Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs Intra-auriculaires
159 € 250 €
Voir le deal

 

 Giacomo Insanguine (1728-1795)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19992
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Giacomo Insanguine (1728-1795) Empty
MessageSujet: Giacomo Insanguine (1728-1795)   Giacomo Insanguine (1728-1795) EmptyMar 24 Mar - 12:19

Giacomo Antonio Francesco Paolo Michele Insanguine (né le 22 mars 1728 à Monopoli, dans l'actuelle province de Bari, dans les Pouilles, alors dans le royaume de Naples – mort le 1er février 1795 à Naples) est un compositeur italien et organiste du xviiie siècle. Il était surnommé "Monopoli".

À onze ans, en 1737, il entre au Conservatoire dei Poveri di Gesù Cristo, où il reste jusqu'à 1743, lorsque l'institut napolitain a été fermé. Donc le 19 janvier de la même année, il a été admis au Conservatoire de Sant'Onofrio a Porta Capuana: il a eu alors pour professeurs prestigieux Girolamo Abos et Francesco Durante. Il a été l'adjoint de ce dernier de 1749 jusqu'à la mort de Durante en 1755.

Pendant l'hiver de l'année suivante, il a donné son premier opéra au Teatro dei Fiorentini, Le revotato de funnacco; à partir de cette année et jusqu'en 1782, il a composé de nombreux opéras. Ceux composé avant 1770 étaient principalement comiques et étaient représentés principalement dans les théâtres napolitains. Après 1770, il a privilégié essentiellement le genre opera seria. Pour mettre en scène ses opéras, il a effectué des voyages à Rome, Venise et Turin.

Le 23 août 1767, il est devenu professeur au Conservatoire de Sant'Onofrio. Dans l'hiver de 1768 a été joué l'opéra-comique L'osteria de Marechiaro, pour lequel il a reçu de nombreuses acclamations, tandis que le 20 janvier 1770 il a fait représenter au Teatro San Carlo La Didone abbandonata.

À partir de 1774, il a pris le poste de second organiste, succédant à Joseph Doll, et plus tard, en 1781, celui de maître de chapelle de la cathédrale de Naples. Son dernier opéra représenté à Naples a été Calipso, écrit pour le Teatro San Carlo et mis en scène le 30 mai 1782, qui, cependant, a connu l'échec. En 1785, il est devenu primo maestro de Sant'Onofio, succédant à Carlo Cotumacci. Il a conservé ce poste jusqu'à sa mort.

Outre ses opéras, sa production comprend des compositions sacrées, entre autres Cantata per la traslazione del sangue di San Gennaro, et I voti di David per Salomone en el Salmo LXXI, des messes, des motets, des arias, des sonates et pièces pour orgue.


Œuvres


Opéras

Lo funnaco revotato (commedia per musica, livret de Pasquale Mililotti, d'après F. Olivia, 1756, Naples)
La Matilde generosa (commedia per musica, 1757, Naples)
Demetrio (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1759, Rome)
Le sorelle tradite (commedia per musica, 1759, Naples)
Il Monte Testaccio (intermezzi, en collaboration avec Antonio Sacchini, 1760, Rome)
L'astuto balordo (commedia per musica, en collaboration avec Niccolò Piccinni, 1761, Naples)
La furba burlata (commedia per musica, livret de Antonio Palomba, en collaboration avec Nicola Bonifacio Logroscino et Niccolò Piccinni, 1762, Naples)
L'innamorato balorodo (commedia per musica, livret de Pietro Napoli-Signorelli, en collaboration avec Nicola Bonifacio Logroscino et Giuseppe Geremia, 1763, Naples)
Monsieur Petitone (commedia per musica, livret de Antonio Palomba, en collaboration avec Niccolò Piccinni, 1763, Naples)
Le viaggiatrici di bellumore (commedia per musica, livret de Pietro Napoli-Signorelli, en collaboration avec Nicola Bonifacio Logroscino, 1763, Naples)
La giocatrice bizzarra (commedia per musica, livret de Antonio Palomba, en collaboration avec Gaspare Gabellone, 1764, Naples)
Il nuovo Bellissario (commedia per musica, 1765, Naples)
La vedova capricciosa (commedia per musica, livret de Antonio Palomba, en collaboration avec Carlo Franchi, 1765, Naples)
Le quattro malmaritate (commedia per musica, livret de Antonio Palomba, 1766, Naples)
Musica per un'opera sconosciuta (1766, Palerme)
L'osteria di Marechiaro (commedia per musica, livret de Francesco Cerlone, 1768, Naples)
La finta semplice ossia Il tutore burlato (commedia per musica, livret de Pasquale Mililotti, 1769, Naples)
Pulcinella vendicato del ritorno del Marechiaro (farsetta, livret de Francesco Cerlone, révision de L'osteria di Marechiaro, 1769, Naples)
La Didone abbandonata (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1770, Naples)
La dama bizzarra (commedia per musica, livret de G. Ciliberti, 1770, Naples)
Eumene (dramma per musica, livret de Apostolo Zeno, en collaboration avec Gian Francesco de Majo et Pasquale Errichelli, 1771, Naples)
Merope (dramma per musica, livret de Apostolo Zeno, 1772, Venise)
Arianna e Teseo (dramma per musica, livret de Pietro Pariati, 1773, Naples)
Adriano in Siria (dramma per musica, livret de Pietro Metastasio, 1773, Naples)
Le astuzie per amore (commedia per musica, livret de Pasquale Mililotti, 1777, Naples)
Pulcinella finto maestro di musica (farsetta, livret de Antonio Casaccia, 1777, Naples)
Eumene (dramma per musica, livret de Apostolo Zeno, 1778, Turin)
La locandiera strega (farsetta, livret de Antonio Palomba, 1778, Cosenza)
Medonte (dramma per musica, livret de Giovanni De Gamerra, 1779, Naples)
Montezuma (dramma per musica, livret de Vittorio Amedeo Cigna-Santi, 1780, Turin)
Calipso (dramma per musica, 1782, Naples)
Arie per l'opera Armida (dramma per musica, 1786, Londres)


Musique religieuse

I voti di David per Salomone (cantata per 3 voci e orchestra, 1775)
Cantata per la traslazione del sangue di San Gennaro
La via della croce (cantata per 2 voci, violino e basso)
Passio del Venerdì Santo (cantata per 4 voci, contrabbasso e organo)
6 Messe per 4 voci e orchestra
Kyrie per 3 voci e basso continuo
Christus et Miserere
3 Miserere
Benedictus per 2 voci e basso continuo
3 Dixit
2 Te Deum
Exultando jam venite (mottetto per 4 voci e orchestra)
Et in saecula saeculorum per doppio coro e basso continuo
In tam fera et rea procella per soprano e orchestra
Quoniam per soprano, oboe, tromba e basso continuo


Autres musiques vocales

La Speranza, cantate profane
Il Natal di Telefo, cantate (1770)
Arias et Duetti


Musique instrumentale

Sonates pour clavecin
Pièces pour orgue


Ecrits

Regole con moti di basso, partimenti e fughe.
Scale, salti e solfeggi.




https://www.youtube.com/watch?v=-iBhIFHDkog
Revenir en haut Aller en bas
 
Giacomo Insanguine (1728-1795)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: