Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Philippe de Vitry

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Philippe de Vitry   Dim 24 Déc - 15:50

Le prélat et compositeur français Philippe de Vitry est né à Vitry le 31 octobre 1291, et mort à Meaux le 9 juin 1361.

Philippe de Vitry, évêque de Meaux, considéré par ses contemporains comme un esprit brillant, loué pour ses connaissances en mathématiques, philosophie, poésie, rhétorique et musique, fut une figure emblématique du Moyen Âge. Bien que ses compositions musicales — hormis quelques motets — aient disparu, ses traités de musique ont pu nous parvenir.

Vers 1320, il publia son fameux traité Ars Nova, dans lequel il proposait une notation musicale novatrice, utilisant des signes inconnus. Il encouragea l’emploi de nouvelles règles de composition, notamment des arrangements rythmiques novateurs, ce qui permit l'émergence d'un style polyphonique plus harmonieux et moins dépendant des contraintes de l’art liturgique, l'Ars antiqua.

Sa musique s'est ainsi démarquée de celle de Pérotin (v. 1160 - v. 1230) et son influence, qui perdura plus d'un siècle après son décès, se reconnaît, par exemple, dans les œuvres de Guillaume de Machaut (v. 1300 - 1377) ou de Guillaume Dufay (v. 1400 - 1474).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17818
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Philippe de Vitry   Mar 26 Déc - 20:18

Snoopy a écrit:
Le prélat et compositeur français Philippe de Vitry est né à Vitry le 31 octobre 1291, et mort à Meaux le 9 juin 1361.

Je me suis souvent demandé de quel Vitry il s'agissait - Vitry en Artois, Vitry le François, Vitry sur Seine , etc...
Comme j'ai longtemps vécu à Vitry sur Seine, ça m'intéressait un peu.

Après recherches, il s'avère qu'il s'agit d'un Vitry en Champagne, sans plus de précision,(il existe plusieurs Vitry en Champagne).
Le KGB est sans doute plus précis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Philippe de Vitry   Mar 26 Déc - 20:29

joachim a écrit:
Après recherches, il s'avère qu'il s'agit d'un Vitry en Champagne, sans plus de précision,(il existe plusieurs Vitry en Champagne).

En effet. Mais je n'ai pas plus de précisions. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Phillipe de Vitry   Ven 7 Déc - 20:52

Phillippe de Vitry
(1291-1361)

Né en Champagne, devient évêque de Meaux. Il jouit d’une grande réputation auprès de ses contemporains qui le louent comme savant, poète et musicien. Si ses compositions musicales ont disparu, il nous reste ses traités de musique dont le plus important s’intitule Ars Nova. Préconisant l’emploi de rythmes très différents à chaque partie, il invente de nouveaux signes et une nouvelle manière d’écrire la musique avec des figures de durée se rapprochant des nôtres. Chaque valeur de note peut se diviser en deux ou en trois. De nouvelles règles de composition se précisent. La polyphonie devient indépendante de tout thème imposé, et le style harmonique (succession d’accords) se forme.
Cette plus grande liberté affranchit peu à peu le compositeur des contraintes de l’art liturgique.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17818
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Philippe de Vitry   Lun 31 Déc - 14:22

Œuvres

Il reste de lui le Roman de Fauvel dont le premier manuscrit date de 1310, 167 pièces monodiques et polyphoniques, charivari, parodies de chant grégorien et sottes chansons (paillardes pour la plupart). Il s'agit d'une admonitio, c'est-à-dire une mise en garde destiné au roi afin d'enseigner ce qu'est le bon et le mauvais gouvernement. Il faut bien voir que dans le paysage politique de l'époque était particulièrement trouble, entre le schisme qui amènera à trois papes en 1417, et l'affaire d'Enguerrand de Marigny en 1315, conseiller proche du roi, trop proche : il finira pendu, et son cadavre sera laissé publiquement pendant deux ans.

On trouve également une quinzaine de motets en latin (sauf un en français) :

Ades[to]
Aman novi probatur; Heu, Fortuna subdola; Heu me, tristis est
Colla jugo subdere; Bona condit; Libera me
Cum statua Nabucodonosor; Hugo, Hugo, princeps invidie; Magister invidie
Dantur officia; Quid scire proderit nova et vetera
Douce playsence; Garison selon nature; [Neuma quinti toni]
Firmissime fidem; Adesto, sancta trinitas; Alleluya, Benedictus
Floret cum vana gloria - Florens vigor - Neuma quinti toni
Impudenter circumivi; Virtutibus laudabilis; Alma redemptoris
Orbis orbatus; Vos pastores adulteri; Fur non venit
Petre Clemens tam re quam nomine; Lugentium siccentur occuli
Tribum que non abhorruit ; Quoniam secta latronum; Merito hec patimur
Tribum quem non abhorruit
Tuba sacre fidei; In arboris; Virgo sum
Vos quid admiramini; Gratissima virginis species; Gaude, gloriosa

Philippe de Vitry a aussi écrit le Dit de Franc-Gontier, qui appellera une réponse du cardinal Pierre d'Ailly: Combien est miserable la vie du tyran. Le cycle sera clôturé par François Villon au siècle suivant avec Les Contredits de Franc Gontier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe de Vitry   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe de Vitry
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: