Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Friedrich Eugen Thurner (1785-1827)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19445
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Friedrich Eugen Thurner (1785-1827) Empty
MessageSujet: Friedrich Eugen Thurner (1785-1827)   Friedrich Eugen Thurner (1785-1827) EmptyJeu 8 Aoû - 9:49

Friedrich Eugen Thurner était un compositeur, hautboïste et pianiste allemand, né le 9 décembre 1785 à Mœnpeignard (Wurtemberg), et mort le 21 mars 1827 à Amsterdam dans un hôpital d'aliénés. Il était considéré comme l'un des meilleurs hautboïstes de son temps, jouant dans les principaux orchestres allemand comme un brillant concertiste.

Le père Anton Thurner était au service du duc Eugen de Wurtemberg en tant que flûtiste.  Ses deux parents étant décédés lorsqu'il eut quatre ans, son oncle l'a élevé à Kassel. Là, son talent musical a été reconnu et il a appris à jouer du piano et a pris des leçons de basse complète. A 8 ans, Thurner est apparu en public comme pianiste. Il a appris la flûte à cette époque et, à environ 12 ans, il est passé au hautbois. À l'âge de 16 ans, il fut envoyé à Munich pour devenir l'élève du hautboïste Friedrich Ramm. Il avait aussi étudié la composition avec Franz Danzi et il composa deux symphonies et un ballet, suivis de nombreuses compositions pour hautbois.

Il part à Vienne en 1804 et y rencontre Beethoven. Il est ensuite maître de musique de Peter Bernhard à Offenbach. Puis il est hautboïste à la chapelle du Duc de Brunswick à Kassel, et en 1807 il abandonne cette position pour entrer dans la chapelle de Jérôme, roi napoléonien de Wesphalie à Kassel jusqu'en 1813 lorsque les évènements politiques mirent fin au royaume. A cette époque Thurner a composé de nombreuses œuvres pour piano, hautbois, mais aussi d'autres instruments. Il s'y fit des amis, dont le violoniste Ernst Friedrich Fesca, les deux cornistes, Gottfried Michael Schunke et le flûtiste Karl Keller.

Après 1813, il voyage alors dans le nord de l'Allemagne et à Amsterdam, Zurich, Stuttgart et Vienne. Thurner est tombé malade et a probablement fait une dépression. Des parents se sont occupés de lui et, en 1817, après un apparent rétablissement de Thurner, il a quitté Vienne et a voyagé jusqu'à l’automne 1817 de Vienne à Francfort-sur-le-Main en passant par Prague et Leipzig ; à Francfort-sur-le-Main son ami Louis Spohr lui a offert un poste à l’Opéra de Francfort. En février 1818, cependant, est venue une rechute de sa maladie. Un soi-disant guérisseur a conseillé à Thurner de voyager plus loin. Il a choisi Amsterdam, mais peu après son arrivée en 1819, sa maladie a récidivé et il est interné dans une maison de fous, avec des phases de récupération occasionnelles pendant lesquelles il a continué à composer. Il y est décédé le 21 mars 1827.

Il a écrit de la musique symphonique dont trois symphonies et quatre concertos pour hautbois, et de la musique de chambre dont un quatuor brillant pour hautbois et cordes op 33, un trio pour hautbois et deux cors op 56, et une sonate pour cor et piano op 29.
Revenir en haut Aller en bas
 
Friedrich Eugen Thurner (1785-1827)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: