  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 395622


Dernière édition par Icare le 2014-05-02, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-01, 19:07

Vous êtes passionnants tous les deux, et puis drôles ! Eh oui, c'est très beau cette musique "Pour quelques dollars de plus" , et je la connaîs bien !
J'ai découvert beaucoup de western par des cassettes et des DVD grâce à mon mari (encore lui, mais bon, il est fou de cinéma...). J'avoue que John Wayne a parfois tendance à me barber aussi, peut-être est-il un peu trop caricatural, le technicolor de l'époque est un peu clinquant à mon goût... J'ai aimé les westerns de Charlton Heston (sans doute parce que je l'adore !)..., de Gary Cooper, et ceux de Clint Eastwood et d'Henri Fonda !
Bien sûr, ceux que tu cites, Icare, sont les meilleurs, à commencer par Sergio Leone... et puis on a vu ensuite au ciné des trucs un peu nuls (un peu comme les péplums... qui reviennent à la mode avec la série "Rome" ou "Spartacus", mais alors là, "il faut s'accrocher aux branches", on n'est pas dans la dentelle... !).
Musique sérielle ou pas, je ne sais pas mon capitaine, cela fera partie de ma découverte...
En tout cas, cela me donne envie de revoir les western spaghettis en question  Hehe
P.S. clin d'oeil ! J'ai réussi à regarder la série BBC  "the three Musketeers" (en anglais sous-titré), dix épisodes, grâce à des copains anglais.
On est dans une série un peu folklo, inspirée très librement des personnages héros -les 4-, ça fait justement très très "western", les dégaines de mousquets ("je tire plus vite que mon ombre"),  les costumes en cuir et les grands chapeaux, ainsi que les combats. Ce n'est pas comique, entendons-nous bien.... une sorte de pastiche-spaghetti sympa. J'ai adoré !
Et non ce n'est pas Ennio Morricone qui signe la musique, mais elle est très jolie et dynamique, il va falloir que j'aille piocher le nom du compositeur !!  Very Happy 

Et merci pour la jolie image du muguet...  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 987794
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-13, 01:19

Bonne nouvelle pour moi... : "Le retour" de la femme au foyer (j'étais seule en voyage), est salué par un projet de vision demain soir de "Il était une fois dans l'Ouest".. que j'avais demandé..  Very Happy  Formidable !
Cela changera l'un des chaînes musicales, l'autre des "séries" thriller ( Crying or Very sad ). Vive les westerns d'antan pour les compromis..; ??  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-13, 19:48

Mon petit cadeau pour ton retour.

Extrait:

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-14, 22:50

Merci pour tout cela ! J'irai écouter demain car j'étais absente de mon bureau aujourd'hui.
Hier, donc vision de "Il était une fois...."..., que je n'avais pas revu depuis environ vingt ans !! Je me souvenais évidemment de la "trame" et de la fin, avec des flashes dans la tête d'images et de musique...(dont le clip youtube que tu m'avais envoyé Icare, il y a deux semaines environ).
Je suis sortie de 2 h 38 de film, complètement "sonnée" (en plus, dans le noir et super grand écran). Quel chef d'oeuvre ! Tout est magnifique (je trouve qu'Henri Fonda" surjoue un peu le méchant, mais c'est peut-être subjectif...). Charles Bronson est magique.
J'en ai eu le souffle coupé, mais pas l'oreille, qui était au contraire très à l'écoute de la musique et de ses nuances.. Magnifiques envolées symphoniques, trois thèmes principaux parfaitement intégrés au montage, percussions sporadiques et angoissantes sur certaines scènes, bien sûr le lancinant harmonica qui est une sorte de clé de voûte de l'énigme... (quand on découvre le film). J'ai fait attention au fameux "siffleur"...
Quelle magnifique soirée.... grâce à toi Icare, merci !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-14, 23:12

Henri Fonda, tout en noir, aux yeux bleus glacés, joue son rôle de méchant sadique avec un peu de zèle sans doute. Mal digéré à l'époque par le public américain de voir Henri Fonda dans  le rôle toujours un peu ingrat du méchant. Lee Van Cleef jouant un beau méchant dans Le Bon, la brute et le truand, n'avait pas dérangé ce même public, peut-être parce que déjà catalogué ainsi. Il faut savoir que lorsque Leone l'a choisi pour jouer la brute, Lee était un acteur sur le déclin et plus ou moins alcoolique.

Pour la petite histoire sur la musique, Leone et Morricone souhaitaient un son d'harmonica douloureux, viscéral. Mais l'harmoniciste n'arrivait pas à produire ce son particulier. Après multiples essais, Leone a alors commencé à étrangler le cou de ce dernier  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 228840  et le son tant recherché est alors sorti.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-15, 15:21

Cinéma Paradiso joué par des interprètes coréens:





Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-15, 16:01


Une dernière version pour violon solo et orchestre symphonique, cette fois-ci:



Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-15, 22:22

Merci beaucoup, très gentil, j'écouterai cela demain après-midi, je suis rentrée vers 21 h, complètement naze !
Maintenant, je pars regarder "Pour quelques dollars de plus", hier ... : on a fait une pause dans l'épisode des Borgia pour regarder "Pour une poignée de dollars" ! Clint Eastwood,  "hello baby" -c'est un peu ironique de ma part...-, "cool" et pas particulièrement sexy (je le trouve "transparent"), avis personnel et peu importe.
Ce film est très drôle, j'ai bien aimé papy-cimetière et papy-bar, Marianne Koch aux yeux khôlés : Tout est convenu et c'est cela qui est vraiment marrant.
La musique est superbe évidemment... : le siffleur très présent, OK, mais Morricone sur des trompettes (accents fanfares) ! Un petit côté Mahler sympa, dans son genre.
Eh oui, série western à la maison.... Je sens que demain dans la foulée ce sera "Le bon, la brute..." (après la chorale, je "commaterai"...).
Oui, Henry Fonda c'est l'horreur, si on ajoute à ses yeux détestables et trop bleus, le dentier Colgate et les moues artificielles. Peu importe, on le déteste tellement qu'on s'en moque ! (la scène avec Claudia Cardinale est quand même hallucinante... On ... avec une femme en lui disant "après", qu'on va l'éliminer !! : "Black Swan", c'est du gazouillis de mésanges à côté de ça !!!).
SAIS-TU QU'ENNIO MORRICONE SE PRODUIT AUX ARENES DE NIMES LE 5 JUILLET ? (d'après infos conjugales).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-15, 23:25

Oui, je suis au courant - un autre est également prévu à Lille en 2015 - mais je ne m'y rendrai pas. J'ai déjà laissé passer celui de Bercy, à Paris, cette année. J'ai assisté à deux concerts de musiques de films d'Ennio Morricone, le premier à Rome, ce qui fut pour moi un moment inoubliable, surtout qu'à la sortie, des jeunes Espagnols m'ont pris pour une star de cinéma et voulaient me faire signer un authographe, véridict! Hehe et à Gans, en Belgique. Sinon, j'ai aussi assisté à trois concerts de sa musique dite "sérieuse", sa musique de chambre au Casino de Paris, son Concerto n°3 pour guitare amplifiée, marimba et orchestre à cordes à la salle Gaveau et une oeuvre religieuse à Maastricht. Sinon, je possède plusieurs DVD de ses concerts de musiques de films, Arènes de Rome, Allemagne, Venise, Nations Unies-USA...Le problème, c'est qu'en France, il joue toujours plus ou moins le même programme alors qu'il y a tellement à faire, tant de musiques moins connues qui seraient aisément transposables en concert sur les 500 opus environ qu'il a composé dans ce domaine. En même temps, le public de la région nîmoise  assistera sans doute pour la première fois à un concert du maestro et les titres habituels; Mission, Le Bon, la Brute et le Truand, Le Professionnel, Cinéma Paradiso..., sont justement les morceaux musicaux qu'ils auront envie d'entendre.  Donc, j'ai peur qu'à Nîmes il joue son programme habituel, ses "tubes" pour ainsi dire, ce qui est logique au fond.Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Icon_con
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-17, 21:36

Coucou !

On termine ce soir par "le bon, la brute...". Lee Van Cleef qui fait son apparition dans "et quelques dollars....", ne me déplaît pas du tout, bien dans le rôle, plutôt sympa tout à la fin... J'aime bien son visage (métissé ?), un peu félin, il me fait penser à un renard.
La musique continue à me passionner, dans 'et quelques dollars", j'ai aimé la guimbarde, les instruments andins, mélangés à l'orgue, la guimbarde, la guitare électrique, le siffleur again and again.. (j'essaie de prendre quelques notes..).
Ce que tu expliques sur les concerts de Morricone et "les tubes" quasi-obligatoires dans le contrat... Oui, c'est un peu logique quand même, et le public se fera très plaisir !!
J'ai appris que Sergio Leone et Ennio Morricone étaient amis depuis l'école !  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 185465
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-18, 19:28

Anouchka a écrit:
SAIS-TU QU'ENNIO MORRICONE SE PRODUIT AUX ARENES DE NIMES LE 5 JUILLET ? (d'après infos conjugales).

Question concert, c'est quasiment un tour de France qui s'annonce pour 2015!  Shocked 

12 MARS à NICE
14 MARS à TOULOUSE
16 MARS à NANTES
18 MARS à LYON
20 MARS à STRASBOURG
22 MARS à LILLE

Il ira sur ses 87 ans! Chapeau Maestro!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-18, 22:06

Merci pour cet agenda ! Alors, peut-être ai-je une chance pour mars.. à Nantes ! 87 ans, chapeau bas...  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 13150 
Hier la vision du "bon, la brute..", fut jubilatoire avec mes deux hommes, quand je pense que je ne l'avais jamais vu !!  Embarassed (et mon fils, lui, oui !! sans doute à la télé quand j'étais en voyage... , bref, découverte !).
La musique est toujours aussi sympa, plus de chorales (dont des "ha, ha", "han, han," et "ho, ho" qui ont bien fait rire mon fils), et de passages symphoniques que dans les deux films d'avant, évidemment le "top" dans le "genre", ce fut ensuite la musique de "Il était une fois...", si je ne me trompe pas dans la chronologie !!  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-18, 22:21

Dans ce film, il y a ce passage émouvant où l'on oblige les prisonniers à jouer de la musique pendant que l'on torture un de leur camarade. Leone s'est directement inspiré de ce qui se passait dans les camps de concentration où la musique servait à couvrir les plaintes et les gémissements des gens que les nazis torturaient. J'aime beaucoup la complainte qui est jouée à ce moment-là. Sinon, outre les thèmes principaux, il y a le thème du désert et de la soif où Morricone utilise une structure très contemporaine. Ce thème m'impressionne beaucoup car il illustre à merveille la chaleur oppressante et obsessionnelle du désert tout en développant une grande maîtrise de la matière orchestrale. Dans le film, on perçoit surtout son efficacité fonctionnelle sur la scène concernée alors que sur disque, on apprécie toute la musicalité et l'écriture rigoureuse du morceau.

A plus!  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 857611
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-20, 00:19

Merci beaucoup pour ton avis, c'est toi le grand expert..! J'ai ressenti cela, effectivement. La scène de cette torture avec l'orchestre est atroce (et tout-à-fait référence aux orchestres nazis des camps, j'en ai vraiment frémi, en plus ce jeune acteur soldat complètement traumatisé avait un visage si triste...), et dans le désert...  : J'en avais mal pour "le sans-nom",et j'ai noté cette musique obsédante...Ce film : A  revoir pour moi, pour la musique.. et "pour le fun".. ! Scène presque-finale, la fameuse "triangulaire" dans cette sorte d'arène dans le cimetière, est complètement hallucinante.... une scène d'anthologie avec le duel final de "RV à OK Corral", pas mal dans le genre !! Il y aussi des scènes presque sans musique, et le silence n'en rend que plus pesante aussi l'action, puis la musique qui revient, que l'on attend, d'ailleurs.
La fin-de-la-fin du film est très marrante (et moi, rationnelle jusqu'au bout : "comment "l'autre" avec sa corde, il va s'en tirer, maintenant ?"...  Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-20, 16:58


Les concerts annoncés plus haut sont annulés pour raison de santé. D'après mes sources, Ennio Morricone devrait subir une opération du dos mais je n'en sais pas davantavage. On parle aussi de surmenage en rapport à tous les concerts qu'il réalise en Europe et dans le monde. Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-20, 19:07

Oh..  Crying or Very sad Comme c'est dommage... (j'avais mis un post-it sur mon écran de mon ordi desk, pour l'an prochain...)... mais il est très âgé...
Cela me fait penser à William Christie (que j'adore), qui, à environ 70 ans, vient de subir une intervention sérieuse qui lui a interdit ses prestations sur "Platée" de Rameau... et j'espère le voir (comme l'an dernier), en son domaine vendéen de Thiré, festival baroque "Dans les jardins de William Christie" (du 24 au 31 août)... Le "grand Bill", lui, il a son dauphin Paul Agnew pour prendre le relais et la relève. Mais Ennio Morricone ?...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-20, 20:02

Il a son propre fils également compositeur:

= Andrea Morricone
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-20, 22:14

Relève assurée Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 333455 , carissimo Papa !!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-22, 10:19

Outre les films de Sergio Leone, Ennio Morricone a aussi composé pour des westerns d'autres réalisateurs. Hier, j'ai réécouté la magnifique partition qu'il a composée pour celui de Sergio Corbucci, Le Grand Silence avec Jean-Louis Trintignant et Klaus Kinski parmi les rôles principaux:

Histoire d'en savoir un peu plus sur le film, cliquer = ici

La particularité de ce western d'une grande beauté plastique, c'est qu'il se déroule uniquement dans des paysages enneigés. Et savez-vous pourquoi c'est une aubaine de premier ordre pour un compositeur, notamment un compositeur de la trempe d'Ennio Morricone qui estime que si la musique dans un film doit savoir se taire lorsque c'est nécessaire, elle doit être remarquée lors de ses interventions. Il faut pour cela que le film lui accorde son espace d'expression et rien n'est plus frustrant pour un compositeur que de voir sa musique couverte par les effets sonores et les dialogues. Si Morricone a si bien su mettre en musique - et même tiré vers le haut par sa musique - le cinéma de Leone c'est parce que ce dernier avait la même conception que lui sur ce sujet. Ils étaient à l'unisson! Dans cette relation d'artiste à artiste et non de réalisateur à valet, il lui a accordé l'espace nécessaire, faisant de la musique un personnage du film à part entière, au même titre que les principaux protagonistes du film.

Le Grand Silence de Sergio Corbucci a, comme particularité, la neige qui est un formidable atout pour le compositeur, pas seulement parce que la neige annonce des paysages infinis et magnifiques qui ont bien évidemment conditionné l'inspiration d'Ennio Morricone - c'est indéniable - on observera à ce titre une véritable science des orchestrations, intégrant à l'orchestre des instruments comme le sitar employé de manière peu orthodoxe - mais aussi parce que la neige atténue le bruit, étouffe les effets sonores de toutes sortes, tels que les brindilles qui craquent sous les sabots des chevaux, toutes ces choses-là...La musique prend alors un poids presque égal à l'image. Elle devient maître des lieux: Observons un extrait:

https://www.youtube.com/watch?v=HoilBnpX6eU

(Je voulais juste insérer le générique-début que l'on trouvait sur Youtube mais je n'ai trouvé, cette fois, que le film en entier. Pas grave.)

De toutes les musiques de Westerns que Morricone composa (une trentaine environ), Le Grand Silence est sans doute la plus sombre et cérébral, la plus onirique aussi. En dehors d'un thème principal très mélodique et envoûtant et un des plus beaux thèmes d'amour qu'il a composé pour le Septième Art jusqu'à ce jour, sa partition se distingue également par des thèmes d'action et d'atmosphère plutôt dissonants et obsessionnels, exprimant le contexte glacial et sauvage de ce western atypique où le héros, surnommé Le Silence (Trintignant) est muet, le méchant (Kinski) cynique, sadique et bavard, où le shérif d'un orgueil un peu lourd se fait enfouir sous la neige, où le mal l'emporte sur le bien, le machiavélisme sur la morale, la folie sur la raison ...une utilisation des voix parfois éthérées, proche de la messe, une messe des morts en quelque sorte, impose le recueillement. La neige a été une merveilleuse alliée pour Ennio Morricone, puisqu'ici, la haine, l'amour, la vengeance, le sang, la violence, la cruauté, le silence du héros, les paroles inultiles...tout se déroule sur du velours...un velours neigeux camouflant des cadavres et des fusils, mais également l'espoir des hommes pour un monde meilleur...

Le superbe thème d'amour:



Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 20:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-22, 12:18

Superbe musique !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5191
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-22, 18:59

Magnifique ton message très lyrique..., vraiment très poétique et très précis... Je n'ai que l'envie de me précipiter sur ce film (on va bien me faire ce cadeau pour la fête des mères -en plus de mes rosiers, rires !-).
J'avais parfaitement remarqué dans les 4 Sergio Leone vus la semaine dernière, ce silence total dans certaines scènes, et oui, "Ennio Morricone qui estime que si la musique dans un film doit savoir se taire lorsque c'est nécessaire, elle doit être remarquée lors de ses interventions".
C'est triste, le sujet de ce film que je ne connaîs pas... On sent le cynisme et le désespoir dans ce que tu nous en expliques... Déjà, Kinski et Trintignant, ne sont pas des grands tendres... Bref, pas de questions existentielles ce soir -moi, je suis plutôt dans le bonheur du jour !! -...
J'ai écouté ce que tu as envoyé, c'est effectivement superbe... !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15414
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty2014-05-25, 19:00

Mon petit cadeau pour les mamans du forum!  Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 857611 



et

https://www.youtube.com/watch?v=FevYGuyhZE0&feature=emb_title


Dernière édition par Icare le 2020-04-11, 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio MORRICONE (cinéma)
Revenir en haut 
Page 5 sur 22Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: