Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Karel Josef EINWALDT (1679-1753)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18015
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Karel Josef EINWALDT (1679-1753)   Ven 5 Oct - 9:15

Karel Josef Einwaldt (né à Budišov nad Budišovkou en 1679 - mort à Olomouc  le 5 Octobre 1753) était un compositeur et organiste morave.

On croit qu'il a reçu une formation musicale dans une église de Svaty Kopeček avant de se rendre à la ville voisine  d'Olomouc, où il a étudié la philosophie à l'école des Jésuites, où il a également reçu une formation d'orgue et de composition.
Il a ensuite été transféré à Vienne où il a suivi des cours avec l'organiste Johann George Reinhardt qui à son tour l'a présenté à Johann Fux, bien que l'on ne sait pas s'il a reçu une formation de celui qui était alors maître de chapelle de la cathédrale Vienne.

En 1715, il se rendit à Hradisk où il devint l'organiste de la cathédrale de la ville. En 1718, il s'établit à Olomouc où il travailla comme organiste et compositeur pour le reste de sa vie. Au cour de ses dernières années, il a demandé sans succès que sa fille Valentina Einwaldt (1719-?) puisse occuper le poste d'organiste à Olomuc. Karel Josef Einwaldt est décédé à Olomouc en octobre 1753.

En tant que compositeur, sans être excessivement prolifique, il faut retenir son recueil religieux Vocalis Decalogus in Sanctissima Trinitate Matre Virgine confessoribus (1720) qui comporte 10 pièces.


Œuvres

Einwaldovy skladby jsou v současnosti uloženy v Archivu Pražského hradu, v oddělení dějin hudby Moravského zemského muzea a v Českém muzeu hudby. Les compositions d'Einwald sont actuellement stockées dans les archives du château de Prague, le département d'histoire de la musique du musée morave et le musée tchèque de la musique.)

Cantus O fidelis anima, kolem roku 1716, Brno
Offertorium De quolibet Sancto, před rokem 1718, Brno
Offertorium pro Dedicatione, před rokem 1716
Vesperae breves, kolem roku 1740,
Vocalis Decalogus in Sanctissima Trinitate Matre Virgine confessoribus, ... tiskem 1720, Hradec Králové.

Výčet Einwaldových dochovaných skladeb lze doplnit o zmínky ze starých hudebních inventářů: jezuitský hudební inventář v Uherském Hradišti uvádí skladbu Mottetum pro offertorio Benedicamus Patrem, v pražské Loretě jsou to tři Missae breves a v katolickém dvorním kostele v Drážďanech čtyři Ave Regina.
(La liste des compositions conservées d'Einwald peut être complétée par des références à des anciens inventaires musicaaux: l'inventaire musical jésuite à Uherské Hradiště montre un Mottetum pro offertorio Benedicamus Patr, et à Prague, (Loretě) de trois Missae brevis ainsi que quatre Ave Regina dans le palais de justice catholique de Dresde.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Karel Josef EINWALDT (1679-1753)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: