Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph Haydn (1732-1809)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Joseph HAYDN   Mer 28 Mar - 17:13

Tu as bien raison, la vie n'est pas si drôle autant l'améliorer par de gentilles blagues, j'ai mis radio classique, il y avait de l'accordéon, et pas du classique, maintenant c'est le gentil Mozart, ce soir, mon radar m'avertira peut-être de la diffusion d'une oeuvre de Ludwig.

Un ami vient de m'appeler, il voulait que je demande à radio classique une pavane opus 50 de Gabriel Fauré, j'ai aussitôt pensé à une pavane pour l'infante défunte de M. Ravel que j'avais du mal à écouter.

Décidément, je reste attachée à ces siècles passés.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus



Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 28 Mar - 22:50

benoît a écrit:
le quatuor op 76 N° 5 avec son mouvement lent, dont la beauté et le dépouillement m' émeuvent tant et tant... I love you I love you I love you

Ce Largo est pour moi l'un des plus beaux, peut-être le plus beau, de tous les mouvements lents écrits par Haydn.
Dans les quatuors de l'op. 76, j'ai aussi un vrai coup de foudre pour le n°2 "Les Quintes".
Mais tous les autres sont aussi à écouter absolument Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Ven 30 Mar - 15:01

Haydn a composé de superbes Messes, il est temps que je les écoute, je n'en connais pas une !
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Ven 30 Mar - 15:27

Salut !

Si je peux me permettre, commence par la Paukenmesse (Hob. XXII: 9) (Bernstein +++,Hickox +++,Weil ++) et la Nelsonmesse (Hob. XXII :11) (Marriner +++,Bernstein+++) puis par la Theresienmesse (Hob. XXII :12) et la Heiligmesse (Hob. XXII :10) (Marriner+++,Weil +++),la Harmoniemesse (Hob. XXII :14) (Ferencsik +++,Harnoncourt ++).

Un bon coup : le double CD chez Emi par Marriner ,pas cher et indispensable pour débuter.

Si tu es gourmand, attendre quelques jours l' édition du coffret intégral de Hickox (Chandos)

Car les autres messes ne sont pas à négliger bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Ven 30 Mar - 15:29

benoît a écrit:
Salut !

Si je peux me permettre, commence par la Paukenmesse (Hob. XXII: 9) (Bernstein +++,Hickox +++,Weil ++) et la Nelsonmesse (Hob. XXII :11) (Marriner +++,Bernstein+++) puis par la Theresienmesse (Hob. XXII :12) et la Heiligmesse (Hob. XXII :10) (Marriner+++,Weil +++),la Harmoniemesse (Hob. XXII :14) (Ferencsik +++,Harnoncourt ++).

Un bon coup : le double CD chez Emi par Marriner ,pas cher et indispensable pour débuter.

Si tu es gourmand, attendre quelques jours l' édition du coffret intégral de Hickox (Chandos)

Car les autres messes ne sont pas à négliger bien sûr.

Merci ! Certains disent même que les Messes des Haydn sont le summum en la matière ! Qu'en penses-tu ? Merci !
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 9 Avr - 14:51

Parlons un peu du 1er oratorio (méconnu) de J. Haydn :

Il Ritorno di Tobia :
Cet oratorio a été créé à Vienne sous la propre direction de J. Haydn les 2 et 4 avril 1775 pour la "Tonkünstler-Societät"(Société des Musiciens)institution destinée à rassembler,grâce aux recettes des concerts qu' elle organisait et aux cotisations de ses membres,les fonds nécessaires pour venir en aide aux veuves et orphelins de ces derniers.

La société ,fondée en 1771,pousuivit ses activités jusqu' en 1871,donnant surtout à partir de 1799 la Création et les Saisons de Haydn,et prenant en 1862 le nom de Haydn-Verein.

La société organisait dès le début 2 concerts publics consacrés surtout à l' oratorio italien,l' un à la fin du carême,l' autre juste avant Noël,chacun étant en général répété le lendemain ou le surlendemain.

Elle était ainsi devenue la première institution de concerts publics à Vienne.

Pour être admis dans cette société,il fallait être musicien et en principe résider à Vienne.
J. Haydn ne sera pourtant admis en son sein qu' en 1797 après avoir subi en 1779 un fort mauvais traitement de la part de cette société.

Il ritorno di Tobia rapporta des sommes d'argent considérables à la société et on demanda à Haydn de remanier et moderniser son oratorio en 1784 en vue d' une reprise,les28 et 30 avril 1784 (raccourci et avec 2 nouveaux choeurs dont le fameux "Svanisce in un momento ")avec tout de même 80 instrumentistes et un choeur de 60 chanteurs et des solistes de la trempe de N.Storace,C. Cavalieri etc..connus pour leur participation aux créations de l' Enlèvement au Sérail(1782) et des Noces de Figaro(1786) de Mozart.
On l' entendit aussi à Leipzig en 1802.

Puis cet oratorio fut repris les 22 et 23 décembre 1808,dans une version revue et réorchestrée par S. Neukomm mais apparut alors fort démodé et ce fut alors la dernière fois que la Société donna un oratorio en langue italienne.

Remanié encore en 1862,puis repris en 1866 et 1909 dans la version Neukomm, il ne ressucita vraiment qu' avec la parution de la première édition critique en 1961-1963.

En voici quelques extraits :

http://media.putfile.com/01---Sinfonia (ouverture)

http://media.putfile.com/07---4b-Aria-Anna-Anna-mascolta-Raffaele (reconnaissez-vous la cantatrice ?)

http://media.putfile.com/04---13b-Aria-Come-in-sogno-un-stuol-mapparve-Anna

http://media.putfile.com/05---13c-Coro-Svanisce-in-un-momento-Coro

De couleur et de style " italiens " avec vocalises, il n' a bien sûr rien à voir avec " la Création " et " les Saisons" ni avec " les 7 dernières paroles du Christ en Croix"
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 9 Avr - 20:08

Merci, Benoît de nous parler de cet oratorio méconnu, probablement parce qu'éclipsé par les Saisons et la Création, et aussi de nous en faire écouter des extraits.

Je ne l'ai pas en CD pour la simple raison que les versions disponibles me paraissaient chères... mais je l'ai écouté plusieurs fois à la radio.

Vivement 2009 pour l'intégrale Haydn Wink


je n'ai pas reconnu la cantatrice Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Marcus



Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 9 Avr - 22:38

Je suis un grand admirateur de La Création et des Saisons mais je n'ai jamais entendu cet oratorio, effectivement tombé dans l'oubli.
Merci Benoît de nous en faire découvrir quelques extraits (est-ce qu'il y a quelque chose que tu ne connais pas encore chez Haydn ?)
Je pense que comme Joachim, je vais attendre 2009 pour l'intégrale Wink .

Je n'ai pas non plus reconnu la cantatrice, mais j'avoue que je n'y connais pas grand chose dans ce domaine
Revenir en haut Aller en bas
steph-w



Nombre de messages : 86
Age : 56
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 9 Avr - 23:29

Voilà un oratorio dont je n'avais jamais entendu parler. Heureusement Benoît nous fait profiter de son savoir. Merci.
J'étais émerveillé par les Saisons, enthousiasmé par la Création. Ses messes me font verser des larmes, alors comme tout le monde, j'attends avec impatience son intégrale. (impatience mais pas trop, on aura deux ans de plus!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Joseph HAYDN   Mer 11 Avr - 12:12

Merci Benoît pour ce merveilleux moment que je viens de passer en écoutant les oeuvres de Haydn que nous a mises en lien , dont symphonie concertante etc.., je n'en connaissais pas certaines, mais j'avoue avoir été emballée.

Abonnée à plusieurs salles de concert de Paris, je reçois les programmes 2007-2008 en ce moment, je suis consternée de voir que Joseph Haydn est complètement absent des programmations, au profit de choses peu intéressantes, qui le sont certainement pour d'autres, mais chaun ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 11 Avr - 14:04

benoît a écrit:
http://media.putfile.com/07---4b-Aria-Anna-Anna-mascolta-Raffaele (reconnaissez-vous la cantatrice ?)

Non. C'est qui la cantatrice? Wink

ps:bravo pour les liens musicaux, tu sais donc maintenant comment faire. On va donc pouvoir découvrir des tas de choses sur Haydn!!! Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 11 Avr - 15:34

Merci,j' espère bien vous faire plaisir. Wink Very Happy

La cantatrice est la jeune (puisque l' enregistrement est de 1980) Barbara Hendricks, alors en pleine possession de ses moyens.


j' ai eu du mal mais quand j' ai compris qu'il faut du MP3 (au son moins riche, mais bon, c' est mieux que rien),plus de limites !


Dernière édition par le Dim 29 Avr - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 11 Avr - 21:26

benoît a écrit:
1.Merci,j' espère bien vous faire plaisir. Wink Very Happy

2.La cantatrice est la jeune (puisque l' enregistrement est de 1980) Barbara Hendricks, alors en pleine possession de ses moyens.


3.j' ai eu du mal mais quand j' ai compris qu'il faut du MP3 (au son moins riche, mais bon, c' est mieux que rien),plus de limites !

1. C'est plus que sûr! Wink

2. Ben dis donc, c'est le scoop ça! Benoît est notre PierreTchernia du forum Very Happy

3. Tout à fait! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Marcus



Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 11 Avr - 23:16

Ludwig a écrit:
Abonnée à plusieurs salles de concert de Paris, je reçois les programmes 2007-2008 en ce moment, je suis consternée de voir que Joseph Haydn est complètement absent des programmations, au profit de choses peu intéressantes, qui le sont certainement pour d'autres, mais chaun ses goûts.

Il faut croire que nous avons plus de chance à Genève car cette saison, il me semble que Haydn a été particulièrement mis à l'honneur, surtout à l'Orchestre de chambre de Genève (j'avais parlé ici-même d'un formidable concert il y a quelques semaines).

Mais l'OSR (Orchestre de la Suisse romande), plus spécialisé dans le 19ème et 20ème siècle, s'y met aussi. Je vais demain soir à un concert où il y aura la Symphonie n°22 (Le Philosophe), avec ensuite un autre compositeur que Benoît aime bien, Johannes Brahms: concerto pour violon et Variations sur un thème de... Haydn (même s'il paraît que ce thème n'est en fait pas de Haydn Wink )
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 11 Avr - 23:36

Un programme de rêve !!!!!!

Triste de ne pas pouvoir y être Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Marcus



Nombre de messages : 187
Age : 42
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Jeu 12 Avr - 0:18

Oui, c'est dommage que tu sois si loin de la Suisse. J'ai tout de suite pensé en voyant ce programme qu'il aurait été à ton goût.

Ce sera sans doute une soirée émouvante vu que c'est un concert spécial en hommage à Armin Jordan, décédé l'année passée. C'est lui qui avait conçu ce programme et qui aurait normalement dû le diriger Crying or Very sad .

Je vous ferai part de mes impressions dans la rubrique appropriée.
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Ven 13 Avr - 15:25

Joseph Haydn a toujours associé avec bonheur musique savante et art populaire .

Il a gardé de ses origines modestes aux confins de la Hongrie une proximité du terroir.

Ainsi sont restés célèbres :

-le Rondo all' Ungarese ,finale du concerto pour clavier Hob . XVIII :11
http://media.putfile.com/09---III-Rondo-allUngarese

-le Rondo all' Ungarese ,finale du 39è trio avec piano Hob. XV:25
http://media.putfile.com/06---Haydn--Trio-in-G-HobXV-No25---III

-l' allegro, finale du 32è trio avec piano Hob. XV:18, quasi comique
http://media.putfile.com/10---Morceau-10-99

-l' allemande (presto assai),finale du 45è trio avec piano Hob. XV:29,aux parfums de ländler autrichien
http://media.putfile.com/12-Iii-Finale--Allemande--Presto-Assai

Dans la joie et la bonne humeur !!!
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 16 Avr - 0:23

Après la bonne humeur procurée par la musique d' allure populaire ( pas de commentaires ?), à la demande de Cécile-Ludwig, voici :

LES QUATUORS A CORDES OPUS 76 :

Ecrits en 1797, les 6 quatuors op. 76 de Haydn ( Hob.III :75 à 80) forment l’ une des plus prestigieuses séries de quatuors du maître.Ils sont contemporains de la Création.
Le dédicataire est le comte Joseph Erdödy « chambellan et Conseiller Intime Actuel d’ Etat de S. Maj. L’ Empereur et Roy »(la comtesse Marie Erdödy, à qui Beethoven dédia en 1809 ses 2 trios op. 70,était l’ épouse du comte Peter, de la branche aînée).

Rosemary Hughes les définit comme autant de « chants d’ expérience ».Ces ouvrages concentrent l’ expérience de toute une vie, mais comme toujours,découvrent de nouveaux horizons.Comme l’ écrit Landon, on décèle dans cet opus « une assurance aussi considérable que la modestie personnelle de Haydn ».

En général, l’ attention est attirée par l’ existence de mouvements lents d’ une profondeur inouïe, et évoluant à une allure confinant parfois à l’ immobilité,qu’ on ne retrouvera que dans les derniers quatuors de Beethoven, qui en 1799 au moment de la parution de ces chefs-d’ œuvre, travaillait à son opus 18.

--> quatuor en sol majeur op. 76 n° 1 :
1-allegro con spirito, quintessence de l’ écriture pour cordes de Haydn dans ce qu’ elle a de plus vocal.
2-adagio sostenuto :en ut majeur,joué a mezza voce,avec une noble mélodie à caractère d’ hymne
3-menuetto :presto, en fait un vrai scherzo,avec un trio en sorte de ländler
4-finale : allegro ma non troppo, en sol mineur,revenant ensuite en sol majeur, »une des résolutions en majeur les plus libératrices de l’ histoire de la musique »
http://media.putfile.com/04---


--> quatuor en ré mineur op. 76 n° 2 “les quintes”,qui tire son surnom des 2 quintes descendantes entendues dès le début,imprégnant le quatuor tout entier (plus de 80 fois au total).
1-allegro, concentré et austère
http://media.putfile.com/01---Morceau-1-77

2-andante o piu tosto allegretto,en ré majeur,en forme de lied avec épisode central en mineur
3-menuetto : allegro ma non troppo, parfois appelé « menuet des sorcières » à cause de son caractère sardonique.
4-finale:vivace assai, page nettement « à la hongroise »,prouvant que l’ esprit mélodique et les tournures de la musique populaire sont devenus partie intégrante de la pensée et de l’ expression de Haydn.

--> quatuor en ut majeur op. 76 n°3 " l' Empereur ",le plus « symphonique » des 6 , appelé ainsi parce que le thème varié de son 2ème mouvement n’ est autre que le lied " Gott erhalte Franz den Kaiser " qui devint l’ hymne national
1-allegro, d’ allure assez massive,dont le thème principal est traité dans le plus pur style de contrepoint vocal avant d’ être transmuté en une danse populaire.
2-poco adagio cantabile-Var. I-IV en sol : l’ immuabilité du thème, traité en cantus firmus,symbolise la pérennité de la majesté impériale, centre de toutes choses, et son environnement changeant le passage du classicisme au romantisme.
http://media.putfile.com/06---Morceau-6-94

3-menuet :allegro , robuste, avec un trio en la mineur annonçant Schubert.
4- finale : presto , en ut mineur,agité et instable

-->quatuor en si bémol majeur op. 76 n°4 « lever de soleil » ou " l’ aurore " tirant son surnom de ses premières mesures, un des plus extraordinaires débuts de tout le répertoire de chambre.
1-allegro con spirito, chantant et lyrique,qui dégage un sentiment de tempo lent, presque d’ immobilité.
http://media.putfile.com/01---Morceau-1-69

2-adagio, en mi bémol,annonçant le dernier Beethoven,libre improvisation sur 5 notes parcourue de constants et subtils changements d’ éclairage, faisant alterner épisodes sereins et poignants.
3-menuetto : allegro, rapide et populaire de ton,conduisant à un extraordinaire trio « balkanique ».
4- finale :allegro ma non troppo, au tempo qui s’ accélère et terminant dans un paroxysme de vitesse.

--> quatuor en ré majeur op. 76 n°5 :
1-allegretto-allegro,envahi par une grande liberté formelle
2-largo cantabile e mesto, en fa dièse majeur,dépouillé,émouvant,autour d’une note longue suivie d’ une courte.Joseph Joachim en 1898 écrivit : "Même Bach et Beethoven n’ ont sûrement pas inventé d’ adagios plus profonds,plus religieux,plus fantastiques que la plupart des siens lorsqu’ il est d’ humeur sérieuse "
http://media.putfile.com/02---Morceau-2-61

3-menuetto :allegro ,d’ atmosphère populaire
4-finale : presto, d’ une vitalité extraordinaire telle une danse campagnarde


--> quatuor en mi bémol majeur op. 76 n°6
1- allegretto-allegro, avec thème et variations :on assiste à l’ invention par Haydn de la forme « variations et fugue », bientôt reprise par Beethoven dans son opus 35 de 1802.
2-fantasia : adagio :en 2 parties,la 1ère (mesures1-59)sans aucune armature à la clé,avec d’ incroyables et perpétuelles modulations dans les tonalités les plus lointaines et inattendues :ainsi devaient procéder, à l’ heure de la " mort " de la tonalité, les compositeurs du XXème siècle ; la 2ème partie en si (= do bémol) majeur, fantaisie polyphonique d’ une superbe élévation de pensée,d’ écriture très serrée. A propos de cette « déclaration de guerre à la tonalité principale », on a évoqué le Chaos de la Création bien sûr,composé au même moment, mais aussi le « Ich fühle Luft von anderen Planeten » du 2è Quatuor (op. 10) de Schoenberg.
http://media.putfile.com/06---Morceau-6-20

3-menuetto : presto = scherzo au trio, marqué alternativo,d’ une imagination inépuisable.
4-finale : allegro spirituoso. Haydn s’ y impose en rythmicien.Stravinsky a déclaré que « de tous les compositeurs de son temps,Haydn fut le plus conscient, à mon avis, du fait qu’ être parfaitement symétrique signifie être parfaitement mort. »

Le "vieux " Haydn ne se révèle pas seulement comme le " père " du quatuor à cordes, mais aussi comme son " réformateur " , comme un innovateur et un pionnier de ce genre musical classique au seuil du XIXème siècle.Certes les quatuors op. 76 sont encore fermement classiques, mais il n’ empêche qu’ à chaque instant ils s’ écartent légèrement de la norme classique ou en rompent l’ équilibre, ouvrant ainsi maints aperçus sur le Romantisme naissant.

Sources :Haydn : Marc Vignal (Fayard)
Les quatuors de Haydn : Rosemary Hughes (Actes Sud)
Joseph Haydn :Karl Geiringer (nrf-Gallimard)

Références discographiques :Quatuors Prazac,Tatraï,Tokyo,Budapest,Orlando (n°4 et 6 )


Dernière édition par le Dim 29 Avr - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 16 Avr - 6:13

benoît a écrit:
Après la bonne humeur procurée par la musique d' allure populaire ( pas de commentaires ?),

Je t'avoue, pour ma part, que, même si j'apprécie beaucoup la musique de Haydn ( et les liens que tu nous offres ) j'ai du mal à en parler sans tomber dans la banalité d'un simple "j'aime bien". Je ne sais pas pourquoi mais je n'arrive pas à "l'analyser". Je l'apprécie comme une pléïade de compositeurs de cette période sans pour autant savoir exprimer ce que je ressens à leur écoute aussi agréable soit elle. A l'inverse cela m'est beaucoup plus accessible et compréhensible pour les romantiques.

C'est pourquoi j'apprécie d'autant plus de lire tes commentaires à chaque lien que tu nous offres. C'est sincèrement très intéressant. Je vais donc me plonger dans l'étude musical des quatuors de Haydn maintenant... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 16 Avr - 9:21

Merci, Benoît, pour cette analyse de l'opus 76 de Joseph Haydn. Pour moi, je suis déjà convaincu, je place Haydn juste après Mozart et Beethoven dans mon coeur.

Snoopy, c'est vrai que Haydn demande, si j'ose dire, d'être "apprivoisé" pour l'apprécier pleinement. Une seule solution, écouter, encore écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 16 Avr - 9:30

joachim a écrit:
Snoopy, c'est vrai que Haydn demande, si j'ose dire, d'être "apprivoisé" pour l'apprécier pleinement. Une seule solution, écouter, encore écouter...

L'avantage c'est que Haydn est compositeur que j'écoute avec plaisir donc... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Lun 16 Avr - 13:14

Citation :
Je ne sais pas pourquoi mais je n'arrive pas à "l'analyser". Je l'apprécie comme une pléïade de compositeurs de cette période sans pour autant savoir exprimer ce que je ressens à leur écoute aussi agréable soit elle.

Je pensais qu' en tant que professionnel de la Musique, tu pouvais avoir des avis et impressions plus subtiles et élaborées que celle d' un simple mélomane comme moi et discerner pourquoi il est bien au-dessus de la mêlée(avec Mozart) des autres compositeurs de l' époque. Et Haydn doit être bien connu des professionnels , n' est- ce-pas ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 18 Avr - 1:13

Marcus a écrit:

Je vous ferai part de mes impressions dans la rubrique appropriée.

Alors, Marcus,ce concert,en as-tu parlé quelque part ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 284
Age : 52
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 18 Avr - 1:22

joachim a écrit:
Pour moi, je suis déjà convaincu, je place Haydn juste après Mozart et Beethoven dans mon coeur.

c'est vrai que Haydn demande, si j'ose dire, d'être "apprivoisé" pour l'apprécier pleinement. Une seule solution, écouter, encore écouter...

Il y a quelques poignées de convaincus, mais les autres ?

Attendront sans doute 2009 pour laisser tomber en 2010.

Ludwig a raison : il y a du chemin à faire et c' est valable pour Mendelssohn, Saint-Saëns aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Mer 18 Avr - 8:29

benoît a écrit:
Je pensais qu' en tant que professionnel de la Musique, tu pouvais avoir des avis et impressions plus subtiles et élaborées que celle d' un simple mélomane comme moi et discerner pourquoi il est bien au-dessus de la mêlée(avec Mozart) des autres compositeurs de l' époque. Et Haydn doit être bien connu des professionnels , n' est- ce-pas ? Wink

Mais je ne suis pas un professionnel de la musique! Certes, j'ai une formation musicale ( école française et russe ) en particulier au piano et je connais la théorie musicale ( harmonie, contrepoint, composition, etc...) mais je ne suis pas un professionnel pour autant. Hélas d'ailleurs... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Haydn (1732-1809)   Aujourd'hui à 3:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Haydn (1732-1809)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: