Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean Baptiste Lully (1632-1687)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyMar 15 Aoû - 15:40

Jean Baptiste Lully - né Giovanni Battista Lulli - (Florence, 28 novembre 1632 - Paris, 22 mars 1687), était un compositeur français d'origine italienne, Surintendant de la Musique de Louis XIV.

Par ses dons de musicien et d'organisateur aussi bien que de courtisan et d'intriguant, Lully domina toute la vie musicale en France à l'époque du Roi-Soleil. Il fut à l'origine de plusieurs formes qu'il organisa ou conçut : la tragédie lyrique, le grand motet, l'ouverture à la française... Son influence sur toute la musique européenne de son époque fut grande, et nombreux parmi les plus doués (Henry Purcell, Georg Friedrich Haendel, Johann Sebastian Bach, Jean-Philippe Rameau) lui sont redevables à un titre ou un autre.


Venu en France en 1643, il entra comme garçon de chambre au service de Mademoiselle de Montpensier, qui désirait parfaire ses connaissances de la langue italienne.

À l'âge de treize ans, manifestant de sérieuses dispositions pour la musique, il apprit le violon, se montra excellent danseur, et rejoignit la Grande Bande des Violons du Roi, composée de 24 instruments. En 1653, Lully dansa avec le roi dans le Ballet de la Nuit.

A Paris, Lully suivit des études musicales avec Johann Sigismund Kusser, qui portait en France le nom de Cousser.

Il obtint rapidement la direction d'un nouveau groupement : La Bande des Petits Violons.

Parfait courtisan et homme d'affaires habile, il devint vite le premier compositeur de la cour, et ses airs et ballets consacrèrent sa réputation. Appuyé par Louis XIV, il devint compositeur de la chambre, puis surintendant de la musique royale.

Naturalisé français en 1661, il épousa quelques mois plus tard Madeleine Lambert, dont le père dirigeait la musique chez Mademoiselle de Montpensier.

À partir de 1664, Lully travailla régulièrement avec Molière (qui le surnommait « le paillard »), créant le genre de la comédie-ballet, sans cependant renoncer aux ballets de cour. Mais en 1671 les deux hommes se fâchèrent et devinrent les pires ennemis.

En 1672, Lully acheta à Perrin le privilège de l'Académie royale de musique. Comblé d'honneurs et de richesses, il composa alors approximativement une tragédie en musique par an, éclipsant par la faveur dont il jouissait auprès du roi, tous les compositeurs dramatiques de son époque : Marc-Antoine Charpentier, André Campra, Louis-Nicolas Clérambault. Son librettiste favori était Philippe Quinault.

En 1681, Lully atteignit l'apogée de sa carrière, en devenant secrétaire du roi.

Bien qu'il ait eu six enfants, il était connu et décrié par ses ennemis pour ses mœurs sodomites. Louis XIV comme tout honnête homme de son temps avait en horreur ce qu'on nommait alors les « mœurs italiennes ». Aussi quand en 1685, les relations de Lully avec Brunet, un jeune page de la Chapelle, firent scandale, Lully perdit quelque peu de son crédit auprès du roi qui n'assista pas aux représentations de son dernier opéra, Armide, en 1686. Lully composa sa dernière oeuvre complète, Acis et Galatée, pastorale en forme d'opéra, pour la cour plus volage du Grand Dauphin, fils de Louis XIV.

Il mourut de la gangrène à Paris en 1687, à la suite d'une blessure au pied due à son « bâton de direction », une longue et lourde tige de fer servant à battre la mesure en la frappant au sol. C'est principalement pour sa contribution à la musique religieuse et à la musique de scène que Lully nous est connu. Il restera dans l'histoire comme le véritable créateur de l'opéra français. Il composa 14 tragédies lyriques dont les plus belles sont peut-être Atys (1676), Phaéton (1683) et son chef-d'œuvre Armide (1686). À l'aise aussi bien à l'église qu'au théâtre, il est l'auteur de plus de 20 grands motets dont le fameux Te Deum de 1677, ainsi que de 11 petits motets d'un style plus italianisant.

Admiré par les musiciens de son temps, il fut joué sans discontinué jusqu'à la Révolution de 1789, et son influence fut immense en France sur ses compatriotes comme François Couperin, Marin Marais, Michel-Richard Delalande, Jean-Philippe Rameau, mais aussi dans l'Europe entière

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Jeanbaptistelully1mc0
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
chinook

chinook

Nombre de messages : 443
Age : 57
Date d'inscription : 20/03/2007

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyJeu 17 Mai - 13:59

Un petit extrait bien agréable
http://opus100.free.fr/fr/baroque0.html
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21004
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyJeu 17 Mai - 14:10

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyJeu 17 Mai - 15:34

Merci Chinook,

Et voici aussi :

Chaconne d'Arlequin

http://www.cs.dartmouth.edu/~wbc/tom/Chaconne_dXArlequin.mp3

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19186
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptySam 5 Juin - 10:59

Catalogue des oeuvres, suivant la numérotation LWV de Herbert Schneider (1981)


Tragédies lyriques

Cadmus et Hermione (LWV 49)
Alceste, ou le Triomphe d'Alcide (LWV 50)
Thésée (LWV 51)
Atys (LWV 53)
Isis (LWV 54)
Psyché (LWV 56)
Bellérophon (LWV 57)
Proserpine (LWV 58)
Persée (LWV 60)
Phaëton (LWV 61)
Amadis (LWV 63)
Roland (LWV 65)
Armide (LWV 71)
Achille et Polyxène (LWV 74)


Ballets, mascarades et intermèdes

Ballet de la révente des habits (LWV 5)
Ballet de l'amour malade (LWV 8)
Ballet d'Alcidiane (LWV 9)
Ballet de la raillerie (LWV 11)
Xerxes (intermède) (LWV 12)
Ballet de l'impatience (LWV 14)
Ballet des saisons (LWV 15)
Hercule amoureux (LWV 17)
Ballet des arts (LWV 18)
Les noces de village (mascarade ridicule) (LWV 19)
Ballets des amours déguisez (LWV 21)
Entr'actes d'Oedipe (Petit ballet de Fontainebleau) (LWV 23)
Ballet de la naissance de Vénus (LWV 27)
Ballet des gardes, ou Les delices de la campagne (LWV 28)
Ballet de Créquy, ou Le triomphe de Bacchus dans les Indes (mascarade) (LWV 30)
Ballet des muses (LWV 32)
Le carnaval mascarade, ou Mascarade de Versailles (LWV 36)
Ballet de Flore (LWV 40)
Ballet des ballets (LWV 46)
Le carnaval mascarade (LWV 52)
Le triomphe de l'amour (LWV 59)
Le temple de la paix (LWV 69)


Collaborations

Ballet du temps (LWV 1)
Ballet des plaisirs(LWV 2)
Ballet des bienvenus (LWV 4)
Ballet de Psyché, ou La puissance de l'amour (LWV 6)
La galanterie du temps (mascarade) (LWV 7)
Ballet de Toulouse (LWV 13)
Mascarade du capitaine, ou L'impromptu de Versailles (LWV 24)


Comédies-ballets, pastorales.

Les fâcheux (LWV 16)
Le mariage forcé (LWV 20)
Les plaisirs de l'ile enchantée (divertissement), y compris les quatre saisons, La princesse d'Elide et Ballet du palais d'Alcine (LWV 22)
L'amour médecin (LWV 29)
La pastorale comique (LWV 33)
Le Sicilien (LWV 34)
George Dandin (Le grand diverstissement royal de Versailles) (comédie-divertissement) (LWV 38)
La grotte de Versailles (LWV 39)
M. de Pourceaugnac (Le divertissement de Chambord) (LWV 41)
Les amants magnifiques (Le divertissement royal) (LWV 42)
Le bourgeois gentilhomme (LWV 43)
Psyché (tragédie-ballet) (LWV 45)
Les fêtes de l'Amour et de Bacchus (pastorale-pastiche) (LWV 47)
Idylle sur la paix ((LWV 68)
Acis et Galatée (pastorale-héroïque) (LWV 73)


Motets

Motets à deux choeurs pour la chapelle de Roy:

Miserere mei Deus (LWV 25)
Plaude laetare Gallia (motet pour le baptême du grand Dauphin) (LWV 37)
Te Deum (LWV 55)
De profundis (LWV 62)
Dies irae (LWV 64/1)
Benedictus Dominus Deus Israel (LWV 64/2)

6 grands motets:

O lachrymae (LWV 26)
Quare fremerunt gentes (LWV 67)
Domine salvum (LWV 77/14)
Exaudiat te Dominus (LWV 77/15)
Jubilate Deo (LWV 77/16)
Notus in Judaea Deus (LWV 77/17)

13 petits motets:

Anima Christi (LWV 77/1)
Ave coeli manus supernum (LWV 77/2)
Dixit Dominus (LWV 77/3)
Domine salvum fac regem (LWV 77/4)
Exaudi Deus deprecationem (LWV 77/5)
Iste sanctus (LWV 77/6)
Laudate pueri Dominum (LWV 77/7)
Magnificat anima mea (LWV 77/8)
O dulcissime Domine (LWV 77/9)
Omnes gentes plaudite (LWV 77/10)
O sapientia in misterio (LWV 77/11)
Regina coeli (LWV 77/12)
Salve regina (LWV 77/13)

Il faut périr, pécheur (canon à 5) (LWV 77/18) (musique perdue)



Oeuvres profanes vocales :


Un charmant dialogue de la guerre avecque la Paix (LWV 3)
26 airs (LWV 76)



Oeuvres instrumentales

Première marche des Mouquetaires (LWV 10)

27 danses (10 branles, 3 gavottes, 4 courantes, 1 passacaille, 3 sarabandes, 3 bourrées, 1 allemande, 1 boutade, 1 gaillarde) (LWV 31)

47 Trios de la chambre du Roi (9 menuets, 5 gavottes, 4 sarabandes, 4 chaconnes, 2 allemandes, 5 parodies, 14 symphonies, 1 rondeau, 1 passacaille, 1 boutade, 1 sans titre) (LWV 35)

Batteries de tambour (LWV 44/1)
Marche du Régiment de Roy, "faite par M. de Lully l'an 1670" (LWV 44/2)
Marche (Air des hautbois des folies d'Espagne) (LWV 48)
5 Marches (de Savoye) (LWV 66)

Plusieurs pièces de symphonie, noce de village, airs, pour Mme la Dauphine: 2 menuets, 2 passepieds, 1 gigue, 1 chaconne (publiée dans La grotte de Versailles) (LWV 70)

Airs pour le carrousel de Monseigneur: prelude, menuet, gigue, gavotte (LWV 72)

15 marches; 40 danses: 8 airs, 3 allemandes, 14 courantes, 4 sarabandes, 2 bourrées, 4 chaconnes, 1 menuet, 1 gigue, 2 autres pièces, 1 trio (LWV 75)

16 pièces: 1 ouverture, 1 marche, 4 sarabandes, 2 gigues, 1 entrée, 1 air, 2 menuets, 1 chaconne, 1 parodie, 2 autres pièces (Morceaux attribués à Lully) (LWV 78)

"Fragments de Monsieur de Lully" : pièces de Lully réorganisées par Campra (LWV 79)
Pourceaugnac, divertissement commique (sic) : pièces de Lully réorganisées par un anonyme (LWV 80)


Probablement apocryphes :

Marche de Turenne (marche des rois de Provence)
Trio en ut mineur pour 2 flûtes et continuo
Chanson Au clair de la lune

et parmi les LWV

Jubilate Deo LWV 77/16
Iste Sanctus LWV 77/6
Magnificat LWV 77/8 (de Couperin ?)
Revenir en haut Aller en bas
Alain92-15

Alain92-15

Nombre de messages : 62
Age : 85
Date d'inscription : 01/06/2010

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptySam 5 Juin - 19:03

Lully revient en grace après plus de 200 ans d'oubli et depuis la reprise historique d' Atys à l'opéra-comique en 1987 par W. Christie, qui a connu un grand succès, il y a eu le film le Roi danse en 2000 de Gérard Corbiau . Le CD d' Atys des arts florissants est de qualité.
Louis XIV adorait Lully et particulièrement Atys surnommé l'opéra du Roi, représenté en 1676 et composé sur un livret de Quinault. Le florentin avait l'art de mettre en scène le règne solaire du souverain en faisant appel aux mythes antiques, Apollon en particulier. Le thème de l'amour impossible plaisait au roi!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6417
Age : 63
Date d'inscription : 10/07/2007

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyLun 7 Fév - 22:51

Bellérophon, tragédie lyrique de sur un livret de Thomas Corneille (1625-1709)

Jean Baptiste Lully (1632-1687) 07948810 Paru le 25 janvier 2011 chez Aparté

Céline Scheen, Ingrid Perruche, Jennifer Borghi, sopranos
Cyril Auvity, Evgueniy Alexiev, Jean Teitgen, Robert Getchell, ténors
Chœur de Chambre de Namur

Les Talens Lyriques
Christophe Rousset

> je suis en train d'en écouter des extrais et pour ce que je puis juger en baroque, cela me semble bien de très bonne qualité

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 7334
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyMer 24 Aoû - 12:30

grace au lien de Manu404...je suis tombé cette version du Te Deum de Lully: un concert de l'ensemble "Le Pèome Harmonique" dirigé par Vincent Dumestre:


il existe aussi sur Youtub un concert du même Te Dum dirigé par William Christie , superbe aussi...solistes et ensembles très comparables....Vincent Dumestre à une petite préférence de ma part : plus de contraste entre passages recueillis et passage exubérant voire exaltant absolument irrésistible...
Je serais curieux si les "non-baroqueux" y résiste quand même? Jean Baptiste Lully (1632-1687) 231625
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19186
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyMer 24 Aoû - 14:50

Pour moi, ce Te Deum de Lully - comme celui (ou ceux) de MA Charpentier - je le trouve très bien pour les parties chorales et instrumentales, mais pas pour les solistes. Le chant baroque bof... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 799
Age : 52
Date d'inscription : 14/05/2011

Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) EmptyMar 3 Jan - 22:42

Je trouve le Te Deum de Lully assez proche dans sa conception de celui de Charpentier dont la fanfare d'ouverture assez similaire.

Il m'est moins familier que celui de Charpentier et je trouve celui de Lully un peu plus austère dans ses airs (version de Naxos).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty
MessageSujet: Re: Jean Baptiste Lully (1632-1687)   Jean Baptiste Lully (1632-1687) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Baptiste Lully (1632-1687)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: