Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – couleur Chêne
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Fritz Reuter (1896-1963)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20034
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty2020-03-26, 12:40

Fritz Reuter, né le 9 septembre 1896 à Löbtau (Dresde), où il est mort le 4 juillet 1963, est un compositeur, musicologue et pédagogue allemand.

Reuter a étudié la musique et la musicologie à Leipzig avec Sigfrid Karg-Elert, Robert Teichmüller, Hugo Riemann et Arnold Schering. En 1922, il publie sa thèse Die Geschichte der Deutschen Oper Leipzig 1693 bis 1720, avec l'aide de Hermann Abert et Rudolf Kötzschke.

Il a commencé sa carrière en tant que directeur musical et professeur de musique. De 1921 à 1933, il était professeur de théorie musicale et composition au Collège Félix Mendelssohn de musique et de théâtre à Leipzig. Après la prise du pouvoir par les nazis, il a été licencié à cause de la composition en 1927 d'une Suite Daghestan pour la république socialiste soviétique, et aussi parce qu'il avait soutenu des musiciens juifs.

Néanmoins, pour subvenir à son existence, le 1er mai 1933, il est devenu membre du parti nazi et donc a été à nouveau rétabli en tant que professeur de musique, en 1933-1937 au Rudolf-Hildebrand-Schule für Musik de Leipzig. A partir de 1934, il était aussi un enseignant (Studienrat et depuis 1937 Oberstudienrat) à Dresde. De 1937 à 1945, il a été consultant pour la musique de l' école "Gau Saxe". Après la guerre il a été démis de ses fonctions d'enseignement, mais il a pu prouvé qu'il avait sauvé une femme juive de la Gestapo et a pu ainsi devenir dramaturge et chef d'orchestre de l'opéra populaire Gittersee de Dresde.

En 1945, il est devenu maître de chapelle à la Volksoper de Dresde. A partir de 1949, il était professeur d'éducation musicale à l' Université Martin-Luther de Halle (Saale). De 1955 à 1952, il était dans la même position à l' Université Humboldt à Berlin. De 1955 jusqu'à son départ en 1962 il a dirigé l'Institut pour l' éducation musicale à la Faculté pédagogique de l' Université Humboldt de Berlin. Il a fait campagne pour la construction d'une salle de concert. Son successeur à Berlin était son élève Werner Busch.
A partir de 1951 jusqu'à son remplacement par Walther Siegmund-Schultze 1955 Reuter premier président de la section du district de Halle-Magdebourg de la RDA. Il fut aussi Président du Conseil consultatif scientifique pour l' éducation musicale au Secrétariat d' Etat pour les universités et les écoles techniques, ainsi que membre du Conseil scientifique au ministère de l' Education de la République démocratique allemande.

Il s'est marié en 1924 avec la chanteuse Erna Sophie, née Votteler (1896-1968) avec qui il a eu quatre enfants.
Son fils Rolf Reuter (1926-2007) était entre 1983-1993 chef d' orchestre "Generalmusikdirektor" (GMD) du Komische Oper Berlin. Sa petite - fille Sophia Reuter est altiste à l' Orchestre Philharmonique de Duisburg et travaille à Hambourg-String Sextet.


Œuvres

En tant que compositeur, il a écrit dans la période 1933-1945 des oratorios, cantates et soi-disant « Gebrauchsmusik », y compris une comédie avec de la musique pour honorer les mères, Der Kreis Mütter et en 1939 un Sudètes Suite pour harmonie.

Après la Seconde Guerre mondiale, il a écrit des symphonies, des concertos pour instruments et orchestre, des œuvres pour la musique chorale et de chambre.
Il est l' auteur de plusieurs livres sur l' éducation musicale.


Dernière édition par joachim le 2020-03-26, 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13717
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Re: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty2020-03-26, 12:49


C'est un peu court, jeune homme! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20034
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Re: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty2020-03-26, 13:03

Icare a écrit:

C'est un peu court, jeune homme! Laughing

pff Faut me laisser le temps, quand même ! Il me faut traduire de l'allemand et du néerlandais. Sans compter que je n'ai pas encore mis le catalogue des œuvres. Ce sera sans doute pour demain. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13717
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Re: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty2020-05-25, 09:42

On attend toujours le catalogue de ses oeuvres. Fritz Reuter (1896-1963) 699201

Ce matin, j'ai découvert Fritz Reuter par le biais de la Symphonie n°3 - "Die Heitere" dans une interprétation du "Munich Philharmonic" et sous une direction de Ralf Reuter. Ne pas confondre avec l'autre compositeur du même nom né en 1863 et mort en 1924, et qui était également allemand. J'ignore pour l'instant combien de symphonies a composé Fritz Reuter. Celle-ci se divise en trois mouvements auxquels aucun titre les caractérisant ne leur est attribués.

https://www.youtube.com/watch?v=-6ks03Z09RY


__Le premier mouvement me révèle une musique particulièrement enjouée qui exprime la joie de vivre. De ce que je sais de sa date de composition qui, apparemment, demeure approximative, elle se situerait dans une fourchette entre 1930 et 1940...?...L'inspiration de Fritz Reuter aurait-elle été influencée par l'ambiance d'une entre-deux-guerre qui se serait voulue plus festive et insouciante...?...C'est pourtant cet esprit-là qui émane du premier mouvement avec même quelques dessins instrumentaux humoristiques qu'il est difficile de ne pas remarquer.

__Le second mouvement est, comme prévu, plutôt lent. Là aussi, les bois sont mis en avant, cette fois avec de tendres solos exprimant une mélodie assez expressive. Le reste de l'orchestre ne s'impose jamais vraiment ou alors dans des délais très courts. Voilà une symphonie qui accorde beaucoup d'espace aux instruments solos, notamment les vents et c'est une approche à laquelle je demeure étroitement lié sur le plan émotionnel, comme je l'avais déjà expliqué sur le fil dédié à Pierre Bartholomée. Par cette approche, il se dégage de la troisième symphonie de Fritz Reuter fantaisie et poésie. Malheureusement, mon plaisir est quelque-peu freiné par une qualité d'enregistrement très passable. C'est alors que je me mets à imaginer une nouvelle interprétation par un super orchestre et bénéficiant d'un enregistrement cd au top de ce que l'on est capable de faire aujourd'hui...

...Autant m'asseoir dessus et croire à nouveau à l'existence de l'homme-providence Rolling Eyes ...Je n'ai pas voulu dire le Père Noël...Avec le troisième mouvement je retrouve un peu l'allégresse et l'aspect jovial du premier. C'est une musique qui sourit à la vie, rayonne sur tous ses flans. J'aurais bien du mal à imaginer en l'écoutant qu'elle ait pu être composée vers 1940 en Allemagne, une des pages les plus sombres et tragiques de notre histoire où le pire s'annonçait clairement sous nos yeux.

Est-ce que Reuter, en composant cette symphonie qui est gorgée d'optimisme, voyait s'ouvrir un nouveau monde pour le peuple allemand ou est-elle un formidable déni de ce qui était en train de se produire...?...Toujours est-il que pour quelqu'un comme moi qui raffole plus facilement des musiques sombres et mélancoliques et malgré la passable qualité sonore, je l'ai adorée. J'ai adoré cette oeuvre! De ce second cycle d'"écoutes forumales", je peux déjà évoquer que Fritz Reuter est mon premier vrai coup de coeur. Bien sûr, j'ignore si ses autres symphonies me plairont autant mais pour le moment il est la révélation de ce second cycle grâce à cette Symphonie n°3. Reste désormais à savoir ce que me réservent José Palomino et Arnold Cooke....
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20034
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Re: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty2020-05-25, 17:41

Icare a écrit:
On attend toujours le catalogue de ses oeuvres. Fritz Reuter (1896-1963) 699201

Mauvaise langue. Fritz Reuter (1896-1963) 74552

N'empêche que tout arrive à point quand on sait attendre Very Happy

Il est vrai qu'on a bien du mal à trouver un catalogue de ses œuvres, et je n'ai trouvé que celles-ci :

Liebespsalmen, pour voix et sextuor à cordes, op. 4
Suite fantastique pour flûte et piano, op. 6
Sudetendeutsche Suite, pour orchestre, op. 15
Das Spiel vom deutschen Bettelmann, oratorio, op. 31
Symphonie für großes Orchester, op. 33
Gartenfreuden, cantate, op. 38
Suite pour 2 violoncelles
Suite pour violon et piano "Lausitzer Sonate" (1953)
Ein funken Liebe, opéra-comique (1940)
Scherz, List und Rache, Singspiel (1949)
Der Hase und der Igel, mélodrame d'après Grimm pour 1 voix et orchestre (1961)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fritz Reuter (1896-1963) Empty
MessageSujet: Re: Fritz Reuter (1896-1963)   Fritz Reuter (1896-1963) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fritz Reuter (1896-1963)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: