Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Heinrich Stölzel (1777-1844), inventeur du cor à piston

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19675
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Heinrich Stölzel (1777-1844), inventeur du cor à piston Empty
MessageSujet: Heinrich Stölzel (1777-1844), inventeur du cor à piston   Heinrich Stölzel (1777-1844), inventeur du cor à piston EmptyMar 17 Déc - 11:58

Ne pas confondre avec le compositeur Georg Heinrich Stölzel (1690-1749).

Heinrich David Stölzel (né le 7 Septembre 1777 à Schneeberg- mort le 16 Février 1844 à Berlin) était un corniste allemand qui a développé quelques-uns des premiers pistons pour cuivres. Il a inventé le premier piston pour un instrument à vent, le piston Stölzel, en 1818, et a continué à développer diverses autres conceptions, certaines conjointement avec d'autres musiciens inventeurs.

Stölzel est né à Schneeberg, en Saxe. Son père était également musicien ; jeune, Heinrich a appris à jouer de nombreux instruments, dont la harpe, le violon, la trompette et le cor. À partir de 1800, il a été employé comme musicien militaire pour le duc de Pless, en Silésie, jouant principalement du cor.

Le cor utilisé alors était essentiellement un cor naturel, ce qui limitait la gamme de notes qui pouvaient être facilement utilisées, uniquement à celles de la série harmonique naturelle de l'instrument, et ses variations créées en utilisant la main dans la cloche pour modifier le pas. Les musiciens allemands ont également utilisé un Inventionshorn, qui a permis une autre gamme de notes en insérant manuellement des coudes supplémentaires.

Stölzel s'est consacré au développement ultérieur de l'instrument et a expérimenté l'ajout de pistons qui redirigeaient le flux d'air dans différentes longueurs de tube, pour allonger les sections de tube disponibles et ainsi créer plus (et moins) de séries harmoniques utilisables. Son système comportait deux pistons; le premier abaissait la hauteur fondamentale de l'instrument d'un ton, le second d'un demi-ton. Une dépression à la fois abaissa le fondamental d'un ton et demi. En 1814, il avait développé un cor à piston jouable, capable de jouer une série chromatique dans le registre supérieur de l'instrument.

Stölzel aurait écrit directement au roi Friedrich Wilhelm III de Prusse pour faire connaître son invention, et le directeur musical Gottlob Benedikt Bierey du Beslau City Theater a écrit dans l' Allgemeine musikalische Zeitungle le 3 mai 1815: "Heinrich Stölzel, le musicien de chambre de Pless en Haute-Silésie, afin de perfectionner le Waldhorn, a réussi à fixer un instrument simple à l'instrument, grâce auquel il a obtenu toutes les notes de l'échelle chromatique en une gamme de près de trois octaves, avec un son bon, fort et pur. Toutes les notes artificielles - qui, comme on le sait, étaient auparavant produites en bouchant la cloche de la main droite, et peuvent maintenant être produites simplement avec deux pistons, contrôlée par deux doigts de la main droite - sont identiques en son aux notes naturelles et préservent ainsi le caractère du Waldhorn. N'importe quel joueur de Waldhorn pourra, avec de l'entraînement, jouer avec."

Le même inventeur et musicien Friedrich Blühmel a également conçu un système de piston similaire indépendamment de Stölzel à la même époque. Le 12 avril 1818, Stölzel et Blühmel ont déposé un brevet commun pour dix ans.

La même année, le 16 octobre 1818, la première œuvre pour cor à piston est exécutée - le Concertino für drei Waldhörner und ein chromatisches Ventilhorn, écrit par le compositeur et corniste Georg Abraham Schneider.

Le premier cor à deux pistons de Stölzel a été rapidement étendu à trois par le constructeur d'instruments C.F. Sattler de Leipzig, et les premières trompettes à pistons ont été construites en 1820. Comme le système a été développé par d'autres inventeurs, des pistons similaires ont finalement été intégrés à presque tous les membres de la famille des cuivres.

Stölzel est décédé à Berlin en 1844.
Revenir en haut Aller en bas
 
Heinrich Stölzel (1777-1844), inventeur du cor à piston
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: