Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Gregor Schreyer (v. 1720-1768)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19445
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Gregor Schreyer (v. 1720-1768) Empty
MessageSujet: Gregor Schreyer (v. 1720-1768)   Gregor Schreyer (v. 1720-1768) EmptySam 10 Aoû - 9:48

Gregor Schreyer (né à Kirchenpingarten, près de Bayreuth, vers 1719-1720 et mort Andechs, près de Munich, le 6 Juin 1768) est un compositeur allemand.

En 1740, il entra dans la maison bénédictine d'Andechs, l'un des monastères allemands les plus musicaux de l'époque, où il eut amplement l'occasion d'étudier la musique et finit par devenir chef de chorale. Il a peut-être passé quelque temps au monastère de Saint-Emmeram à Regensburg au début des années 1750, mais il était certainement à Andechs en tant que chef de choeur en 1756, année de sa première publication.


Œuvres

Contrairement à de nombreux compositeurs de musique religieuse du milieu du XVIIIe siècle, Schreyer ne semble pas avoir pensé aux besoins du petit choeur paroissial relativement inexpérimenté. Les huit messes de son op.1, Jubilus musicus, à quatre voix, deux violons, trompettes, tambours et orgue (Augsburg, 1756), apparemment écrites à l'origine pour les célébrations du 1000e anniversaire d' Andechs, sont à grande échelle; les Kyrie, Gloria et Credo sont traités chacun comme une succession de mouvements séparés, souvent avec des airs solos difficiles. De plus, les six messes de Sacrificium matutinum à quatre voix, deux violons et orgue, op.2 (Augsburg, 1763), bien qu’elles soient qualifiées de "breves", sont à une exception, presque égales. Son op. 3, Sacrificium vespertinum, contenant des psaumes de vêpres à quatre voix, deux violons et un orgue, a été publié à Augsbourg en 1766.

Presque tous les airs de Schreyer contiennent une coloratura très élaborée et sont fortement décorés. Ses parties de violon sont parmi les plus complexes de la musique d'église contemporaine publiée, faisant largement appel à des figurations à multiples arrêts et récurrents. Cependant, pour la plupart, la capacité de Schreyer à concevoir une figuration vocale et instrumentale élaborée n’est pas à la mesure de son pouvoir d’invention musicale, en particulier dans les mouvements choraux en contrepoint. mais il se montre parfois capable de peindre avec des mots expressifs à des moments appropriés. (E. Kraus: Weltenburg und die Musik des Bayerischen Barock, Weltenburg, 1971).


Outre ses deux volumes de messes op 1 et 2 et celui de psaumes de vêpres op 3, Schreyer a composé des pièces d'orgue, dont deux pastorales.




https://www.youtube.com/watch?v=Cm7P4MbJbbE
Revenir en haut Aller en bas
 
Gregor Schreyer (v. 1720-1768)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: