Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Giuseppe Farinelli (1769-1836)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19461
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Giuseppe Farinelli (1769-1836) Empty
MessageSujet: Giuseppe Farinelli (1769-1836)   Giuseppe Farinelli (1769-1836) EmptyVen 29 Nov - 10:47

Giuseppe Farinelli (né à Este, le 7 mai 1769, décédé à Trieste le 12 décembre 1836) est un compositeur italien qui a composé des opéras et de la musique sacrée. Son vrai nom était Giuseppe Francesco Finco, mais il a adopté le nom de Farinelli en hommage au célèbre chanteur, pour son aide dans son éducation musicale et sa protection.

Giuseppe Farinelli a commencé ses études musicales sous la direction d'un enseignant du nom de Lionelli, puis a continué à Venise à Martinelli. Avec l'appui du castrat Farinelli, il a été admis à 16 ans, en 1785, au Conservatoire de la Pietà dei Turchini à Naples. Il a appris le chant auprès de Barbiella, l'accompagnement auprès de Lorenzo Fago et la composition auprès de Nicola Sala, puis de Giacomo Tritto.
Sorti jeune de cette école, il a choisi une carrière théâtrale.
Bien qu'il se soit limité à imiter le style de Cimarosa, il a obtenu des succès dans presque toutes les villes d'Italie pour lesquelles il a écrit. Après avoir passé l'examen final du conservatoire, il a mis en musique son premier opéra en 1792, Il dottorato di Pulcinella, une comédie en dialecte napolitain. À partir de ce moment, il a mis en scène de nombreuses œuvres (la plupart du temps de caractère comique) pour lesquelles il a remporté de grands succès. Trois ans plus tard, il a représenté son premier oratorio, Il regno del Messia. Plus tard (environ 1800-1803), il a vécu pendant un certain temps à Venise.

Vers 1810, il a choisi Turin comme sa résidence habituelle en tant que compositeur indépendant en travaillant pour le Théâtre Royal. Il y est resté jusqu'en 1817.

Après 1819, il a cessé d'écrire pour le théâtre et en même temps, il a été nommé maître de chapelle à Trieste, où il est mort le 12 décembre 1836, après avoir travaillé en tant que compositeur et organiste à la cathédrale de San Giusto.

Considéré comme le successeur et le plus grand imitateur de Domenico Cimarosa, les principauxde ses 60 opéras est I riti d'Efeso (1803, Venise), La contadina bizzarra (1810, Milan) et Ginevra degli Almieri (1812, Venise). Plus des deux tiers de ses opéras ont été produits entre 1800 et 1810, à l'apogée de sa popularité. Le critique du Courrier de Turin a écrit (en français) le 12 janvier 1812 : "La musique de Farinelli est jugée depuis longtemps. Les rites d'Ephèse sont regardés comme son chef d'oeuvre: le finale du premier acte suffirait seul pour sanctionner ce jugement aux yeux d'un public éclairé. Ce morceau d'ensemble est admirable; le feu du génie brille dans cette belle composition; rien de plus élevé et de plus majestueux que ces motifs: di terrore ingombro il core palpitando oppresso sta. Tous les autres morceaux sont parfaitement écrits" .


Avec l'arrivée de Gioachino Rossini ses opéras sont devenus moins désirables auprès du public et en 1817, ses opéras ne sont plus joués.

Ses autres compositions comprennent 3 sonates pour piano forte, 3 oratorios, 11 cantates, 5 messes et un Credo, 2 Te Deum, un Stabat Mater, un Salve Regina, un Tantum ergo, de nombreux motets et plusieurs autres œuvres sacrées.


Œuvres

Opéras

Il dottorato di Pulcinella, opera buffa, livret de Giovanni Battista Lorenzi (1792, Naples)
L'uomo indolente, opera buffa, 2 actes, livret de Giuseppe Palomba (1795 Naples, Teatro Nuovo)
Il nuovo savo della Grecia, opera buffa, 2 actes, livret de Domenico Mantile (novembre 1796 Naples, Teatro del Fondo)
Amore e dovere, opera buffa (1797 Rome, Teatro Aliberti)
Seldano, duca degli Svedesi, opera buffa, 2 actes, (5 novembre 1797 Venise, Teatro San Benedetto)
Antioco in Egitto, opera buffa, 2 actes, (1798 Florence, Teatro Pallacorda)
L'amor sincero, opera buffa, 2 actes, livret d'Angelo Anelli (1799 à la Scala à Milan)
Annetta o La virtù trionfa, opera buffa, 1 acte, livret de Giulio Artusi (11 janvier 1800 Venise, S. Samuele)
Bandiera d'ogni vento o sia L'amante per forza, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (30 janvier 1800 Venise, S. Benedetto)
Il Conte Rovinazzo, opera buffa, livret de Giulio Artusi (mai 1800 Venise, S. Giovanni Grisostomo)
La muta per sempre, opera buffa (15 juillet 1800 Venise, S. Angelo)
Una cosa strana o Amor semplice, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (23 septembre 1800 Venise, S. Luca)
Todero Fabro, opera buffa (1800 Este, Teatro Nobile)
Teresa e Claudio, opera buffa, 2 actes, livret de Giuseppe Maria Foppa d'après Giovanni Greppi (9 septembre 1801 Venise, S. Luca)
Giulietta ossia Le lagrime di una vedova, opera buffa, livret de Giuseppe Maria Foppa (Carnaval 1802 Parme, Teatro Ducale)
Il Cid delle Spagne, dramma per musica, 2 actes, livret de Antonio Simeone Sografi (17 février 1802 au Théâtre La Fenice de Venise avec Gaetano Crivelli)
La Pulcella di Rab o Rullo e Dallaton, opera buffa, livret de Antonio Simone Sografi (mai 1802, Trieste, Teatro Grande)
Pamela, opera buffa, 1 acte, livret de Gaetano Rossi d'après Goldoni (22 septembre 1802 Venise, S. Luca)
Chi la dura la vince, opera buffa, livret de Gaetano Rossi d'après Goldoni, La locandiera (1803 Rome, Teatro Valle)
La caduta della nuova Cartagine, dramma per musica, 2 actes, livret de Antonio Simeone Sografi (5 février 1803 au Théâtre La Fenice avec Matteo Babini)
Un effetto naturale, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (18 mai 1803 Venise, S. Benedetto)
Il ventaglio, opera buffa, livret de Gaetano Rossi d'après Goldoni (23 juillet 1803 Padoue, Teatro Nuovo)
I riti d'Efeso, dramma eroico per musica, 2 actes, livret de Gaetano Rossi, (26 décembre 1803 Venise, La Fenice, avec Brigida Banti1)
L'inganno non dura, livret de Giuseppe Palomba (1804 Naples, Teatro dei Fiorentini)
Oro senza oro o siano Le follie amorose, opera buffa, 1 acte (janvier 1804 Naples, Teatro dei Fiorentini)
La tragedia finisce in commedia, opera buffa, 1 acte, livret de Giulio Artusi (5 juin 1804 Venise, S. Moisè)
Il pranzo inaspettato, opera buffa, 2 actes, livret de Giuseppe Maria Foppa (13 août 1804 Vicenza, Teatro Eretenio)
Odoardo e Carlotta, opera buffa, 2 actes, livret de Luigi Buonavoglia (12 décembre 1804 Venise, Teatro San Moisè)
La vergine del Sole, livret de Antonio Simeone Sografi (9 février 1805 Venise, La Fenice)
Il finto sordo, opera buffa, livret de Antonio Simone Sografi (18 avril 1805 Milan, Teatro Carcano)
La locanda dell'amore, opera buffa (1805 Florence, Teatro del Cocomero)
Stravaganza e puntiglio, opera buffa, livret de Giulio Artusi (janvier 1806 Venise, S. Moisè)
Attila, livret de Gaetano Rossi, (mai 1806 Livourne, Teatro Carlo Lodovico)
Il testamento a sei cento mille franchi, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (24 octobre 1806 Venise, S. Moisè)
L'amico dell'uomo, opera buffa, livret de Giuseppe Maria Foppa (1806 Venise, S. Moisè)
La Climene, opera seria, 2 actes (1807 au Teatro San Carlo de Naples avec Giovanni Battista Velluti et Crivelli)
Calliroe (Farinelli) (en), melodramma eroico, 2 actes, livret de Gaetano Rossi (26 décembre 1808 au Théâtre La Fenice)
La finta sposa ossia Il Barone burlato, opera buffa, livret de M. Brunetti (1808 Rome, Teatro Valle)
Il colpevole salvato dalla colpa, azione eroica per musica, 2 actes, livret de Luigi Prividali (1809 au Théâtre La Fenice avec Andrea Nozzari)
L'incognita, opera buffa, 2 actes, livret de Giuseppe Maria Foppa (3 octobre 1809 Venise, S. Moisè)
L'arrivo inaspettato, opera buffa, livret de Bernardino Mezzanotte (carnaval 1810 Rome, Teatro Valle)
La terza lettera ed il terzo Martinello, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (29 janvier 1810 Venise, S. Moisè)
La contadina bizzarra, opera buffa, livret de Luigi Romanelli (1810 Théâtre la Scala de Milan)
Non precipitare i giudizi ossia La vera gratitudine, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (3 novembre 1810 Venise, S. Moisè)
Annibale in Capua, melodramma serio, 2 actes, livret de Luigi Romanelli (26 décembre 1810 Théâtre la Scala de Milan)
Amor muto, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (19 octobre 1811 Venise, S. Moisè)
Idomeneo, melodramma eroico, 2 actes, livret de Gaetano Rossi (1811 au Théâtre La Fenice)
Ginevra degli Almieri, dramma semiserio, 2 actes, livret de Giuseppe Maria Foppa (8 décembre 1812 Venise, S. Moisè)
Lauso e Lidia, opera seria, livret de Luigi Andrioli (carnaval 1813 Turin, Teatro Imperiale)
Il matrimonio per concorso, opera buffa, 2 actes, livret de Giuseppe Maria Foppa d'après Goldoni (19 avril 1813 Venise, S. Moisè)
Partenope, festa teatrale (avec la Colbran, Giuseppina Ronzi de Begnis, Andrea Nozzari, Manuel García (padre) et Michele Benedetti, 15 août 1814, Teatro San Carlo de Naples)
Donna Caritea, regina di Spagna, dramma serio per musica, 2 actes (avec la Colbran, Nozzari, García et Benedetti, 16 septembre 1814, Teatro San Carlo de Naples)
Scipione in Cartagena, opera seria, livret de Luigi Andrioli (carnaval 1815 Turin, Teatro Regio)
Il vero eroismo ossia Adria serenata, azione melodrammatica, livret de Troilo Malipiero (novembre 1815 Venise, Teatro La Fenice)
Il vero eroismo ossia Adria serenata, azione melodrammatica, livret de Troilo Malipiero (novembre 1815 au Théâtre La Fenice avec Domenico Donzelli)
Zoraida, melodramma eroico, 2 actes, livret de Gaetano Rossi (1815 au Théâtre La Fenice avec Giovanni David)
La Chiarina, opera buffa, livret de Angelo Anelli (14 juin 1816 Théâtre la Scala de Milan)
La donna di Bessarabia, opera buffa, 1 acte, livret de Giuseppe Maria Foppa (janvier 1817 Venise, S. Moisè)
Il duello per complimento
Raggiri a sorpresa
Adriano in Siria
Il nuovo destino (cantate)


Musique sacrée

Messa in re a 4 voci
Messa in re a 5 voci
Messa a 2 e 3 voci
Messa pastorale a 4 voci
Messa pastorale in sol a 2 voci
Dixit in do a 2 voci
Dixit in re a 4 voci
Te Deum in la a 4 voci
Te Deum in re a 2 voci
Responsori di S. Antonio a 4 voci
Laudate pueri a 4 voci
Credo a 2 voci
Miserere a 4 voci
Improperia per il venerdì santo a 4 voci
Stabat Mater a 2 voci
Tobias, oratorio




https://www.youtube.com/watch?v=J1SAY_gyVVU
Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Farinelli (1769-1836)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: