Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le ...
Voir le deal

 

 Gaetano Maria Schiassi (1698-1754)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19795
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Gaetano Maria Schiassi (1698-1754) Empty
MessageSujet: Gaetano Maria Schiassi (1698-1754)   Gaetano Maria Schiassi (1698-1754) Empty2020-04-01, 19:58

Gaetano Maria Schiassi, né à Bologne le 10 mars 1698 - mort à Lisbonne en 1754, est un compositeur italien.

Né de parents bolognais, Carl Antonio Schiassi et Catterina Minghetti, il était membre de l'Accademia Filarmonica en tant que suonatore, et violoniste parmi les virtuoses de la cour ducale d'Alderano Cybo Malaspina, à qui il dédia ses Trattenimenti par caméra en 1724.

Environ trois ans plus tard, il était employé par le Landgrave de Darmstadt. Pendant cette période, plusieurs de ses opéras et oratorios ont été joués sur des scènes italiennes; Barilli a noté que sa mise en place de Didone abbandonata a été extrêmement réussie («incontrò a meraviglia»). Sa comédie La Zanina finta contessa est particulièrement intéressante, en partie écrite en dialecte bolognais à la manière de G.M. Buini.

Depuis au moins la fin de 1734, il a vécu à Lisbonne, où il a servi dans la chapelle royale et a fondé l'Académie da Trindade. Ses lettres de Lisbonne à Padre Giambattista Martini du 3 janvier 1735 au 30 septembre 1753 révèlent ses activités en tant que compositeur, professeur et chanteur. On lui a demandé de composer des oratorios basés sur des textes de Metastasio, pour lesquels il a sollicité l’aide de Martini pour fournir des fugues aux chœurs. Les lettres révèlent également plusieurs aperçus de la pratique et du goût à Lisbonne au XVIIIe siècle, où le roi a refusé de permettre aux femmes de jouer des rôles dans des opéras et a interdit toutes sortes de divertissements pendant sa maladie, à l'exception des oratorios et des fêtes religieuses.
Schiassi a également obtenu plusieurs livres importants pour la bibliothèque de Martini, y compris une copie du rare El melopeo de Cerone. La formation de violoniste de Schiassi se reflète dans son écriture instrumentale, qui exige souvent un haut niveau de virtuosité et reflète une bonne compréhension de l'instrument.

Schiassi compose une dizaine d'opéras, souvent dans un style pastoral, semblable à un autre musicien originaire de Bologne, Giacomo Antonio Perti. Quatre oratorios sur des livrets de Métastase sont également de sa plume : La passione di Gesù Cristo, Giuseppe riconosciuto, Gioas re di Giuda et Il sacrificio d’Isaac.
Sont imprimés une collection de 12 Sonates pour violon et basse continue (Bologne, Silvani 1724), 10 "Trattenimenti musicali per camera" pour violon et basse continue (Bologne 1724), 12 Concertos pour violon (Amsterdam, Le Cène 1737). D'autres œuvres, dont quelques ouvertures et sinfonias sont conservées en manuscrits. Sa Symphonie de Noël a 4, "Sinfonia pastorale per il santissimo natale di nostro Jesu" a été enregistrée à plusieurs reprises.


Opéras

La Rosinda (divertimento per musica, libreto Filippo Bombasari, 1726, Cento, Teatro Vicini)
La Zanina finta contessa (divertimento per musica, 1728, Modena, Teatro Molza)
Costantino (dramma per musica, libreto Apostolo Zeno a Pietro Pariati, 1731, Mantova, Teatro Arciducale)
La fede ne' tradimenti (dramma per musica, libreto Girolamo Gigli, 1732, Bologna, Teatro Marsigli-Rossi)
L'amor fra' nemici (dramma per musica, libreto Pietro Antonio Bernardoni, 1732, Bologna, Teatro Marsigli-Rossi)
Stratonica (dramma per musica, libreto Antonio Salvi, 1732, Ravenna, Teatro Nuovo)
Il Demetrio (dramma per musica, libreto Pietro Metastasio, 1732, Milán, Teatro Regio Ducale)
Alessandro Severo (dramma per musica, libreto Apostolo Zeno, 1732, Alessandria, Teatro Guasco Solerio)
Alessandro nell'Indie (dramma per musica, libreto Pietro Metastasio, 1734 Bologna, Teatro Formagliar)
Demofoonte (dramma per musica, libreto Pietro Metastasio, 1735 Benátky, Teatro San Giovanni Grisostomo)
Didone abbandonata (dramma per musica, libreto Pietro Metastasio, 1735 Bologna, Teatro Formagliari)
Farnace (dramma per musica, libreto Antonio Maria Lucchini, 1736 Lisabon, Academia da Trindade)
Eurene (dramma per musica, libreto Claudio Nicola Stampa, 1737 Lisabon, Academia da Trindade)
L'Artaserse (dramma per musica, libreto Pietro Metastasio, 1737 Lisabon, Academia da Trindade)
Le Vicende Amorose o l'Enigma disciolto (1736)
Anagilda (1737)



Oratorios

Geremia in Egitto (1727)
Maria Vergine al Calverio (1735)
Gios Re di Giuda
Giuseppe Riconosciuto
Il Sacrificio d'Isaac
La Passione di Gesu Cristo


Musique instrumentale

12 Sonates pour violon et basse continue (1724)
10 Trattinimenti Musicali pour violon, violoncelle et clavecin (1724)
12 Concerti pour violon solo, 2 violons, alto, et basse continue (1737)
Divertimento da camera pour 2 violons, et basse continue
Sinfonia en sol majeur
Sinfonia a 4 en ut majeur
Sinfonia pastorale per il Sanctissimo natale pour 2 violons, violoncelle et clavecin en ré majeur
Arias et Danses





https://www.youtube.com/watch?v=OLDoHk12Qxs
Revenir en haut Aller en bas
 
Gaetano Maria Schiassi (1698-1754)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: