Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Georg Friedrich Haendel (1685-1759)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 29 Fév - 11:11

Alcina
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)


Opéra en 3 actes
Livret d'Antonio Fanzaglia d'après Orlando furioso de Ludovico Ariosto, arrangé par Antonio Marchi
Première représentation au Royal Theatre Covent Garden à Londres, le 16 avril 1735

La grande magicienne, Alcina, attire les chevaliers égarés sur son île et les prend pour amants, avant de les transformer en fauves, végétaux ou rochers. Sincèrement éprise de son dernier prisonnier, Ruggiero, elle est défiée par Bradamante, fiancée de Ruggiero venue le sauver, sous une identité masculine.

Alcina Olga Peretyatko
Ruggiero Florin Cezar Ouatu
Morgana Sophie Graf
Bradamante Delphine Galou
Oronte Juan Francisco Gatell Melisso Giovanni Furlanetto
Oberto Paolo Lopez

Direction musicale Ottavio Dantone
Mise en scène Marco Santi*
Chorégraphie Marco Santi et les danseurs
Décors Katrin Hieronimus*
Costumes Katharina Beth*
Lumières Guido Petzold*
Vidéo Kristian Breitenbach*
Chef de choeur Véronique Carrot
Orchestre de Chambre de Lausanne
Tanzkompagnie des Theaters St. Gallen
Chœur de l'Opéra de Lausanne

Le genre héroïco-magique plaisait au public londonien du premier XVIIIe siècle. Qu’il s’agisse de Rinaldo (1711), Teseo (1713), Amadigi (1715), ou Alcina (1735), les magiciennes amoureuses ont offert ses grands succès à Haendel. Alcina, troisième opéra inspiré de l’Orlando furioso de l’Arioste, présente la particularité de n’avoir jamais disparu de la mémoire des mélomanes grâce au fameux enregistrement Decca de 1962, sous la baguette de Richard Bonynge, accompagnant Joan Sutherland. La beauté des airs de cette partition a résisté au traitement alors imposé à ce répertoire : la marque d’un chef-d’œuvre intemporel, aujourd’hui restitué par Ottavio Dantone.

Beaucoup de succès, avec une jeune soprano russe rayonnante, Olga Peretyatko, la voltige les pieds sur terre
Jonas Pulver

La soprano Olga Peretyatko chante Alcina à la Salle Métropole de Lausanne. Une voix agile et fruitée, proche du bel canto, pour dire les contradictions de la magicienne de Haendel. (Marc Vanappelghem)

La jeune soprano russe n’en finit pas de séduire la scène internationale depuis ses débuts en 2010.
A Lausanne, elle tient le rôle-titre dans «Alcina» de Haendel
Sophie Graf est aussi merveilleuse.

Je verrai les critiques






Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 1 Mar - 20:13

Les cantates de chambre de Haendel sont un aspect relativement peu connu de sa production. Une intégrale est en cours chez Brillant.

Le volume IV comporte 5 courtes cantates pour soprano, un instrument soliste et basse continue. On y trouve notamment une curiosité : une cantate en langue française : Sans y penser HWV 155. Rien d'extraordinaire bien sûr, mais ça flatte un peu notre cocorico Wink







Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 1 Mar - 21:17

Une intégrale des Cantates ou de Haendel?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 1 Mar - 22:41

Snoopy a écrit:
Une intégrale des Cantates ou de Haendel?

Des cantates Wink
Mais je crois bien qu'un de ces jours on pourra avoir une intégrale Haendel, car la plupart des opéras et des oratorios sont déjà enregistrés. On a déjà une intégrale orchestre, une musique de chambre, une clavecin, une des chandos amthems et oeuvres religieuses. Manquait surtout les cantates je crois : il y en a plus d'une centaine !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 1 Mar - 23:13

mais pour que "brilliant" arrive à réunir (acheter les droits? ) de tous ses opéras et oratorios çà me semble difficile: pour un grand nombre il n'y a guère qu'une version ... et ces versions sont...eparpillées chez plusieurs labels et relativement récents...??

Mais je n'y connais rien en politique d'éditions de disques
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 28 Mar - 10:49

Paru le 16 mars 2012 chez harmonia mundi

David Bates and La Nuova Musica

Pour ses débuts avec harmonia mundi, l'ensemble La Nuova Musica, placé sous la direction de David Bates, propose une véritable rareté: le premier enregistrement de la version originale, datée de 1712, de l'opéra de Haendel Il pastor fido (Le berger fidèle), avec Lucy Crowe, Anna Dennis, Katherine Manley, Madeleine Shaw et Clint van der Linde.
Commentaires Qobuz

'Il pastor fido' est un opéra en trois actes de Georg Friedrich Haendel. Il s'agit du deuxième opéra composé par Haendel à l'intention du public britannique, après son opéra héroïque 'Rinaldo', représenté triomphalement l'année précédente en dépit d'une critique parfois hostile.
Le livret, élaboré pour Haendel par le poète Giacomo Rossi, est une adaptation de la pastorale composée entre 1580 et 1583 et publiée en 1589 par le poète italien Giovanni Battista Guarini (1538-1612), qui connut un succès immense et fut diffusée et traduite dans toute l'Europe.
Une première version de l'œuvre date de 1712 ; elle fut remaniée en 1734. Terminé le 24 octobre 1712, 'Il pastor fido' fut représenté sous le nom de The Faithful Sheperd au Haymarket de Londres, le 22 novembre 1712, pour six représentations jusqu'au 27 décembre, et le 21 février 1713.
Cette composition est à rapprocher de la cantate Le Berger fidèle de Jean-Philippe Rameau composée vers 1728.
Source : Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10964
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 14 Sep - 14:40

joachim a écrit:
Intéressant cet article. Il faut dire que Haendel est loin d'être le seul à s'être auto-plagié, en particulier chez les baroques. Bach a été un champion également dans ce domaine.

C'est vrai. Ceci-dit, je ne vois pas où est le problème, en quoi un compositeur ne pourrait pas s'auto-plagier, c'est-à-dire réexploiter son propre matériau musical s'il le souhaite?
L'auto-plagiat se fait aussi beaucoup dans la musique de film. Ennio Morricone n'a jamais hésité à le faire et le revendique et il n'est et ne fut pas le seul. Ca donne de l'eau au moulin des détracteurs sans imagination et c'est tout.

De HAENDEL, je me suis penché sur quelques-unes de ses Sonates pour flûte à bec et basse continue avec l'Ensemble Fitzwilliam:

___Jean-Pierre Nicolas: flûte à bec
___Bruno Cocset: violoncelle
___Pascal Monteilhet: théorbe
___Michèle Dévérité: clavecin

J'ai, pour le moment, écouté - ou plutôt réécouté - les sonates HWV 362, 369, 360 & 365. A la première écoute, il y a quelques mois de cela, lors de l'achat, j'avais moyennement été happé par cette musique et, depuis, mon impression s'est clairement améliorée même si ça ne me fascine pas autant que BACH. Il faut dire que ces sonates sont superbement exécutées, avec sensibilité et dynamisme, que la qualité d'enregistrement est également très bonne. Le clavecin résonne comme s'il était dans mon salon et il en va de même pour les autres instruments: je ferme les yeux et l'Ensemble Fitzwilliam joue les sonates de HAENDEL dans mon salon comme chez les gens de la Haute! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 14 Sep - 15:05

Quand je disais "s'auto plagié", ce n'était pas une critique, je dirais même au contraire, il est toujours intéressant de voir comment un compositeur arrive aussi bien à faire du profane et du sacré avec des mêmes thèmes. Wink

C'est drôle, je me suis téléchargé les même sonates opus 1, mais dans l'interprétation des Academy of Ancient music. C'est en 2 CD, car l'opus 1 comporte en tout 12 sonates, il y en a pour flûte, pour violon et pour hautbois. Il y en a même 15 dans une autre édition de cet opus 1 (HWV 359 à 373) mais les trois dernières ne semblent pas authentiques.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10964
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 14 Sep - 17:07


Bon, les trois autres sonates HWV 367, 377 & 371 qui complètent mon cd m'ont bien plu aussi. Une a plus retenu mon attention, c'est la 377 qui est aussi la plus courte, plus principalement son troisième mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10964
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Lun 11 Mar - 23:31

Icare a écrit:
De HAENDEL, je me suis penché sur quelques-unes de ses Sonates pour flûte à bec et basse continue avec l'Ensemble Fitzwilliam:

___Jean-Pierre Nicolas: flûte à bec
___Bruno Cocset: violoncelle
___Pascal Monteilhet: théorbe
___Michèle Dévérité: clavecin

J'ai, pour le moment, écouté - ou plutôt réécouté - les sonates HWV 362, 369, 360 & 365. A la première écoute, il y a quelques mois de cela, lors de l'achat, j'avais moyennement été happé par cette musique et, depuis, mon impression s'est clairement améliorée même si ça ne me fascine pas autant que BACH. Il faut dire que ces sonates sont superbement exécutées, avec sensibilité et dynamisme, que la qualité d'enregistrement est également très bonne. Le clavecin résonne comme s'il était dans mon salon et il en va de même pour les autres instruments: je ferme les yeux et l'Ensemble Fitzwilliam joue les sonates de HAENDEL dans mon salon comme chez les gens de la Haute! Hehe

Réécoute de ces Sonates, ce soir, plus les HWV 367, 377 & 371, et maintenant que je suis bien imprégné de ces oeuvres, je les apprécie de plus en plus. C'est très agréable en entier, un excellent contre-pied à ce que j'ai écouté juste avant qui était beaucoup plus dramatique et douloureux. Là c'était plutôt l'insouciance et la fraîcheur baroques d'une musique alerte et parfois tendre. J'adore passer d'un monde à l'autre.

Claude, tu dois connaître ces Sonates de Haendel? Et Jean-Pierre Nicolas, le flûtiste?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 12 Mar - 21:40

Citation :
Icare a écrit:
De HAENDEL, je me suis penché sur quelques-unes de ses Sonates pour flûte à bec et basse continue avec l'Ensemble Fitzwilliam:

___Jean-Pierre Nicolas: flûte à bec
___Bruno Cocset: violoncelle
___Pascal Monteilhet: théorbe
___Michèle Dévérité: clavecin

J'ai, pour le moment, écouté - ou plutôt réécouté - les sonates HWV 362, 369, 360 & 365. A la première écoute, il y a quelques mois de cela, lors de l'achat, j'avais moyennement été happé par cette musique et, depuis, mon impression s'est clairement améliorée même si ça ne me fascine pas autant que BACH. Il faut dire que ces sonates sont superbement exécutées, avec sensibilité et dynamisme, que la qualité d'enregistrement est également très bonne. Le clavecin résonne comme s'il était dans mon salon et il en va de même pour les autres instruments: je ferme les yeux et l'Ensemble Fitzwilliam joue les sonates de HAENDEL dans mon salon comme chez les gens de la Haute! Hehe

Claude, tu dois connaître ces Sonates de Haendel? Et Jean-Pierre Nicolas, le flûtiste?

Je fais là encore une belle découverte, merci, je ne connaissais pas du tout Jean-Pierre Nicolas ni l'Ensemble Fitzwilliam, je vais m'empresser d'aller faire des recherches supplémentaires à leur sujet. Wink
Je connais les sonates pour flûte à bec et basse continue de Haendel, elles me touchent beaucoup comme Haendel me touche en général, c'est un de mes compositeurs préférés. J'essaierai de trouver cette version, si tu as une idée où la trouver, peut-être sur Amazone ?
Mains
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 12 Mar - 22:45



pas cher du tout:

http://www.amazon.fr/Haendel-Sonatas-fl%C3%BBte-basse-continue/dp/B000EQHTCM/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1363124648&sr=1-1
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 13 Mar - 8:48

Merci Jean ! Tu les aime aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mer 13 Mar - 9:27

Oui j'aime aussi beaucoup haendel...je les ai dans une integrale(?) : 3CD hyperion intitulé SONATE OPUS 1 où il y a selon les sonates un violon, un hautbois, flute travers et flute à bec vionloncelle et clavecin
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5799
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 26 Oct - 11:56

Paru le 16 octobre 2013 chez Les Arts Florissants

Première parution du nouveau label lancé par William Christie, cette version de l'oratorio Belshazzar de Haendel est une totale réussite. La direction vigoureuse et passionnée de Christie emmène le chœur et les solistes dans les tourments des passions humaines. La description de la fin de l'empire de Babylone en dit long sur la fragilité des empires et des sociétés humaines. Enregistré en studio et dans d'excellentes conditions de temps, cet enregistrement est l'aboutissement d'un long travail préalable et de représentations données en France et en Europe. Voilà une exigence préalable qui porte ses fruits et l'on ne peut que s'en réjouir. FH
Source : Qobuz

Je ne connaissais pas du tout cette œuvre de Haendel …  Embarassed
J'en ai écoute des extraits … de haute tenue comme d'habitude avec William Christie et Les Arts Florissants.

Belshazzar (HWV 61) est un oratorio en trois actes de Georg Friedrich Haendel composé entre août et octobre 1744.
La trame du livret écrit par Charles Jennens est tirée du chapitre 5 du livre de Daniel (le festin de Balthazar), appuyé par les prophéties de Jérémie et d'Isaïe.
Œuvre pessimiste, Belshazzar montre l'effondrement de l'empire de Babylone et constitue une leçon sur la fragilité des empires.
L'oratorio est composé pour soprano, 2 altos, 2 ténors et 2 basses soli, chœur mixte à 4 voix, parfois élargi à 6 voix et orchestre.

Wikipedia

C'est effectivement à ne pas écouter par soirée de déprime … encore que je suis certaine que cela réjouirait Jean ! Hehe 

A découvrir, très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Sam 26 Oct - 14:27

Tout à fait chère Bel Canto...Wink Bien que selon mon habitude (dont je ne revendique en rien le bien fondé Embarassed ) , a part une lecture rapide de la trame, je ne suis guère le livret en écoutant...et n'ai guère ressenti, à l'écoute, que la musique soit plus "sombre" que d'autres grands oratorios de Haendel...
Il est toutefois moins enregistré que d'autres et donc moins connu...Je me souviens aussi que mon premier contact avec lui avait été assez ...négatif: je devais avoir environ la trentaine et j'avais trouvé en microsillon à l'époque une version économique dirigée par Helmut Rilling...
J'avais été très déçu et trouvé assez... ennuyeux (alors que j'aimais beaucoup Haendel). Quelques années plus tard je suis tombé sur une nouvelle version d'Harnoncourt...qui m'a enthousiasmée et fait réviser mon jugement sur sur cet oratorio...et prouvé que l'interprétation est quand même importante même dans une oeuvre qu'on ne coonnait pas!! Wink 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Mar 14 Jan - 15:55

J'ai une connaissance qui recherche un livre (biographie et plus) d'une centaine de pages maximum sur Haendel et qui est désolé de n'avoir rien trouvé d'intéressant sur la toile     . Est ce que l'un d'entre vous par hasard aurait connaissance d'un livre "sérieux" en la matière ?  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 16 Jan - 19:51

Un des plus ...succin (Il a quand même 189 pages ...mais trouver en 100 pages me parait difficile ) : je ne le connais pas , L'auteur un un musicologue sérieux et connu tout comme la collection "Solfège":

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 16 Jan - 20:11

Merci pour cette info Jean ! J'espère qu'il sera disponible en Belgique  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6511
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 16 Jan - 20:47

laudec a écrit:
Merci pour cette info Jean ! J'espère qu'il sera disponible en Belgique  Very Happy 

il ne semble plus édité  Crying or Very sad : je l'ai trouvé sur amazone...mais d'occasion avec comme indication 1 exemplaire
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Jeu 16 Jan - 21:41

Je transmets l'info, merci pour ces précisions, il s'agira de ne pas louper l'affaire   
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 17 Jan - 18:16

Voici celui que j'ai, un gros livre (870 pages), biographie, analyse des oeuvres, catalogue et autres renseignements. On trouve encore (amazon et autres)





J'ai aussi celui, intéressant mais plus succinct (249 pages), avec aussi un catalogue

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 17 Jan - 19:04

Merci Joachim  Very Happy , le livre de Jean-françois Labie semble bien intéressant mais en effet trop volumineux pour la personne en recherche, le deuxième ferait peut-être l'affaire mais je ne parviens pas à lire le nom de l'auteur ou de l'éditeur ou la collection même en agrandissant l'image  Crying or Very sad , pourrais-tu m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16301
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 17 Jan - 19:43

Sûr que le Labie est beaucoup plus complet  Wink 

Pour l'autre, je n'ai pas trouvé de meilleure image, alors voilà :

Haendel - Winton Dean et Anthony Hicks aux Editions du Rocher (1985), j'ai même le prix de l'époque : 120 francs (français)

Tu as pas mal de renseignement et d'autres renseignements sur cette page :

http://operabaroque.fr/Biblio_3.htm
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3291
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   Ven 17 Jan - 20:05

Merci pour ces infos et pour cette source qu'est le site d'opéra baroque, de quoi faire le bonheur du plus difficile  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georg Friedrich Haendel (1685-1759)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: