Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal

 

 Renzo Massarani (1898-1975)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20034
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Renzo Massarani (1898-1975) Empty
MessageSujet: Renzo Massarani (1898-1975)   Renzo Massarani (1898-1975) Empty2020-03-26, 19:58

Renzo Massarani (né à Mantoue le 26 Mars 1898 - mort à Rio de Janeiro le 28 Mars 1975) était un compositeur italien naturalisé brésilien, d'origine juive.

Renzo Massarani est né à Mantoue le 26 Mars 1898 dans une famille juive. Après un début de formation du piano et l'harmonie, il doit abandonner pour participer en tant que jeune volontaire dans la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il a repris ses études musicales à Vienne avec F. Schalk puis à Rome par Ottorino Respighi, et reçoit son diplôme en composition en 1921. Il commence une intense activité en tant que compositeur, en publiant ses premières œuvres et en s'associant à Vittorio Rieti et Mario Labroca dans un groupe appelé "I Tre" (les Trois) qui éveilla l'intérêt et acclamé par la critique.

Pendant ce temps, Massarani est devenu directeur musical du théâtre de marionnettes (Le Teatro dei Piccoli) de Vittorio Podrecca, avec lequel il a voyagé, dont une excursion en Amérique du Sud. A cette période appartiennent les pièces qui l'ont rendu célèbre, y compris l'Intermède grotesque "Bianco e nero", livret de A. Pagan (représenté à Rome 27 Avril, 1923) et "Guerino detto il Meschino Petty" action mimée un acte sur son propre livret, représenté à Darmstadt le 20 novembre en 1928, puis repris au Théâtre de la Potinière de Paris en 1929.

Il a également commencé l'activité de critique musical, en collaboration au journal Il Tevere. Après son mariage avec Elda Costantini il a été employé à Rome, à la SIAE (Société italienne des auteurs et éditeurs), et l'intensification de la production musicale avec un succès grandissant auprès des critiques et du public. Ses œuvres ont été interprétées à Venise, Florence, Turin, Bergame et Rome.

La promulgation des lois raciales fascistes marque la fin de sa carrière musicale en Italie. Il a perdu son emploi et ses œuvres ont été interdites. Comme Mario Castelnuovo-Tedesco et Vittorio Rieti qui se réfugient aux États-Unis, Massarani a été contraint de quitter l' Italie. En 1939, il est arrivé au Brésil, où il a pris la nationalité en 1945. Il se fixa à Rio de Janeiro, a initialement collaboré avec la Radio Nacional en qualité d'orchestrateur et plus tard en tant que critique musical d'abord pour le journal A Manhã puis Jornal do Brasil, maintenant parallèlement l'activité de compositeur, en envoyant une partie à l'Academia Brasileira de música.

Après la guerre, il a rejeté la proposition de retour en Italie avec sa réintégration à la SIAE et empêchant l'exécution, la nouvelle édition et l'accès aux manuscrits de ses compositions d'avant-guerre. Il n'est revenu en Europe que pour des raisons familiales ou pour participer à des festivals comme critique et en tant que membre du jury dans les concours de composition.

Il est décédé le 28 Mars 1975 à Rio de Janeiro.

Œuvres

En raison de l'interdiction de ses œuvres pendant la dictature de Mussolini, les ravages de la Seconde Guerre mondiale, et de leur propre destruction, une grande partie de sa production a disparue. Sa musique survivante révèle un compositeur de talent.
Ses œuvres débutent à Rome avec Bianco e nero (1923), Noi due (1923), Le nozze di Tachiu (1927) et Gibetto e Gherminella (1929). A Rio de Janeiro il compose entre autres Sinfonietta, Introducción, tema y variaciones, per a orquestra (1933), et la musique de scène pour L'Annonce faite a Marie, de Paul Claudel (1941).


Orchestre

Amara, poème symphonique (1920)
Elegia eroica (1924)
Cancion de cuna (1933)
Billie (1933)
Sinfonietta (1924)
Introduction, thème et 7 Variations pour petit orchestre (1934)
Il Molinaro, pour violon et orchestre (1935)
Squilli e danze atletiche pour les jeux olympiques de Berlin (1936)
Squilli e danza per il "18 B.L." Sonneries et Danses pour 18 B.L. (1937)


Musique de chambre

Pastorale pour hautbois, basson, alto et violoncelle (1924)
Prélude pour violon et piano (1932)
Sonatine en ut majeur pour violoncelle et piano (1937)
Quatuor à cordes (non daté)


Piano

Sposalizio (1920)
Del lago di Mantova (Du Lac de Mantoue) (1922)
Tre acquerelli notturni (1922)
Canzoni a ballo (1923)
Tre Preludi (1936)
TRês cânones (1956)


Ballets

Guerin detto il Meschino, ballet pour marionnettes (1928)
Boè, azione mimica (1937)
E nata une Bambina con una rosa in mano, ballet (1933)


Musiques de scène

Arlecchino servitore di due padroni di C. Goldoni
O Casaco encantado
18BL (1934)
L'Annonce faite à Marie (1941)


Opéras

Bianco e Nero, intermezzo grotesco (1921)
Noi Due (1921)
La Vittoria (1921)
Le Nozze di Takiu (1927)
Il Pozzo (1928)
Guerrino detto il Meschina, action mimée pour voix et orchestre de chambre (1928)
I Dolori della Principessa Susina (1929)
Gibetto e Gherminella (1929)
Chad Gadyà (1930)
La Donna nel Pozzo (1930)
Eliduc (1938, inachevé)


Chœurs

Due canzoni corali : Ninna nanna - L'era pur bella, chœur mixte à 4 voix (1923)
Tre fole in mantovano pour chœur de femmes (1934)
Tre cante per i soldati pour deux voix et chœur (1937)
Don din don, cavallon, pour chœur d'enfants à 3 voix et piano (1952)


Mélodies pour voix et piano (sauf indication)

Per la donna del sogno (1916)
Sette liriche (1922)
Dos Coplas : Usted - Mañana es domindo (1925)
Il Vero segratario galante, piccola cantata (1930)
Besciagnad Annegnila (1930)
Il molinaro, ballata per tenore e piccola orchestra (1933)
Susanna, scenetta contadina vocale e strumentale (1933)
Quattro Canti Veronesi (1934)
Due Madrigali (1937)
I due amantcie nere (1937), pour voix et 10 instruments (1937)
A saudade dos provincianos (1942)
Azulão (1942)
Quando te vi pela primeira vez (1942)
Uêrêmen (trascrizione dal folklore brasiliano, 1944);
Jôgo negro, A casinha pequenina, Prenda minha, Prece de chuva (transcription du folklore brésilien)




https://www.youtube.com/watch?v=x_jjrmE_Sgg
Revenir en haut Aller en bas
 
Renzo Massarani (1898-1975)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: