Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Aristide Farrenc, flûtiste (1794-1865)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19461
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Aristide Farrenc, flûtiste (1794-1865) Empty
MessageSujet: Aristide Farrenc, flûtiste (1794-1865)   Aristide Farrenc, flûtiste (1794-1865) EmptyVen 29 Nov - 12:34

Jacques Hippolyte Aristide Farrenc (né à Marseille le 9 avril 1794, mort à Paris le 31 janvier 1865) est un flûtiste, musicologue et éditeur de musique français.

Après des études dans sa ville natale, il s'installe à Paris en 1815, où il obtient une deuxième place de flûtiste au Théâtre Italien, tout en continuant de se perfectionner sous la direction des flûtistes Jean-Louis Tulou, H. Ch. Guillon et l'hautboïste G. Vogt.
En 1821, il épouse Louise Farrenc, pianiste et compositeur (Paris, 1804-1875), avec laquelle il collabore à la composition de certaines œuvres (presque toutes pour flûte). En 1821, il commença aussi à se consacrer à la critique musicale (dans divers journaux, dont "La France Musicale" et la Revue de musique ancienne et moderne), à la recherche bibliographique (sa bibliothèque était très riche) et à la musicologie. Le résultat de ses recherches sur la musique ancienne le met à la disposition de son ami Fétis pour la deuxième édition de sa Biographie universelle.

Il fonda aussi une maison d'éditions musicales qu'il abandonna en 1841 pour se consacrer entièrement à la musicologie.

L'ouvrage le plus connu édité par Farrenc, en collaboration avec son épouse, est le Trésor des pianistes en 20 livraisons (1861-1872), contenant de nombreuses œuvres de musique ancienne pour le clavecin (Couperin, Bach, Haendel, Scarlatti, Rameau, CPE Bach, etc.), et des sonates classiques pour le pianoforte comme Haydn, Mozart, Clementi, Hummel, Dussek, Weber et Beethoven, et même de Chopin.

Son épouse Louise Farrenc était une pianiste virtuose, un professeur estimé et aussi une compositrice reconnue. Après la mort de son mari en 1865, elle continua la publication du Trésor des pianistes jusqu'au 20e et dernier volume en 1872. Trois volumes supplémentaires parurent aussi, mais contenant la musique de la première moitié du XIXe siècle déjà publiée (Hummel, Ries, Weber, Mendelssohn et Chopin).


Œuvres musicales

Aristide Farrenc a composé quelques morceaux pour flûte :

Sonates pour flûte et basse, op. 5
Fantaisie sur "Que ne suis-je la fougère" pour flûte et piano, opus 6 (1819)
Concerto pour flûte et orchestre; op. 12
Thèmes et variations pour flûte et trio à cordes
Thèmes et variations pour 2 flûtes
Pièces pour flûte seule


Ecrits

Les Concerts historiques de M. Fétis à Paris, Paris, 1855.
Le Trésor des pianistes, Paris, 1861 ; New York, 1977.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aristide Farrenc, flûtiste (1794-1865)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: