Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Scott Joplin (1868-1917)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Scott Joplin (1868-1917)   Mar 15 Aoû - 15:34

Scott Joplin (né le 24 novembre 1868 à Texarcana- mort le 1er avril 1917 à Manhattan) est un pianiste et compositeur de ragtime américain.

Il est né à Texarkana au Texas, de Florence Givins et Giles (ou "Jiles") Joplin, deuxième d'une famille de six. Son père, joueur de violon était un ancien esclave qui travaillait comme ouvrier. Sa mère, joueuse de banjo était une personne libre au Kentucky.

Ses deux parents jouaient donc des instruments de musique et ont élevé leurs enfants dans un environnement musical : en effet, ses nombreux frères et soeurs jouaient de la guitare, de la trompette, ou chantaient dans des chorales...

On dit que Scott a été fasciné par le piano d'un voisin, et qu'il commença à s'entraîner dessus dès huit ans. Son père, malgré la pauvreté, lui offrit un piano et un professeur allemand qui l'initia très jeune (s'étant aperçu de son talent) aux techniques d'harmonie et de composition.

A quinze ans, sa mère mourut, ce qui l'obligea à se trouver un travail, et c'est ainsi qu'il commença à jouer comme musicien itinérant, à travers le Texas, la Louisiane et le Mississippi. Cela lui permis néanmoins d'entendre jouer grand nombre de musiciens. En 1893, il a joué à la World 's Columbian Exposition (Exposition mondiale colombienne) à Chicago, et l'année suivante il a déménagé à Sedalia. Là, il a étudié la musique dans une école pour les Noirs, le George R. Smith College for Negroes, et a tenté de forger une carrière en tant que pianiste de concert classique et compositeur.

La publication de "Maple Leaf Rag" et "Original Rags", en 1899, fit de Joplin l'une des grandes figures de ce nouveau courant musical, et son nom devint synonyme de ragtime. Les rythmes utilisés, appelés ragtime, consistaient en une combinaison de mélodies folkloriques, de rythmes africains et les influences créoles de la musique réalisées par petits groupes dans les rues de la Nouvelle-Orléans et les barges flottantes sur le Mississippi, caractéristiques véritablement américaines.

En 1903 , il écrit son premier opéra, A Guest of Honor (un invité d'honneur), mais eut peu de succès. En 1907, il a déménagé à New York où il a écrit The School of Ragtime (L'École de Ragtime), qui reflète, entre autres, ses idées sur l'harmonie, qui ont ensuite été imitées lorsqu'il fut connu sous le titre "King of Ragtime". En 1909, il a épousé Lottie Stokes.
En 1911, il a publié un autre opéra, Treemonisha, une oeuvre destinée à un public afro-américain. L'énergie déployée à la composition et à l'édition de cet opéra fut telle qu'il l'a conduit à une admission prématurée dans un centre psychiatrique en 1916, le Manhattan State Hospital, en raison aussi d'atteinte syphilitique, de difficultés financières, des conditions politiques et sociales dans lesquelles il s'est trouvé. Un an plus tard, il est mort à New York (quartier de Manhattan) dans cet asile, et il fut enterré dans une fosse commune qui est restée non marquée pendant 57 ans. Sa tombe au cimetière Saint Michaels à East Elmhurst a été finalement dotée d'une inscription en 1974, l'année suivante du film The Sting (L'Arnaque, 1973), qui met en vedette sa musique, notamment The Entertainer, et qui a remporté la meilleure image aux Oscars.

Joplin a laissé de nombreux rouleaux de piano mécanique (les premiers disques étaient réservés à la musique "sérieuse").
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: scott joplin   Mer 8 Nov - 15:12

Scott Joplin a composé un remarquable opéra " Treemonisha", récemment reédité chez DG. Pour tous ceux qui n'aiment pas forcément l'opéra mais souhaitent s'y initier, je leur conseille d'aller en écouter l'ouverture chez votre disquaire. Grand opéra populaire, rythmes, mélodies et chants inspirés du ragtime, du jazz, du blues, du négrospirituals, le tout dans l' écriture orchestrale occidentale; une "carmen " afroaméricaine qui mériterait le même succès.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Mer 8 Nov - 21:49

L'Ouverture de Treemonisha a été enregistré par le pianiste italien Marco Fumo chez Dynamic CDS 351 (2000). Le CD comprend des œuvres pour le piano de quatre autres compositeurs dont Duke Ellington, James Price Johnson et Wiliam Grant Still. Ci dessous, un extrait du texte d'accompagnement du CD :

Le premier morceau est l'Ouverture de l'opéra intitulé Treemonisha, que Joplin acheva en 1911. L'orchestration originale a été perdue : celle que l'on utilise de nos jours, a été composée par Gunther Schuller. Joplin publia la partition pour piano et voix de cette œuvre, à compte d'auteur. L'Ouverture et le Prelude de l'acte III sont très représentatifs du style de l'auteur. En accord avec les canons de l'écriture opératique, dans l'Ouverture, Joplin combine les thèmes principaux de Treemonisha ; chacun de ces thèmes a un sens symbolique et/ou associé à un personnage, un lieu, ou un épisode précis. Ce n'est qu'une fois après avoir pris connaissance du livret que l'on peut comprendre les sens caché de l'Ouverture, en effet celle-ci annonce les thèmes de la lutte entre le bien et le mal, de la lutte entre les lumières de la raison et ténèbres de la superstition qui parcourent l'œuvre entière. C'est une thématique qui hanta les dernières années de la vie de Joplin.

Joplin était déjà mort depuis de longues années quand Treemonisha fut finalement montée sous forme de comédie musicale.

L'enregistrement de cette création est disponible chez Polygram 435709 (1992).

Treemonisha connut une gloire tardive : il y eut trois productions différentes de l'œuvre durant les années 1970. L'ultime honneur fait au compositeur, fut le Prix Pulitzer de la musique, décerné à titre posthume en 1976.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Dim 14 Oct - 22:26

Du Joplin en version pour 2 pianos:

Entertainer

Bethena

Les soeurs Labèque aux pianos.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4195
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Dim 14 Oct - 22:50

Scott Joplin, j'adore.

Les adaptations pour piano-clarinette ou ensemble de clarinettes sont très agréables à jouer I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Dim 14 Oct - 23:43

C'est surtout "a real slow drag", le final de Treemonisha, qui est splendide !

J'en ai arrangé et dirigé une version pour orchestre, c'est sympa comme tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Jeu 25 Oct - 16:36

J'ai découvert il y a quelques temps ce "Treemonisha" (dans la version orchestrale), ce n'est pas transcendantal mais ça s'écoute bien agréablement... Wink J'aime surtout les passages plus "ragtime" qui donnent une touche d'originalité à cette oeuvre absolument rarissimisme et qui n'a jamais eu de succès à l'époque.

C'est le tout 1er opéra noir-américain je crois ?
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Jeu 25 Oct - 17:27

kfigaro a écrit:
C'est le tout 1er opéra noir-américain je crois ?

Oui, je crois en effet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Jeu 25 Mar - 21:47

Une pièce que j'aimais beaucoup jouer...

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Jeu 21 Juin - 20:03

J'avais fait un topic sur Treemonisha :

http://musiqueclassique.forumpro.fr/t4898-treemonisha?highlight=joplin

Je suis en train de réécouter cet opéra, et je suis encore plus emballé que la première fois ! C'est un chef d'oeuvre, je pense qu'il devrait même plaire à Icare Wink

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Jeu 21 Juin - 21:04

J'ignorais qu'il existait un enregistrement de cet opéra!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10824
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Ven 22 Juin - 18:06


Tu as raison Joachim, il pourrait très bien me plaire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Ven 22 Juin - 20:29

Par contre ce qui est marrant, mais c'est peut être parce qu'ils chantent en anglais, mais ça a des airs de comédie musicale plus que d'opéra parfois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 176
Age : 17
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Dim 20 Sep - 22:53

J'aime beaucoup aussi Magnetic Rag, Maple Leaf Rag !
Et l'Ouverture de Treemonisha et aussi We're Goin' Aroundet la final, qui vient de dedans ! Hehe

Aussi : Great Crush Collision March refait par Sue Keller ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 0:21

ah je l'ai joué Maple Leaf Rag, j'adore ! J'écouterai les autres que tu as cité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 1:02

Moi aussi il y a au moins 15 ans. J'aime beaucoup aussi. Ca déchire grave



Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
laudec

avatar

Nombre de messages : 3250
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 9:33

Il y a une ambiance tout à fait particulière et originale qui me ravit dans la musique de Scott Joplin et qui me met en route vers ces contrées et cette histoire passionnante de la sortie de l'esclavage.
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 176
Age : 17
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 21:39

Snoopy a écrit:
kfigaro a écrit:
C'est le tout 1er opéra noir-américain je crois ?

Oui, je crois en effet. Wink
Je ne sais pas si c'est le premier, Scott J. en avant composé d'autre bien avant celui-là, mais sont malheureusement perdu..... Comme "A Guest of Honor", un ragtime opéra malheureusement perdu.... Et quelques uns encore après...

Même à la fin de sa vie, il y a quelques musiques ragtime de lui non-publié et malheureusement perdu... Et même son premier concerto et sa première symphonie....

PS : J'avais oublié de dire, que j'aime bien aussi "Heliotrope Bouquet" mais surtout en tempo rapide !!!
PS2 : Je voudrais bien voir Barack Obama jouer du ragtime !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 22:04

StylusPhantasticus a écrit:

PS2 : Je voudrais bien voir Barack Obama jouer du ragtime !!!!

Y a pas besoin d'être noir pour jouer du Ragtime drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 22:04

Ba tu sais, le président d'Amérique est sûrement moins coincé que nos présidents occidentaux. Sa femme n'a pas hésité à se montrer devant les caméras en faisant du fitness et en dansant, fallait oser ! J'ai adoré l'idée, ils ont une vie après tout, c'est leur choix.

Du coup, tu sais, ca semble drôle mais si le président sait jouer de la musique (ca je n'en sais rien), il pourrait je pense se faire un ptit plaisir en jouant du Scott Joplin, Wink pourquoi pas après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 21 Sep - 22:19

Clinton jouait bien du saxo et sa secrétaire du pipeau
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 176
Age : 17
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Mar 22 Sep - 0:18

Pour Great Crush Collision March refait par Sue Keller, on le trouve qu'en CD mais je n'ai aps trouvé la partition malheureusement...

CD "Kellerized" : http://www.allmusic.com/song/great-crush-collision-march-scott-joplin-1897-mt0004334723
Mais, je l'avais trouvé en fichier MID, mais, il a presque bonne qualité mais audible, bien sur !!! :-)
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 176
Age : 17
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Lun 23 Jan - 0:17

Snoopy a écrit:
Une pièce que j'aimais beaucoup jouer...

http://www.youtube.com/v/-obNCHQUOX8

Je sais un peu la jouer aussi ! Very Happy
D'ailleurs, on l'entend dans le film "L'Etrange Histoire de Benjamin Button" que j'ai regardé sur France 3, le 10/01/2017 ! Very Happy
Fantastique !

Edit : Mais, quand j'ai vu les 2 premières fois le film, je n'avais pas trop fait attention au musiques...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16215
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   Sam 1 Avr - 9:33

Oeuvres


Pour la scène:

The Ragtime Dance (ballet), Wood’s Opera House, Sedalia, 1899 (1902)
A Guest of Honor (opéra, Joplin), East St Louis, IL, 1903, perdu
Treemonisha (opéra, 3 actes, Joplin), Atlanta Memorial Arts Center, Atlanta, GA, 1972, vs (New York, 1911)
Frolic of the Bears, ballet révisé et inclus dans Treemonisha, 1915


Chansons:

A Picture of her Face (Joplin) (Syracuse, NY, 1895);
Please say you will (Joplin) (Syracuse, 1895);
I am thinking of my pickaninny days (H. Jackson) (1901);
Little Black Baby (L.A. Bristol) (Chicago, 1903);
Maple Leaf Rag (S. Brown) (1903);
Sarah Dear (Jackson) (1905);
When your hair is like the snow (O. Spendthrift) (1907);
Pine Apple Rag (J. Snyder) (New York, 1910)

Arrangements.:

M. Darden: Good-bye old gal good-bye (Evansville, IN, 1906);
H. La Mertha: Snoring Sampson (1907);
Joseph F. Lamb: Sensation (1908)
A.R. Turner: Lovin’ Babe (New York, 1911)



Instrumental:

Piano rags

Maple Leaf Rag (Sedalia, 1899);
Original Rags (arr. C. Daniels) (Kansas City, 1899);
Swipesy Cake Walk (collab. A. Marshall) (1900);
The Easy Winners (1901);
Peacherine Rag (1901);
Sunflower Slow Drag (collab. S. Hayden) (1901);
A Breeze from Alabama (1902);
Elite Syncopations (1902);
The Entertainer (1902);
The Strenuous Life (1902);
Palm Leaf (Chicago, 1903);
Something Doing (collab. Hayden) (1903);
Weeping Willow (1903);
The Cascades (1904);
The Chrysanthemum, afro-intermezzo (1904);
The Favorite (Sedalia, 1904);
The Sycamore (New York, 1904);
Bethena, ragtime waltz (1905);
Eugenia (Chicago, 1906)
Leola (1905);
The Ragtime Dance (New York, 1906);
Gladiolus Rag (New York, 1907);
Heliotrope Bouquet (collab. L. Chauvin) (New York, 1907);
Lily Queen (collab. Marshall) (New York, 1907);
Nonpareil (New York, 1907);
Rose Leaf Rag (Boston, 1907);
Searchlight Rag (New York, 1907);
Fig Leaf Rag (New York, 1908);
Pine Apple Rag (New York, 1908);
Sugar Cane (New York, 1908);
Country Club (New York, 1909);
Euphonic Sounds (New York, 1909);
Paragon Rag (New York, 1909);
Pleasant Moments, ragtime waltz (New York, 1909);
Wall Street Rag (New York, 1909);
Stoptime Rag (New York, 1910);
Felicity Rag (collab. Hayden) (New York, 1911);
Scott Joplin’s New Rag (New York, 1912);
Kismet (collab. Hayden) (1913);
Magnetic Rag (New York, 1914);
Silver Swan Rag (New York, 1914);
Reflection Rag (1917);


Autres pour  piano:

Combination March (Temple, TX, 1896);
Great Collision March (Temple, 1896);
Harmony Club Waltz (Temple, 1896);
Augustan Club Waltz (1901);
Cleopha, March and two step (1902);
March Majestic (1902);
Binks’s Waltz (1905);
Rosebud March (1905);
Antoinette March and two step (New York, 1906);
School of Ragtime, 6 exercises (New York, 1908);
Solace, Mexican Serenade (New York, 1909)




https://www.youtube.com/watch?v=nFeF_yFtssk
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scott Joplin (1868-1917)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scott Joplin (1868-1917)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: