Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Ingolf Dahl (1912-1970)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19461
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Ingolf Dahl (1912-1970) Empty
MessageSujet: Ingolf Dahl (1912-1970)   Ingolf Dahl (1912-1970) EmptyDim 1 Déc - 20:19

Ingolf Dahl (né le 9 juin 1912 à Hambourg - mort le 6 août 1970 à Frutigen, Suisse) était un compositeur, pianiste, chef d'orchestre et éducateur américain né en Allemagne.

Ingolf est né Walter Ingolf Marcus à Hambourg, en Allemagne, d'un père juif allemand, l'avocat Paul Marcus, et de son épouse suédoise Hilda Maria Dahl. Il avait deux frères, Gert (1914–2008; un artiste et sculpteur suédois renommé et récipiendaire de la médaille Prince Eugen), et Holger, ainsi qu'une soeur, Anna-Britta.

À Hambourg, Dahl a étudié le piano avec Edith Weiss-Mann, claveciniste, pianiste et défenseur de la musique ancienne. Ingolf a étudié avec Philipp Jarnach à la Hochschule für Musik Köln (1930-1932). Dahl a quitté l' Allemagne lorsque le parti nazi est arrivée au pouvoir et a poursuivi ses études à l'Université de Zurich, avec Volkmar Andreae et Walter Frey. Vivant chez des parents et travaillant à l'Opéra de Zurich pendant plus de six ans, il est passé du statut de stagiaire au rang de chef assistant. Il a été entraîneur vocal et chef de choeur pour les premières mondiales de Lulu Alban Berg et de Mathis der Maler de Paul Hindemith.

Depuis que la Suisse est devenue de plus en plus hostile envers les réfugiés juifs (y compris les personnes de parenté partiellement juive) et que le rôle de Dahl à l'Opéra s'est limité à jouer dans l'orchestre, il a émigré aux États-Unis en 1939. Il y a utilisé le nom Ingolf Dahl  basé sur son deuxième prénom et le nom de jeune fille de sa mère. Il a constamment menti sur ses origines, prétendant être suédois et niant son héritage juif (Marcus étant un nom de famille reconnaissant d'être juif). Il a prétendu avoir émigré un an plus tôt que ce qu'il avait réellement vécu. Il s'est installé à Los Angeles.et a rejoint la communauté de musiciens expatriés qui comprenait Ernst Krenek, Darius Milhaud, Arnold Schoenberg, Igor Stravinsky et Ernst Toch. Il a eu une carrière musicale variée en tant que pianiste solo, interprète au clavier (piano et clavecin), accompagnateur, chef d'orchestre, coach, compositeur et critique. Il a réalisé une traduction interprétative de Pierrot Lunaire de Schoenberg en anglais et a traduit, seul ou avec un collaborateur, des œuvres telles que Poetics of Music de Stravinsky. Il a joué beaucoup d'œuvres de Stravinsky et le compositeur a été suffisamment impressionné pour pouvoir contracter Dahl afin de créer une version pour deux pianos de ses Danses concertantes et des notes de programme pour d'autres travaux. En 1947, il réalise avec Joseph Szigeti une reconstitution du Concerto pour violon en ré mineur de Bach.

Il a également travaillé dans l'industrie du divertissement, faisant des tournées en tant que pianiste pour Edgar Bergen et ses marionnettes en 1941, puis pour le comédien Gracie Fields en 1942 et 1956. Il a produit des arrangements musicaux pour Tommy Dorsey et a servi d'arrangeur / chef d'orchestre à Victor Borge. Il donna également des leçons privées du répertoire classique à Benny Goodman. Il a joué sur des instruments à clavier dans les orchestres de bandes sonores pour de nombreux films à Fox, aux studios Goldwyn, à Columbia, à Universal, à MGM et à Warner Bros, ainsi que pour la société de post-production Todd-AO. Il a également travaillé sur l'émission de télévision The Twilight Zone. Bien que reconnaissant des revenus générés par ce travail, il s’est plaint, lorsqu’il travaillait sur Spartacus, qu’il était inutile de "tinter quelques notes sur le céleste" lorsque les notes sont également doublées par plusieurs autres instruments, le tout pour un passage présenté au public sous effets sonores et voix d'acteurs. Dahl dirige la bande originale de The Abductors (1957) de son élève Paul Glass et interprète le deuxième mouvement de la Sonate Pathétique de Beethoven dans le film d'animation A Boy Named Charlie Brown de 1969.

Parmi ses compositions, le plus souvent présenté est le Concerto pour saxophone alto et orchestre à vent commandé et créé par Sigurd Raschèr en 1949. Il a ensuite honoré des commandes pour le Los Angeles Philharmonic et les fondations Koussevitsky and Fromm. Son dernier travail, complet et partiellement orchestré à sa mort en 1970, était le Concerto Élégie pour violon et orchestre de chambre. En 1999, un critique révisant un enregistrement des œuvres de Dahl l'appelait un "compositeur épatant", "un croisement entre Stravinsky et Hindemith".

Il a légalement changé son nom en Ingolf Dahl en février 1943 et est devenu citoyen américain naturalisé en septembre de la même année. En 1945, il a rejoint la faculté de l' Université de Californie du Sud à Los Angeles, où il a enseigné le reste de sa vie. En 1952, il fut nommé premier chef du Tanglewood Study Group, un programme qui s'adressait non pas aux professionnels mais à "l'amateur intelligent et passionné de musique, ainsi qu'à l'étudiant en musique et à l'éducateur musical". Ses étudiants les plus éminents comprenaient le chef d'orchestre Michael Tilson Thomas et les compositeurs Harold Budd et David Cope. En 1957, il a co-dirigé le festival de musique d'Ojai en partenariat avec Aaron Copland et en a été le directeur musical de 1964 à 1966.

Parmi les honneurs de Dahl furent une bourse Guggenheim en composition musicale en 1951, deux Huntington Hartford bourses, un prix d'excellence en enseignement de l'Université de Californie du Sud, l'ASCAP Stravinsky Award, et une subvention de l' Institut national des Arts et des Lettres en 1954.

Il est décédé à Frutigen, en Suisse, le 6 août 1970, quelques semaines seulement après le décès de son épouse le 10 juin.


Œuvres principales

Allegro and Arioso (1943, woodwind quintet)
Aria Sinfonica (1965, revised 1968, orchestra, 4 movements)
Cello Duo, aka Duo (1946, revised 1949, 1959, and 1969, cello and piano)
Concerto a Tre (1947, violin, cello, and clarinet)
A Cycle of Sonnets (1967, baritone and piano)
Divertimento for Viola and Piano, aka Viola Divertimento (1948)
Duettino Concertante (1966, flute and percussion)
Elegy Concerto (1970, violin and chamber orchestra)
Five Duets (1970, two clarinets)
Hymn and Toccata for Solo Piano, later Hymn (1947, solo piano, 2 movements, later each movement performed alone)
I.M.C. Fanfare (1973, three trumpets and three trombones)
Intervals aka Four Intervals (1967, fourth movement added 1969, string orchestra; later piano four hands)
Little Canonic Suite (1969, violin and viola)
Music for Brass Instruments, aka Brass Quintet (1944, two trumpets, horn, two trombones, and optional tuba)
A Noiseless Patient Spider (1970, women's chorus and piano)
Notturno (1953, a movement excerpted from Cello Duo, cello and piano)
Piano Quartet (1957, revised 1959, 1961, string trio and piano)
Quodlibet on American Folktunes: The Fancy Blue Devil's Breakdown (1953, two pianos, eight hands; 1966, version for orchestra)
Saxophone Concerto (1948, alto saxophone and concert band; 1959, revised for alto saxophone and wind ensemble)
Serenade for Four Flutes (1960)
Sinfonietta for Concert Band (1961)
Sonata da Camera (1970, clarinet and piano)
Sonata Pastorale (1959, piano solo)
Sonata Seria (1953, revised 1962, piano solo)
Symphony Concertante (1952, later revised, two clarinets and orchestra)
Three Songs to Poems by Albert Ehrismann (1933, soprano and piano)
The Tower of Saint Barbara: A Symphonic Legend in Four Parts (1955, revised 1960, orchestra, 4 movements, ballet)
Trio (1962, piano, violin, cello)
Variations on a French Folk Tune (1935, flute and piano)
Variations on a Swedish Folk Tune (1945, solo flute; 1970, revised for flute and alto flute)
Variations on an Air by Couperin (alto recorder and harpsichord or flute and piano)




https://www.youtube.com/watch?v=hi354Nn1JGU
Revenir en haut Aller en bas
 
Ingolf Dahl (1912-1970)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: