Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Leos Janacek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Leos Janacek   Mar 15 Aoû - 15:34

Leoš Janáček, né le 3 juillet 1854 à Hukvaldy et mort le 12 août 1928 à Ostrava, est un compositeur tchèque. Son nom se prononce léoch yanaatchèque.

C'est l'un des cinq plus grands compositeurs tchèques avec Jan Václav Hugo Voříšek, Antonín Dvořák, Bohuslav Martinů et Bedřich Smetana.

Le 3 juillet 1854 à Hukvaldy, Amálie Janáček donne le jour à Leoš, neuvième enfant d'une famille qui en vit naître treize. Son père Jiří, instituteur du village, l'envoie à onze ans dans un monastère de Brno, où il étudie la musique sous la direction de Pavel Křížkovský. Il est remarqué grâce à ses prestations dans le chœur du monastère. Ses études le mènent alors pour deux ans à l'école d'orgue Skuherský à Prague, puis aux conservatoires de Leipzig, où il reçoit notamment l'enseignement de Carl Reinecke, et de Vienne. Il rencontre en 1874 Antonín Dvořák à Prague. C'est le début d'une longue amitié. Antonín Dvořák critiquera à titre amical ses premières compositions et influencera durablement Leoš Janáček par sa manière de composer en épousant les intonations de la langue parlée.

En 1881, année de son mariage avec Zdenka Schulzová, il retourne à Brno pour se consacrer à l'éducation de la musique. Il y fonde une école d'orgue qu'il dirigea jusqu'en 1920 ; cette école va d'ailleurs devenir plus tard le Conservatoire de Brno. Il aura deux enfants : le premier meurt en bas âge en 1890, la seconde, Olga, à l'âge de 17 ans. La mort de cette dernière est contemporaine de l'achèvement de son opéra Jenůfa et lui inspire ses plus belles pages, marquant ainsi une rupture stylistique ; ce qui permet de ranger le compositeur aux côtés des découvreurs de la musique du xxe siècle tels Kodaly, Bartók, Szymanowski ou Enesco, ses frères de l'Est, et même Stravinsky, bien loin des romantiques ou post-romantiques comme son ami Dvořák. Sa réputation reste jusque là cantonnée à sa province, mais la création en 1916 d'une version remaniée de son opéra Jenůfa lui ouvre les portes de la capitale et une certaine reconnaissance. Il tombe alors amoureux d'une femme mariée, Kamila Stösslová, amour platonique car Kamila, qui a 38 ans de moins que le compositeur, est totalement indifférente. Déçu et obsédé par sa passion, il fera un portrait à charge de Kamila dans L'Affaire Makropoulos sous les traits de l'héroïne Emilia Marti soulignant sa froideur et sa dureté.

Comme beaucoup de musiciens d'Europe centrale, il va recueillir un certain nombre de musiques folkloriques de sa province (Moravie) pour s'en inspirer. Il se laisse influencer également par des sources slaves, notamment dans les thématiques de certains de ses opéras (dont Katya Kabanova) ou pour sa Messe glagolitique.

Il meurt le 12 aout 1928, des suites d'une pneumonie contractée lors d'une promenade en forêt près de Hukvaldy. Selon sa volonté, le final de ''La Petite Renarde Rusée'' sera joué à ses funérailles.


Son style

Ce n'est qu'à 61 ans, à l'occasion de la reprise à Prague de l'opéra Jenufa que Janacek atteint une reconnaissance internationale. Sa musique est singulière, portée par une écriture étrange et reconnaissable entre mille. Sa complexité rythmique et son orchestration éclatée ont pu passer pour de la gaucherie. Le chef d'orchestre Charles Mackerras est à l'origine de la redécouverte du compositeur dans les années 1950 en revenant à la verdeur et la causticité des partitions originales et en propageant ses opéras dans la langue du compositeur.



Dernière édition par le Lun 19 Fév - 11:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Lun 19 Fév - 10:40

Je connais encore très mal mais j'aime beaucoup. Beaucoup de couleurs, de rythme, et le tout dans un langage tout à fait tonal...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Lun 19 Fév - 11:17

Comme chez tous les compositeurs tchèques de cette époque:un mélange de folklore, de traditions.

Des oeuvres intéressantes qui témoignent d'une époque révolue.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 26 Mai - 17:30

Leos Janacek: Tale for violoncello und piano, 3rd movement; Patrick Demenga (violoncello), Christoph Keller (piano)

http://www.christoph-keller.ch/music/janacek-maerchen-satz3.mp3

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16714
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 26 Mai - 19:14

Il a composé, dans sa jeunesse surtout, des oeuvres très romantiques (Idylle pour orchestre à cordes par exemple), plus tard d'autres assez modernes (Concertino et Capriccio ou le sextuor Mladi,), d'autres très empreintes de folklore (Danses de Lassko, Messe glogolitique, choeurs a cappella).

IL faudrait notamment retenir aussi ses deux Quatuors à cordes, ses poèmes symphoniques l'Enfant du violoneux (dans la même veine que Ma Patrie de Smetana), Taras Boulba, la Sinfonietta et ses opéras, dont Jenufa, Katia Kabanova, l'Affaire Makropoulos et De la Maison des Morts sont particulièrement remarquables.
Plus cette charmante féérie, La Petite Renarde Rusée, que je trouve assez proche de la féérie ravelienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 26 Mai - 19:36

Leos Janacek est malheureusement un compositeur injustement boudé. Parmi ses oeuvres orchestrales, on ne peut passer à côté de sa fameuse Sinfonietta. Voici justement un court extrait de l'Allegretto de cette oeuvre qui est souvent dissonante mais ô combien entraînante:
http://media.putfile.com/Sinfonietta
Il s'agit d'une excellente interprétation du London Symphony Chorus and Orchestra dirigé ici par Michael Tilson Thomas dans l'enregistrement Sony Classical dont voici la pochette :

Cet enregistrement contient également la fameuse Messe Glagolitique du même compositeur. Un excellent CD malheureusement difficile à trouver aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 27 Mai - 11:16

Citation :
Leos Janacek est malheureusement un compositeur injustement boudé

Woui, dommage car il révèle une incroyable musicalité dans les extraits sur lesquels je viens de tomber :

They chattered like swallows: Con moto
http://www.musicabona.com/samples/475523-2_1_05.mp3


In the mist : II. Molto adagio - Presto
http://www.musicabona.com/samples/475523-2_1_18.mp3

A recollection
http://www.musicabona.com/samples/475523-2_1_21.mp3

Concertino : III. Con moto
http://www.musicabona.com/samples/475523-2_3_11.mp3

A Fair-tale for cello and piano : III. Allegro
http://www.musicabona.com/samples/475523-2_3_15.mp3

et d'autres encore sur :
Source :
http://www.musicabona.com/catalog/475523-2.html.en

Vais essayer de trouver des titres en entier, j'aime beaucoup la manière dont il utilise le piano et ses harmonies.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 27 Mai - 11:45

J'ai trouvé !

On peut télécharger ici la Sinfonietta en entier :

rapidshare.com The_Classic_Sound_Janacek_by_Caminante.rar

(Pour Joachim : une fois téléchargé, il faut le décompresser avec Stuffit expander)

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16714
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 27 Mai - 11:54

Coco a écrit:
J'ai trouvé !

On peut télécharger ici la Sinfonietta en entier :

rapidshare.com The_Classic_Sound_Janacek_by_Caminante.rar

(Pour Joachim : une fois téléchargé, il faut le décompresser avec Stuffit expander)

Coco

Merci encore une fois, Coco (j'avais déjà cette sinfonietta dans l'enregistrement Naxos, avec les Danses de Lassko et Tarass Boulba), mais je télécharge quand même Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 27 Mai - 12:07

Ici on peut écouter des extraits ou acheter l'oeuvre complète pour piano jouée par Martino Tirimo :

http://www.quartzmusic.com/mp3/QTZ2023.htm

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 27 Mai - 16:10

On est gaté en ce moment question mp3! Merci à tous, ça me permet comme à vous tous de découvrir de nouvelles choses! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 8 Juil - 23:32

Sonata Oct. 1, 1905 "From the Street"

Interprété par Alon Goldstein

The presentiment (Con moto) 5:50

Death (Adagio) 8:16


Coco
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mar 31 Juil - 14:16

Et sa Petite Renarde rusée alors ! J'en ai vu/entendu quelques extraits, cela me semble fort interressant...
En tout cas, c'est pas tout les jours qu'un opéra fait l'éloge de la nature autant que Janacek le fait dans cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16714
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mar 31 Juil - 14:52

annilie a écrit:
Et sa Petite Renarde rusée alors ! J'en ai vu/entendu quelques extraits, cela me semble fort interressant...
En tout cas, c'est pas tout les jours qu'un opéra fait l'éloge de la nature autant que Janacek le fait dans cet opéra.

J'ai entendu cet opéra à la radio, en effet il est charmant, et il me semble qu'on l'apprécierait d'autant plus si on comprenait le tchèque. Mais avec un bon résumé (comme le guide de l'opéra "le Kobé"), on peut s'en sortir.

Il en existe aussi une suite d'orchestre avec les extraits symphoniques qui dans son genre fait un peu penser à la féérie de Ma mère l'Oye de Ravel.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5947
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mar 31 Juil - 17:20

Je ne connais pas bien ce compositeur mais j'ai pu voir deux fois à l'opéra, Jenufa : une merveille !!!
A découvrir un peu plus donc en ce qui me concerne ! Malheureusement, ses opéras ne sont pas souvent programmés et j'ai beaucoup de mal à écouter au disque des opéras que je n'ai pas encore vus sur scène (sauf les opéras de bel canto, bien sûr !).
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mar 25 Mar - 22:51

Je ne connais pas encore grand chose de ce compositeur mais on m'a prêté le CD de son opéra "La Petite renarde rusée" (version Sir Charles Mackerras) et j'ai bien aimé. Je dois avouer que j'accroche beaucoup plus aux passages orchestraux qu'aux airs chantés mais comme le dit Joachim c'est sans doute aussi parce qu'on ne comprend rien à la langue tchèque.

Mais je pense que sur scène, avec des surtitres et une bonne mise en scène, ça doit bien passer.

Du coup je me suis décidé pour aller voir samedi prochain un de ses opéras, une vraie rareté, qui est jouée à partir de ce soir au Grand Théâtre de Genève: Les voyages de Monsieur Broucek
Les détails de la distribution:
http://www.geneveopera.ch/index.php?id=3&prod=205&saison=07-08
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mer 26 Mar - 12:42

C'est cool Marcus! Tu nous raconteras? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Leos Janacek   Mer 26 Mar - 14:23

Marcus a écrit:
Je ne connais pas encore grand chose de ce compositeur mais on m'a prêté le CD de son opéra "La Petite renarde rusée" (version Sir Charles Mackerras) et j'ai bien aimé. Je dois avouer que j'accroche beaucoup plus aux passages orchestraux qu'aux airs chantés mais comme le dit Joachim c'est sans doute aussi parce qu'on ne comprend rien à la langue tchèque.
Je ne connais qu'une suite symphonique pour le moment (très sympa !) mais je compte acheter le DVD de l'opéra et j'en profiterais pour le montrer à mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 5 Avr - 0:20

J'ai donc vu il y a quelques jours cet opéra très peu connu: "Les Voyages de Monsieur Broucek".
Créé en 1920 au Théâtre national de Prague, cet opéra n'avait encore jamais été représenté en Suisse.
Découverte très intéressante même si le spectacle était un peu inégal, des moments sublimes mais aussi quelques baisses de tension. Heureusement l'oeuvre n'est pas trop longue (2 parties d'environ une heure) donc je ne me suis pas ennuyé.

Le livret, en partie du compositeur lui-même, est assez original et loufoque:
Au sortir d'une auberge de Prague en 1888, M. Broucek, bourgeois obtus porté sur la bouteille, est emporté dans son délire éthylique dans deux deux voyages extraordinaires. Le premier l'emmène sur la Lune où il rencontre des "artistes" se nourrissant uniquement de parfums et poésie et qu'il scandalise en voulant manger une saucisse !
Le deuxième voyage emmène M. Broucek au XVème siècle, lorsque Prague est assiégée par Sigismond, roi du Saint-Empire germanique. Fuyant la bataille, Broucek est condamné à être brûlé dans un tonneau...
Il se réveille alors dans l'auberge du prologue en train de cuver son vin et se vante d'avoir libéré Prague !


Les deux parties de l'opéra sont très différentes (j'ai préféré la première plus onirique et surréaliste, à la seconde plus sombre et guerrière).
Très beaux décors de Yannis Kokkos qui a aussi signé la mise en scène et les costumes et excellente direction musicale de Kirill Karabits.

Quant à la musique, elle est sans doute moins directement accessible et populaire que celle de La Petite renarde rusée (le seul autre opéra de Janacek que je connais pour l'instant) mais elle contient beaucoup de passages magnifiques.

En tout cas, cela m'a donné envie de continuer la découverte de ce compositeur, que ce soit dans ses opéras (je pense maintenant essayer Jenufa) ou dans sa musique de chambre (je ne connais pour l'instant que son quatuor à cordes n°2 "Lettres intimes") ou de piano.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 5 Avr - 9:00

Marcus a écrit:
Le livret, en partie du compositeur lui-même, est assez original et loufoque:
[i]Au sortir d'une auberge de Prague en 1888, M. Broucek, bourgeois obtus porté sur la bouteille, est emporté dans son délire éthylique dans deux deux voyages extraordinaires. Le premier l'emmène sur la Lune où il rencontre des "artistes" se nourrissant uniquement de parfums et poésie et qu'il scandalise en voulant manger une saucisse !.

J'imagine bien une Aria là dessus, ça doit être trop rigolo!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16714
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 6 Avr - 13:08

Marcus a écrit:
(je pense maintenant essayer Jenufa)

Celui qui a ma préférence (plus encore que la petite renarde) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Ven 11 Avr - 21:50

J'ai réécouté La Petite renarde en entier et ça m'a encore plus plu que la première fois. Je suis vraiment complètement tombé sous le charme de cet opéra. Monsieur Broucek était une découverte intéressante mais la musique de la Petite renarde est à mon avis encore un cran au dessus (peut-être est-ce parce qu'il y plus de passages purement orchestraux...).

En tout cas, si tu dis que Jenufa est encore meilleur, ça me donne vraiment envie de le découvrir très prochainement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Papagena

avatar

Nombre de messages : 402
Age : 58
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 13 Avr - 7:55

Comme Bel Canto, je suis tombée sous le charme de Jenufa. La musique est superbe et l'intensité de cet opéra va grandissant...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16714
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Sam 13 Fév - 18:50

Catalogue des oeuvres principales : (catalogue complet ici : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_compositions_by_Leoš_Janáček


Opéras
(années de composition, année de la première représentation)

Šárka (1887-1888, 1925).
Počátek románu (Début d'une romance) (1891, 1894).
Její pastorkyňa (Jenůfa) (1894-1903, 21 janvier 1904 à Brno).
Osud (1903-04; premier septembre 1934 à Brno).
Výlety páně Broučkovy (Les Voyages de Monsieur Broucek) 1908-1917, 1920).
Káťa Kabanová (Katja Kabanova) (1919-1921, 23 novembre 1921 à Brno).
Příhody lišky bystroušky (La Petite Renarde rusée) (1921-1923, 6 novembre 1924 à Brno).
Več Makropulos (L'Affaire Makropoulos) (1923-1925, 18 décembre 1926 à Brno) sur un livret de Karel Čapek.
Z mrtvého domu (De la maison des morts) (1927-1928, 11 avril 1930 à Brno). D'après l'oeuvre de Fedor Dostoïevski Souvenirs de la maison des morts.


Orchestre

Suite pour cordes (1877)
Idylle, suite pour cordes (1888)
Suite (sérénade, 1891)
Dances des Lachs (1899)
Danses moraves (1892)
Zarlivost (Jalousie, ouverture, 1894)
L'Enfant du violoneux (1912-14)
Taras Bulba (1918)
Ballade de Blanik (1920)
Dunaj (Danube) Symphonie inachevée (1923-25)
Sinfonietta (1926)
Le Pélerinage de l'Ame (violin concerto, inachevé), (1926-27)
Schluck und Jau, musique de scène inachevée (1928)


Oeuvres vocales

Hospodine pomilujny (1896)
Amarus (1897)
Otče nᚠ(Notre Père 1901)
Elegie sur la mort de sa fille Olga (1903)
Kantor Halfar (Le Maître d'école Halfar) (1906)
Maryčka Magdónova (1908)
Sedmdesát tisíc (Soixante dix mille) (1909)
L'Evangile Eternel (1914)
Le journal d'un disparu (1919)
Messe Glagolitique (1926)

Rakos Rakoczy, ballet en 1 acte avec chant (1891)


Musique de chambre

Pohádka (Conte de fées), pour violoncelle et piano (1910)
Sonate pour violon et piano (1914)
Quatuor à cordes No. 1, Sonate à Kreutzer (1923)
Mladi (Jeunesse), sextuor à vent (1924)
Concertino pour piano et ensemble de chambre (1925)
Capriccio for piano (main gauche) et ensemble à vent (1926)
Quatuor à cordes No. 2, Lettres intimes (1928)


Piano

Theme et Variations (1880)
Sur un sentier recouvert, série de dix courtes pièces écrites entre 1901 et 1908 et complétées de trois autres pièces en 1911,
Dans les brumes, série de quatre courtes pièces écrites en 1912,
Sonate «1 octobre 1905», écrite en hommage à la mort d'un jeune ouvrier lors d'une manifestation. Le compositeur en a détruit la partition mais son premier interprète en a conservé les deux premiers mouvements qui ont été republiés en 1924 avec l'accord du musicien.
Trois danses moraves (1904)
Un souvenir (1887)
Musique pour un exercice gymnastique (1893)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël

avatar

Nombre de messages : 45
Age : 60
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Leos Janacek   Dim 10 Oct - 21:22

La Messe Glagolitique de Janacek est une oeuvre vraiment étonnante, qui se termine par une... "Intrada". Elle comporte aussi un solo d'orgue quasi swinguant, alors que pour le reste, le compositeur ne semble pas avoir eu beaucoup d'influences occidentales.

Mais quel rythme dans sa musique!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leos Janacek   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leos Janacek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: