Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Karl Schuberth (1811-1863)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19461
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Karl Schuberth (1811-1863) Empty
MessageSujet: Karl Schuberth (1811-1863)   Karl Schuberth (1811-1863) EmptySam 30 Nov - 13:00

Karl Eduard Schuberth - Karl Bogdanovich Schubert en russe (né à Magdeburg le 25 Février de 1811 - mort à Zurich le 22 Juillet de 1863) était un compositeur et violoncelliste russe d'origine allemande. Il était le représentant d'une grande famille de musiciens, le fils du hauboïste et compositeur Gottlob Schuberth (1778-1846), le frère de Julius (1804-1875) et Ludwig Schuberth (1806-1850). Grand-père du critique d'art Fyodor Schmit.

Il a fait ses études musicales sous la direction de son père. À l'âge de sept ans, il a commencé à étudier le violoncelle avec le musicien de Magdebourg, L. Hesse, et un an plus tard, il s'est produit lors d'un concert public. En 1825, il poursuivit ses études à Dresde chez le violoncelliste J. F. Dotzauer, sous la direction duquel il étudia pendant deux ans. À son retour à Magdebourg, Schuberth aurait participé avec succès au concert de la célèbre chanteuse Angelika Catalani, mais à l'insistance de son frère Ludwig, il retourna à Dotzauer et poursuivit ses études avec lui pendant plusieurs années encore.

À l'âge de 17 ans, il donna des concerts en Allemagne, en Belgique, en France, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et dans d'autres pays. En 1828, Schuberth effectue sa première visite à Ludwigslust et à Hambourg. Des concerts à Copenhague et à Göteborg étaient prévus pour 1829. Cette manifestation n’a pas eu lieu pour diverses raisons (notamment le violoncelle de Schuberth a été endommagé sur la route menant à Göteborg). Après plusieurs années de service dans l'orchestre de l'opéra de Magdebourg, au cours duquel apparaissent les premières compositions majeures de Schuberth, y compris un concerto pour violoncelle en si bémol mineur, il entreprend de nouveau une tournée à Hambourg (avec l'aide de son frère Julius, fondateur du magasin de musique ) et a joué avec succès lors d’un concert avec Friedrich Kalkbrenner. Inspiré par le succès, Schubert a poursuivi sa tournée en se produisant à Brême, Oldenbourg, Düsseldorf, Cologne, Aix-la-Chapelle, Bruxelles, Anvers et Paris. la tournée néerlandaise suivit en 1834 et, en 1835, se produisit à Londres, Königsberg, Riga, Derpt et Saint-Pétersbourg, où, après le premier concert, Schuberth fut nommé soliste de Sa Majesté et resta en Russie pendant 27 ans.

Schubert était directeur de la chapelle de la Cour impériale. En 1842, il fonda l'Orchestre Symphonique des professeurs et étudiants de l'Université Impériale qu'il dirigea pendant plus de 20 ans. Selon la presse, "l'orchestre était complet et faisait très bien son travail. Bien entendu, c'est la raison principale de la performance du directeur: un excellent chef d'orchestre expérimenté, M. Schuberth. En outre, Schuberth a été inspecteur de musique à l'école de théâtre et a enseigné le violoncelle à la faculté de droit. Au même moment, Schuberth continua à se produire en tant que violoncelliste, notamment dans le cadre d'un quatuor à cordes avec Heinrich Wieniawski, Jerome Wakeman et Ivan Pickel. Parmi les compositions de Schuberth créées en Russie, les contemporains ont choisi le Quintette n° 3, dédié à Spur, un octet et le quatuor à cordes n° 4.

Schuberth continua à tourner en Europe en tant que violoncelliste. En 1847, il se produisit notamment à Weimar où, selon Neue Zeitschrift für Musik, pas un seul soliste, à l'exception de Franz Liszt, n'avait connu un tel succès. En 1848 il a été élu membre de l'Académie royale de musique à Stockholm.

Selon le Dictionnaire biographique russe,
"Les orchestres sous sa direction étaient si bien préparés qu'une répétition avant le concert était généralement suffisante. Il était très respecté à la cour. Pendant 27 ans, il était un favori de la société de Saint-Pétersbourg et avait de nombreux admirateurs, parmi lesquels le jeune Rubinstein. Enfin, le chœur et l'orchestre des théâtres impériaux ont grandement apprécié Schuberth non seulement en tant que chef talentueux, mais également en tant que personne extrêmement humaine et réactive."

En tant que compositeur, il a écrit deux concertos de violoncelle, une sonate, des fantaisies, des variations pour violoncelle et orchestre, un octet, trois quintettes et quatre quatuors pour instruments à cordes.


Liste de ses œuvres par opus

Op.1 -
Op.2 -
Op.3 - Souvenir de la Hollande, Fantaisie and Variations brillantes on a Halland National Theme for cello and piano/orchestra (Schuberth, 1906)
Op.4 - 6 Concert Caprices for Cello Solo (Schuberth 1841), or with piano accompaniment (published 1842), or for 2 cellos, or for 2 cellos with piano
Op.5 - Cello Concerto No.1 in B minor (Schuberth 1841)
Op.6 - Grand Nocturne élégiaque in D Major for 2 Cellos and Piano (Schuberth 1840), or for cello and piano (1842)
Op.7 - Souvenir de Donizetti. Fantaisie brillante sur des themes italiens for Cello and Piano (Schuberth 1840) (version for orchestra, 1842)
Op.8 - Carnaval Suisse. Variations burlesques for Cello and Piano/orchestra (Schuberth 1847)
Earlier edition of the same? Scène champétre. Variations brillantes p. Vclle av. Acc. d’Orchestre. (Schuberth 1842)
Op.9 - A l’espoir de se revoir. Romance p. Violoncelle av. Acc. de Pfte. (Schuberth 1842)
Op.10 - 4 Elégies p. Violoncelle av. Acc. de Pfte. (Schuberth 1843) :
-La mort d'une jeune femme / Tod einer jungen Frau
-Crépuscule / Dämmerung
-Elégie russe / Russische Elegie
-Poême d'amour / Liebeslied

Op.11 - Andante religioso e Capriccioso for Cello and Piano or Orchestra (Schuberth 1845)
Op.12 - Pièce de Société. Rondo pastorale p. Violoncelle av. Acc. Pfte. (Schuberth 1844)
Op.13 - 2 Concert Caprices for Cello in Etude form, for cello solo or with piano (Schuberth 1906)
Op.14 - Fantaisie or Caprice sur la Marche des Puritains for Cello and Piano or Orchestra (Schuberth 1844)
Op.15 - String Quintet No.1 for 2 Violins, Viola and 2 Cellos in D major (Schuberth 1846. Parts have plate 865.)
Op.16 - Tarantelle for Cello and Orchestra or piano (Schuberth 1847)
Op.17 - Adieu et Revoir: Adagio und Mazurka, for cello and piano
Op.18 - Mystification for cello and piano (Schuberth 1847)
Op.19 - Fantaisie Concertante in D Major for 4 Cellos and Bass (Schuberth 1847) - also String Quintet No.2
Op.20 - 3 Romances, for cello and piano (Schuberth 1847) :
-Berceuse / Wiegenlied
-Amourette / Liebeslied
-Impatience / Ungeduld

Op.21 - Fantaisie melodique sur un theme favorit for Cello and Piano or orchestra (Schuberth 1847)
Op.22 - Mélancolie et Résignation. 2 Morceaux élégants p. Vclle av. Pfte. (Schuberth 1850)
Op.23 - String Octet for 4 Violins 2 Violas Cello and Bass in E major (Schuberth 1848. Also, arranged by the composer as String Quintet No.4)
Op.24 - String Quintet No.3 in A major (Schuberth 1852)
Op.25 - Le Désir (Sehnsucht). Romance p. Violoncelle av. Pfte. (Schuberth 1851)
Op.26 - Fantasie sur des Thèmes russes p. Violoncelle av. Acc. de Pfte. (Schuberth 1851)
Op.27 - Ballade élégiaque ey Rondino grazioso, Morceaux caractéristiques, for cello and piano
Op.28 - Andante und Rondo élégant, for cello and pano
Op.29 - Andante et caprice pour violoncelle et pianoforte (Schuberth, 1855)
Op.30 - Le Regret. Chant sentimental
Op.31 -
Op.32 - Souvenir de "Huguenots", Capricciotto de concert
Op.33 - La Barcarolle, Morceau de salon, for cello and piano
Op.34 - String Quartet No. 1 in C major (1856)
Op.35 - String Quartet No.2 in F major ((av. 1860)
Op.36 - Cello Concerto No.2 ("Concerto patetico") in G Major (Schuberth 1860)
Op.37 - String Quartet No.3 in D major (av. 1862)
Op.38 - Souvenir de Moscou, airs russes pour violoncelle et orchestre en ré majeur (1862?)
Op.39 - Vergissmeinnicht, Romanze
Op.40 - String Quartet No.4 in A minor (1863)
Op.41 - Russlan et Ludmilla de Glinka. 2 Fantaisies de Salon (1867, 1870) - published posthumously?
Op.42 - - published posthumously?
Op.43 - Grosse Sonate in G, for cello and piano, ded. to Rubinstein and Davidov (1872) - published posthumously? (also, arranged by the composer for violin and piano, published 1873.)


Œuvres sans opus

5 Lieder ("C" Schuberth?) (pub. Schuberth & N., 1839.)
-Die Flamme lodert
-Ach! Leutchen kommt
-Allein durchzieh ich diese Fluren
-Sie sitzt allein!
-Der Schönen sind viel

Ave Maris Stella. (Sei gegrüsst, du Stern der Meere.) for voice and piano (Schuberth, 1848)
Les Soupirs de la harpe éolienne. 2 Nocturnes par Kalkbrenner, transcribed, for cello and piano
same: Les Soupirs. Romance et Nocturne, for cello and piano


Transcriptions et arrangements

Transcriptions for cello and piano (Schuberth)
?
Ave Maria von Franz Schubert (1847)
Ernst, Elégie avec Introduction de Spohr (1849)
Souvenir de Henselt. Romance et Nocturne (la Fontaine) (1856)
Larghetto (Adagio) von Mozart (1854)
Marche funèbre. Elégie de Vollweiler (Vollweiler's Op.11, published 1847) (1856)
La Nuit du "Désert", de Fél. David (1861)


"Dodécaméron", Morceaux de Salon p. Violon av. Pfte [arrangements]
L’espoir, Op.9 (1853)
Les Soupirs, 2 Nocturnes de Kalkbrenner transcr. (1853)
4 Elégies, Op.10 (1856)
Adagio et Mazurka [Op.17] (1854)
Mystification, Op.18 (1854)
Ave Maria von Franz Schubert, transcription (1854)
3 Romances, Op.20 (1852)
Adagio aus Mozart’s [Clarinet-]Quintett. Op. 108. Transcription (1854) (String Quintet No.5 is apparently (also?) an arrangement of all or part of the Mozart Clarinet Quintet. Op.108 refers to the Op. no. usually given to Mozart's clarinet quintet in _Mozart's_ output during the 19th century, of course, not the Op.no. within Schuberth's output.)
Mélancolie et Résignation, Op. 22 (1854)
Marche funèbre. Elegie de Vollweiler (Op.11), transcription (1855)
Le Désir (Sehnsucht), Op.25 (1853)
Souvenirs de Henselt. Romance et Nocturne (1855)
Revenir en haut Aller en bas
 
Karl Schuberth (1811-1863)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: