Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 18 Fév - 17:12

Icare a écrit:
Jean a écrit:
Aucune crainte à avoir quant à la qualité de cette version , vu les interprètes!  Wink 

Je viens d'écouter une première partie d'Israël in Egypt, environ 35 minutes, et je dois dire que j'ai été transporté par la puissante beauté des choeurs. La qualité de l'interprétation est effectivement au rendez-vous. J'ai d'abord été frappé par une certaine gravité, une teneur assez sérieuse. Plus de deux heures de musique, il me faudra trois séries d'écoute pour en venir à bout. Effectivement, les choeurs ont l'air d'occuper une place imposante et génèrent beaucoup d'intensité dramatique.

Nouvelle écoute et toujours une aussi belle impression à vous faire partager. Le premier CHORUS: The sons of Israël do mourn est exquis, mais ce n'est pas le seul moment où je trouve cette musique superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 18 Fév - 18:47

Very Happy je partage ton enthousiasme....
J'ai réécouté récemment l'oratorio "Saül" ...très fort aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 18 Fév - 19:04

Je m'en vais le réécouter également, je garde un excellent souvenir d'une écoute précédente mais déjà bien trop loin dans le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 18 Fév - 19:51

Jean a écrit:
Very Happy je partage ton enthousiasme....
J'ai réécouté récemment l'oratorio "Saül" ...très fort aussi!!

Celui-là est dans mes prévisions pour l'année 2016. En attendant, j'ai encore dans la tête les lumières magnifiques de la seconde et dernière partie de Israel in Egypt et ce n'est que du bonheur. C'est vraiment très beau!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 18 Fév - 23:29

Citation :
j'ai encore dans la tête les lumières magnifiques de la seconde et dernière partie de Israel in Egypt et ce n'est que du bonheur. C'est vraiment très beau!

Je viens de l'écouter dans sa totalité et je me retrouve avec un cœur qui me semble deux fois plus grand que l'ancien Hehe , oui, c'est comme si cette musique venait transformer quelque chose au plus profond de moi. Quelle performance pour les solistes et les chœurs qui se donnent totalement à la musique et parviennent ainsi à insuffler un plus de vie chez ceux qui écoutent.
Cette écoute m'a donné tant d'énergie que je vais pouvoir repousser l'heure de mon coucher Laughing

Prochaines écoutes de Händel pour Susanna et pour Saul si je le trouve sur YT, de belles heures en perspective Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 19 Fév - 10:55

Pour Saül, sur youtub on est gâté! Wink ..La première qui se présente et celle , magnifique de ton compatriote René Jacobs!



https://www.youtube.com/watch?v=lSTHAFIyXNM
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 19 Fév - 11:06

Merci Jean, voilà que je peux déjà me préparer à vivre encore une soirée éblouissante dans les jours qui viennent
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 23 Fév - 9:59

Et ce fut un réel éblouissement d'écouter ce Saul de Haendel. Je suis à chaque fois émerveillée en écoutant ces œuvres si complexes ou les voix d'instruments et humaines se marient à ce point d'incandescence qui fait si bien passer le divin au cœur
Je me retrouve impatiente de découvrir les autres oratorio de Haendel, quel sera le suivant ? Salomon ? Samson ? Théodora ? il paraît que c'est ce dernier que Haendel préférait ? Aurais-tu quelques indications à me donner pour ce choix Jean ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 23 Fév - 16:28

Aucun doute que tu vas que ton éblouissement ne sera sans doute pas moindre avec ceux que tu cites !

J'arrive à me lasser un peu des ses opéras...du moins quelques uns...Mais ses oratorios aucuns ne m'a ...ennuyé ou déçu , bien que ceux dont on parle ont aussi ma préférence..Ce qui n'est guère original: ce sont les plus souvent enregistrés

Je n'ai pas (ou ne me souviens pas! Crying or Very sad ) d'indication sur le ou les préférés de Haendel .Le Messie ? ...Tellement génial..Mais possible qu'il ait eu une préférence pour son dernier nè "Théodora"...qui m'a légèrement déçu lors de ma première écoute Wink (j'en attendais surement trop, sachant que c'était le dernier...) Plusieurs arias et choeurs (pas assez nombreux à mon gôut) me sont moins immédiatement captivant, à la première écoute, que ceux surtout du Messie et autres Saul, Solomon , Samson, Israel en Egypte...

Pour ce qui est des versions, Gardiner reste une valeur très sûre! Dans Solomon (superbe alto de Carolyne Watkinson )...Mac Creesh est du même niveau (cette fois avec Andréas Scholl en pleine jeunesse de sa voix! comme contre ténor)

Pour Samson (moins enregistré) très belle version "baroque" dirigée par Harry Christophers et ses "Sixten"..Une version que j'ai eu la grande joie de retrouver en CD et que j'aime encore énormément (bien que pas baroqueuse!) : celle de Karl Richter et ses choeurs et orchestre Bach de Munich et des solistes de très grande classe : Alexander Young ténor, Martina Arroyo et Hélène Donath soprano, Norma Procter (immense alto comparable à Maureen Forrester), Thomas Stewart et Ezio Fiagello basses)

Pour Jephta, on a Gardiner, W Christie, Marcus Creed avec le Rias Kammerchor et l'Akademie füt alte Music Berlin
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 23 Fév - 21:51

Merci Jean pour ces infos intéressantes.
Si je ne parlais pas de "Le Messie", c'est parce que c'était le seul que je connaissais et que j'adore depuis longtemps.
Les autres oratorio, peut-être n'y suis-je jamais allée à cause de la durée impressionnante... quel performance à chaque fois pour les musiciens Shocked
J'avais lu mais je ne sais plus où que le préféré de Haendel était Théodora, mais étant donné les réserves de Jean, je commencerai par Salomon et je garderai Théodora pour la fin Wink Après cela il reste encore de quoi passer de longues soirées avec les oratorio de Haendel, quelle inspiration chez ce compositeur !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 24 Fév - 16:12

laudec a écrit:

J'avais lu mais je ne sais plus où que le préféré de Haendel était Théodora, mais étant donné les réserves de Jean, je commencerai par Salomon et je garderai Théodora pour la fin Wink   Après cela il reste encore de quoi passer de longues soirées avec les oratorio de Haendel, quelle inspiration chez ce compositeur ![/color]

mes "réserves" au sujet de Théodora, je tiens à le préciser, sont minimes et ,j'en ai conscience, sont loin d'être ...unanimes (parmi les commentaires lus et dont je me souviens!) et je ne suis nullement dubitatif ou très étonné que ce fut le préféré de Haendel Wink

Mais quand tu l'auras découvert je serais curieux que tu donnes ton ressenti Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 24 Fév - 18:19

Citation :
Mais quand tu l'auras découvert je serais curieux que tu donnes ton ressenti Wink
Avec plaisir ! je me réjouis déjà de toutes ces heures de magnifique musique qui m'attendent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 3 Mar - 22:37

Je n'ai pas encore terminé l'écoute de Theodora que j'ai trouvé sur YT mais je veux déjà dire que c'est une révélation pour moi.  Plus encore que Saul et Salomon, la musique et les chants de Theodora m'émeuvent profondément.

J'ai posté le lien de cet oratorio qui est dirigé par William Christie et mis en scène par Peter Sellars parmi les "coups de cœur ICI
C'est une version actualisée, moderne, à l'américaine de cet oratorio, ce qui m'a un peu heurtée au début du fait sans doute du contexte actuel fort d'état d'urgence :  les kalachnikov, les tenues de combat sur scène et puis l'environnement très minimaliste, sobre, tout cela semblait un peu froid au départ, mais au fur et à mesure de l'avancement du scénario, tout cela ajoutait à la tension créée et aux émotions que j'ai ressenties.
En premier lieu c'est la musique de Haendel qui sublime tout cela à un point difficile à exprimer, cette musique est pour le moment ce que j'ai entendu de plus beau, elle me met dans un état de grâce que j'aimerais pouvoir garder et je sais que quelque part cette trace restera indélébile.  Musique dirigée par William Christie que j'apprécie de plus en plus comme dirigeant ce qui ajoute encore à cette plénitude.
La mise en scène de Peter Sellars est étonnante d'actualité, il parvient ainsi à faire de cet oratorio un acte de dénonciation de toutes les maltraitances, injustices, viols, intolérances religieuses, tout cela s'y retrouve au-delà de l'espace et du temps.  
Quelle performance aussi pour les chanteurs de parvenir à sortir leur voix en position couchée ou totalement tordue Shocked
Je ne sais juger des voix, n'ayant aucune expérience de ce genre de production, peut-être bien connues de certains d'entre vous  : Bel Canto, Jean, Anouchka, ?

Theodora, HWV 68 (1749)

Libretto by Thomas Morell

Dawn Upshaw - Theodora
David Daniels - Didymus
Frode Olsen - Valens
Richard Croft - Septimius
Lorraine Hunt - Irene
Michael Hart-Davis - Messenger

The Glyndebourne Chorus
Orchestra of the Age of Enlightenment
Conductor: William Christie

Director for Stage and Television by Peter Sellars



Dernière édition par laudec le Jeu 3 Mar - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 3 Mar - 22:50

Voici un résumé de l'histoire :

Composée en 1750, l’œuvre illustre le martyr de Theodora.

Le livret de Thomas Morell est assez simple : la chaste chrétienne Theodora refusant de célébrer Jupiter et Dioclétien se voit jetée en pâture à la luxure des soldats romains. Dydimus, centurion converti épris de la belle, tente de plaider la clémence auprès de l'inflexible gouverneur Valens mais en vain. Il fait alors évader la jeune fille des geôles de César en échangeant ses habits avec elle. L'officier est pris et jugé pour trahison, Theodora rejoint son sauveur afin de partager son triste sort et le couple est condamné à mort. C'est à partir de cette histoire hautement dramatique, à la trame serrée et aux protagonistes restreints, que Haendel écrivit une musique moins chatoyante que d'habitude, laissant la place à plus d'intimité et à la caractérisation psychologique des personnages. L'innocente crucifiée connut peu de succès auprès du public londonien, sans doute rebuté par une fin aussi sordide.

Theodora est l'un des derniers oratorios anglais du "caro Sassone" (? je ne sais pas ce que c'est ?).

Pour un compte-rendu plus complet de chaque acte, voici un lien intéressant de la Cité de la musique : ICI

Une autre version, plus classique que je vais écouter maintenant :


https://youtu.be/KNQ2eowT6xU

Le livret (en anglais, en français :( p19-25) et en allemand  et des informations très intéressantes concernant la musique, la mise en scène, l'histoire ... ) :
http://www.arts-florissants.com/media/livrets-cds-pdfs/livret_0927-43181-2.pdf


Dernière édition par laudec le Jeu 15 Juin - 11:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 4 Mar - 8:41

La distribution de la version Christie au festival de Glyndebourne est de grande classe (ce qui n'est pas étonnant et très logique vu le très grande réputation de ce prestigieux festival anglais qui n'engage pas forcément toujours des "stars" du chant...mais pour les les "inconnus" qui y sont engagés c'est très souvent l'occasion de se faire un grand nom dans ce domaine!)
Je ne connais ni Frode Olsen, ni Michael Hart-Davis (sauf pour les avoir entendu une fois déjà lointaine puisque j'ai le dvd...mais les autres sont tous des "tout grand" dans leur catégorie de voix, pas spécialement "spécialistes" du baroque (sauf évidemment le contre ténor David Daniels qui n'a guère le choix vu le répertoire de sa spécialité vocale!)...

Je ferais la même remarque concernant la production de Salzbourg, concernant les chanteurs et la mise en scène semble transporter(je n'ai écouté que l'ouverture pour l'instant!) également le "drame" à notre époque...Et la direction d'Ivor Bolton ne semble pas en reste par rapport à celle de Christie! Wink

NB Ton grand enthousiasme pour   "Théodora" a été plus ...rapide que la mienne Wink ..aidée aussi par le fait du spectacle qui souvent rajoute quand même un plus à l'écoute d'une oeuvre Wink   (et j'ai dû au début, être plus sensible que toi à la moindre "chatoyance" (d'après le texte que tu cites) de la musique Wink

"Il caro Sassone"... ("Le cher Saxon")  était comme un surnom où une appellation  pour désigner  Haendel (venant peut être de son  long séjour en Italie au début de sa carrière de compositeur??) "cher Saxon" pour évoquer son origine allemande de la Saxe.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 4 Mar - 10:57

Merci Jean pour ces éclaircissements !
J'ai vu qu'il y a un autre enregistrement de cet oratorio dirigé par William Christie, avec une autre distribution mais j'y reviendrai plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 4 Mar - 17:05

Probablement l'enregistrement que j'ai en CD avec Sophie Daneman - Daniel Taylor - Richard Croft (également dans le dvd de Glyndebourne) -Nathan Berg - Juliette Galstian et Laurent Slaars?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 4 Mar - 20:28

Oui, c'est bien ça ! As-tu les deux sur le même DVD ?

Theodora :  Sophie Daneman
Irene : Juliette Galstian
Septimus : Richard Croft
Dydimus : Daniel Taylor
Valens : Nathan Berg
Messenger : Laurent Slaars

Choeur et Orchestre des Arts Florissants
direction William Christie.



Et celui qui a été présenté au Théâtre des Champs-Elysées, dirigé par William Christie également avec Philippe Jaroussky, Katherine Watson, Stéphanie d’Oustrac, Kresimir Spicer, Callum Thorpe, Sean Clayton et Stephen Langridge pour la mise en scène, le connais-tu aussi ? Trois versions différentes par William Christie ? c'est étonnant, non ?

Un article très intéressant au sujet de cet oratorio sur le site du "Monde" par la journaliste Marie-Aude Roux
ICI
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 4 Mar - 23:30

Non je ne connais pas le 3ème que tu cites Crying or Very sad ...et celui dont tu mets l'image, je l'ai en cd...(je ne sais s'il existe en dvd?...Mais la 3ème existe t'elle soit en dvd ou en CD?...Pas sûr?...
Mais çà indique que c'est une oeuvre que Christie aime beaucoup! Wink

très intéressant ton article!...Il a donc été donné encore une fois avec une mise en scène qui transpose le drame à notre époque; je n'ai absolument rien contre...mais l'évènement sera une mise en scène le situant à l'époque de Dioclétien Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 5 Mar - 9:55

Citation :
Non je ne connais pas le 3ème que tu cites Crying or Very sad ...et celui dont tu mets l'image, je l'ai en cd...(je ne sais s'il existe en dvd?...Mais la 3ème existe t'elle soit en dvd ou en CD?...Pas sûr?...

Je ne pense pas non plus mais comme c'est une production récente peut-être qu'un cd ou dvd va suivre , je l'espère en tout cas, ça dépendra peut-être du succès qu'aura eu la représentation qui date d'octobre 2015.

J'ai trouvé ceci comme info :

NOUVELLE PRODUCTION
Production Théâtre des Champs-Elysées
Chanté en anglais, surtitré en français
Durée de l'ouvrage environ 3h
France Musique diffuse cet opéra le 24 octobre à 19h


L'enregistrement audiovisuel du spectacle Theodora est coproduit par CLC et le Théâtre des Champs-Elysées en collaboration avec Arte et Radio France.
La captation sera diffusée en streaming en direct sur Arte Concert et sur le site du Théâtre des Champs-Elysées vendredi 16 octobre 2015 ainsi que sur l'antenne d'Arte courant 2016.


Un témoignage de William Christie au sujet de Haendel et de Theodora


https://youtu.be/gb8ZudW4MAk
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 5 Mar - 17:14

On trouve également sur YT l'oratorio en entier par le Freiburg Baroque Orchestra, enregistré en 2009 en 2 DVD avec livret et sous-titrage en français, anglais, allemand.  Durée 189 minutes . Enregistré live au Festival de Salzbourg.


Theodora – Christine Schäfer
Didymus – Bejun Mehta
Septimius – Joseph Kaiser
Valens – Johannes Martin Kränzle
Irene – Bernarda Fink
Messenger – Ryland Davies

Salzburger Bachchor
(chorus master: Alois Glaßner)
Freiburger Barockorchester
Ivor Bolton, conductor

Christof Loy, stage director

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 5 Mar - 19:26

J'en ai vu une partie sur yt...très belle représentation et distribution également Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Dim 6 Mar - 10:43

Mains Je viens d'entendre la fin de cette version de THEODORA par le Freiburg Baroque Orchestra mis en scène par Christof Loy, suite à celle conduite par William Christie. Je n'en reviens pas, je n'ai jamais rien entendu d'aussi beau que cet oratorio .
Une seule envie, y retourner et cette fois-ci, sans interruptions, d'une seule traite et la musique sans les images.
Les deux mises en scène sont totalement différentes. Celle de Peter Sellars m'a plongée dans l'actualité récente par le réalisme de la présentation : équipement de forces d'intervention, kalachnikov ... dans un décor minimaliste. Celle de Christof Loy, plus neutre, plus symbolique. Chacun apportant sa vision très personnelle et à chaque fois émouvante et interpellante de l'histoire. J'ai aimé les deux et j'aurais du mal à choisir laquelle je préfère, tant elles m'ont apporté des éléments différents et complémentaires, mais l'émotion était la même, aussi forte. La mise en scène apporte beaucoup de matière mais elle m'a sans doute empêchée de vivre la musique pleinement, c'est pourquoi j'aimerais l'écouter encore une fois sans les images. La musique est incroyablement belle et les chœurs la portent si bien ainsi que les solistes qui vivent leur personnage avec passion.

J'ai découvert deux contre-ténors avec une grande justesse de jeu, dont Bejun Mehta, magnifique

Je conseille vivement de faire cette découverte qui fut bouleversante pour moi à ceux qui aiment le baroque, les chœurs...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2595
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 23 Avr - 21:43

Solomon, oratorio de Georg Friedrich Haendel
Gabrieli Consort & Players, Paul McCreesh (Direction)
Iestyn Davies (Solomon)
Gillian Webster (La Reine de Saba)
Sarah Tynan (La Mère de Salomon)
Jeremy Ovenden (Zadok)
Peter Harvey (Lévite)
Enregistré à la Chapelle Royale du Château de Versailles, le 26 juin 2012
En 1749, Haendel s'est depuis une décennie dédié exclusivement à l'Oratorio. Il en a un métier absolu, et la maîtrise de vastes formes dramatiques et chorales.
S'attachant au livret de Solomon, il en fait une fresque dotée des plus beaux choeurs de sa composition, et d'un orchestre opulent. En trois actes, le portait du Roi Salomon est brossé avec une exceptionnelle variété d'affects : la sagesse et le bonheur conjugal; le jugement de Salomon; la visite de la Reine de Saba, somptueux final avec l'un des plus splendides choeurs jamais écrits. Si Solomon ne connut pas à sa création un succès considérable, la magnificence de ses pages en a fait de nos jours l'une des oeuvres phares de Haendel, que Sir Thomas Beecham chérissait tout particulièrement.


C'est ce que j'ai entendu en partie hier soir tard, sur MEZZO, et ré-écouté aujourd'hui; Extraordinaire...., sublime... I love you , en plus à la Chapelle Royale...
Je n'avais écouté qu'une fois cette oeuvre, il y a longtemps. Alors, la re-découvrir (même en interrompant le très beau "Casse-Noisette" de Tchaikovski), émerveillée, fut une jubilation absolue.... Rediff sur Mezzo dans les jours à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6540
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 11 Mai - 18:43

On a jamais parlé de ces petites merveilles que sont les 9 "Airs allemands" de Haendel sur des textes du recueil poétique de B.H. Brockes :"Indisches Vergnügen in Gott" ( Dieu source de notre joie en ce monde)...

Une musique poétique loin des arias souvent "pyrotechniques" de ses opéras.

Une superbe version par Nuria Rial (dans la lignée d'une Emma Kirby, avec une voix un rien moins éthérée, plus charnue.

En complément une version étonnante et bien agréable de la Musique pour Feux d'Artifices Royaux où la "pompe" (trompettes timbales) est remplacée par la poésie de la flute à Bach en instrument soliste, superbement jouée par Michael Oman qui dirige l'Austrian Baroque Company.

l'aria N° 5







https://www.youtube.com/watch?v=ytPD-BU0G3g

le dernier

https://www.youtube.com/watch?v=-U07CSqbp6Y
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: