Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les voix du jazz sont impénétrables.

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Les voix du jazz sont impénétrables.   Ven 8 Fév - 19:11

J'ai toujours privilégié jusqu'ici le jazz instrumental et c'est d'ailleurs ce jazz-là qui prédomine le topic que j'avais créé à cet effet; "Le jazz qui fait jaser". Cependant, le jazz vocal a aussi connu ses lettres de noblesses: je pense à Nina Simone, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Rose Murphy, Diana Krall, ce sont les premiers noms qui me viennent à l'esprit, que des femmes...mais il y a bien sûr des hommes...imaginerions-nous ce fil sans jamais évoquer Ray Charles ni Cab Calloway? La chanteuse de jazz que j'ai réécoutée aujourd'hui me semble moins connue que celles que je viens de mentionner deux lignes plus haut. Elle s'appelle Pat Thomas, est originaire de Chicago. Elle aurait obtenu son plus grand succès avec "Desafinado" (1962), un magnifique album, il est vrai, avec des arrangements/orchestrations et direction d'orchestre de Lalo Schifrin. C'est d'ailleurs parce que le nom du compositeur argentin était mêlé à l'album que je me suis intéressé à cette chanteuse. Je n'ai pas été déçu car elle a une superbe voix! Il y a plusieurs titres connus qui sont repris ici avec beaucoup d'élégance, de raffinement. Comme il s'agit d'un cd, il est couplé avec le contenu d'un autre album, Moody's Mood (1962-63), porteur de douze titres comme le précédent. Cette fois, quatre arrangeurs se partagent le travail; Lalo Schifrin, Billy Ver Planck, Sammy Lowe et un musicien que je connaissais déjà comme arrangeur sur des musiques de Antonio Carlos Jobim et plus encore comme compositeur, Claus Ogerman. C'est également lui qui a réalisé les arrangements de l'album de Diana Krall, The Look of Love. Ce deuxième nom talentueux m'avait donc aidé à franchir le pas. Trois titres bonus complètent le disque, les trois arrangés et dirigés par Claus Ogerman, mais, malheureusement, le son est beaucoup moins bon, ce qui gâche le plaisir. En même temps, ce ne sont que les trois derniers extraits.

https://www.youtube.com/watch?v=FZZPmuDZSBQ


DESAFINADO (Slightly Out of Tune) qui est une composition d'Antonio Carlos Jobim.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les voix du jazz sont impénétrables.   Ven 8 Fév - 22:45


En réécoutant mon album Back on the Block de Quincy Jones, je retrouvai, entre autres, la voix de Chaka Khan, une chanteuse de soul américaine née le 23 mars 1953 à North Chicago, dans l'Illinois (États-Unis) et qui a grandi à Chicago, dans le district de South Side. Elle est surtout connue pour ses tubes I'm Every Woman et Ain't Nobody (avec son groupe Rufus) ainsi que sa reprise de Prince I Feel for You. La chanteuse a reçu tout au long de sa carrière de nombreuses récompenses, notamment 8 "Grammy Awards". Elle a exploré des genres aussi divers que la soul, le funk, le disco, le jazz, le hip-hop, le blues, la pop et même le rock progressif avec Rick Wakeman ou les standards du "Great American Songbook". Dans cet album aux styles variés, il y a aussi Al Jarreau, Ray Charles, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan parmi les voix les plus connues. J'aurai d'occasion d'y revenir plus tard. Pour l'instant, c'est sur la voix de Chaka Khan que j'ai décidé de m'arrêter, sur des arrangements et une direction assumés par Quincy Jones.

https://www.youtube.com/watch?v=kYY2kuUnpfU
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 12799
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les voix du jazz sont impénétrables.   Ven 8 Fév - 23:04


Une voix masculine qui me touche, un chanteur charismatique:

https://www.youtube.com/watch?v=lSzICmwmRsA


Gregory Porter, né le 4 novembre 1971 à Sacramento, Californie, est un auteur-compositeur, chanteur et acteur américain. Il est influencé par la musique soul de Marvin Gaye et par le jazz de Nat King Cole. En 2010, il sort son premier album, intitulé Water. Au moment de sa sortie, le disque reçoit d'excellentes critiques. En 2013, avec son troisième album intitulé Liquid Spirit, le chanteur confirme son succès aux États-Unis et en Europe. Liquid Spirit remporte même le Grammy Award du meilleur album de jazz vocal. Gregory Porter est également un acteur de théâtre. Il s'est notamment illustré à Broadway, dans la comédie musicale It Ain't Nothin' But the Blues.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4243
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les voix du jazz sont impénétrables.   Ven 8 Fév - 23:16

Quincy Jones et Chaka Khan, la voix de l'âme
Quel personnage énigmatique que Gregory Porter dont je découvre ici la voix magnétique, it's probably me !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les voix du jazz sont impénétrables.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les voix du jazz sont impénétrables.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: