Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Regina Strinasacchi (Regina Schlick) 1761-1839, violoniste

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Regina Strinasacchi (Regina Schlick) 1761-1839, violoniste Empty
MessageSujet: Regina Strinasacchi (Regina Schlick) 1761-1839, violoniste   Regina Strinasacchi (Regina Schlick) 1761-1839, violoniste EmptySam 2 Nov - 13:02

Regina Strinasacchi, par alliance Regina Schlick (1761? -1839), était une violoniste italienne qui était autrefois devenue une célébrité dans toute l'Europe. Aujourd'hui, elle n'est connue que pour être le soliste pour lequel Mozart a composé sa sonate pour violon et piano n° 32 en si bémol majeur, KV. 454, donc appelée "sonate Strinasacchi".

La plupart des sources indiquent la date de naissance de Regina Strinasacchi en 1764 et certaines en 1762, mais les études les plus minutieuses indiquent la date réelle du 28 février 1761 et attribuent la confusion entourant la pratique, prolongée jusqu'au XVIIIe siècle, pour présenter les "enfants prodiges", comme Regina l'était, plus jeunes qu'ils ne l'étaient réellement.

Strinasacchi est née à Ostiglia, près de Mantoue, et a été formée musicalement dans le célèbre conservatoire de l'Ospedale della Pietà à Venise, où Antonio Vivaldi avait enseigné de nombreuses années, et elle avait terminé ses études à Paris. Elle se présente ensuite comme une prodige dans ses récitals. Sa première apparition publique est un concert à Francfort en 1777. Entre 1780 et 1783, elle entreprend de longues et fructueuses tournées en France, en Allemagne et en Italie. En 1784, elle s'installe à Vienne, où elle rencontre Mozart.
Dans une lettre à son père datée du 24 avril 1784, Wolfgang écrivait:

Nous avons maintenant la célèbre Strinasacchi de Mantoue, une très bonne violoniste. Elle joue avec beaucoup de goût et de sentiment. En ce moment, je compose une sonate que nous allons jouer ensemble jeudi lors d'un concert au Theatre de l'Académie.

Le concert auquel Mozart fait référence a eu lieu le 29 avril 1784 au Kärntnertorteather à Vienne, en présence de l'empereur Joseph II et est entré dans l'histoire à cause de l'anecdote selon laquelle Mozart, faute de temps pour transcrire la partie de piano, l'a jouée par cœur, en utilisant une sorte de sténographie sur l'autographe. L'exécution de Strinasacchi, malgré le temps minimum dont il disposait pour préparer l'œuvre, et incapable de répéter avec Mozart, a été très appréciée des critiques et du public, soulignant ainsi son interprétation, dans l'exquis passage central, qui concentre l'énergie expressive de la sonate.

Regina Strinasacchi s'est mariée le 10 octobre 1785 avec Johann Conrad Schlick, violoncelliste et chef d'orchestre de l'orchestre ducal de Gotha. C'est pourquoi il n'interrompit pas ses tournées et Léopold Mozart l'entendit à Salzbourg en décembre de la même année. Dans une lettre à sa fille, Leopold était enthousiasmé par les compétences de la violoniste:

Dommage que vous n'ayez pas entendu cette femme [...] Elle ne joue pas de note sans ressentir, alors elle a joué toute la sinfonia avec une grande expression, et l'adagio que personne ne pouvait jouer avec plus de sentiment et de sérénité. Elle met tout son coeur et toute son âme dans la mélodie, pour que le son soit aussi beau que puissant. Je crois vraiment qu'aucun homme ne pourrait jouer avec plus d'expression qu'une fille avec ce talent.

Strinasacchi était "Hochmusikerin" (musicienne principale) à Gotha à partir de 1786. Le mariage de Schlick avec l’une des solistes les plus en vue de l’orchestre, dans lequel Regina jouait non seulement du violon, mais aussi de la guitare, et il est possible qu’à certaines occasions, elle ait également agi en tant que directrice. En 1795 et jusqu'en 1810, les Schlick forment un trio avec leur fille Carolina (née en 1786 et plus tard actrice) au piano. Ils eurent également un fils, Johann Friedrich Wilhelm, né en 1801, violoncelliste et surtout luthier de renom.

Après la mort de son mari en 1818, Regina déménagea avec son fils à Dresde, où elle vécut jusqu'à sa mort le 11 juin 1839. Il n'y a aucune trace d'un concert public d'elle après 1810, bien que dans une lettre datée d'août 1824 déclare qu'elle continue à "faire de la musique" sans savoir si elle faisait allusion à une pratique purement privée. En 1822, elle vendit son violon Stradivarius de 1718 à Louis Spohr, qui avait repris l'orchestre de Gotha. Après de nombreuses autres transmissions, cet instrument est joué aujourd'hui par la violoniste israélienne d'origine roumaine Miriam Fried.

Bien que Regina Strinasacchi ait interprété ses propres compositions lors de ses concerts, aucune n’a pas été préservée ni retrouvée jusqu’à présent, peut-être parce qu’elles ont été conçues dans le seul but d’être utilisées comme pièces de virtuosité dans les récitals de son auteur.
Après sa mort, Strinasacchi est rapidement tombée dans l'oubli et seule sa relation avec Mozart a gardé sa mémoire vivante.



https://www.youtube.com/watch?v=6mnNnmKealg
Revenir en haut Aller en bas
 
Regina Strinasacchi (Regina Schlick) 1761-1839, violoniste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: