Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Claudio Monteverdi (1567-1643)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Sam 24 Déc - 13:40

je ne connais pas cette version ...qui est certainement très belle compte tenu des interprètes!...

J'ignorais(et je trouve curieux?) que la messe "In illo tempore" soit la première partie des vespres de 1610 ...les versions des Vespres sont nombreuses, avec souvent des compléments pour que le 2ème cd ne soit pas trop court (surtout lorsque les interprètes n'ont pas ajouté les antiennes en grégorien - qui peuvent dans la liturgie précéder chaque psaumes-)...mais le complément est assez rarement me semble t'il la messe en question? Ce qui est paradoxale si elle fait vraiment partie de la même oeuvre?....Ce qui est étonnant à notre époque où l'on s'évertue de donner les oeuvres dans leur intégralité???
On y trouve par contre fréquemment le 2eme Magnificat qui est considérée comme une alternative...

C'est la notice du cd de King qui te donne ces précisions Joachim?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Sam 24 Déc - 17:35

Oui, Jean, la Missa in illo tempore et les Vêpres forment un tout, c'est bien écrit dans le livret du CD, et dans le Guide de la musique sacrée chez Fayard.

Le titre exact de Monteverdi, pour ces vêpres de la Vierge (dédiées au Pape Paul V Borgèse) est le suivant :

"Sanctissimae virgini Missa senis vocibus ad ecclesiarum choros, ac Vespere pluribus decantanda cum nonnulis sacris concentibus"

ce qui veut dire que ces Vêpres débutent par une Messe, suivies par les Vêpres elles mêmes.

L'intitulé de la Messe est : Missa da cappella a sei voci fatta sopra il motetto "in illo tempore" del gomberti le fughe del quale sono queste. Elle est donc basée sur le motet in illo tempore de Nicolas Gombert. Elle est a cappella, avec une basse continue à l'orgue ad libitum.

Contrairement à ce que j'ai écrit ci dessus, la basse continue du premier magnificat n'est pas ad libitum mais obbligata...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Sam 24 Déc - 17:40

eh bien merci pour toutes ces précisions Wink ...reste étonnant que les éditeurs et interprètes semblent... s'en foutrent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Jan - 21:34

J'ai écouté ce matin une version des "Vespro Della Beata Virgine" dans un enregistrement DHM par le Cantus Cölln. Je ne suis pas sur que cela soit la meilleure version, mais c'est pour l'instant la seule que je possède. Je passerai à la médiathèque où je pense trouver la version par les Arts Florissant avec W Christie.

J'ai bien mis quelques minutes pour entrer dans cette oeuvre, mais j'ai alors découvert un magnifique univers sonore assez plannant par ces sublimes associations de voix et d'une orchestration délicate. On retrouve un coté nocturne des vêpres, une sensibilité virginale et féminine bien adapté à la Beata Virgine.

Cette oeuvre dans la version que j'ai écouté ne s'enchaine pas avec la Messe mentionnée par Joachim ni de second Magnificat. En revanche elle associe pas moins de 5 Psaumes : Dixit Dominus, Laudate Puieri, Latetatus sum, Nisi Dominus, Lauda Jerusalem ainsi que l'Ave Maris Stella et du Magnificat. Les 5 Psaumes sont entourés par quatre antiennes.

Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié les différents Psaumes , plus encore que le Magnificat.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Jan - 23:08

Olivier a écrit:

Cette oeuvre dans la version que j'ai écouté ne s'enchaine pas avec la Messe mentionnée par Joachim ni de second Magnificat. En revanche elle associe pas moins de 5 Psaumes : Dixit Dominus, Laudate Puieri, Latetatus sum, Nisi Dominus, Lauda Jerusalem ainsi que l'Ave Maris Stella et du Magnificat. Les 5 Psaumes sont entourés par quatre antiennes.

Pour ma part, j'ai particulièrement apprécié les différents Psaumes , plus encore que le Magnificat.

En effet ce sont ces psaumes et les antiennes qui constituent toujours et toutes les versions ces Vespres ...je suppose que Monteverdi (et) ou son éditeur y ont adjoint dans l'édition la messe composée à la même époque ...mais une messe n'a rien à voir dans "l'office des vespres" Wink ...et c'est surement la raison qui fait (avec aussi une différence notable de style -comme le souligne Joachim) qu'elle ne figure que très rarement dans les enregistrements ...et peut être encore plus rarement dans les concerts des Vespres!!

La version du Cantus Cölln est certainement un peu "minimaliste" (minimum d'instruments indispensables et de chanteurs)...et c'est vrai que cette option peut paraitre un peu austère et que le caractère de l'oeuvre supporte un peu de plus de... fastes Wink (question de goüt comme toujours!...les très bonnes versions ne manquent pas: Gardiner, Jacobs, Gabriel Garrido, Herreweghe,...et probablement Christie (que je ne connais pas!)
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Dim 8 Jan - 19:52

Nouvelle écoute des Vêpres dans la version de William Christie par les Arts Florissants.

Une version un peu moins spartiate ou minimaliste que celle de Cantus Cölln qui éclaire l'oeuvre d'une autres lumière.

Mais quelle oeuvre magnifique créée en 1610 qui intègre le style de l'opéra naissant dans la musique sacrée.

Cette oeuvre sublime à du constituer une rupture avec les cannons de l'époque, fut elle comprise par ses contemporains drunken
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Sam 11 Fév - 16:28

On entend ça et là des madrigaux, surtout ceux des 7ème et 8ème livres. Par contre ses deux volumes de scherzi musicali, l'un à une et deux voix, l'autre à trois voix, sont rarement interprétés et difficiles à trouver en CD.

La firme Millenium de Naxos nous donne l'intégrale des 16 scherzi musicali à trois voix, auxquels sont ajoutés les deux autres de sa composition que son frère Giulio Cesare a ajoutés pour l'édition.





Contrairement aux madrigaux des livres 1 à 6, ces scherzi musicali à troix voix sont accompagrés d'instruments et de fait sont plus agréables à écouter que lesdits madrigaux qui sont a cappella.

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Dim 15 Avr - 21:20

Un superbe concert des célèbres Vespres de 1610!!:

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Jeu 13 Sep - 19:42


Je viens de réécouter Messa a quattro voci da cappella (1650) et Missa da cappella a sei voci "In illo tempore"
(1610), un disque que je connais et réécoute depuis vingt ans sans lassitude et je l'avoue, avec un certain plaisir. Ce n'est pas un disque que j'écoute souvent. Il faut vraiment que j'ai envie d'écouter de la musique religieuse pour que je pense à ces deux messes de Claudio Monteverdi. Elles ne sont pas si nombreuses les oeuvres pour voix à cappella qui me tiennent en haleine d'un bout à l'autre - il y a notamment Palestrina et le magnifique Chor Concerto d'Alfred Schnittke - puis il y aussi ces deux messes.

Elles sont interprétées par l'ENSEMBLE VOCAL EUROPEEN de la CHAPELLE ROYALE sous la direction de PHILIPPE HERREWEGHE. 1991

Revenir en haut Aller en bas
Eulalie

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 51
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Mer 10 Oct - 20:19

joachim a écrit:
Voici ce que je considère comme le chef d'oeuvre de Monteverdi : les Vespro delle Beata Vergine.
http://i42.servimg.com/u/f42/11/12/02/68/front52.jpg[/img][/url]

Bien d'accord avec Joachim, un chef d'oeuvre assez poignant. Je ne connais pas encore l'enregistrement de William Christie. J'écoute régulièrement avec toujours autant de plaisir l'eregistrement du concerto italiano/Rinaldo Alessandrini, de 2004 chez naïve.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Mar 13 Mai - 23:33


J'ai commis quelques petites folies sous la pluie de mois de mai. Je me suis, par exemple, procuré à bon prix Combattimento de Claudio Monteverdi avec les solistes Rolando Villazon, Patrizia Ciofi, Topi Lehtipuu, le Concert d'Astrée et Emmanuelle Haim. Ce choix s'explique par l'intérêt que je porte à la musique de Monteverdi depuis longtemps sans avoir réellement pris le temps de l'approfondir, mais aussi parce que j'aime la voix de Villazon que j'avais entendue pour la première fois dans la bande originale Joyeux Noël du compositeur français Philippe Rombi. J'y reviendrai évidemment dans quelques temps, après écoute. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Mar 13 Mai - 23:46

Superbe enregistrement!!...et musique bien sûr  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Mar 3 Juin - 22:43

Icare a écrit:
J'ai commis quelques petites folies sous la pluie de mois de mai. Je me suis, par exemple, procuré à bon prix Combattimento de Claudio Monteverdi avec les solistes Rolando Villazon, Patrizia Ciofi, Topi Lehtipuu, le Concert d'Astrée et Emmanuelle Haim. Ce choix s'explique par l'intérêt que je porte à la musique de Monteverdi depuis longtemps sans avoir réellement pris le temps de l'approfondir, mais aussi parce que j'aime la voix de Villazon que j'avais entendue pour la première fois dans la bande originale Joyeux Noël du compositeur français Philippe Rombi. J'y reviendrai évidemment dans quelques temps, après écoute. Very Happy 

Je viens d'écouter Combattimento et je ne crois pas avoir écouté jusqu'à aujourd'hui une oeuvre de Monteverdi qui m'ait autant touché, même si cette première écoute ne m'a pas permis de m'en imprégner suffisamment. Une musique aussi riche et profonde, s'apprivoise progressivement, au fil des écoutes. Il en ira ainsi avec Combattimento. Pour le moment, ce sont surtout certains passages qui m'ont ému, voire ébloui, comme par exemple "Ecco di dolci raggi il sol armato. Sur la durée, j'avoue avoir un peu décroché vers la fin, la beauté manifeste de cette oeuvre devenant soudainement insaisissable. J'y reviendrai très probablement en conclusion de mon nouveau cycle dédié à la musique savante italienne; Italia! Italia!.    
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Juin - 10:23

Icare a écrit:
Je viens de réécouter Messa a quattro voci da cappella (1650) et Missa da cappella a sei voci "In illo tempore" (1610), un disque que je connais et réécoute depuis vingt ans sans lassitude et je l'avoue, avec un certain plaisir. Ce n'est pas un disque que j'écoute souvent. Il faut vraiment que j'ai envie d'écouter de la musique religieuse pour que je pense à ces deux messes de Claudio Monteverdi. Elles ne sont pas si nombreuses les oeuvres pour voix à cappella qui me tiennent en haleine d'un bout à l'autre - il y a notamment Palestrina et le magnifique Chor Concerto d'Alfred Schnittke - puis il y aussi ces deux messes.

Elles sont interprétées par l'ENSEMBLE VOCAL EUROPEEN de la CHAPELLE ROYALE  sous la direction de PHILIPPE HERREWEGHE. 1991

Comme je l'ai déjà dis, les oeuvres pour voix à cappella qui me passionnent ne sont pas si nombreuses, et pourtant...Il se pourrait que j'y sois plus sensible que je ne le pense. En tout les cas, ces deux Messes de Claudio Monteverdi m'emportent toujours, après chaque nouvelle écoute, très haut vers le firmament. Que les voix sont belles! Que les voix sont divines! Que les voix sont divinement belles! Être assis comme ça, les mains ouvertes vers le ciel, avec ces choeurs infiniment beaux qui glissent dans mes oreilles, se faufilent par chaque pore de ma peau, me font oublier pendant une heure le monde réel pour un autre monde, plus spirituel celui-là. Je me suis senti si confortablement porté par ce souffle de grande beauté, si agréablement installé entre ciel et terre, à l'abri des bruits d'une ville agitée, que je n'avais plus envie de redescendre, juste l'envie de voir Monteverdi pour lui dire "ô combien sa musique m'est sacrée".      
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Juin - 10:41

La Missa In illo tempore (titre complet : Missa da cappella a sei voci fatta sopra il motetto "in illo tempore" del Gomberti le fughe del quale sono queste) forme la première partie des Vespro della Beata Vergine. C'est en fait une messe-parodie sur le motet In illo tempore de Nicolas Gombert.

Quel contraste entre le caractère archaïque de la messe a cappella et la modernité des vêpres proprement dites. On ne croirait pas qu'elles sont dues, simultanément - 1610 - à la plume du même compositeur ! Tu sais qu'il y a une autre Messe a cappella à 4 voix, (en plus de celle de 1650) dans le Selva Morale e Spirituale de 1640 ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Juin - 12:02

Non, je ne savais pas? mais je ne suis pas encore très documenté concernant ce compositeur.
Pourtant, la première oeuvre que j'ai écoutée de lui remonte à plus de 20 ans. Il s'agit de Il Ballo Delle Ingrate + La Sestina par "Les Arts Florissants" sous la direction de William Christie. Ne l'ayant qu'en cassette audio et aucun appareil pour la diffuser, il y a bien longtemps que je n'ai pu la réécouter. J'en garde un souvenir désormais très vague si ce n'est me rappeler que j'avais déjà bien aimé à l'époque...époque où j'avais aussi acheté, toujours en cassette audio, les Missa Papae Marcelli & Missa Brevis de Palestrina. Je m'en souviens mieux car j'étais complètement sous le charme. Ces Messes de Palestrina me plaisaient beaucoup et je n'arrêtais pas de les écouter. Je me demande si je les aimerais autant aujourd'hui? Je pense que oui. Pareil avec Il Ballo Dell'Ingrate de Monteverdi, je pense que j'aurai grand plaisir à redécouvrir cette musique lorsque je vois le bonheur que me procurent sa Messa a quattro voci et son Combattimento.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3250
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 6 Juin - 14:57

La Messe à quatre voix et les Vêpres de toute beauté, quelle émotion à chaque fois, ces merveilles qui traversent les temps et les événements pour reprendre vie à chaque fois, à chaque recréation, renouvelées et enrichies pour notre bonheur un instant accompli   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 13 Juin - 9:39

Icare a écrit:
Icare a écrit:
J'ai commis quelques petites folies sous la pluie de mois de mai. Je me suis, par exemple, procuré à bon prix Combattimento de Claudio Monteverdi avec les solistes Rolando Villazon, Patrizia Ciofi, Topi Lehtipuu, le Concert d'Astrée et Emmanuelle Haim. Ce choix s'explique par l'intérêt que je porte à la musique de Monteverdi depuis longtemps sans avoir réellement pris le temps de l'approfondir, mais aussi parce que j'aime la voix de Villazon que j'avais entendue pour la première fois dans la bande originale Joyeux Noël du compositeur français Philippe Rombi. J'y reviendrai évidemment dans quelques temps, après écoute. Very Happy 

Je viens d'écouter Combattimento et je ne crois pas avoir écouté jusqu'à aujourd'hui une oeuvre de Monteverdi qui m'ait autant touché, même si cette première écoute ne m'a pas permis de m'en imprégner suffisamment. Une musique aussi riche et profonde, s'apprivoise progressivement, au fil des écoutes. Il en ira ainsi avec Combattimento. Pour le moment, ce sont surtout certains passages qui m'ont ému, voire ébloui, comme par exemple "Ecco di dolci raggi il sol armato. Sur la durée, j'avoue avoir un peu décroché vers la fin, la beauté manifeste de cette oeuvre devenant soudainement insaisissable. J'y reviendrai très probablement en conclusion de mon nouveau cycle dédié à la musique savante italienne; Italia! Italia!.    

C'est fait, j'y suis revenu en conclusion de ce cycle dédié aux compositeurs italiens. Je ne dirai pas que j'ai plus aimé Combattimento lors de cette seconde écoute. Cette fois aussi, j'ai un peu décroché vers la fin. "Ohimé ch'io cado, Ohimé" reste mon passage préféré. Monteverdi n'est pas un compositeur sur lequel j'aime revenir souvent, cependant, je sais déjà qu'un jour ou l'autre j'aurai très envie de réécouter cette oeuvre en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 7 Nov - 8:32

Icare a écrit:
Icare a écrit:
J'ai commis quelques petites folies sous la pluie de mois de mai. Je me suis, par exemple, procuré à bon prix Combattimento de Claudio Monteverdi avec les solistes Rolando Villazon, Patrizia Ciofi, Topi Lehtipuu, le Concert d'Astrée et Emmanuelle Haim. Ce choix s'explique par l'intérêt que je porte à la musique de Monteverdi depuis longtemps sans avoir réellement pris le temps de l'approfondir, mais aussi parce que j'aime la voix de Villazon que j'avais entendue pour la première fois dans la bande originale Joyeux Noël du compositeur français Philippe Rombi. J'y reviendrai évidemment dans quelques temps, après écoute. Very Happy 

Je viens d'écouter Combattimento et je ne crois pas avoir écouté jusqu'à aujourd'hui une oeuvre de Monteverdi qui m'ait autant touché, même si cette première écoute ne m'a pas permis de m'en imprégner suffisamment. Une musique aussi riche et profonde, s'apprivoise progressivement, au fil des écoutes. Il en ira ainsi avec Combattimento. Pour le moment, ce sont surtout certains passages qui m'ont ému, voire ébloui, comme par exemple "Ecco di dolci raggi il sol armato. Sur la durée, j'avoue avoir un peu décroché vers la fin, la beauté manifeste de cette oeuvre devenant soudainement insaisissable. J'y reviendrai très probablement en conclusion de mon nouveau cycle dédié à la musique savante italienne; Italia! Italia!.    

Je viens d'écouter une nouvelle fois Combattimento de Claudio Monteverdi. J'aime de plus en plus même si je décroche toujours un peu vers la fin - le cd dépasse quand même les 67 minutes - mais ce n'est pas grave car je suis tellement dans le plaisir de l'écoute que je serais prêt à le réécouter à nouveau. Je suis de plus en plus happé par la beauté de cette musique: une voix de ténor ou de soprano + un clavecin, juste ça, et on touche au divin, au sublime! C'est la marque des très grands compositeurs; faire du merveilleux à partir de peu...J'adore cette forme musicale langoureuse et dépouillée qui met en valeur la voix humaine. Je sais déjà que l'année 2015, et peut-être avant, va être le temps où je vais approfondir Monteverdi. J'ai la forte intuition que ce Maître de musique a beaucoup d'émotions à me faire vivre.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 7 Nov - 9:39

Curieux, ça ! Si ton CD dure 67 minutes, c'est que tu as en plus autre chose que le Combattimento qui ne dure qu'une vingtaine de minutes. C'est peut-être la raison pour laquelle ton attention n'est plus la même à la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6499
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 7 Nov - 10:03

Ce qui est sans doute "équivoque" , c'est surtout le titre du cd qui s'intitule brièvement dans un raccourci qui n'indique pas tout le contenu du cd!! Il s'intitule "COMBATTIMENTO"....mais si la première pièce (Combattimento di Tancredi e Clorinda) est la plus longue (17'53") et la plus célèbre, elle est suivie de 12 courtes pièces pour 1 ténor, 2 ténors, 1 soprano ou soprano ténor) qui n'ont pas lien entre elle..si ce n'est Monteverdi et un style voisin du réel "Combattimento" par sa distribution...

Icare, si tu ne connais pas "l'Orfeo" et les Vespres de 1610 tu devrais être séduit!!...Mais tout Monteverdi est remarquable! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 7 Nov - 10:10

joachim a écrit:
Curieux, ça ! Si ton CD dure 67 minutes, c'est que tu as en plus autre chose que le Combattimento qui ne dure qu'une vingtaine de minutes. C'est peut-être la raison pour laquelle ton attention n'est plus la même à la fin ?

C'est exact! Quel distrait je fais. J'ai tout réuni sous le titre Combattimento mais, en réalité, Combattimento di Tancredi e Clorinda est, sur mon cd, d'une durée de 17'53 et est complété par Arie e Duetti. Combattimento est sans doute ce qui m'a le plus ému mais j'aime beaucoup le reste aussi. Dans Arie e Duetti il y a aussi des moments de toute beauté. Very Happy

C'est le cd dont parle Jean et je vais d'ailleurs suivre son conseil à propos d'Orfeo. Merci par cette piste qui me sera précieuse. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Ven 7 Aoû - 9:59

Icare a écrit:

Je viens de réécouter Messa a quattro voci da cappella (1650) et Missa da cappella a sei voci "In illo tempore"
(1610), un disque que je connais et réécoute depuis vingt ans sans lassitude et je l'avoue, avec un certain plaisir. Ce n'est pas un disque que j'écoute souvent. Il faut vraiment que j'ai envie d'écouter de la musique religieuse pour que je pense à ces deux messes de Claudio Monteverdi. Elles ne sont pas si nombreuses les oeuvres pour voix à cappella qui me tiennent en haleine d'un bout à l'autre - il y a notamment Palestrina et le magnifique Chor Concerto d'Alfred Schnittke - puis il y aussi ces deux messes.

Elles sont interprétées par l'ENSEMBLE VOCAL EUROPEEN de la CHAPELLE ROYALE  sous la direction de PHILIPPE HERREWEGHE. 1991

Plaisir renouvelé: décidément, ces deux Messes de Claudio Monteverdi me portent très haut, que dis-je...de plus en plus haut! Dans un classement préférentiel des plus belles Messes, elles se situeront pour ma part en très bonne place. Voilà un classement qui s'annonce ardu!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2475
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Mar 1 Sep - 18:41

Paul Agnew (co-directeur des Arts Flo, ténor, metteur en scène, maestro...), a décidé de s'attaquer au monument que représentent les 161 (sauf erreur de ma part), madrigaux de Monteverdi.
Il vient déjà de sortir trois albums, tous salués par la critique, dont le dernier en juin je crois.

J'ai regardé hier une vidéo d'environ 20 mn, qui se passe à Venise, dans laquelle il explique de façon extrêmement précise, didactique et passionnante, l'histoire de ces madrigaux, et comment Monteverdi a bouleversé la musique, par un passage de la musique Renaissance à un pré-baroque qui va privilégier beaucoup plus le texte, tout simplement les mots. La clarté et l'intelligence avec lesquelles il s'exprime sont remarquables.

Je vous copie le lien en espérant que ça marchera ! :

[ltr]http://www.youtube.com/watch?v=5fBfzMeAVvU[/ltr] (sinon, vous tapez Paul Agnew dans la fenêtre google, et vous allez tomber rapidement sur cette vidéo, très récente).


(encore des CD qui m'attendent... !) 
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   Jeu 5 Nov - 12:45

Je vous partage un air connu de Monteverdi que je viens de réecouter et que j'aime beaucoup. Très doux, solennel et implorant.
On sent l'origine de l'opéra d'ailleurs avec cet air, qui unie une ligne mélodique prédominante, une ambiance dite "grave" pour parler de profondeur et de sérieux qu'on retrouvera plus tard dans l'opéra sérieux, et quelques instruments qui accompagnent.

Bonne écoute :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudio Monteverdi (1567-1643)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudio Monteverdi (1567-1643)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: