Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

 

 Schumann : symphonie "Zwickau" en sol mineur

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19992
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Schumann : symphonie "Zwickau" en sol mineur Empty
MessageSujet: Schumann : symphonie "Zwickau" en sol mineur   Schumann : symphonie "Zwickau" en sol mineur EmptySam 14 Mar - 19:22

La symphonie en sol mineur WoO 29 de Robert Schumann est une tentative inédite et précoce du compositeur âgé de 22 ans dans le domaine de la symphonie. L'œuvre écrite en 1832/33 et comportant deux mouvements jouables est souvent appelée d'après le lieu de sa création Symphonie Zwickau. Elle est restée inédite du vivant du compositeur.

Robert Schumann avait déjà publié ses premières compositions pour piano (y compris Papillons op.2) et envisageait une carrière de pianiste lorsqu'en 1832, une paralysie est apparue à la main droite. Cette circonstance a probablement été décisive pour l'inciter à travailler de manière plus intensive les questions d'instrumentation et de composition orchestrale. Jusque-là n'existaient que des esquisses fragmentaires d'œuvres symphoniques. Il a commencé à écrire à l'automne 1832, le premier mouvement d'une symphonie en sol mineur en vue de le faire jouer le 18 novembre 1832 à Zwickau, lors d'un concert de la pianiste Clara Wieck, sa future épouse. Le 18 février 1833 a eu lieu une nouvelle exécution à Schneeberg. Schumann avait révisé la première esquisse à laquelle il avait ajouté un deuxième mouvement, qui n'a jamais été joué de son vivant. Une troisième représentation du premier mouvement révisé a eu lieu, toujours lors d'un concert de Clara Wieck, le 29 avril 1833 au Gewandhaus de Leipzig.

La première publication de Symphonie en sol mineur de Schumann, qui est aussi appelée "Symphonie Zwickau" ou "Jugendsinfonie (Symphonie de jeunesse)", a été réalisée en 1972 par l'Édition Peters dans une adaptation du chef d'orchestre suisse Marc Andreae. En 2014 ont été publiées dans l'Annexe 3 de la Neuen Robert-Schumann-Gesamtausgabe, éditée par Matthias Wendt, les différentes ébauches répertoriées dans le catalogue raisonné de Margit L. McCorkle. D'après une numérotation faite par Hofmann et Keil, la symphonie en sol mineur est répertoriée comme une œuvre sans numéro d'opus (WoO) avec le numéro 292.

Après la première à Zwickau, Friedrich Wieck écrit dans le journal de sa fille:

"Le premier mouvement de la Symphonie de Schumann a été donné - mais n'a pas été compris. Il a fait - pour un tel public au moins - trop peu d'effet. - mais il est bien construit et inventé - mais avec une instrumentation trop faible".

Schumann a écrit (mais seulement 2 mois après la représentation de Leipzig) à sa mère:

"Ma symphonie [...] m'a fait beaucoup d'amis parmi les plus grands connaisseurs de l'art [...]"


Pour le concert d'ouverture du Festival Schumann de Zwickau de 2019, le 6 Juin 2019, la symphonie a été complétée par Olav Kröger, qui a effectué une version en quatre mouvements (en complétant les esquisses des deux derniers mouvements) avec l'Orchestre Philharmonique de Plauen-Zwickau dirigée par Leo Siberski en première.


La symphonie en sol mineur de Schumann a l'instrumentation suivante: 2 flûtes, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, deux cors, deux trompettes, trois trombones, timbales et les cordes.

Le premier mouvement (Allegro molto) suit la forme Sonate et commence par un thème de type dominant-tonique avant la cadence, par rythmes pointés et syncopes du sujet principal. Le thème secondaire est en si bémol majeur. Le matériau thématique du mouvement montre la relation aux opus récemment achevés : Papillons op. 2. La mise en œuvre présentée en plus des deux sujets mêle aussi des nouveaux motifs.

Le deuxième mouvement (Andantino quasi Allegretto) est en si mineur et en forme de Lied en trois parties, combinant un mouvement lent avec un scherzo à travers un intermezzo quasi scherzo.

Pour les mouvements 3 et 4 il n'existe que des fragments disponibles en notes ou sous forme de partition; le finale devait être clairement une Fugue.

La durée des deux mouvements complets de cette symphonie en sol mineur de Schumann est d'environ 18/20 minutes.




https://www.youtube.com/watch?v=GSWDj8yJ_uE
Revenir en haut Aller en bas
 
Schumann : symphonie "Zwickau" en sol mineur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: