Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Andres Alén (né en 1950)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18167
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Andres Alén (né en 1950)   Jeu 3 Jan - 18:26

Andres Alén Rodríguez est un pianiste et compositeur cubain, né le 7 octobre 1950 à La Havane. La politique internationale a fortement influencé la carrière de pianiste d'Andres Alvén.

Très tôt, il a suivi des cours de piano de son père Osvaldo Alén, musicien bien connu du piano-bar de La Havane, qui lui a également enseigné la musique populaire cubaine intense et colorée jouée à cette époque.
Ce sont des années d’or pour la musique cubaine, qui se diffuse dans le monde entier. En 1955, la famille Alén s’installe à New York, où Andrés entre en contact avec le monde musical latin. De nombreux artistes célèbres, originaires non seulement de Cuba, mais aussi du Mexique, de Porto Rico et d’autres pays d’Amérique latine ont suivi des cours de musique au studio de son père, situé au 53 St Broadway. En 1961, la famille Alén est revenue à Cuba. En 1962, Andrés entra à l'Ecole Nationale d'Art et reçut des leçons de piano de Margot Díaz Dorticós et Cecilio Tieles.

Le fils talentueux a publié sa première composition pour piano solo à l'adolescence, mais l'accès au marché américain lui a été totalement refusé. Sa carrière a ensuite suivi un modèle admirable mais prévisible pour cette période, ses choix étant fondés sur le cours de la canne à sucre en raison du scénario politique.

En 1970, il termine ses études avec d'excellentes notes académiques et commence sa vie professionnelle en tant que concertiste et professeur de piano. De même, il écrit ses premières compositions et commence à se produire en tant qu'interprète et compositeur de musique populaire. Après un cours de troisième cycle à Cuba avec le pianiste et professeur soviétique Vitali Dotsenko, Andrés Alén a obtenu une bourse d'études musicales de haut niveau au conservatoire P.I. Tchaikowsky à Moscou. Pendant trois ans, il fut disciple du professeur Lev Nicolaevich Vlasenko et apprit tout ce qu’il pouvait grâce à la puissante et développée école de piano russe. En 1976, Andrés est revenu à Cuba en tant que pianiste technique solide et sophistiqué, dont les valeurs esthétiques ont été transformées par sa grande culture musicale.

Une période intense de concerts et de tournées a commencé. Il a joué avec l'Orchestre National Symphonique et avec les Orchestres Symphoniques de Matanzas et Santiago de Cuba. Il a effectué ses premières tournées de concerts en Union soviétique et en Tchécoslovaquie. Il a également donné des concerts et des classes de maître en Inde, en République démocratique allemande et en Pologne. Il a joué en tant que pianiste soliste avec divers orchestres majeurs et a travaillé partout où il lui était permis, selon l’évolution des dominos politiques.

Pendant les années 80, il était professeur de piano dans les écoles et les conservatoires les plus importants de La Havane. Parallèlement, son travail de compositeur s’est élargi, associant de plus en plus ces activités à des œuvres plus rigoureuses dans les différents domaines de la musique populaire. A cette période initiale, le jazz ou jazz cubain était peut-être le genre musical le plus cultivé.
En 1989, il rejoint le groupe musical du trompettiste Arturo Sandoval, qui joue non seulement du clavier, mais aussi de la composition et des arrangements musicaux. En 1991, il rejoint le groupe Perspectiva et y travaille jusqu'en 1995. Avec ces deux groupes, Alén mène une intense activité internationale et développe ses compétences de joueur de jazz et d'arrangeur musical.

En tant qu'éducateur, il a formé plusieurs générations de pianistes qui ont obtenu des prix nationaux et internationaux. Ses activités les plus pertinentes comme éducateur ont donc consisté à transmettre à ses élèves une interprétation au piano d'une manière très cubaine. Alén a réussi à transformer la musique cubaine, non seulement en un véhicule pour apprendre "la saveur cubaine", mais également en un véhicule pour mieux apprendre la musique, donnant ainsi une portée universelle à sa projection en tant qu'éducateur.
Les années 80 marquèrent le véritable décollage d'Alén en tant que compositeur, bien que des œuvres importantes auparavant fussent déjà devenues célèbres, dont "Danzón Legrand" en 1968, le "Tema con variaciones y fuga" pour saxophone et piano en 1978, sa "Seis preludios para piano", et "Tema con variaciones sobre un tema de Silvio Rodríguez", entre autres.

Au cours des années 1990, Alén a réaffirmé nombre de ses traits de style personnels. Pendant ce temps, il développa des œuvres très profondes au sein de sa principale technique créative: la fusion entre les traditions classiques européennes les plus raffinées et les formes les plus authentiques de création et d’interprétation par les musiciens populaires cubains du XXe siècle. En général, son style s'inscrit dans les tendances modernes et se caractérise par l'utilisation de structures formelles conventionnelles, telles que les tonalités et modalités multiples et les séquences harmoniques très audacieuses.

Parmi les récompenses les plus importantes reçues, citons le Grand Prix Cubadisco de 1999 avec le CD "Estás conmigo", en hommage à Bola de Nieve enregistré avec la chanteuse Miriam Ramos; le Cubadisco 2000 Nomination avec la production du CD "Miradas Furtivas", édité par le label Unicornio; le Cubadisco 2001 Nomination dans la catégorie des solistes de concert avec le CD "Pianoforte", label Unicorn; la nomination de Cubadisco 2001, dans la catégorie Antología de Versiones avec le CD Canciones de Navidad, également de Unicornio. En 2001, il est nominé pour le LATIN GRAMMY avec le CD "Pianoforte", dans la catégorie Meilleur album instrumental pop. Parmi ses honneurs, il a été professeur invité à la Stanford University de Palo Alto, en Californie.

Il n’est donc pas étonnant que la carrière de cet artiste comprenne un ensemble de charanga traditionnel, une musique de Noël, du jazz latin, de la musique chorale et un piano classique contemporain, ainsi que les pièces pour clavier de Chopin et Liszt - sans oublier un élément majeur, la participation à nueva trova, un mouvement cubain socialement pertinent des années 80 influencé par la musique populaire et folklorique.


Texte en partie d'après http://www.cubamusic.com/Store/Artist/499/andres-alen


Œuvres principales

Piano

Thème et Variations sur un thème de Silvio Rodriguez
6 Préludes pour piano
Thème et Variations sur un thème de Pablo Milanés
Que confusión de tonos
Emiliano


Autres

Sonata para saxofón soprano y piano
Tema Con Variaciones Y Fuga para saxofón tenor y piano







https://www.youtube.com/watch?v=2lc16qXBx5w


Variaciones sobre un tema de P. Milanes

https://www.youtube.com/watch?v=-S1I-mvYxLk


Tema Con Variaciones Y Fuga

https://www.youtube.com/watch?v=QGje24JTPfg
Revenir en haut Aller en bas
 
Andres Alén (né en 1950)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: