Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

 

 Franz Liszt (1811-1886)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6449
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-02, 12:14

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Maxres10

On fête aujourd'hui saint François de Paul (1416-1507), né à Paola de Calabre et fondateur de l'ordre des Minimes.
Il est mort en France, à Plessis-lès-Tours où il avait été appelé au chevet du roi Louis XI.

La légende de la traversée du détroit de Messine a inspiré à Franz Liszt une des plus célèbres pièces du piano romantique "La légende de St. François de Paule marchant sur les flots", grand morceau de bravoure du répertoire.


https://www.youtube.com/watch?v=av-GDap_oqk

Un des miracles attibués au saint est la traversée du détroit de Messine sur son manteau étendu, après que le patron de barque Maso lui a refusé de le faire passer avec quelques disciples gratuitement. En raison de ce miracle, il est déclaré en 1943 patron des marins italiens.
Il y a une belle église des Minimes à Bruxelles, dans le quartier des Marolles, que les frères ont dû quitter en en 1796 en raison de la révolution française.  L'église fait maintenant partie des églises de la capitale.  On y donne de très beaux concerts baroques pendant le Carême.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-02, 21:28

Cette pièce de Liszt est magnifique, elle m'a bouleversée Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455 Merci Bel Canto Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6449
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-02, 22:05

Je ne suis pas une grande passionnée de Liszt mais j'ai aussi beaucoup aimé le "crescendo" qui culmine dans un moment très poignant.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-03, 08:48

 Moi j'aime beaucoup Liszt, il y a chez lui quelque chose de très particulier et difficilement exprimable  que je retrouve dans cette Légende de Saint- François de Paule Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5185
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-03, 22:21

Merci Bel Canto !  Wink C'et une oeuvre géniale que je ne connaissais pas (et pourtant je connais plutôt bien Liszt). Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 13150

Liszt, je l'adore !! Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455  Il n'y a rien de lui que je n'aime pas ! Very Happy

https://youtu.be/WjZ6atH8Bp4
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-04, 10:39

On sait que Liszt avait Saint François de Paule pour saint Patron, et un tableau représentant la saint marchant sur les flots se trouvait dans son bureau à Weimar. Il lui a consacré aussi "An den heiligen Franziskus von Paula", pour chœur et orgue ou harmonium

Anouchka a écrit:
Merci Bel Canto !  Wink C'et une oeuvre géniale que je ne connaissais pas (et pourtant je connais plutôt bien Liszt). Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 13150

Si tu ne connais pas la légende Saint François de Paule marchant sur les flots, je suppose que tu ne connais pas non plus l'autre légende : Saint François d'Assise parlant aux oiseaux :



https://www.youtube.com/watch?v=Q1DK0MLxZQQ

La pièce commence par les gazouillements des oiseaux, puis le Saint commence à leur parler, d'abord les oiseaux restent insouciants, puis la saint parle plus fort, et les oiseaux répondent timidement quand ils ont été bénis.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-04-04, 11:43

C'est merveilleux, j'écouterais cette musique  pendant des heures Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 395622 Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455 Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455 Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455 .
Je ne connaissais pas Saint François de Paule et sa légende ni l’œuvre que Liszt lui a dédié, je ne connaissais pas cette œuvre-ci non plus mais Saint François d'Assise, je pense que beaucoup de monde le connaît, ce saint qui épousa la pauvreté, qui éleva la nature, les animaux au rang de l'humain, ce poète merveilleux auteur du Cantique des créatures, frère du soleil, du vent, de l'eau, de la terre, de la mort...  celui dont la prière était "Seigneur faites de moi l'instrument de votre paix", bref, à l'écrire, je sens tout l'amour que j'ai pour ce saint qui depuis près d'un millénaire fait se déplacer les foules du monde entier à travers monts et vallées vers sa ville  natale, lui qui a inspiré les mouvements humains les plus nobles en faveur des déshérités, de la paix, de la nature... 



Merci Joachim et merci à Liszt pour ce dialogue avec les oiseaux si beau Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-07-18, 07:10


https://www.youtube.com/watch?v=gbQCZqgLCQ8
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-10-20, 20:35

L'Intégrale des Rhapsodies hongroises orchestrées par Liszt lui-même



https://www.youtube.com/watch?v=ZpLtqLc3DT0

En plus de l'archi-célèbre 2ème, j'aime beaucoup en particulier la 6ème "Carnaval de Pest" (à 32'57)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-10-20, 20:40

J'ai posté la vidéo hier dans le topic "Rhapsodie" Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2020-11-03, 15:36


https://www.youtube.com/watch?v=gPog7X5Ynho

Tracklist:

0:00:00 Après une lecture de Dante, S. 161
0:17:52 La notte, S. 112/2
0:30:35 Schlaflos! S. 203
0:32:57 La lugubre gondola No. 2, S. 200
0:41:32 Nuages gris, S. 199
0:44:56 Ballade No. 2 in B Minor, S. 171
1:00:34 R.W. – Venezia, S. 201
1:04:48 Harmonies poétiques et religieuses, S. 173: VII. Funérailles
1:17:44 Unstern! – Sinistr, S. 208
1:23:38 En rêve, S. 207
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-01-11, 15:23


https://www.youtube.com/watch?v=mWQldx0mNto
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-01-11, 17:11

J'aime beaucoup Liszt, que ce soit au piano ou à l'orchestre, mais j'ai du mal avec la Sonate en si mineur, je ne saurais dire pourquoi au juste Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-01-11, 18:48

Moi je trouve cette sonate pour piano en si mineur d'une grande beauté, il y a d'ailleurs peu ou pas de choses que je n'aime pas chez Liszt Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 185465
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-01-19, 15:46


https://www.youtube.com/watch?v=yWEwwq8T3rE
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26332
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-01-28, 15:57


https://www.youtube.com/watch?v=fM5CanE2kgY
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 581
Age : 76
Date d'inscription : 19/03/2019

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Daniil Trifonov   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-08, 17:38

Daniil Olegovitch Trifonov
(en russe : Даниил Олегович Трифонов) est un pianiste et compositeur russe, né le 5 mars 1991 à Nijni Novgorod (Union soviétique). Il a remporté le 3e prix au XVIe Concours de piano Frédéric Chopin en 2010  et le 1er prix de piano au XIVe Concours Tchaïkovski en 2011.

Il inteprète la transcription de Franz Liszt
Johann Sebastian Bach, Fantaisie et fugue en sol mineur BWV 542 Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 185465

https://www.youtube.com/watch?v=QJUs6gRf-Ao
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5185
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-15, 23:59

Merci pour tous ces récents envois !Very Happy
Je connais bien Trifonov que l'on entend souvent sur nos chaînes musicales. Cette transcription de la Fantaisie et Fugue de Bach est superbe, particulièrement complexe de composition, d'exécution, et d'originalité dans sa transcription.
Trifonov est surprenant...Quand on pense qu'il a quasi-cumulé en deux ans deux prestigieux prix, c'est presque incroyable..Je ne connais pas ses compositions.
Je reviens beaucoup à Liszt en ce moment,(une sorte de petit cycle comme dirait Icare), c'est vraiment l'un de mes compositeurs préférés à tous points de vue.
Sauf peut-être certaines oeuvres symphoniques. J'ai du mal avec "la Fantastique", je ne sais pas trop pourquoi...! Wink

Trifonov en 2016.., il a un peu changé de "look".. Wink
https://youtu.be/6Yf3Y_4iQpI
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-23, 19:24

J'entre désormais dans la troisième phase de mon cycle "3 Portraits" avec des poèmes symphoniques de Franz Liszt qui me sont presque tous inédits, en cinq albums par le "Budapest Symphony Orchestra" sous la direction d'un chef d'orchestre qui m'était jusqu'ici inconnu; Arpad Joo. Pendant longtemps, je n'ai abordé Liszt que par le biais de pièces de piano entendues sur le Net et surtout ses deux Concertos pour piano que je possède sur disques. Cependant, avant l'acquisition de cette intégrale, j'avais quand même approché son oeuvre symphonique non concertante sous la baguette d'un chef d'orchestre bien plus renommé; Herbert von Karajan, avec le "Berliner Philharmoniker": Les Préludes - Poème symphonique n°3/Mazeppa - Poème symphonique n°6 et la Rhapsodie hongroise n°4. Je dois dire qu'il en était ressorti une impression un peu mitigée qui s'est vaguement améliorée lors des écoutes suivantes, genre: j'aimai bien mais sans plus. J'avoue que lorsque je suis tombé sur cette intégrale à prix attractif et dans une interprétation qui m'était totalement inconnue, j'ai hésité, l'ai même reposée en me disant que j'écouterai d'abord des extraits sur la toile avant de me décider. Puis, si jamais je ne la retrouvais plus lors de mon prochain passage? Et m****! Aventurier je suis, aventurier je resterai!  Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 987794

https://www.youtube.com/watch?v=ClcIrzDe3MA



Ce n'était quand même pas un risque si énorme, après tout. D'autre part, le cycle entamé avec Georges Auric et Bernard Herrmann m'aura bien préparé au domaine symphonique, à l'exception du superbe album de musique de chambre, Imaginées, du compositeur français. Je savais que je rencontrerais un peu d'emphases ainsi que des élans orchestraux plus chargés qui me fascinent peu de manière générale, le tout était d'espérer un meilleur équilibre entre les moments qui me plaisent et ceux qui me déplaisent. Le Volume I contient trois poèmes symphoniques:
__Ce qu'on entend sur la montagne 30'24
__Tasso: lamento e trionfo 21'22
__Les Préludes 15'53
Je n'ai pas eu l'impression que cette version d'Arpad Joo était vraiment inférieure à celle de Karajan, ceci-dit, ce n'est pas une oeuvre qui me procure beaucoup d'émotion, que ce soit dans l'une ou l'autre des deux interprétations. Elle se laisse écouter et je pourrais très bien faire autre chose en même temps. Heureusement, Ce qu'on entend sur la montagne - "Bergsymphonie" est, à mon oreille, d'une toute autre trempe. J'aime beaucoup. Je l'aime beaucoup en entier, aussi bien ses moments les plus intimistes que les plus emphatiques qui ne pèsent jamais des tonnes. Puis, dans cette musique, je ressens vraiment la montagne, les grands espaces, l'altitude, le vide: elle a quelque-chose d'assez vertigineux. Avec ce poème symphonique, je m'imagine en alpiniste pendant trente minutes. Hehe
Tasso: lamento e trionfo me propose cet équilibre entre ce qui me touche et me touche moins, ainsi le "Lamento" domine le "Triomphe", ce qui n'est en rien étonnant. Je l'avais même deviné avant l'écoute, en fonction de mes propres goûts mais aussi en fonction du style symphonique de Franz Liszt que j'avais déjà abordé. Une parenthèse s'ouvre cependant dans mon esprit: n'aimerais-je donc pas les musiques "fanfaresques" ou triomphantes? N'aimerais-je donc pas l'héroïsme en musique? Il est vrai qu'au cinéma je n'ai jamais aimé ces histoires de super-héros avec leurs supers pouvoirs sur des musiques super pompeuses, plutôt les héros ordinaires qui meurent ou pas à la fin sur des musiques mélancoliques... Hehe En fait si, J'aime le triomphe et l'héroïsme en musique, mais je l'aime d'une autre manière, dans d'autres formes d'expression. Il faudrait d'ailleurs que j'envisage un cycle sur les musiques qui expriment le triomphe et l'héroïsme que j'apprécie en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5185
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-23, 23:41

Tu étais particulièrement inspiré et lyrique, aujourd'hui ! Very Happy
Ce sont des oeuvres que je connais assez peu et que j'ai dû écouter il y a très longtemps. (Je crois que je les ai en CD direction Karajan , le Philarmoniker, mais alors enfouis .... J'ai beaucoup déménagé depuis 20 ans et ma CDthèque est énorme... Il faudrait que je range mieux Hehe )...
Côté Liszt, je vais reprendre mon coffret de 3 CD par Bertrand Chamayou : "Les années de pélerinage" (voir le fil que j'ai consacré à cette oeuvre), car mon neveu m'a demandé de lui graver les CD, de lui photocopier le copieux livret de Bertrand Chamayou, de lui envoyer mon compte-rendu par mail, pour qu'ensuite nous en parlions ensemble, car il est très mélomane, mais ne connaît pas... Pour moi le chef d'oeuvre absolu de Liszt ! Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 333455
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-24, 10:24

Ce matin, j'ai écouté le second volume de mon intégrale qui contient trois poèmes symphoniques de Franz Liszt qui m'étaient jusqu'alors inédits:
__Héroïde funèbre 24'04
__Hungaria 22'16
__Hamlet 14'35
Par le "Budapest Symphony Orchestra" sous la direction d'Arpad Joo.

https://www.youtube.com/watch?v=1K3kt_Ax7DM


J'ai aussitôt été happé par l'atmosphère fataliste de Héroïde Funèbre. J'avais l'impression de suivre une longue marche qui précède une exécution. Elle faisait un peu écho à l'émission sur Ranucci que j'avais regardée la veille. Je dois être une sorte de tragédien dans l'âme car j'aime beaucoup le ton à la fois grave et solennel de cette oeuvre. Hungaria éclaircit l'ambiance, lui offre un ton nettement plus léger et enlevé, avec une partie finale héroïque et emphatique. J'aime beaucoup les deux premiers tiers de cette musique, lorsque le thème mélodique principal est bien mis en valeur. La musique est vraiment très agréable et attachante à ce moment-là. Je me laisse emporter par elle, j'en oublie même l'Héroïde Funèbre qui m'avait tant captivé, avait en quelque sorte forgé mon humeur: j'étais dans cette ambiance adéquate du personnage qui avance inexorablement vers son funeste destin et Hungaria, comme par magie, m'en sortit par un thème ample et positif: une évasion soudaine. En revanche, j'aime moins la partie finale: l'héroïsme a toujours tendance à m'ennuyer... Hamlet est le poème symphonique qui titillait le plus ma curiosité. Ce célèbre personnage shakespearien a inspiré bien des compositeurs en dehors de Franz Liszt: Hector Berlioz compose aux alentours de 1844, dans la perspective d'une production parisienne d'Hamlet qui ne vit jamais le jour, une Marche funèbre pour la dernière scène d'Hamlet. Elle constitue aujourd'hui la troisième partie du recueil intitulé Tristia, op. 18 paru en 1852. Il faudra que je l'écoute un jour...une marche funèbre, ça m'inspire... drunken En 1866, Ambroise Thomas compose un opéra sur ce thème ainsi que Aristide Hignard. En 1888, Piotr Tchaïkovski compose l'ouverture fantaisie Hamlet. Respectivement en 1931 et 1937, Dmitri Chostakovitch et Sergueï Prokofiev composent chacun une musique de scène pour Hamlet. Chostakovitch en tirera une suite pour orchestre. Au cinéma, nous noterons Giuseppe Becce, William Walton, Ennio Morricone.... Ces précisions faites, Hamlet est le poème symphonique de Franz Liszt qui me touche le moins des trois. J'ai l'ai trouvée, lors de cette première approche, un peu anecdotique. Ma préférence s'est portée sur Héroïde funèbre qui me captive en entier.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-24, 11:19

Pas de commentaire sur "Les Préludes", sans doute le plus connu des 13 poèmes symphoniques ? Shocked

Je possède trois intégrales de ces poèmes symphoniques :

Bernard Haitink
Golovanov
Haselböck (ce dernier avec la Dante Symphonie et le Triomphe funèbre du Tasse)

sans compter bien sûr de multiples interprétations séparées notamment pour les Préludes, Tasso, Mazeppa, Hamlet.

Il est à noter que l'Héroïde Funèbre (sous-titrée Plainte pour les Héros) est en réalité le premier mouvement d'une symphonie révolutionnaire, dédiée à La Fayette, que Liszt a laissée en plan, et réorchestré par Joachim Raff, son élève et secrétaire, en 1849 et à nouveau revue par Liszt en 1854. Il y a une première ébauche de cette symphonie révolutionnaire due à la révolution de 1830, et reprise à nouveau pour la révolution de 1848. Prévue en 5 mouvements, la symphonie n'a pas été terminée, et seule subsiste l'Héroïde funèbre.



Dernière édition par joachim le 2021-04-24, 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-24, 12:03

joachim a écrit:
Pas de commentaire sur "Les Préludes", sans doute le plus connu des 13 poèmes symphoniques ?

Si, je les ai évoqués, sans m'étaler, pas plus tard qu'hier puisqu'ils font partie du premier volume de mon intégrale. Aujourd'hui, j'ai écouté le second. Wink D'autre part, Les Préludes avec Mazeppa sont les deux seuls poèmes symphoniques de Franz Liszt que je connaissais avant de me procurer cette intégrale d'Arpad Joo. Je les avais déjà par Herbert von Karajan en complément de sa Quatrième Rhapsodie hongroise et de Die Moldau et Vysehrad de Bedrich Smetana. Ne connaissant et possédant que ces deux poèmes symphoniques, l'intégrale à prix clément fut une belle opportunité pour moi. Pour en revenir à ces fameux Préludes, c'est peut-être le plus célèbre des poèmes symphoniques de Liszt, mais il fait pourtant partie pour le moment de ceux qui ne m'inspirent pas des masses Embarassed . Je n'aime pas beaucoup cette musique, elle me touche peu. C'est à cause d'elle que j'ai failli ne pas tenter cette intégrale. Sur le premier volume, j'ai eu une nette préférence pour Ce qu'on entend sur la montagne. Wink Voilà un "symphonique" qui m'est davantage inspirant. Ayant beaucoup aimé Héroïde funèbre et bien apprécié Hungaria sur le second volet, je demeure enthousiaste pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-24, 18:35

Cet après-midi, j'ai écouté mon troisième volume qui contient quatre poèmes symphoniques de Franz Liszt (en réalité il s'agit du second, celui qui contient l'Héroïde funèbre, du troisième):
__Orpheus 11'29
__Prometheus 13'23
__Mazeppa 15'47
__Festklänge 19'48

https://www.youtube.com/watch?v=NFk-Fu4qk-o


Trois sur quatre m'étaient jusqu'alors complètement inédits. Seul Mazeppa m'était familier pour l'avoir écouté plusieurs fois sous la baguette de Herbert von Karajan. Comme Les Préludes, cette oeuvre m'avait jusqu'ici laissé le cul entre deux chaises, dans l'inconfort d'une musique que j'apprécie seulement par endroits et déprécie par d'autres. Aujourd'hui, j'ai connu un véritable rebondissement avec ce Mazeppa qui m'a complètement conquis, cette fois sous la baguette d'Arpad Joo. Je suis entrain de la réécouter par Karajan et c'est vraiment très bien aussi. Ce virage à 70° n'est pas le fait de l'interprétation. C'est donc la première fois que je suis autant réceptif à la beauté du thème principal sans être freiné par le traitement symphonique un peu véhément qui en est fait. Ce sont les bonnes surprises que réservent parfois les réécoutes. Et dans ce cas précis, il ne s'agit pas juste d'une petite amélioration de mon appréciation, je ne suis pas loin de le considérer comme le meilleur poème symphonique présenté sur ce second volet. En réalité, je nourris déjà une préférence pour le romantisme emprunt de délicatesse qui caractérise Orpheus. Tout commence par le jeu très fragile d'une harpe et la musique évolue alors avec méthode et élégance vers plus d'ampleur et d'intensité. Orpheus me fait penser à certains passages que j'aime bien dans la musique de Wagner. Disons que, sur ce second volume, Orpheus est l'oeuvre qui m'emmène le plus haut dans le rêve: une merveilleuse ouverture à l'amour et au rêve. Si ce poème commence tout en douceur, Prometheus est déjà plus orageux dès son introduction. A un moment donné, dans une partie plus calme et mystérieuse de l'oeuvre, j'ai pensé à Bernard Herrmann, ce qui n'a rien d'étonnant car il n'est pas du tout incongru de penser que Franz Liszt ait pu être une de ses grandes sources d'inspiration. J'aime bien l'ambiance dramatique de Prometheus. Le dernier poème symphonique de cet album s'intitule Festklänge, c'est aussi le plus conséquent en durée; presque vingt minutes. L'oeuvre est plaisante à suivre en entier et contient de jolis passages dont un avec hautbois solo.

PS: je réécoute en ce moment Les Préludes dans la "version Karajan" et malgré un final emphatique et chargé un peu trop épuisant, j'ai bien aimé. Certains passages sont vraiment chouettes, notamment l'introduction qui est assez superbe, mais pas seulement. Bon, il faut dire que désormais je suis complètement conditionné par le style symphonique de Franz Liszt, ça aide!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty2021-04-24, 19:16

Icare a écrit:
Bon, il faut dire que désormais je suis complètement conditionné par le style symphonique de Franz Liszt, ça aide!

Bravo Very Happy Tu vois qu'il y a du bon chez les Romantiques Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 185465
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Franz Liszt (1811-1886)   Franz Liszt (1811-1886) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Liszt (1811-1886)
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: