Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-9%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
299 € 329 €
Voir le deal

 

  Horacio A. SALGAN (1916-2016)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

 Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty
MessageSujet: Horacio A. SALGAN (1916-2016)    Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty2018-09-07, 08:22

Eléments biographiques:

Horacio Adolfo Salgán (15 juin 1916 - 19 août 2016) était un musicien de tango argentin. Il est né à Buenos Aires . Parmi les compositions les plus connues de Salgán figurent Del 1 al 5 (Días de pago) (1944), Don Agustín Bardi (1947), Entre tango et tango (1953), Grillito , La llamo silbando , Cortada de San Ignacio et A fuego lento. Il a eu 100 ans en juin 2016 et est décédé deux mois plus tard, le 19 août 2016. Salgán a commencé à étudier le piano à l'âge de six ans. À 18 ans, il rejoint la distribution de Radio Belgrano en tant que soliste et musicien de réserve. À 20 ans, il a été découvert par le chef d'orchestre Roberto Firpo , qui a engagé Salgán pour son orchestre. À la fin de 1942, il fait son premier enregistrement et, en 1944, met sur pied son propre orchestre jusqu'en 1947. Salgán se consacre alors à la composition et à l'enseignement et revient en 1950 avec un nouvel orchestre. 1960 a vu la formation du Quinteto Real, avec Salgán au piano, Enrique Mario Francini au violon et Pedro Laurenz au bandoneón. L'objectif du groupe était de créer des tangos instrumentaux conçus pour écouter plutôt que danser. En 1998, il est apparu lui-même dans le meilleur film de langue étrangère, nominé aux Oscars , no me dejes nunca, dans le cadre d'"El Nuevo Quinteto Real", une incarnation du groupe original. En 2005, la Fondation Konex d'Argentine lui a décerné le "Diamond Konex Award" , l'un des prix les plus prestigieux d'Argentine, en tant que personnalité la plus importante de la musique populaire de son pays au cours de la dernière décennie.

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=ecZcRrOi8s4


Dernière édition par Icare le 2018-09-07, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

 Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty
MessageSujet: Re: Horacio A. SALGAN (1916-2016)    Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty2018-09-07, 09:44

Je ne connais de Horacio Alfonso Salgàn qu'un très bel oratorio pour orchestre symphonique, choeur mixte, solistes et récitant, en collaboration avec Horacio Ferrer, de son nom plus complet Horacio Arturo Ferrer Ezcurra, né à Montevideo le 2 juin 1933  et mort à Buenos Aires le 21 décembre 2014: écrivain et spécialiste du tango uruguayen. Nationalisé en Argentine. Particulièrement connu pour avoir composé les paroles des tangos d'Astor Piazzolla, comme Balada para un loco et Chiquilín de Bachín. A savoir aussi qu'il fut président de l' Académie nationale du tango en République argentine jusqu'au jour de sa mort. Horacio Ferrer a donc écrit les textes de l'Oratorio Carlos Gardel de Horacio Salgàn et en est également le récitant. Salgàn assume, quant à lui, la partie piano. Leopoldo Federico au bandonéon, Ubaldo De Lio à la guitare et Antonio Agri au violon. L'Orchestre Symphonique & le Choeur Polyphonique National sont sous la direction de Simon Blech. L'oeuvre se divise en huit mouvements:

1er Mouvement: Dans une église de Medellín 7:34
2ème Mouvement: Annonciation de Gardel 4:09
3ème Mouvement: Fête du Père Noël Guitarrita 3:03
4ème Mouvement: Dans un cirque créole 6:17
5ème Mouvement: à El Barrio Del Abasto 3:59
6ème Mouvement: Le magicien de Buenos Aires 3:04
7ème Mouvement: Lettre au Rio De La Plata 5:16
8ème Mouvement: Du bleu du ciel 9:40

Lors des toutes premières écoutes, je n'avais pas été très charmé par cet oratorio. Je devais être dans de mauvaises prédispositions car, aujourd'hui, j'ai eu l'excellente idée de le ressortir de ma poubelle à cd. J'avais quand même l'intuition d'un jugement un peu trop hâtif. Effectivement, en le réécoutant, je me suis rendu compte que les moments les plus lyriques et les plus amples étaient vraiment beaux et émouvants, mais que les moments les plus intimes, avec piano, guitare, violon ou bandonéon solo, me touchaient presque autant...et que finalement les narrations en espagnol ne me dérangeaient plus, la musique restant très présente.  Horacio A. SALGAN (1916-2016) 333455


Dernière édition par Icare le 2020-05-05, 09:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

 Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty
MessageSujet: Re: Horacio A. SALGAN (1916-2016)    Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty2018-09-07, 09:55

Icare a écrit:
Lors des toutes premières écoutes, je n'avais pas été très charmé par cet oratorio. Je devais être dans de mauvaises prédispositions car, aujourd'hui, j'ai eu l'excellente idée de le ressortir de ma poubelle à cd. J'avais quand même l'intuition d'un jugement un peu trop hâtif. Effectivement, en le réécoutant, je me suis rendu compte que les moments les plus lyriques et les plus amples étaient vraiment beaux et émouvants, mais que les moments les plus intimes, avec piano, guitare, violon ou bandonéon solo, me touchaient presque autant...et que finalement les narrations en espagnol ne me dérangeaient plus, la musique restant très présente.  Horacio A. SALGAN (1916-2016) 333455

Je pense avoir trouvé la bonne excuse sur cette erreur d'appréciation: je devais être à l'époque trop conditionné par un tango argentin plus incisif et plus mordant selon des figures musicales de la trempe d'Astor Piazzolla ou de Lalo Schifrin et que ces pièces de Salgàn devaient me paraître trop lisses en comparaison. C'était passer à côté des orchestrations raffinées et lumineuses qui rendent si touchantes les parties les plus symphoniques, comme le délicieux huitième mouvement, le meilleur exemple sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14357
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

 Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty
MessageSujet: Re: Horacio A. SALGAN (1916-2016)    Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty2020-05-05, 09:49

Icare a écrit:
Je pense avoir trouvé la bonne excuse sur cette erreur d'appréciation: je devais être à l'époque trop conditionné par un tango argentin plus incisif et plus mordant selon des figures musicales de la trempe d'Astor Piazzolla ou de Lalo Schifrin et que ces pièces de Salgàn devaient me paraître trop lisses en comparaison. C'était passer à côté des orchestrations raffinées et lumineuses qui rendent si touchantes les parties les plus symphoniques, comme le délicieux huitième mouvement, le meilleur exemple sur ce point.

C'est vrai qu'il est arrivé derrière les rythmes trépidants des tangos "piazzolliens" comme un doux fleuve romantique, cet Oratorio Carlos Gardel de Horacio Salgan et Horacio Ferrer. Il n'y avait pas mieux qu'un oratorio pour narrer l'histoire de ce grand chanteur populaire, même si, personnellement, je suis beaucoup moins sensible à ses chansons et tangos que je le suis à partir d'Astor Piazzolla. En revanche, je suis assez sensible à la musique de Horacio Salgan qui a quand même vécu cent ans!

https://www.youtube.com/watch?v=dJbMqIH8MWs


<<L'Oratorio Carlos Gardel est conçu pour orchestre symphonique, choeur mixte et solistes (récitant, piano, bandonéon et guitare). Il fut créé en 1975 à Mar del Plata et retrace de manière poétique la fulgurante existence de Carlos Gardel, le plus célèbre chanteur populaire du XXème siècle et figure emblématique du tango. L'oratorio est aussi ancien que l'opéra ou la cantate, il mêle mots et musique. "Oratorio" vient du latin "oratio" qui signifie à la fois "parole" et "faculté de parler" et s'applique aux récitatifs combinés d'orchestres et de choeurs. Les oratorios, qu'ils soient sacrés ou profanes, latins ou vulgaires, comprenaient, en plus du narrateur, de nombreux dialogues inspirés des mélodies populaires.>>

<<Il était l’un des plus importants musiciens du renouveau tanguero de la seconde moitié du XXe siècle (…) Un pied encore dans le tango traditionnel, Salgan a apporté beaucoup d’éléments extérieurs, rythmiques et harmoniques, dans ses arrangements comme dans ses compositions.>> C'est que nous dit le fameux Dictionnaire passionné du tango (Editions du Seuil, 2015), réalisé à six mains par Gwen-Haël Denigot, Emmanuelle Honorin et Jean-Louis Mingalon.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty
MessageSujet: Re: Horacio A. SALGAN (1916-2016)    Horacio A. SALGAN (1916-2016) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Horacio A. SALGAN (1916-2016)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: